Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 
 

Message de clôture de la Convention Internationale de la FECE, le 24 mai 2015

Amour, unité et... apostasie  

Par le Pasteur Gérard Charton
Président de la Fédération Internationale des Eglises Chrétiennes Evangéliques
siege@fede-eglises.com

Retour liste   <-Liste des enseignements

 

Romains 16.17-20
17 « Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d'eux.
18  Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples.
19  Pour vous, votre obéissance est connue de tous ; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal.
20  Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus–Christ soit avec vous ! » 

Matthieu 7.19-24
19 «Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
20  C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. 
21  Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui–là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
22  Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
23  Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
24  C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.

Sommes nous des chrétiens prudents ? Si vous répondez oui, alors vous devez être en mesure de dire comment s’exprime cette prudence. Parce que c’est une chose de se croire prudent. Mais la réalité quotidienne nous démontre qu’on se trompe cruellement parfois ! 

Vous savez la plupart des accidents de la route sont causés par des gens sûrs et certains de leurs capacités et de leur prudence et tout autant confiant dans la fiabilité de leur matériel… On voit le résultat, des milliers de morts des milliers d’handicapés à vie. 

Spirituellement aussi on voit les résultats, même si on se croit fort, même si nous pratiquons tous les dons spirituels avec enthousiasme… comme Jésus le rappelle, à certains il dira … « Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi. » 

Alors, voilà deux lectures fondamentales pour un enseignement qui je vous le concède n’est ni moderne ni complaisant avec la pensée du monde, mais qui est et restera quoi qu’il arrive le filtre placé par Dieu pour séparer les boucs des agneaux.

Et Parce ce que quoi que disent certains, Dieu n’est pas et n’a jamais été œcuménique. 

Aujourd’hui on parle beaucoup, beaucoup trop à mon goût d’unité… Unité dans tous les domaines.  

Unité dans l’Eglise, cela c’est bien ! Mais, seulement si nous parlons de l’Eglise avec un grand E, c’est-à-dire celle qui est fidèle, celle composée de disciples pas celle des « chauffes sièges ». 

Oui, le Seigneur veut que nous formions une famille fraternelle et chaleureuse ou chacun à sa place.  

S’agirait-il aussi de l’Unité des tous les chrétiens…. Ah bon, mais qui appelle-t-on chrétiens… ? Ceux dont Jésus dit qu’IL ne les connaît pas, même si ceux là affirment avoir accompli des miracles en son Nom ? Si Lui ne les reconnaît pas, serions nous en train de les réhabiliter ? Jésus se serait-il trompé ? Et la sagesse des hommes serait-elle compétente pour surpasser la sagesse du Seigneur ? 

Les « sages » de notre époque s’entendent pour tout « unir », du moins en apparence. Nouvel Ordre Mondial, Fond monétaire international, Organisation Mondiale de la Santé, Organisation Mondiale du Commerce, etc.   

Cela regarde la vie publique, et cela était annoncé par le Seigneur, car l’antéchrist doit venir et tout sera tenu dans sa main.  - Tout ! - C’est pourquoi il y a aussi la même démarche d’unité pour le monde religieux. Parce que l’esprit du monde s’est emparé d’une partie de l’Eglise. Vous pouvez constater qu’il y a un vent de folie qui a pris dans son piège beaucoup de chrétiens prétendument attachés à la Parole de Dieu. Des chrétiens qui pourtant ont été avertis pendant des lustres sur le risque d’apostasie.

Des pasteurs même qui ont été séduits, après avoir enseigné à propos de ces dérives, qui ont prévenu que ces dérives allaient arriver, si ce n’est pas eux c’étaient leurs prédécesseurs. Et c’était juste, ils avaient raison d’agir ainsi et ils ont été bénis pour leur fidélité. Peuvent-ils garder la bénédiction en abandonnant aujourd’hui la Parole de Dieu pour suivre leurs propres élucubrations ? 

