Bienvenue
En ce moment 
vous êtes

 
    
visiteurs sur le site
Merci


 

   
Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

 

Réflexions sur le prophétisme
Par le Pasteur Gérard Sadot

Actes 26:27

Telle était la question que l’apôtre Paul
a posée au roi Agrippa... Tous les prophètes bibliques annoncent la venue du Messie et son retour dans les derniers temps…

Mais, parlons un peu du célèbre
Nostradamus . . .

Aujourd’hui beaucoup se méprennent sur la prophétie et ajoute foi à n’importe quelle prédiction, telles celles de Nostradamus !
Celui-ci a fait tout un chapelet de prédictions les unes plus énigmatiques que les autres, que chacun peut interpréter à sa convenance. Toutefois il est bon de relever que Nostradamus est un faux prophètes puisque ce qu’il a annoncé clairement ne s’est pas accompli ! C’est le test que Moïse a donné à Israël, l’accomplissement des prophéties ! Quelques prophéties de Nostradamus :

- « Le
Pape
sera assassiné dans la vallée du Rhône, Paris sera une ville rasée, Les Russes
envahiront le monde… » (Nostradamus, historien et prophète, de M. Fontbrune).
 

-
Nostradamus est un faux prophète parce que ses prédictions contredisent les Saintes Ecritures.

En effet, il n’existe pas selon lui, d’opposition marquée entre le
Christ
et l’Antéchrist ! Sa seule prohétie notoire concerne l’anéantissement d’Israël, ce qui est parfaitement incompatible avec l’enseignement de la Bible !

-
Nostradamus est un faux prophète parce que ses prédictions font intervenir l’astrologie.

La Bible
déclare: « Qu’on ne trouve chez toi ... ni astrologue, ni magicien, ni enchanteur... car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ! » (Deutéronome 18: 10/12).

-
Nostradamus est un faux prophète parce que son message est obscur.

Il aurait codé ses prédictions pour les préserver et les transmettre aux générations futures. Or, les prophètes envoyés par
Dieu n’ont pas craint d’avertir leurs contemporains en termes clairs et intelligibles, souvent à leurs risques et périls. Or, « Nostradamus était le seul en 1555 à connaître son message, pour que sa vie ne soit pas menacée !» (M. de Fontbrune). Dieu a veillé sur Sa Parole au travers de leur bouche, et leurs écrits ont été miraculeusement préservés et transmis de générations en génération sans le secours d’aucun code...

- Nostradamus est un faux prophète parce que
son message est exempt de toute notion de Salut.

Mr. de Fontbrune a déclaré: « Le message prophétique n’est pas fait pour dire aux gens où il doivent aller, mais où il ne faudra pas rester le moment venu. Il y a une grande nuance entre les deux ». Le terme nuance décrit assez commodément ce qu’il faut dénoncer ici comme étant le mensonge. Car Dieu n’a jamais exercé ses jugements sans désigner au préalable un lieu de refuge. C’est ainsi qu’à l'époque du Déluge, l’unique refuge était l’Arche de Noé, qui seule pouvait permettre aux hommes d'échapper à la mort... Dieu est parfaitement juste et Il sait faire grâce. Ne vous laissez donc pas abuser par des prophètes que Dieu n’a pas envoyés ! En revanche vous pouvez sérieusement vous pencher sur les prophètes bibliques qui sont éprouvés dans leurs prédictions qui se sont réalisées à la lettre !
 

Les prophètes bibliques sont centrés sur Jésus-Christ

Esaïe
(800 avant J-C !) Comme tous les autres prophètes, il a pour principal personnalité le Christ. Il fait mention du Messie souffrant au 53 ème chapitre, et révèle que c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris ! Par ailleurs, il appelle Jésus: « Dieu Puissant, Père Eternel, Prince de la paix, Merveilleux, Conseiller, admirable...».

Jérémie
Fait de Jésus-Christ l’instaurateur de la Nouvelle Alliance.

Ezéchiel
voit le Christ qui donne un coeur nouveau, de chair à la place de la pierre. Le Berger messianique qui va chercher la brebis malade, égarée, ou blessée !

Daniel
Celui
qui est avec nous dans la fournaise ardente, la "petite pierre" qui renversera tous les royaumes de ce monde et instaurera un royaume éternel, sans fin. Celui qui n’a besoin d’aucune main d’homme pour réaliser ses desseins.

Osée
Celui
qui ressusciter les 3ème jour, qui nous relève et nous fait vivre,
et nous tire avec des liens d’humanité (6:2; 11:4).

Joël
Celui qui baptise dans le Saint-Esprit, donne des songes et des visions, accompli des signes et des prodiges en haut dans les cieux et en bas sur terre, qui répand son Esprit sur toute chair.

Amos
Le bon berger qui arrache un bout d’oreille, et une patte de la gueule du lion. Il marche derrière son troupeau (7:15).

Abdias
Celui
qui restitue ce qui a été perdu et qui fait que la maison de Jacob reprendra ses possessions !

Jonas
Le Sauveur de toutes les nations et peuple de la terre et qui ne fait acception de personne.

Michée
Ce prophète voit le Christ dont l’origine remonte aux jours de l'éternité, et qui règnera dans la force de l’Eternel.

Nahum
Il atteste que le Jugement viendra, qu’il y aura une justice finale qui triomphera !

Habakuk
dont le nom signifie Lutteur, celui qui étreint fortement. Il annonce que le juste vivra pas la foi dans le Messie.

Sophonie
Il voit Christ comme un "héros qui sauve" et qui est au milieu de son peuple !

Aggée
Celui
qui nous assure sa Présence rassurante et nous aide à accomplir ses projets divins. « Je Suis avec vous dit l’Eternel !». Il est aussi présenté comme celui qui restaure notre héritage.

Zacharie
Celui
qui a été percé, mais qui est notre roi qui vient à nous, et qui a reçu des blessures dans la maison de ceux qu’il aimait !

Malachie
Le Soleil de Justice qui porte la guérison dans ses rayons ! Tout le Nouveau Testament confirme que Jésus est bien Celui qui avait été annoncé, et qu’il a fait ce qui était prophétisé ! Il a pu dire: « Tout est accompli ! ». Mais le ministère de prophète, et le don de prophétie ont cours jusqu’au Retour de Jésus, car là, ce qui est parfait sera venu, et la prophétie cessera ! (1Corinthiens 13: 8/12).
 N°2        Un peu d’Histoire de France...
Actes 26:27

 
Dans son livre « Le théâtre Sacré des Cévennes », publié en 17O7 à Londres pour la première fois, Maximilien Misson, écrivain connu de toute l’Europe cultivée de l’époque, avait pris fait et cause pour les rescapés de la guerre des Camisards injustement décriés . Il avait recueilli plusieurs de leurs témoignages, nous donnant des informations bouleversantes sur l’action du Saint-Esprit soufflant comme un vent prophétique durant ces terribles moments de persécutions et de répressions du peuple protestant. Il nous éclaire sur un mouvement prophétique mal connu qui, entre 1688 et 1702, embrasa :

la Drôme,
le Vivarais,
les Cévennes et,
le Bas-Languedoc.

Cet ouvrage est l’un des premiers consacrés aux petits prophètes des Cévennes, ces jeunes gens et jeunes filles, voire enfants qui au lendemain de la révocation de l’édit de Nantes, appelèrent le peuple protestant (rappel: "protestant" vient du latin "protestari" qui signifie: "témoigner devant") à la repentance, puis à la résistance. Ces inspirés qui se disaient habités par Dieu, lequel parlait par leur bouche, furent persécutés comme fanatiques, mais c’est d’eux que surgit, quelques années plus tard, la révolte camisarde. Voici quelques extraits de témoignage de JEAN CAVALIER de Sauve (cousin de
JEAN CAVALIER DE RIBAUTES (Anduze) célèbre chef camisard):
 
« Déclaration faite en Janvier 1707 »

- On commençait à parler beaucoup des prophètes de notre pays, car plusieurs s’exprimaient ainsi, lorsque quelques amis me sollicitèrent de me trouver dans une Assemblée de gens qui devaient faire des prières ensemble. J’étais un garçon de quinze à seize ans, que la dévotion n’occupait pas beaucoup; mais je consentis volontiers à la proposition qu’on me fit, quand je pensais que je verrais là quelques uns de ces Inspirés dont on disait des choses si étranges. Je ne fus pas sitôt entré dans la grange où tout ce monde était, que j’aperçus un petit garçon couché à la renverse, qui avait des agitations surprenantes. Cela m’épouvanta en quelque manière, et je n’en jugeai pas avantageusement. Quand ce petit garçon commença à parler, il dit entre autres choses qu’il y avait des personnes dans la compagnie qui n’y étaient venues que par curiosité et avec un esprit moqueur, et que si ces personnes-là ne se repentaient, Dieu permettrait qu’ils seraient reconnus et rendus honteux. Il ajouta quelques autres choses de même nature; et il fit si bien mon portrait, que quand il aurait pénétré dans mon coeur, il n’aurait pas mieux représenté les dispositions où j’étais; ce qui me frappa terriblement...

