Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

Les dons spirituels (suite)

6 - Dons de Dieu

1 - Introduction 2 - Les vrais adorateurs 3 - Nés de nouveau 4 - Plénitude de l'Esprit 5 - Plénitude pratique 6  -Dons de Dieu 7 - Promesses 8 - Actualite 9 - Neuf dons 10 - Leur contenu 11  - Foi & guérison 12 - Dons de révélation 13 - Dons des langues 14 - Réponses objections

Il y a souvent une confusion entre les dons spirituels, les fruits de l’Esprit et les ministères. Parfois également une confusion entre les dons spirituels et les dons naturels, mis au service du Seigneur. 

Ces confusions sont fâcheuses parce qu’elles contribuent à diviser les chrétiens. Mais elles sont encore plus regrettables parce que cet amalgame dans la nature des dons, a pour conséquence de minimiser l’importance de l’œuvre, et la puissance toujours actuelle du Saint-Esprit. 

La confusion des dons naturels avec les dons spirituels altère ce qui nous semble pourtant essentiel, le changement de notre nature. L’adoption promise par le Père, avec cette mutation pour le présent, sur cette terre, de devenir des chrétiens spirituels, de charnels que nous sommes ou que nous étions. 

Il ne nous est pas proposé une amélioration de notre nature, mais un changement radical. 

C’est le cadeau du Saint-Esprit qui ouvre cette porte du ciel, à des dons auxquels nous n’aurions pas accès. 

Après l’effusion de l’Esprit, le jour de la Pentecôte, Pierre inaugure le rôle de l'Eglise en affirmant : « Repentez-vous et que chacun de vous, soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin... » (Actes 2 : 38-39). 

La 1ère Epître aux Corinthiens, chapitre 12 et versets 1 à 10, énonce  les  9 dons concernés. 

Les fruits de l’Esprit ne sont pas des dons, mais les conséquences de l’œuvre de l’Esprit dans le cœur des chrétiens. S’il est bien vrai que l’on reconnaît l’arbre à son fruit, la nature de l’un ne se confond pas à la nature de l’autre. Qui aurait l’idée saugrenue de manger un cerisier, pourtant le fruit est bon. 

C’est aussi l’apôtre Paul qui décrit ces fruits de l’Esprit, dans l’épître aux Galates, chapitre 5 et versets 22 à 26. Nous les examinerons dans un chapitre  ultérieur.   

Quant aux ministères, tels que décrits dans Ephésiens 4 : 11, ils ne sont pas des dons de l’Esprit, mais des fonctions remplies par des hommes, qui eux peuvent être ou n’être pas remplis du Saint-Esprit. Il serait bien sûr souhaitable qu’ils le soient. 

Par contre, il est important de noter ce texte de Paul « Dieu a établi dans l'Eglise, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont le don de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. »  (1Cor. 12 : 28). 

« Dieu a établi dans l'Eglise », il s’agit bien ici des ministères. Une remarque capitale s’impose : tous ceux qui manifestent les dons spirituels sont également considérés par Dieu comme exerçant un ministère. Mieux, ils sont établis par Lui.  

L'Eglise est bien une théocratie, où seul le Seigneur « établit » ceux qu’Il veut établir.

 

Retour accueil