Ce n’était pas seulement un risque mais une réalité annoncée par Jésus Lui-même qui a prophétisé sur les signes qui allaient annoncer l’imminence de son retour. Je vous rappel Matthieu 24 et Luc 21. Relisez ces textes c’est plus précis que le journal télévisé ! 

Nous voyons bien que tous les signes annoncés se réalisent en ce moment sous nos yeux.

-      Les signes dans le ciel, vous vous êtes renseignés sur les « Tétrades » ? Non ! vous devriez le faire c’est merveilleux la précision de Dieu au travers des siècles

-      les tremblements de terre, partout sur chaque continent,
-      les guerres,
-    
les épidémies, les famines qui se préparent  etc,  … vous connaissez la suite.

Et, pendant ce temps, je suis sûr que parmi nous beaucoup de chrétiens rendent témoignage qu’ils n’entendent plus le même évangile prêché dans certains milieux s’affirmant pourtant « évangéliques ». Je reçois beaucoup de témoignages de fidèles désabusés attristés par le fait que dans leur église on ne parle pas ou très peu de l’enlèvement de l’Eglise. 

C’est d’ailleurs peut-être pourquoi certains d'entre vous êtes ici aujourd’hui. Parce que Dieu - merci le Saint-Esprit - est à l’œuvre. Et, parce que vos oreilles et votre cœur n’entendaient plus dans vos églises le message de l’Evangile, mais des fables d’hommes énoncées peut-être par de vrais docteurs en théologie libérale mais en tout cas pas par de fidèles hommes de Dieu, alors vous avez choisi une rupture. Et votre choix vous pèse, pourtant sachez-le cela c’est conforme à l’Evangile. 

Je vais vous dire une chose que vous auriez peut-être aimé ne pas entendre, et pourtant…  

Il n’y a pas de chrétiens fidèles sans ruptures
L'Eglise fidèle refuse les compromis

Les hommes charnels prêchent l’œcuménisme, les serviteurs fidèles prêchent Jésus-Christ. Celui-là même qui prononce des paroles diamétralement opposées aux fables d’hommes. Et, ces ordres de Christ sont par exemple : 

Matthieu 24.4
« Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. » 

Bien, cela c’est facile à entendre, on peut encore s’arranger avec cet avertissement, mais :
          2 Jean 10-11
        
 10 « Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine,  ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut !

 Vous avez bien entendu ? C’est l’apôtre de l’amour qui parle, et Il ajoute quelque chose qui sentimentalement nous semble « extrême », brutal dans notre éducation moderne, et il dit encore :  

11  car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres.

Cette déclaration me fait l’effet d’un électrochoc. Parce que la séduction est forte à cause de ce qui ressemble à un consensus. Mais, ce qui est évident c’est que le Seigneur ne veut pas nous voir baigner dans cette folie.

Le comble peut-être, c’est que ces apostats voudraient faire passer la pilule en enrobant leurs discours de sucre en mettant en évidence deux éléments pourtant bibliques, mais en détournant leurs sens : l’amour et l’unité. 

Mais bien sûr que nous aimons notre prochain, mais bien sûr que nous avons de la compassion pour nos frères que nous voyons abandonner l’Evangile pour les fables de Satan. Nous savons ce qu’il va devenir d’eux, hélas.

Alors on ne va pas leur faire des petits sourires complaisants et hypocrites, comme si tout allait bien, devant une tasse de thé en leur demandant s’il ne voudraient pas reprendre un petit gâteau.

Et c’est par amour que nous crions au loup !

C’est par amour que nous les avertissons !

C’est par amour que nous prions pour qu’ils se repentent pendant qu’il est encore temps, car nous savons que s’ils ne se repentent pas ils se qualifient pour le jugement. 

Mais, c’est premièrement par amour pour le Seigneur que nous refusons de les suivre dans l’apostasie.

L’amour pour le Seigneur est plus important que de plaire à notre prochain. 

Pendant ce temps de faux docteurs s’exercent à la morale en préconisant de construire des ponts.C’est le leitmotiv de l’Alliance Evangélique au début de ce siècle… Slogan repris par le Cnef lors de sa fondation. 