Jacques Dubois de Montpellier, déclaration faite à Londres le 4 Janvier 1707 :

Dès l’année 1701, j’ai vu des personnes inspirées, en divers endroits du pays. J’ai vu pour le moins deux cent personnes dans ces inspirations, en divers temps et lieux, de tout âge et de tout sexe. J’ai vu, entre autres, un garçon de quinze mois, entre les bras de sa mère, à Quissac, qui avait de grandes agitations de tout le corps, et particulièrement de la poitrine. Il parlait avec sanglots, en bon français, distinctement et à voix haute; mais pourtant avec des interruptions: ce qui était cause qu’il fallait prêter l’oreille pour entendre
certaines paroles. L’enfant parlait comme si Dieu eût parlé par sa bouche, se servant toujours de cette manière d’assurer les choses:
 
• « Je te dis, mon enfant, etc.».

Ce même enfant fut mis avec sa mère en prison (ce qui se pratiquait ordinairement en pareil cas). Je suis persuadé que j’ai vu plus de soixante autres enfants entre l’âge de trois et de douze ans qui étaient dans un semblable état. Les discours de ces enfants tendaient toujours à exhorter puissamment à l’amendement de vie, etc. Ils prédisaient plusieurs choses... Je suis témoin qu’un garçon de huit ans, étant dans son extase, à Montpellier, prophétisa touchant le rétablissement de la religion protestante en France. J’ai vu plusieurs personnes de l’un et de l’autre sexe qui, dans l’extase, prononçaient certaines paroles que les assistants jugeaient être une langue étrangère. Ensuite celui qui parlait déclarait quelquefois ce que signifiaient les paroles qu’il avait prononcées.

Etant à Montpellier, je me trouvai dans une Assemblée où une fille de dix-huit ans dit dans son Inspiration (après les agitations), en mettant la main sur mon bras, que le lendemain je serais arrêté, et qu’il y aurait du trouble dans la ville; mais que je ne craignisse point, et que pourvu que j’eusse bonne confiance en Dieu, je serais délivré. En effet, ce jour-là, après avoir fait une collecte chez plusieurs personnes de ma connaissance, et avoir acheté de la poudre (de ce même argent) pour l’usage des Camisards, à l’instance du chef Rolland, le maire de Montpellier reçut quelque information de mes allées et venues, et me fit appeler, avec mon père et mon frère; et il me questionna ce que j’avais été en diverses maisons: mais un de mes amis lui parla en ma faveur, et la poursuite de cette affaire cessa. J’ai vu plusieurs fois des personnes inspirées, de l’un et de l’autre sexe qui, dans le temps de leur ravissement, avaient les yeux ouverts et tendus vers le ciel, et voyaient alors des armées d’anges; quelque fois des combats d’anges contre des armées d’hommes, et diverses autres choses dont je ne me souviens pas. Il est souvent arrivé qu’en se retirant des Assemblées, quelques-uns de ceux qui parlaient dans l’extase déclaraient alors que Dieu ferait tomber des feux ou des lumières du ciel, pendant la nuit, pour éblouir les yeux des ennemis et pour nous conduire; et cela est arrivé plusieurs fois, moi présent.

Voici les noms de quelques-unes des personnes que j’ai vues, chacune plusieurs fois, dans l’extase et l’Inspiration:

le chef Ravanel, en campagne,
⇒ le chef Catinat, à Montpellier,
Clary le même qui a souffert l’épreuve du feu, comme tout le monde le dit à Montpellier et ailleurs;
⇒ le prédicateur Moyse, à Montpellier, proche de Sommières,
Pierre de Galargues, à Montpellier,
François Sauvage, dit Franceset, à Montpellier (je l’ai vu aussi brûler avec le susdit Pierre de Galargues, tous deux attachés au même poteau),
Durand Fage, à Montpellier (il est présentement à Londres).
Jean Cestin à Montpellier,
Jean Cavalier à Montpellier à présent à Londres;
Abraham Mazel (qui est à Lausanne) dans les Hautes Cévennes (j’ai porté les armes sous lui);
⇒ le fameux Rolland, chef fort souvent en campagne:
⇒ le Cadet Maillet, aussi en campagne;
Lucrèce la Vivaraise, maintenant prisonnière,
Anne Didonne et la fille de Dorte, Montpellier.

Déclaration de Jacques Mazel de Saint-Jean-de-Gardonenques Londres le 14 Janvier 1707:

Peu de temps après, Cabrit le jeune, dont j’ai parlé eut son inspiration dans le même lieu. Il dit qu’il y avait là plusieurs pécheurs et des incrédules, qui le faisaient beaucoup souffrir. Ses agitations furent extraordinaires. Les plus jeunes personnes que j’aie vues dans l’extase étaient les deux plus petits enfants de Jean Crosse, dont l’un avait autour de sept ans, et l’autre environ neuf. Pierre Mazel, fils de mon frère, âgé de neuf ans, étant dans l’extase et parlant avec autorité, ordonna que Jean Mazel, son père se réconciliât avec Jean Crosse, dont je viens de parler, voulant que l’on fît venir ledit Crosse sur-lechamp: ce qui fut exécuté. Ils obéirent, et s’embrassèrent avec des promesses réciproques de vivre désormais en charité chrétienne. Ces enfants, et les autres Inspirés que j’ai connus, parlaient toujours français dans l’Inspiration, et se servaient de cette manière de parler:

« Je te dis, mon enfant, etc.».

Il est très notable que partout, où cet Esprit de Dieu était répandu,les personnes qui le recevaient, et ceux qui fréquentaient ces personnes-là, devenaient comme soudainement gens de bien; ceux même dont la vie avait été auparavant déréglée. J’ai demandé à plusieurs de ceux qui venaient de parler dans l’Inspiration, s’ils pourraient bien dire une seconde fois ce qu’ils avaient prononcé pendant l’extase; et ils m’ont répondu qu’ils ne le pouvaient pas faire ».
 

Une prophétie très récente

L
E « VENT-EURAQUILON » va souffler sur l'Europe !
 

Actes 27: 13/15:
« Un léger vent du Sud vint à souffler, et, se croyant maître de leur dessein, ils levèrent l’ancre et côtoyèrent de près l’île de Crète. Mais bientôt un vent impétueux qu’on appelle Euraquilon, se déchaîna sur l’île. Le navire fut entraîné, sans pouvoir lutter contre le vent, et nous nous laissâmes aller à la dérive ...».

A propos de ce vent, le dictionnaire biblique
dit: « d’Euros = ‘vent d’Europe’, et Klydon = "vague...Vent furieux…", qui a mis en danger le bateau qui transportait Paul, et finalement causa le naufrage ».
 
C'est un Vent irrésistible qui arrive sur l’Église d’Europe !
 
Impétueux est la même expression qu’en Actes 2: 1/2, le jour de la Pentecôte ! C’est un vent qui produit des vagues... De nouvelles vagues, dangereuses pour la Religion, les formalistes, les légalistes etc. Ils vont être pris dans une tempête qui rendra toute manoeuvre impossible, et ce malgré la grande expérience des "marins", ceux qui « savent naviguer ».… Ils devront se laisser conduire, diriger, entraîner par le Saint-Esprit, bon grès mal grès ! Les auteurs du N.T. ont été entraîné, dirigés selon le bon vouloir du Saint-Esprit,  qui a le contrôle absolu sur les Ecritures. La plume des auteurs de l’A.T. Et du N.T. a été guidée. Toute cette activité a été soumise à Ses Directives, comme celle des marins l’était en fonction de la direction et le force du vent. Le message divin n’a pas été généré par l’imagination des auteurs bibliques, par l’homme. L’Ecriture a été inspirée par le Saint-Esprit. Elle communique Dieu, est émanation de Dieu ! (2Timothée 3:16, 2 Pierre 1:21).

Le navire fut: « entraîné »
, même mot que: « Poussés par le Saint-Esprit » !

Aujourd’hui, le Saint-Esprit est Furieux ! Comme un vent d'Euraquilon et Il va envoyer des Vagues sur l’Europe, des vagues de Son Action qui vont s'intensifier de plus en plus ! Cela va commencer avec des vagues de manifestations (des manifestations sociales dans toute l’Europe, mais aussi des manifestations divines) que nous ne connaissons pas, avec différents miracles et prodiges.. la vraie prophétie tiendra un grand rôle, comme au temps des Camisards et des Huguenots ! Des enfants vont parler très tôt, de manière parfaite, intelligible, et les hommes seront stupéfaits ! Rien ne pourra arrêter le Bras de Dieu parce qu’on a pas écouté Sa Parole ! Il dit:

« Il fallait m’écouter ! Il fallait m’écouter ! Il fallait m’écouter !
• Il fallait m’écouter! Il fallait m’écouter ! Il fallait m’écouter !
Il fallait m’écouter ! IL FAUT M’ÉCOUTER ! »…

Ce qui va se passer en France...
« lorsque le Vent Divin va passer ! »

Lisons Job 26,13 et 37,21. Le discours Elihu
à Job nous atteint par ricochet, comme beaucoup d'autres paroles de l'Ecriture:

"On ne peut fixer le soleil qui resplendit dans les cieux
lorsqu'un vent passe et en ramène la pureté...".

De lourds nuages chargés de négatif, de déceptions, de rancoeurs, de non-pardons, de révoltes, de vengeances, se sont amoncelés depuis si longtemps dans trop de coeurs de chrétiens et
d'Eglises
, mais lorsque le Vent de l'Esprit passe "le Soleil de Justice qui porte la guérison dans ses rayons" (Malachie 4.2). Jésus Christ, notre grand médecin, peut nous atteindre de sa puissance chaleureuse, gorgée de la Vie, de la Grâce, de la Bonté, de l'Amour guérisseur de Dieu !

Lorsqu'un Vent passe, le "souffle de la justice", alors, les "ordures", (de la fille de Sion, c'est à dire son peuple !) sont balayées... La Sainteté sera à l'ordre du jour à l'ordre du jour plus que jamais et la purification de rigueur (Esaïe 4/4-6).

Lorsqu'un Vent passe, du jardin qu'est l'Eglise, s'exhaleront des parfums exquis ! Cela se produit littéralement de nos jours en divers lieux de Réveil, signalant sa Présence Bénie ! Mais le plus important, c'est que la "Bonne Odeur" de Jésus-Christ se répande (Cantiques des Cantiques 1/3 ; 4/16).

Lorsqu'un Vent passe, la Mer Rouge (toutes barrières naturelles) se sépare en deux, permettant au peuple, naguère esclave, de la traverser à pieds sec, car Dieu combat pour Israël , et les roues des chars Egyptiens se déferont... Le chemin est divinement tracé, et le peuple secouru surnaturellement, va vers sa destination qui est liberté.

Lorsqu'un Vent passe, l'herbe sèche elle n'est plus et l'endroit qu'elle occupait ne la reconnait plus ! La vie de l'homme vulnérable, sa durée, sa vigueur, ses luttes et ses passions seront encore plus que jamais comme l'herbe qui sèche, il réalisera qu'il est temps de se préparer à la rencontre avec son Dieu.

Lorsqu'un Vent passe, la pluie est enfantée, c'est pourquoi il faut demander cette pluie dans la prière jusqu'à ce qu'elle arrive pour rafraichir un sol aride (Proverbes 25/23; Zacharie 10/1).

Lorsqu'un Vent passe, les forces et les ressources invisibles de Dieu, sont libérées et les obstacles à sa Bénédiction sont enlevés, car Dieu fait tout pour nous atteindre par ses grâces (Zacharie 5:9/11).

Lorsqu'un Vent passe, les besoins sont pourvus avec abondance, les frais sont couverts, les dettes sont payées... et l'on expérimente que Dieu a le "bras long" ! (Nombres 11/23 & 31).

Lorsqu'un Vent passe, on en "entend le Bruit", et les hommes naissent de nouveau, on entend le flot de louanges, les cris de repentance, et des Réveils éclatent. L'invisible a des effets visibles et concrets qui ne sont pas inaperçus ! (Jean 3/8).

Lorsqu'un Vent passe, l'Eglise, telle un immense cimetière voit ses membres se rapprocher, les morts se relever et devenir une puissante Armée du Seigneur, capable de relever tous les Défis de la Foi !... (Ezéchiel 37/ 1.14).
 
N°3       Éprouvez les faux prophètes !
Matthieu 24: 4 & 24

« Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. 5 Car plusieurs viendront sous mon Nom, en disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens… v. 24: Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, ils opéreront de grands signes et des prodiges au point de séduire si possible même les élus ».

Les faux-christs et les faux prophètes pullulent aujourd’hui et il nous faut les reconnaître. Deux
principes
importants sont à relever:
 
a) Connaître Le Vrai.
 

Nombre d’églises ont été dévastées par des faux prophètes aux
U.S.A.
et partout dans le monde et également en France. Une grande partie des églises notamment aux U.S.A. furent dévastées par les soit disant: « 88 raisons pour lesquelles le Seigneur reviendra en 1988 »… C’était une supercherie, et un si grand nombre de personnes furent détournées par ces prétendues « révélations », et beaucoup d’entre ces personnes n’ont toujours pas reconnu qu’elles avaient été abusées et ne se sont même pas posé la question de savoir pourquoi cela leur était arrivé !
 

b) Plus nous connaissons le Saint-Esprit et les Saintes Ecritures, plus nous sommes en sécurité !
Matthieu 24: 4/5:
 

« Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. 5 Car plusieurs viendront sous mon Nom, en disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens ».
 

Ce texte dit que certains se proclameront le
Christ
, et aussi qu’ils viendront en disant que Lui, Jésus était vraiment le Christ et pourtant ils séduiront quand même beaucoup de gens. Les prophètes les plus destructeurs déclarèrent que Jésus était le Christ et pourtant ils trompèrent nombre de gens. Comment cela peut-il arriver ? Les faux prophètes et les fausses prophéties sont fondées sur la tromperie. L’apparence les plus efficace de l’Ennemi est celle de « l’ange de lumière » ou du « messager de la vérité ». Qu’une prophétie contienne juste un peu de vérité ne la rend pas authentique ! Hélas ! Satan connaît mieux la Bible que la plupart des chrétiens. Il est si doué pour déformer le message qu’il a même essayé sur Jésus qui est Lui-même la Parole de Dieu. Le seul fait de connaître les Écritures et d’êtres capable de forcer les autres à s’y soumettre n fait pas de quelqu’un un véritable messager. Nous devons nous demander si ce quelqu’un « dispense droitement la vérité » (2Timothée 2: 15). Or, plus nous sommes dociles au Saint-Esprit, plus nous sommes dirigés, conduit dans toute la Vérité:

Jean 16: 13: « Quand Il sera venu, Lui, l’Esprit de vérité, Il vous conduira dans toute la vérité; car Ses Paroles ne viendront pas de Lui-même, mais Il parlera de tout ce qu’Il aura entendu et vous annoncera les choses à venir ».
 

Maintenant examinons 12 ruses ou tromperies des faux prophètes

1) Ils privilégient une vérité quelconque, même une vérité biblique, et lui font prendre la place centrale de Christ.

Il s’agit de rester concentrés sur Christ:

• Hébreux 12:2: «
les yeux fixés en Jésus, qui est l’auteur de la foi et qui la mène à la perfection. Au lieu de la joie qui Lui était proposée, Il a supporté la croix, méprisé la honte, et s’est assis à la droite du trône de Dieu » (Hébreux ).

Selon Éphésiens 1: 9/10: « 9 Il nous a fait connaître le mystère de Sa Volonté, le dessein bienveillant qu’Il s’était proposé en Lui, 10 pour l’exécuter quand les temps seraient accomplis: réunir sous un seul chef, le Christ, tout ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre ».
 

N'oublions pas que le but fondamental de
l’Église et de la prophétie
est de révéler Jésus. Aucune vérité ne peut se substituer ou masquer Jésus-Christ. Le but est de vouloir être près de Lui et de devenir comme Lui.

• Toutefois, 2Corinthiens 11: 3 déclare: « Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne s’écartent de la simplicité et de la pureté à l’égard de Christ ».

2) Ils deviennent trop bien disposé envers les intérêts des hommes
.

• Jacques 4: 4: « Adultères ! Ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu ».

En étant continuellement exposés aux influences de ce monde corrompu, nous
pouvons finir par être influencés et faire ce qui est contraire à la Volonté de Dieu. Le Seigneur disait aux pharisiens:

« Vous, vous cherchez à paraître juste devant les hommes, mais Dieu connaît vos coeurs; car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu» (Luc 16: 15).
 
« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification » (2Thessaloniciens).

Jérémie 5: 31: « Les prophètes prophétisent avec fausseté, les sacrificateurs dominent sous leur conduite, et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez vous à la fin ? ».

3) Ils se permettent une familiarité et même une désinvolture excessive avec Dieu.

C’est ce qui s’est passé à
Nazareth
et là Jésus n’a fait aucun miracle. Il doit y avoir un équilibre en amitié avec le Seigneur et crainte de Dieu. Jean était intime avec le Seigneur, mais Judas était familier. La différence était énorme.

Amos 3: 7: « Car le Seigneur l’Éternel ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes ».