Aujourd’hui, l’apostasie franchit des étapes et s’incruste dans la société, mais toujours avec la volonté d’une unité à tout prix. C’est aussi le pape qui met en application cette stratégie de l’union à tous prix.  

-    -      En particulier en embrassant le coran.
-      En recevant des délégations de leaders protestants et évangéliques apostats venus défilés humblement devant lui et fiers de l’avoir approché.
-      En recommençant il y a quelques jours au Vatican avec une centaine de pasteurs pentecôtistes, invités à prier avec lui, ensemble pour l’unité. 
-      A une autre occasion en affirmant que son Dieu est le même que celui des musulmans. 
-     Que toutes les spiritualités se valent… et c’est donc au Vatican qu’une centaine de pasteurs pentecôtiste ont été prier pour l’unité… Il y a une dizaine de jours.
-    
Ce pape a affirmé samedi dernier, que Monsieur Mahmoud Abbas le leader palestinien est un ange de paix… Rien que cela ! Un ange de paix celui qui veut éradiquer le peuple d’Israël et n’a pas hésité à faire tuer des civils et des enfants en particulier pour en faire porter le chapeau à l’armée israélienne. Ce ne sont pas des israéliens qui ont dénoncé ces forfaitures, ce sont des palestiniens eux-mêmes témoins de ces horreurs qui l’ont dénoncé. Un ange de paix… Ce serait comique si ce n’était pas aussi grave.
-    
Ce même disciple de Satan, je parle de François, qui affirme qu’il y a d’autres chemins que Jésus pour obtenir le salut !!! Sachez le : cela fait des années que cette théorie est partagée par des pasteurs évangéliques réunis dans un mouvement qui se nomme en français «Evangéliques et catholiques tous ensemble » …
Cela a été caché dans les églises concernées, dont  des pentecôtistes, les baptistes et bien d’autres, mais maintenant nous voyons les fruits pourris de cette apostasie. Vous rendez-vous compte de le Père a offert son Fils Jésus comme sacrifice pour sauver ceux qui l’acceptent comme Sauveur, alors que même le pape explique qu’il peut y avoir un salut sans Jésus, accompagné à l'unissons par des pasteurs évangéliques… C’est une honte ! 

Si cela n’est pas l’apostasie c’est quoi, expliquez moi là j’ai un problème… Enfin, non rassurez vous je n’ai pas un problème mais c’est ce pape et ses copains évangéliques qui vont avoir un sacré problème au jour du jugement. 

Construisons des ponts...

Construisons des ponts ! ...Avec ces gens là ? Et puis quoi encore construisons des autoroutes et profitons de ces travaux pour raser les chemins. Ceux que le Seigneur a tracés pour nous. Ben voyons !

Qu’est-ce que cet évangile dénaturé ? Ce ne sont pas des ponts qu’il faut construire, mais des murailles. Pas autour de nos assemblées bien évidemment, ni même autour d'une fédération, mais autour de l'Eglise Fidèle composé de tous ceux qui refusent les ponts et les compromis
Où sont-il ces fameux ponts dans la déclaration de que nous venons de lire et que nous relisons encore :
         
          Jean 2.11
         
"car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres. »

 C’est pourtant clair ! C’est encore Jésus qui dit à propos des signes des temps :

Luc 21.31-36
« 31 De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.
32  Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.
33  Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
34  Prenez garde à vous–mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste ;
35  car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre.
36  Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

Nous sommes dans un processus d’apostasie très avancé et nous en sommes les témoins involontaires, mais les témoins quand même. 

Voila pourquoi les pasteurs de la FECE ont décidé dans une belle et rassurante unanimité de refuser de demander leur adhésion au Cnef, cette institution qui fusionna entre autre avec l’Alliance Evangélique, très impliquée dans l’apostasie, et qui donc comprend dans ses rangs un grand nombre d'églises évangéliques œcuméniques ou complaisantes avec celles qui le sont, faisant copains copains avec elles. Complaisant étymologiquement veut dire je vous le rappelle : se plaire avec … 

Où cela va-t-il mener l’église imprudente et ses  vierges folles dont parlait Jésus ?