Le
Seigneur
agit ainsi parce que les prophètes sont ses amis. Il ne veut rien faire sans le leur dire. L’essence du véritable ministère prophétique est d’être proche de Dieu de cette façon.

Toutefois le Psaume 25: 14 ajoute: « L’amitié de l’Éternel est pour ceux qui Le craignent ».

La sagesse consiste à chercher à être aussi près que possible du
Seigneur
tout en se rappelant en même temps qui Il est et qui nous sommes. Tout homme qui ne craint pas le Seigneur ne l’a pas vu tel qu’Il est. Les vrais prophètes ont une crainte pure et sainte du Seigneur. C’est effrayant de prétendre parler en son Nom quand Il ne parle pas. Existe-t-il une prétention plus grande que celle de prétendre mettre des mots dans la bouche du Dieu Tout-Puissant ?

Paul
exhortait l’Église de Rome à reconnaître: « la bonté et la sévérité de Dieu» (Romains 11: 22).
 
4) Ils laissent à penser qu'ils sont les seuls à connaître la Vérité.
 
Nous avons un grand exemple contemporain de tromperie à l’échelle mondiale. Celle du cavalier d’Apocalypse 4, qui monte un cheval blanc (pureté trompeuse !)… Il est suivi par beaucoup, mais en réalité, il fait cavalier seul… aujourd'hui, c’est un «esprit d’erreur & de séduction » qui parcourre la terre entière… Il s’agit de ne pas rester isolés. Certains qui souffrent comme prophètes s’isolent ou se sentent isolés parce qu’ils souffrent selon eux le rejet des autres, à cause de leur « don exceptionnel de prophétie » et de leur soit diant «grand ministère ». Nous devons comprendre que l’exercice de tous les ministères est capital pour le bien-être et la santé de l’Église.
 
1Rois 19: 18: « Mais Je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n’ont pas fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a pas baisé ».

L’erreur
d’Élie l’avait conduit à la solitude, ce qui a failli mettre fin à ce ministère des plus puissants !
 
5) Ils ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent.

Les faux prophètes ne marchent pas dans ce qu’ils prêchent.

« Qui donc a assisté au Conseil de l’Éternel… Qui a prêté l’oreille à sa Parole, qui l’a entendue ? » (Jérémie 23:16).

Il n’est nulle part dit qu’un prophète ne puisse pas faire d’erreur, mais faites bien attention à ceux qui ne marchent pas dans ce qu’ils prêchent. Discernez ceux qui cherchent à obéir sincèrement et à vivre avec droiture devant le
Seigneur
, et ceux qui prêchent ses Paroles mais qui ne leur obéissent pas.

6) Ils prophétisent avec des préjugés, à la tête du client !

Les préjugés peuvent être de nature culturelle, religieuse, raciale ou être le résultat de blessures non guéries ou de défauts de caractères. Toute personne appelée au ministère prophétique ou qui est parfois utilisée dans les dons prophétiques, doit faire attention à l’exhortation suivante:
 
« Garde ton coeur plus que tout autre chose, car de lui viennent les sources de la vie » (Proverbes 4: 23).

Les
5 points suivants sont quelques uns des préjugés les plus courants qui peuvent influencer à tort la prophétie:

A)
Les polémiques sur les doctrines peuvent influencer à tort les prophéties.

Les prophéties ne sont pas données pour confirmer les doctrines. La Bible suffit pour cela. Les prophéties ont été données pour écrire les textes, mais maintenant ils sont au complet.

B)
L’amertume et le ressentiment peuvent influencer le message.

Les sacrificateurs de l’Ancienne Alliance ne pouvaient pas avoir de plaies ouvertes. Les blessures non guéries peuvent être l’élément destructeur d’un ministère. Si vous avez des plaies spirituelles, c’est que vous ne les avez pas apportées à la Croix pour y appliquer les baume du pardon. Toute personne qui marche dans le non-pardon peut-être facilement exposées à la tromperie.

C)
Le rejet est un autre problème qui peut changer un vrai prophète en un faux prophète.

Le Seigneur permet souvent à ses prophètes d’être rejetés afin de libérer de la crainte des hommes. S’ils sont appelés à être des prophètes, ils doivent apprendre à vivre avec le rejet sans devenir réactionnaires ou amer. S’ils continuent à être excessivement
sensibles, cette blessure non guérie peut affecter leur perception.

D)
La rébellion et un autre bastion qui peut mener à la fausse prophétie.

La rébellion prend racine soit dans le rejet, soit dans l’auto-détermination ou soit dans les deux. Cela peut-être mortel pour le ministère prophétique. Samuel avertit le roi Saül
que:

« la désobéissance est aussi coupable que la divination » (1Samuel 15: 25).
La frontière peut-être très mince entre la Révélation et la Divination. Les prophètes insoumis peuvent facilement être conduits à franchir cette frontière. La divination est la contrefaçon de l’autorité spirituelle est le contraire du vrai ministère prophétique.

E)
L’esprit de parti ou sectarisme peut aussi conduire à la fausse prophétie.

Quand les prophètes tirent leur reconnaissance d’une seule organisation, ils sont poussés à prophétiser la « ligne du parti », cela peut être très difficile de préserver l’intégrité prophétique. Toutes ces forteresses peuvent corrompre n’importe quel ministère, et pas seulement le prophétique. Chacun de nous doit honorer la Parole du Seigneur de façon à ce que nous ne laissions pas nos propres opinions ni nos faiblesses influence ce que nous disons en son Grand Nom. Plus nous aurons du respect pour cela et plus Il
nous confiera l’autorité et la révélation spirituelle.
 

7) Ils outrepassent leurs droits et abusent en imposant leur autorité soit disant divine.

Même si le
Seigneur
donne une révélation à un prophète, cela ne donne pas nécessairement au prophète l’autorité d’imposer sa façon de faire ou de contraindre les autres à agir selon cette parole. Dans l’Ancien Testament, les prophètes étaient souvent appelés des « sentinelles » parce qu’ils étaient spirituellement placés « sur les murs de Jérusalem ». Dans cette position, les sentinelles étaient les premiers à voir quelqu’un venir. C’était le travail de la sentinelle que de distinguer si cette personne venait en amie ou en ennemie et de transmettre ce qu’elle avait discerné aux anciens qui étaient assis aux portes de la ville. Mais, ce n’était pas à la sentinelle de décider ce qui devait être entrepris. C’était la responsabilité des anciens de déterminer si quelqu’un devait entrer ou rester en dehors de la ville ou bien de sonner l’alarme pour mobiliser les troupes. Malheureusement, nombre de prophètes font passer leurs prophéties en tant que loi. Ce qui entraîne des conflits avec les assemblées et les ministère puisque le Seigneur a établi les pasteurs et les anciens dans ce but. Selon Paul, il ne faut pas dépasser les limites de l’autorité qui nous est confiée:
 
2Corinthiens 10: 12/14: « 12 Nous n’osons pas nous égaler ou nous comparer à quelques-uns de ceux qui se recommandent eux-mêmes. Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes, ils manquent d’intelligence. 13 Pour nous, nous ne voulons pas nous glorifier hors de toute mesure, nous prendrons au contraire pour mesure le domaine que Dieu nous a départi en nous faisant parvenir aussi jusqu’à vous. 14 Nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n’étions point parvenus jusqu’à vous; car c’est bien jusqu’à vous que nous sommes arrivés avec l’Évangile du Christ ».
 

Paul
parlait sur le plan géographique, mais aussi sur le plan spirituel. Paul a encore déclaré aux Corinthiens:

⇒ « Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous» (1Corinthiens 9: 2).

Quand il se rendit à
Jérusalem
, Paul n’a pas reçu quelque autorité que ce soit dans l’église sur place, bien qu’il fut honoré comme apôtre des païens. Il ne pouvait pas dicter ses règles comme il l’avait fait dans les églises qu’il avait fondées. A Jérusalem, il n’était qu’un missionnaire de passage, estimé mais pas suivi en tant qu’apôtre. Certains prophètes tombent dans le piège de croire qu’ils ont la responsabilité de renverser tout ce qu’ils considèrent comme ne venant pas de Dieu. Mais ils n’ont pas l’autorité de détruire que ce pour quoi ils ont été utilisés à construire. Paul avertit l’Église de Corinthe qu’il avait autorité de reprendre ainsi que d’édifier parce qu’il était le père de cette église. Un père responsable laisserait-il n’importe qui entrer pour apporter la correction ou pour dicter ses règles à sa famille ? Si vous êtes leader responsable dans une église ou une oeuvre et que quelqu’un qui n’a pas fait parti de sa réalisation prétende être envoyé pour apporter la correction ou pour mettre les choses en ordre, vous avez le droit de le mettre à la porte ! Combien de prophètes essaient d’usurper le pouvoir du pasteur et des diacres de telle église locale ?

 
8) Leurs paroles qui ne démontrent pas le fruit de l’Esprit.

Les prophètes ne doivent jamais communiquer leurs sentiments comme étant ceux de
Dieu
. Moïse a été privé de la bénédiction de conduire le peuple dans la terre promise parce que le Seigneur lui avait demandé de parler au rocher afin que l’eau en jaillisse. Mais, au lieu de cela, il frappa le rocher avec colère, représentant le Seigneur en colère, alors qu’Il ne l’était pas et cela lui coûta très cher. Certes, Moïse était frustré, mais il n’avait pas à montrer cette colère, comme un visage de Dieu ! Certes encore, le Seigneur utilise les prophètes, mais cela ne veut pas dire que Dieu pense comme eux ! Ou que leurs sentiments sont ceux de Dieu. Les prophètes doivent distinguer avec prudence leurs propres sentiments de ceux qui proviennent de l’Onction. Élie pria pour que les jugements du Seigneur viennent sur le peuple, mais cela ne venait pas de sa propre colère. La Colère de Dieu n’est pas notre colère. De même que Sa Jalousie ne ressemble pas à une jalousie égoïste et humaine. Les prophètes doivent toujours faire attention à ne pas faire passer leur colère pour cela de Dieu ou alors, ils pourraient finir comme Moïse. Chaque fois qu’un prophète a une « parole de correction » pour un autre ministère ou une autre personne, le soi-disant prophète devrait se poser trois question importantes:
 
Est-ce que je les aime ?
Dieu m’a-t-Il donné l’autorité sur eux ?
Une relation de confiance a-t-elle été construite afin que je puisse m’attendre à ce qu’ils reçoivent ce que je pense devoir leur dire ?

Ainsi ils ne doivent pas confondre leurs sentiments et les sentiments de
Dieu… ce qui fait d’eux des faux prophètes avec les meilleurs intentions du monde !

cf. Jérémie 23:16: « Ainsi parle l’Éternel des armées: N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous illusionnent; ils racontent les visions de leur propre coeur, et non (ce qui vient) de la Bouche de l’Éternel ».
 

9) Ils se permettent de vivre dans le péché ou de suggérer le péché.

Si les prophètes veulent avoir la fonction «
d’OEIL de Dieu dans le Corps », ils doivent faire très attention à la façon dont ils utilisent leurs yeux. Par conséquent, la pornographie et autre forme de convoitise sont des pièges dangereux.

Job
fit preuve d’une grande sagesse quand il dit:
 
« J’ai fait un pacte avec mes yeux, et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge » (Job 31:1).
 
Job a juré de ne pas regarder quelque chose qui l’aurait fait chuter. Si l’oeil d’un prophète est sur le Seigneur, tout son corps sera rempli de lumière. Si un prophète regarde avec convoitise ou tout autre péché, les ténèbres pénètreront son âme. La tromperie viendra de cette obscurité. Tous les prophètes devraient se rappeler ce passage:


« Mais, exhortez-vous les unes les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: Aujourd’hui ! Afin qu’aucun de nous ne s’endurcisse par la séduction du péché » (Hébreux 3: 13).

10) Leurs prophéties se calquent sur celles de l’ancienne alliance, alors que nous sommes dans une Nouvelle Alliance !

La fonction du prophète dans la
Nouvelle Alliance
est très différente de l’ancienne. Beaucoup considèrent les prophètes comme des personnes sévères, toujours à la recherche de ce qui ne va pas chez les autres… C’était souvent la nature du prophète de l’Ancienne Alliance. Étant sous la Loi, ils devaient représenter Sa Sévérité. Mais dans le Nouveau Testament, il doit représenter la Grâce de cette Alliance. Le Seigneur n’est pas venu pour nous condamner, mais pour nous sauver en sacrifiant sa propre vie pour nous.

La
Vérité sans la Grâce ne représente que la moitié du message tout au mieux. De plus on constate que les prophètes de l’Ancienne Alliance se tenaient en général plus souvent seul. Les prophètes de la Nouvelle Alliance sont en bonne relation avec le reste des autres ministères. Le prophète doit comprendre le rôle des autres ministères d’Éphésiens 4, apôtres, évangélistes, pasteurs et docteurs. Le critère des prophètes sous la Loi
était Deutéronome 18: 18/22:

⇒ « 18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, Je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que Je lui commanderai. 19 Et si quelqu’un n’écoute pas mes Paroles qu’il dira en mon Nom, c’est Moi qui lui en demanderai compte. 20 Mais le prophète qui aura l’audace de dire en mon Nom une parole que Je ne lui aurai pas commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là sera mis à mort. 21 Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment reconnaîtrons-nous la Parole que l’Éternel n’aura pas dite ? 22 Quand le prophète parlera au Nom de l’Éternel, et que sa parole ne se réalisera pas et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Éternel n’aura pas dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite: Tu n’en auras pas peur ».

Sous cette Alliance, quiconque échouait sur un point quelconque de la Loi était sous la
condamnation de la Loi tout entière. Cependant nous ne pouvons pas placer le prophète du Nouveau Testament sous la Loi sans placer de même le reste du Corps qu’est l’Église sous la Loi. Quel pasteur ou quel docteur pourrait vivre sous un joug qui le révoquerait de son ministère à la première erreur dont il se rendrait coupable ? Certes nous ne pouvons compromettre les critères de haut niveau… et les erreurs doivent être confrontées et leurs causes trouvées. Aucun prophète n’est infaillible et c’est pourquoi le prophétie de la Nouvelle Alliance doit être jugée. Tout le monde peut faire une erreur, mais il appartient à l’Église de connaître la Voix de Dieu.

11) Les prophéties qui prétendent de ne pas avoir besoin d’utiliser les méthodes bibliques.
 
Les prophètes de l’Ancienne Alliance étaient utilisé pour corriger le peule. Ce n’est plus le cas dans la Nouvelle Alliance. Dans la Nouvelle Alliance, les apôtres et les anciens assument cette tâche. Cela ne veut pas dire qu’un prophète n’est pas utilisé pour apporter la correction mais ce n’est plus sa première responsabilité. Et quand les prophètes sont utilisés de cette façon, ils doivent se conformer aux méthodes de correction de la Nouvelle Alliance précisées dans Matthieu 18 et Galates 6: 1. Toute personne qui essaie d’apporter la correction à quelqu’un publiquement sans l’avoir vu d’abord en privé et ensuite avec un
autre témoin est au mieux disqualifié de ses fonctions. Au pire, elle est une pierre d’achoppement.
 
⇒ « 16 Toute l’Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice… » (2Timothée 3: 16).
 
12) Ils annoncent la prophétie avec des effets spectaculaires.

La prophétie n’est pas donnée pour essayer de convaincre qu’untel est un messager de
Dieu
ou pour confirmer que nous sommes des serviteurs de Dieu. Elle est donnée pour révéler Sa Volonté stratégique et pour réveiller l’Église et lui fait prendre conscience de son besoin de se préparer aux conditions et aux évènements futurs. Beaucoup ont changé une bonne prophétie en une fausse en essayant d’aller au-delà de ce qui leur était donné pour la rendre plus spectaculaire.
 

Comprendre l’esprit de sorcellerie

Les
sorciers sont les premiers faux prophètes à essayer d’infiltrer le Corps de Christ. Ils ont souvent une apparence professionnelle et impeccable et fonderont leur crédibilité en « prophétisant » des informations qu’ils connaissent déjà dans le monde actuel. Une de leur principales armes sera la flatterie. Ils tentent de détourner des desseins du Seigneur en nous prophétisant des choses qui seront soit plus grande, soit plus séduisantes que ce que le Seigneur veut pour nous. Les Écritures nous avertissent:


« On se dit des faussetés les uns aux autres, on a sur les lèvres des choses flatteuses, on parle avec un coeur double. Que l’Éternel extermine toutes leurs lèvres flatteuses, la langue qui discourt avec arrogance» (Psaume 12: 3/4).

⇒ Ézéchiel 13: 1/9: « 1 La Parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots: 2 Fils d’homme, prophétise contre les prophètes d’Israël qui prophétisent, tu diras à ceux qui prophétisent selon leur propre coeur: Écoutez la parole de l’Éternel ! 3 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Malheur aux prophètes insensés, qui suivent leur propre esprit sans avoir rien vu ! 4 Tels des renards au milieu des ruines, tels sont tes prophètes, ô Israël ! 5 Vous n’êtes pas montés sur les brèches pour protéger la maison d’Israël par une clôture, tenant ferme au combat, au jour de l’Éternel. 6 Leurs visions sont vaines et leur divination mensongère; ils disent: Oracle de l’Éternel ! Or l’Éternel ne les a pas envoyés; ils font espérer que leur parole s’accomplira. 7 Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, et les prédictions que vous prononcez ne sont-elles pas mensongères ? Vous dites: Oracle de l’Éternel ! Or Je n’ai point parlé. 8 Eh bien ! ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Puisque votre parole n’est que vanité Et que vos visions ne sont que mensonge, Eh bien ! Me voici à présent contre vous, oracle du Seigneur, l’Éternel; 9 ma Main sera contre les prophètes dont les visions sont vaines et la divination mensongère; ils ne demeureront pas dans l’intimité de mon peuple, ils ne seront pas inscrits sur les listes de la maison d’Israël, ils n’arriveront pas jusqu’au territoire d’Israël, et vous reconnaîtrez que Je Suis le Seigneur, l’Éternel
».