Voulez-vous le savoir vraiment ? Oui nous pouvons le savoir, les faits sont tellement avancés qu’ils sautent aux yeux de ceux qui scrutent les événements.Je ne vous parle pas d’histoire de France ou d’histoire de l’Eglise d’il y a une ou plusieurs générations. Non, je vous parle de l’Eglise des années 2010 et suivantes.

Unité autour de Marie

Un événement est passé inaperçu pour beaucoup : La fête nationale du Liban a été fixée au 25 mars… Mais il a été bien expliqué qu’elle doit être commune aux islamiques et aux chrétiens et donc que le jour choisi n’est pas le fruit du hasard. En effet, c’est celui (dans la tradition catholique) de l’annonciation à Marie qui est retenu…

Je cite le journal : L’Orient-Le Jour, 19 février 2010

« Dans sa décision, le Conseil des ministres s'est appuyé sur le fait que la Vierge Marie est un dénominateur commun entre les chrétiens et les musulmans, qui lui réservent une très grande place dans leurs dévotions respectives. À noter que l'Évangile et le Coran affirment tous les deux  que le Christ est né de Marie d'une naissance virginale. Il s'agit là d'un article de foi commun aux chrétiens et aux musulmans, même si les deux religions diffèrent ensuite sur le Christ qui, pour les chrétiens, est de nature divine.  

La fête sera chômée et sera marquée par un programme commun social, culturel et religieux mettant en évidence les points culturels et religieux entre chrétiens et musulmans. … » 

Voilà donc, et ce n’est qu’un exemple, où nous conduit l’apostasie œcuménique : au culte marial à court terme. De concert avec l’Islam ! 

Pendant que des responsables évangéliques font les paons et font des ronds de jambes devant les dignitaires de Rome et devant les princes catholiques romains, le pape qui d’ailleurs les méprises copieusement, essaye de faire reconnaitre son autorité spirituelle dans l’islam, car c’est là aussi sa cible.  

Les protestants affirment que les catholiques sont plus proches d'eux que certains mouvements évangéliqques

Enfin, que croyez-vous ? Que les protestants sont plus proches quand même des évangéliques que des catholiques ? Vous avez tout faux !
La réponse se trouve écrite par leurs soins sur leur site « oratoire du Louvre » : 

 « Cette union d'églises est elle même membre de la Fédération Protestante de France (FPF) qui comprend par ailleurs diverses Eglises évangéliques, dont certaines ont une sensibilité bien plus éloignées de nous (les protestants) que ne l'est l'église catholique. Cela donne des relations riches, mais parfois un peu difficiles, tant sur les questions d'interprétation de la Bible, les questions éthiques, la reconnaissance de notre baptême, la liberté d'opinion concernant la pensée théologique, en particulier la façon dont nous sommes sauvés par le Christ... »

Alors, mes frères et mes sœurs il est urgent de renoncer à la sieste spirituelle. J’imagine que vous avez tous été estomaqués de voir les protestants samedi dernier voter par 97% environ de leurs délégués l’ouverture à la bénédiction des mariages homosexuels.

C’est une profonde tristesse, bien qu’étant largement prévisible depuis longtemps. Mais, ce qui m’a davantage choqué, car cela n’était pas attendu c’est la réaction, ou plutôt l’absence de réaction des membres du Cnef, mouvement évangélique, se déclarant par plusieurs intervenants, horrifiés par cette décision… 

Ils ont la mémoire courte les membres du Cnef, car ce vote est l’aboutissement d’un projet initié et annoncé depuis longtemps.