Une des responsabilités des vrais prophètes était de démasquer les faux prophètes.

Les véritables prophètes de la Nouvelle Alliance doivent prendre cette responsabilité. C’est une tâche désagréable puisqu’elle donne au prophète des airs de suffisance ou même de despotisme. Pourtant les prophètes doivent honorer les intérêts du Seigneur et le bien-être de son peuple avant tout.

 

N°4      Quelques repères pour entendre une Parole du Seigneur
Actes 26:27


Se tenir sur la Tour de la Révélation

 
Habakuk 2: 1/3: « 1 J’étais à mon poste, et je me tenais sur la tour; je veillais, pour voir ce que l’Éternel me dirait, et ce que je répliquerais après ma plainte. 2 L’Eternel m’adressa la parole, et il dit: Écris la prophétie: grave-la sur des tables, afin qu’on la lise couramment. 3 Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement ».

J’étais à mon poste

Habakuk
nous montre notre responsabilité. Nous avons un rôle à tenir, à jouer et il nous faut être là où Dieu veut que nous soyons. Le succès, c’est de faire ce que Dieu veut, rien de moins, rien de plus. Être au bon endroit pour accomplir fidèlement notre tâche. Êtes vous fidèle dans vos responsabilités ?  Êtes vous fidèle dans votre église locale ? Etes vous fidèles dans les dîmes et les offrandes ? Etes vous fidèles dans les petites choses ? Etes vous fidèles dans vos engagements ? Pouvez vous dire: "je suis à mon poste" ?

et je me tenais sur la tour

En position d’élévation
pour voir de loin et percer la nuit. Nous avons besoin d’endroits, de lieux spécifiques pour que Dieu nous parle. C’était un moment calme, le soir. Car il veillait. Et nous devons choisir des moments où nous faisons taire tous les bruits au-dedans et au-dehors. Avez vous une réelle vie de prière privée ? Suivez vous les réunions de prière dans votre église ?

je veillais

« Veiller
», c’est être éveillé quand tout le monde dort, c'est à dire que les gens sont inconscients où bien qu'ils rêvent.. Mais, toi tu médites, tu pries, et tu as les yeux ouverts… Tu sondes la nuit. Certes, ça demande de travail, on prend sur son sommeil légitime ou ses loisirs. Tu es fatigué et tu veilles alors que les autres dorment, ou regardent la télé ! Mais, «s’étant tenus éveillés, ils virent le Gloire de Jésus » ! Jésus dit: « ce que Je dis, Je le dis à tous: Veillez ! ».

pour voir ce que l’Éternel me dirait

Ce que Dieu
dit est visible. On ne l’entend pas toujours, on le "voit", c'est à dire on "comprend" on "saisit" ce qui se passe ! Dans ces conditions les "yeux du coeur" sont ouverts pour percer dans l'invisible. Les prophètes étaient aussi des «voyants ». Quand Dieu parle, on le voit clairement. Les autres le voient aussi. Ce que Dieu DIT est la VISION dont nous avons besoin.

et ce que je répliquerais après ma plainte

Faites monter votre « plainte
» au Ciel, et après que Dieu vous ait parlé, réagissez comme il convient. Il est bon de plaider sa cause devant Dieu ! Faites le, comme beaucoup d'autres l'ont fait bien avant vous !

L’Éternel m’adressa la Parole

Soyez certains que Dieu
parle. Il parle. Le Dieu de la Bible parle. C’est pas qu’Il ne parle pas, c’est que nous sommes sourds. En effet, cette attente n’a pas été vaine. Dieu sait où tu habites, même si toi tu ne sais plus où tu habites, Dieu connais ton adresse. Entendez et saisisse z la Parole de Dieu. J'ordonne au Nom de Jésus que vos yeux et vos oreilles spirituelles s'ouvrent !
 
et Il dit: Écris la prophétie: grave-la sur des tables

Quand Dieu parle il est nécessaire de l’écrire (Même la Loi de Moïse a du être écrite ! Les paroles s'envolent mais les écrits restent !) de la graver sur les tables de nos coeurs:

2 Corinthiens 3:3: « Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs ».

Nous sommes tellement oublieux de ses grâces. Il ne faut pas que Dieu
parle en vain. Ne soyez pas des « chrétiens passoire ! ». Retenez toute Parole de Dieu, ne la laissez pas tomber à terre ! Relisez cette Parole souvent, notamment dans les périodes de doute.

Afin qu’on la lise couramment

Littéralement: « afin que celui qui lit puisse courir ! ».La vraie Parole Prophétique donne des ailes, elle n  laisse pas indiférent, mais elle communique force, énergie, initiative. Celui que la reçoit  ne reste pas immobile, assis, sans rien faire, mais il court. La Parole de Dieu donne du zèle. On veut la mettre en pratique de suite, avec persévérance. N'oubliez pas que "la foi vient de ce qu'on entend ... de la Parole de Dieu"... (cf. Romains 10). dès que vous avez l'entendement de cette Parole de Dieu, vous pouvez mettre en pratique, "courir" dans le sens de cette "parole révélée".

Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé

Toute promesse de Dieu
est prophétie. Elle détermine votre destinée, et votre avenir. De l’Ancien Testament, il ne reste que des exemples, et des promesses. Plus de jugement: « En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui écoute Ma Parole, et qui croit à Celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement , mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5:24).

elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas

Toi, tu cours avec la prophétie entendue de Dieu
et que tu as écrite, mais la prophétie vient vers toi, elle va vers son terme. Quand Dieu t’a parlé, il n’y a point de mensonge. Dieu t’a parlé. Il t’a parlé. Il ne peut mentir. Toi tu cours avec elle, et elle, elle vient vers toi !

si elle tarde, attends-la

Il peut y avoir des délais. Il te semble que son accomplissement soit en retard ou suspendu on ne sait où. Mais la réalité spirituelle, c’est qu’elle arrive. Lentement, peut-être, mais sûrement. Qu’on le veuille ou pas. Peu importe les circonstances, l’Histoire
est entre les Mains de Dieu. Ce qu’Il a déclaré, Sa Main l’accomplit.

car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement

« Certainement » veut dire aujourd’hui: « on verra, bien peut-être, mais, c’est pas sûr ». En hébreu, cela veut dire: « C’est sûr et certain ». Cela se produira à coup sûr, sans l’ombre d’un doute. Aucune Parole de Dieu ne peut rester à terre. Elle s'accomplit obligatoirement. Soyez donc plein de zèle, de confiance et agissez !

N°5     Portrait d'un faux prophète

« Ils tuèrent les rois de Madian avec tous les autres,Evi, Rékem, Tsur, Hur et Réba, cinq rois de Madian;
ils tuèrent aussi par l’épée Balaam, fils de Beor ». (Nombres 31:8)

 
Portrait du vrai & faux prophète Balaam
Balaam image de l’homme conditionné

Une publicité de vente par correspondance dit: « Détendez-vous, on s’occupe de tout !». C’est pour moi un flash de la vérité qui domine aujourd’hui beaucoup de gens dans cette société de consommation et d’information.... L’homme est insidieusement conditionné ! A leur tour, nombre de faux prophètes conditionnent et façonnent une certaine mentalité réprouvée. Dans la Bible, l’exemple de Balaam est très frappant. Il a été soudoyé (payé) par Balak pour maudire Israël. Appâté par la gain de l’argent, il ne voyait plus clair. Il est devenu obstiné, têtu. Tellement que Dieu lui a permis de faire ce qu’il voulait. Rien ne semblait l’en empêcher. Les faux prophètes à l'instar de Balaam usent de paroles flatteuses...

Quelques exemples (authentiques) de leurs déclarations:

“Le Seigneur te destine à avoir un grand ministère d’évangéliste et tu vas soulever des régions entières...”.

Un an après, ladite personne mourrait d’un accident de la route !

“Vous allez réconcilier les couples, le Seigneur me montre clairement que vous allez aider beaucoup de couples...”.

Six mois après, ce “couple” au "merveilleux" ministère de réconciliation... Divorçait !

“Le Seigneur vous accorde un ministère de guérison, et Il vous oint pour que vous guérissiez les malades, tel est le don que le Seigneur vous accorde”.

Quelques temps après, nous découvrons hélas que cette personne est plutôt en mauvaise posture pour exercer un tel ministère, puisqu'on vient de... lui couper une jambe à cause d’un cancer, et bientôt il faudra lui enlever l’autre...!

"Le Seigneur déclare qu’un puissant Réveil doit commencer dans votre église et dans cette ville, et qu’il va toucher toute la France, d’ici deux ans...”.

L’église et le pasteur de cette ville se sont mis à faire tout ce qu’ils pouvaient pour aller dans le sens de cette prophétie, et au bout de deux ans, rien ne s’est produit de significatif...

Faut-il multiplier ce genre d’exemples ? Il y en a des centaines dans notre pays qui en sont revenus du soit disant “ministère de prophète”. La seule parade pour expliquer tous ces échecs, c’est de dire que les personnes en question n’ont pas fait ce qu’il fallait, elles n’ont pas combattu selon la prophétie qui leur avait été donnée. Ils s’appuient sur 1Timothée 1:18:

• “La recommandation que je t’adresse Timothée, mon enfant, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c’est que, d’après elles, tu combattes le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience”.

Le sens seraient pour eux qu’il faut combattre d’après les prophéties qu’on a entendues. C’est à dire, tout faire pour aller dans le sens de ce qui a été déclaré et ne pas attendre que quoi que ce soit arrive sans combattre pour faire que la “prophétie arrive”. Cela paraît juste ! Mais de toute évidence, ce n’est pas ce que veut dire Paul. Il dit simplement que le contenu de ces prophéties donnée à Timothée était:
 
• de combattre le bon combat,
• de garder la foi,
• et une bonne conscience.

Ainsi, le déroulement de l’Histoire vérifie l’authenticité du messager, dont le message a été contesté, tel Jérémie qui annonçait la ruine de Jérusalem et la déportation à Babylone.
 
Une dizaine de critères et de comportements révélateurs:

1) généralement, ils “ne se sentent pas redevables” à un leader humain, car disent-ils ils doivent répondre “devant l'Eternel
seulement”. Donc ils refusent de rendre des comptes. Même s’ils l’acceptent, c’est toujours très difficile pour eux d’être repris.

2) Ils osent “parler sur toutes sortes de sujets” qui n’ont rien à voir avec les Ecritures directement, car “ils ont reçu des révélations divines” qui leurs permettent de parler de façon non dogmatique, et des questions non-bibliques...

3) Ils sont capables d’aller jusqu’à “reprendre les gens publiquement”, alors qu’ils sont dans une église dirigée par un pasteur. Tout cela sans suivre les principes de confrontation biblique (Matthieu 18: 15).

4) Ils utilisent une certain “théâtre flamboyant” et manipulatif, et le mélodrame dans leur style de ministère. Car, disent-ils, ils sont “remplis de l’Esprit” et donc, ils estiment être conduit directement à faire ceci ou cela...

5) Ils se permettent “d’amplifier les résultats précédents” de manière exagérée, en vue de “créer une atmosphère de foi”, afin que leur don puisse opérer... En d’autres termes, ils sont capable d'exagérer ou d’inventer littéralement des phénomènes miraculeux qui n’ont jamais eu lieu ! Comme dit le proverbe: “C’est l’histoire de la dent d’or”, expression qui s’applique à une chose qui est passée pour vraie et qui par la suite, s’est révélée fausse... Nous avons eu ça dans notre pays "la dent d'or"...

6) Ils “attirent sur eux une attention exagérée”, car ils sont des “conduits spéciaux de la puissance de Dieu” pour son peuple. Le centre de leur message n’est pas Jésus-Christ, mais “eux et leur onction”.

7) Les croyants “ordinaires ne doivent pas trop s’approcher d’eux”, car ils sont trop imparfaits, et ils ne doivent pas être distraits de leur communion avec Dieu.

8) Ils “s’autorisent des comportements” que d’autres ne pourraient pas accepter, car ils sont des “vases oints” qui ne doivent jamais être touchés par la critique !


Portrait du faux prophète Balaam
 
Un homme de contradiction. Il hait Israël et pourtant sera obligé de le bénir ! Grand magicien il est en même temps accessible à l’influence de l’Esprit-Saint. De toute façon, il est doté de grands pouvoirs spirituels, à savoir notamment du pouvoir surnaturel de dispenser la bénédiction autant que la malédiction. Balaam est sans conteste un homme corrompu, voir un dépravé sexuel. Homme impur de corps et d’âme. Il a un coeur double... Mélangé... Au chapitre 24, Balaam a des propos flatteurs pour Amalec, autre ennemi mortel d’Israël. Tour à tour, Balaam apparaît comme:

magicien,
• stratège,
• courtisan,
• prophète…
• et poète !

Son nom: « fils de Péor », est lié au pire des cultes agraires cananéens, celui de Baal Péor. Il se caractérise par l’orgie sexuelle doublée de pratiques avec des excréments ! Dans le N.T. Jude parle à des chrétiens affermis. Il les averti, et déclare que plusieurs se sont jetés dans l’égarement de Balaam pour un salaire (Cf. Jude 11).
 
Et vous ! Pour quoi servez-vous Dieu ?

Balaam cherchait les honneurs, le prestige, l’argent... et des avantages personnels ! Il voulait un salaire. Une première remarque s’impose: quand il s’agit de servir Dieu, la possibilité d’un Salaire peut-être une motivation, pour échapper au chômage, à un travail pénible, ou à un patron difficile...

Situation d’Israël

Israël était arrivé dans le désert de Moab, tout près du Jourdain. Il avançait vers le pays du lait et du miel. Moïse était très âgé, et confronté à l'hostilité des roitelets des petites nations de la région. Parmi eux, Balak, roi des Moabites, descendants de Lot et de sa fille aînée (inceste). C’est une généalogie peu reluisante ! Balak avait peur des Hébreux, et appelle à la rescousse Balaam pour maudire Israël. Les gens s’associent facilement dans le mal, par affinités "spirituelles". Qui se ressemble s’assemble ! Balak savait que dans un combat régulier contre Israël c’était la déroute. Il avait entendu parler des hauts faits militaires de l’armée de Moïse et de Josué. Israël lui paraissait invincible sur un champ de bataille. Avec Balaam, ils deviennent complices dans le mal ! Le but de la malédiction était de faire perdre confiance à Israël en la protection divine.
 
Stratégie de Balaam :
 
Le projet satanique de Balaam, par la moyen de la ruse et du faux semblant, était d’arracher Israël à son Dieu, pour le livrer désarmé, privé des ressources, à la main meurtrière des hommes ! Mais Dieu vivait en son sein. Le peuple avait: l’allégresse suscitée par la présence du roi en lui ! (Nombres 23: 21/23). Il essaiera de corrompre Israël, de l’intérieur. Balaam a eu des successeurs dans l’histoire. Combien de bûchers, et récemment de chambres à gaz… Combien d’horreurs anti-juives, de Croisades, l’Inquisition, Hitler, Staline etc. Il y avait en Balaam un Amour-Haine. S’il y a un amour-haine dans votre vie, vous êtes animés par l’esprit de Balaam !

Qui peut tomber dans ses filets aujourd’hui ?

Balaam, signifie: « Celui qui avale (ou qui dévore) le peuple !» (Nombres 24: 1/9)
 
Le terme “avaler” fait penser à un serpent qui englouti sa proie… N’oubliez pas que Dieu peut menacer pour vous «Celui qui dévore » (Balaam)! Mais pourquoi et dans quelles conditions cette promesse peut-elle s’accomplir ? Car aujourd’hui, nombre de ministères, et d’églises, de croyants sincères sont devenus la proie de nombreux faux prophètes… tels Balaam… Se sont des églises, des ministères et des croyants qui refusent d’enseigner et de pratiquer la dîme, pour toutes sortes de raisons fallacieuses ! Si les fidèles, les ministres de l’Évangile et les églises, donnaient fidèlement leurs dîmes, rien de tout cela n’arriverait, car Dieu a promis:

« Revenez à Moi, et Je reviendrai à vous, dit l’Éternel des armées. Et vous dites: En quoi devons-nous revenir ? 8 Un homme trompe-t-il Dieu ? Car vous Me trompez, et vous dites: En quoi T’avons-nous trompé ? Dans les dîmes et les offrandes. 9 Vous êtes frappés par la malédiction, et vous me trompez, la nation tout entière ! 10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; mettez-Moi de la sorte à l’épreuve, dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si Je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si Je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance. 11 Pour vous Je menacerai celui qui dévore, et il ne vous détruira pas les fruits de la terre, et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, dit l’Éternel des armées. 12 Toutes les nations vous diront heureux, car vous serez un pays de délices, dit l’Éternel des armées ».