Ainsi donc ils sont horrifiés, les pauvres ! Soit ! Alors qu’attendent-ils pour agir ? Oublient-ils qu’ils ont une grande partie de leurs membres (plus d'un tiers!) qui sont aussi membres de la fédération protestante de France ?
Oublient-ils que si les assemblées de Dieu ne sont pas membres de la fédération protestante de France c’est bien contre leurs espérances, car ils étaient demandeurs ? Ils ont été refusés, non pas par option théologique, seulement parce que par leur nombre ils auraient dérangés la vielle dame… Donc ils ont été rejetés … au grand regret des Assemblées de Dieu !  

Dans notre fédération, la FECE nous ne sommes pas plus intelligents ni mieux renseignés qu’eux, pourtant nous savions le danger que présentaient une telle alliance, nous savions que la bénédiction du mariage homosexuel était en cours de réflexion depuis maintenant environ 15 ans. Pourquoi ont-ils persévéré à vouloir désobéir à la volonté de Dieu ? 

L'Eglise de Jésus Christ n'a pas besoin "d'émotions" mais d'actions de repentance

Le Cnef en toute connaissance de cause n’a pas hésité à accepter que leurs membres soient aussi membres de la FPF. Alors, aujourd’hui ce n’est pas de l’émotion que l’on espère d’eux mais des actes. Car, l'émotion une fois passée que restera-t-il ?  

Qu’ils mettent leurs membres devant leurs responsabilités spirituelles. Qu’ils ne gardent aucun lien spirituel direct ou indirect avec ceux qui consciemment appellent le bien mal et le mal bien. S’ils ne le font pas à cause de leurs fameux ponts anti-bibliques, alors ils resteront complices de l‘apostasie et cela est dramatique, et pour eux et pour nous, car ce sont des frères qui s’égarent. 

Pour les membres d’églises qui réalisent que cette situation est également présente dans leur chère église, sachez-le : vous seriez complice des compromis en restant dans de telles assemblées, si vous ne la quittiez pas en courant aussi vite que possible.

Car ces ponts là il faut les fuir… 

Lorsque Paul s’adresse à son fils spirituel Timothée il lui dit ceci à propos des séducteurs : 

2 Timothée 3.5
«… ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne–toi de ces hommes–là. »

 Et, bien sûr ce texte que vous connaissez tous du livre de la Révélation :  

Apocalypse 18.4
« Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » 

C’est un message que le Seigneur nous adresse, à chacun de nous bien entendu. C’est le message qu’il adresse tout particulièrement et premièrement à ses serviteurs fidèles chargés d’annoncer l’Evangile. Mais cet avertissement vaut pour chaque chrétien qui veut rester fidèle. Nul ne peut servir Dieu et Mammon. C’est impossible, il n’y a pas de compromis possible. 

Si votre église est membre d’une fédération qui collabore avec les œcuméniques vous n’avez qu’une solution biblique devant vous : Fuyez, ne vous asseyez même pas à la même table pour discuter. N’essayez même pas de les convaincre vous allez vous souiller.  

Certains évangéliques affirment qu’il faut – par amour – partager, pour convaincre par le témoignage que nous pouvons apporter à ceux qui sont dans l’erreur… Mais, vous avez lu cela où ?  

Ceux qui vident l’Evangile du message de Jésus Christ ne peuvent pas être mes amis. Je dois choisir, et vous devez choisir : plaire aux apostats ou plaire au Seigneur. 

Certains veulent faire route ensemble, pourquoi ? Pour faire la fête ensemble ?

Le Seigneur exige la séparation. Il ne demande pas, il l’exige !

Relisons 2 Jean 10-11
         
10 « Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine,  ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut !
          11  car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres. »
 

Mais à défaut d’être festif, et c’est beaucoup mieux, c’est un acte d’obéissance et de soumission à Jésus-Christ, seul Chef de l’Eglise. C’est un engagement à Le servir en toutes circonstances, sans compromis. 

A vous pasteurs de la FECE et à tous ceux qui sont ici, qui nous lisent ou nous entendent, je propose ce verset de conclusion :

2 Timothée 4.2
« 2 Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

 Amen

 

 

Autres méditations