La Bénédiction contrainte de Balaam

« Quelles sont belles tes tentes, ô Jacob, tes demeures, ô Israël . Balaam a prononcé ces paroles malgré lui. La malédiction s’est transformée en bénédiction ! Cette formule d’admiration figure sur le fronton d’un grand nombre de synagogues à travers le monde, et le programme de radio israélienne commence chaque jour par ces paroles du sorcier Balaam ! Balaam a reçu une telle influence de l’Esprit de Dieu qu’il ne pouvait faire autrement. Balaam l’impur, fut impressionné par l’atmosphère de pureté qui se dégageait de l’ordre dans le camp d’Israël. Les tentes de Jacob étaient si belles par contraste avec les autres tentes. Pourquoi ?

Les faux prophètes ont de belles paroles à la bouche !


• Nombre 24: 5/9: « 5 Qu’elles sont belles, tes tentes, ô Jacob ! Tes demeures, ô Israël ! 6 Elles s’étendent comme des vallées, Comme des jardins près d’un fleuve, comme des aloès que l’Éternel a plantés, Comme des cèdres le long des eaux. 7 L’eau coule de ses seaux, et sa semence est fécondée par d’abondantes eaux. Son roi s’élève au-dessus d’Agag, et son royaume devient puissant. 8 Dieu l’a fait sortir d’Égypte, il est pour lui comme la vigueur du buffle. Il dévore les nations qui s’élèvent contre lui, il brise leurs os, et les abat de ses flèches. 9 Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne: Qui le fera lever ? Béni soit quiconque te bénira, et maudit soit quiconque te maudira ! ».

Voyez vous ça ! Bref, ce peuple conduit par Moïse a force l’admiration de Balaam ! Il est même touché et frappé par la beauté et l’avenir de cette nation ! Israël lui arrache des paroles flatteuses et merveilleuses ! C’était pour lui l’occasion de cesser sont activité douteuse et de se convertir ! Mais ce ne fut que de courte durée. Tout de suite après il était prêt à maudire Israël ! Il dira contre lui-même: « maudit soit quiconque te maudira ! ». Il prononce contre lui-même les paroles qui vont plus tard retomber sur lui en jugement !

Le respect de la vie privée.

Les tentes d’Israël étaient toutes disposées de telle sorte que l’ouverture d’une tente ne pouvait être vue à partir de l’entrée d’une autre tente. Cette disposition garantissait l’intimité de chaque famille. Dans le camp d’Israël, il n’y avait point de voyeurisme, de débauche ou de prostitution. Mais plutôt de la retenue. L’activité sexuelle légitime des couples demeurait cachée aux yeux des voisins curieux. De là vient la beauté des tentes de Jacob. Beauté morale. Pudeur rendue visible.Vie privée respectée.
 
L’Avenir de ce peuple...
«
Ce peuple vit solitaire, il ne se fondra pas avec les nations

Israël n’est donc pas tombé dans l’anonymat. Il ne s’est pas noyé au sein de ces vagues de générations sans visage qui se perdent dans l’insignifiance ultime du néant. Balaam en prononçant ces paroles montre son optimisme stupéfiant à l’égard de l’avenir de ce peuple. De grands empires et des civilisations ont disparues de la terre. lsraël demeure encore aujourd’hui ! Notez ceci: une des tactiques de Satan est de nous inciter à devenir comme les autres et à perdre son identité. C’est ce qu’il fera pendant la Grande Tribulation : Tous porteront la marque de la bête: 666 !

Sa triste fin
« Puisse ma fin être comme la leur

Venant de lui, c’est un aveu poignant et contradictoire. Etrange. Cela révèle la tristesse jalouse de Balaam. Envieux et en même temps voulant les maudire ! Mais, cet espoir sera rapidement déçu. Il était admirant, et haïssant en même temps. Comme ceux qui aiment passionnément les Juifs, à condition qu’ils soient enterrés, ou gentiment agonisants. Il fut tué sur le champ de bataille par le sacrificateur Phinéas, petit fils de Aaron:
 
• « Ils tuèrent aussi par l’épée Balaam, fils de Béor » (Nombre 31:8).

Il a reçu le salaire qu’il méritait... la mort !
Ne devenez pas un "BALAAM" ! L’homme d’aujourd’hui peut aussi être conditionné comme Balaam le fut par l’amour de l’argent, la gloire des hommes, les honneurs, la volonté de pouvoir et de dominer, la recherche du plaisir etc.…

L’homme conditionné écoute la radio, regarde la télévision, lit son journal, va au cinéma. Il a une voiture, un lecteur DVD, des CD... Il cherche à se cultiver, aspire à une belle carrière, a un compte en banque, un portable... Il a ses assurances, maladie, accident, vieillesse, vie, mais aucune assurance intérieure…

L’homme conditionné appartient à son parti, fait son devoir de bon citoyen, croit avoir des idées personnelles et bien arrêtées... Mais comme le dit Guy Béart, « l’homme conditionné oscille entre ses grands principes et ses grands sentiments ».

L’homme manipulé est une marionette, un esclave qui s’ignore, un robot sans personnalité. Il fait chaque jour des gestes machinaux, ses habitudes sont devenues une seconde nature. Il stoppe sa voiture aux feux rouges, et il vaut
mieux! Il devient de plus en plus incapable de penser par lui-même. D’autres font pencher la balance. Le dernier qui a parlé finit toujours par avoir raison. Il est victime des préjugés, de la mode, de la crainte du qu’en dira-t-on ?

L’homme manipulé tel un pantin, écoute la publicité, la propagande, qui stimulent ses ambitions. Il devient un super consommateur, avide de luxe, de confort, de vie facile. La propagande façonne ses idées comme de la pâte à modeler, lui insuffle à son insu, sa façon d penser et de voir. Il est mené en laisse comme un petit chien.

L’homme manipulé est asservi, sa volonté est violée par les moyens modernes, et il se réfugie dans l’individualisme. Il vit seul au milieu de la foule. Il ne s’appartient plus à lui-même.

L’homme manipulé ne croit plus en Dieu, et il n’a pas découvert cela de lui-même, il en serait bien incapable, mais d’autres, des philosophes, des psychologues, des théologiens nouvelle vague, prétendent que Dieu est mort, alors, il le croit. On lui a dit que le Bible est un livre de légendes, que le Ciel et l’Enfer n’existent pas, et il le croit également.

L’homme manipulé n’a pas vraiment d’opinion personnelle. Il n’ aucune raison de vivre, sinon celle de la jouissance. Il se raccroche au moment présent, éperdument. Il est cependant malheureux, il sait que la vie est absurde, et pourtant il s’y cramponne, de toutes ses forces. Il a une peur terrible de mourir.

L’homme est conditionné et manipulé depuis l’Eden. «Dieu a-t-il réellement dit ?». Ses fausses informations amplifiées de mille voix aujourd’hui n’ont qu’un seul but, le rendre sourd et aveugle aux réalités spirituelles et éternelles. « Du berceau à la tombe, tous est combiné de manière à ce qu’une âme ne puisse jamais entendre et obéir à l’Evangile » (C. Finney).

L’homme conditionné dit comme ce riche fermier qui voulait prendre sa retraite: «Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve, pour plusieurs années, repose-toi, mange, bois et te réjouis !». L’insensé ne savait pas que cette même nuit il allait passer de vie à trépas, que son âme lui serait redemandée.

• «
Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche et les avertir de ma part ! » (Ezéchiel 33:7).

Avertir les hommes de la part de
Dieu ! Nous étions aussi conditionné par l'Ennemi de nos âmes, jusqu’au jour où le Seigneur a débouché nos oreilles et ouvert nos yeux. Maintenant nous entendons Sa Voix, nous voyons clair, nous discernons le danger auquel nous avons échappé, par la grâce de Dieu. Qu’allons-nous faire ? Louer le Seigneur, l’adorer, le bénir, tous d’abord, Il n’attend pas moins de nous... Mais aussi Il
attend autre chose, que nous puissions avertir les hommes du grand danger d’aller en Enfer pour l’Éternité s’il n’accepte pas le si Grand Salut que nous avons en Jésus-Christ !

« Un missionnaire (Amy Carmichael) fit le rêve suivant: Elle se trouvait dans une grande prairie qui se terminait par un précipice. Il n’y avait pas de barrière. Des foules innombrables y marchaient, comme poussées par une main invisible. Amy Carmichael s’aperçut que tous étaient aveugles et sourds. Hommes, femmes, enfants, inconscients du danger, avançaient et tombaient tour à tour dans l’abîme. Il y avait bien des sentinelles postées au bord du gouffre, qui tendaient les bras, essayant d’arrêter ces malheureux. Elles en sauvaient quelqu'un, mais l’espace entres les sentinelles était si grand qu’elles ne pouvaient les arrêter tous. Il en tombaient toujours et toujours... tandis que sous un bosquet, un groupe de chrétiens chantait des cantiques, insouciant du sort de cette multitude… ».

«
Je t’envoie afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière, de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés » (Actes 26:13).