Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


  Lettre ouverte du 30 mai 2015 aux responsables du Cnef et à ses adhérents
 

Raisons principales pour lesquelles la FECE n'a pas demandé son adhésion au Cnef

Le Cnef demande aux fédérations de "signer un chèque en blanc" qui peut être lourd de conséquences. A propos de l'œcuménisme, de la liberté d'évangéliser et de la qualité de la représentation des églises.

   Identité :

      (extrait de la charte de fondation du Cnef)

       "… ses membres partagent tous une même conviction évangélique fondamentale telle qu’elle est exprimée par la Déclaration de foi de l’Alliance Évangélique... Par ailleurs, le CNEF reprend à son compte, parmi les missions de la FEF, celles qui contribuent au bien commun des Évangéliques, ainsi que la vision et les engagements de l’AEF. Enfin, il (le Cnef) s’inscrit dans les réseaux européen et mondial du mouvement évangélique (Alliance évangélique européenne et Alliance évangélique mondiale)."
 

 

Par conséquent : Les fédérations et les églises membres du Cnef ne sont plus indépendantes mais soumises à une alliance mondialiste dirigée de façon très contestable. En réalité - soyons clair - c'est à l'Alliance Evangélique Mondiale et à ses plans connus et inconnus que les églises se sont donc livrées...

 

 

1er exemple : L'autoroute vers l'œcuménisme

L'Assemblée mondiale du Conseil œcuménique des Eglises  -  Porto Alegre, février 2006.

      Source "Christianisme aujourd'hui", avril 2006

      « Des représentants de l'Alliance évangélique mondiale et d'églises pentecôtistes étaient présents à cette 9e assemblée.  De plus un certain nombre d'églises pentecôtistes et évangéliques sont devenues membres du COE, en particulier en Amérique latine…

       Geoff Tunnicliffe, directeur de l'Alliance évangélique mondiale (AEM)… a créé une surprise en commençant la conférence de presse sur la relation entre les évangéliques et le Conseil œcuménique (COE)…

        L'AEM est membre associé du COE depuis 35 ans. (dixit le Centre Oecuménique des Eglises)

 

Evangéliques et Pentecôtistes à l'Assemblée mondiale du Conseil œcuménique des Eglises.

       Dans le COE, plusieurs voix, dont celle du secrétaire général S. Kobia, invitent à aller en direction d'une assemblée œcuménique qui soit vraiment représentative du monde chrétien en incluant les églises catholiques, pentecôtistes et évangéliques.

 

 

2ème exemple - L'Alliance évangélique mondiale (AEM) est prête à se joindre au Conseil œcuménique des Eglises (COE) et au Vatican pour établir un code de conduite qui encadrera les activités visant à convertir des gens au christianisme.

       Source : Conseil œcuménique des églises 2007

       L'Alliance évangélique mondiale (AEM) est prête à se joindre au Conseil œcuménique des Eglises (COE) et au Vatican pour établir un code de conduite qui encadrera les activités visant à convertir des gens au christianisme.

       Le pasteur Geoff Tunnicliffe, secrétaire général de l'AEM, "approuve sans réserve" la participation de son organisation à ce processus parrainé jusqu'à présent par le COE et le Vatican, a déclaré le pasteur Thomas Schirrmacher, directeur de l'Institut international pour la liberté religieuse de cette même organisation.

(lire l'article en entier en cliquant ici)
 

En établissant un tel "Code de conduite" se rendent-ils compte qu'ils fabriquent un outil redoutable qui donnera une sorte de légitimé à l'antéchrist pour réprimer les chrétiens fidèles ?
(Jérémie 17:5 Ainsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l’Eternel !)
 

29.06.11 - Ce n'est plus un projet, c'est fait !

« C'est un moment très important pour le christianisme et pour le témoignage chrétien dans un monde hyper-religieux». Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil oecuménique des Eglises (COE), a présenté le 28 juin à Genève un document «historique» sur la mission. 
Ce texte, «Témoignage chrétien dans un monde multireligieux: recommandations pour un code de conduite», est le fruit d'une collaboration entre le CEO, l'
Alliance évangélique mondiale (WEA) et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (PCID). 
Loin de fixer les bases théologiques de la signification de la mission, il propose des recommandations éthiques et déontologiques, dans le but d'aider les chrétiens à parler de leur foi dans un esprit de dialogue, de respect et d'amour. Il est donc question d'évangéliser dans les règles de l'art et sans prosélytisme.
Le document a pour but d'inviter les Eglises membres de la WEA et du CEO, ainsi que l'Eglise catholique, à réfléchir ensemble à ces questions pratiques et à opter pour un témoignage pertinent qui s'adapte à chaque contexte local et qui ne heurte par les sensibilités religieuses de chacun.

 

3ème exemple - Campagne d'affichage athée en Suisse et l'Alliance Evangélique Suisse :

Source : Christianisme aujourd’hui

24.02.2009 - Hansjörg Leutwyler, son secrétaire général, vient lui-même de mettre la main à la poche pour faire un don aux organisateurs de la campagne. L'Alliance Évangélique Suisse (AES) soutient l'organisation en Suisse d'une «campagne athée» dans les transports publics comme on la voit en Angleterre et en Espagne. Une telle campagne pousserait les Suisses à réfléchir à la question de Dieu.
(la photo représente un bus en Espagne lors d'une campagne similaire)


http://www.blogdei.com/4645/campagne-d-affichage-athee-en-suisse-l-alliance-evangelique-est-prete-a-la-soutenir/

 

4ème exemple : Mondialisme - L'Alliance Evangélique Mondiale (AEM) ouvre un bureau à Genève
(proche donc de l’ONU mais aussi du COE)

Source : http://www.alliance-evangelique.org/idea/index29.html

« Ouvrir un bureau à Genève nous donne la possibilité d'exercer une plus grande influence sur le monde et ses faiseurs d'opinion. » Geoff Tunnicliffe, directeur international de l'Alliance évangélique mondiale (AEM).

«Quant à Johan Candelin, directeur de la Commission de l'AEM pour la liberté religieuse, il estime que le bureau aura un rôle important dans le travail de l'Alliance évangélique avec les Nations Unies. »

 

 

Mais est-ce là le plan de Dieu ?
Inconsciemment ne sont-ils pas en train de construire "un pont" vers la religion unique... ?
L'Eglise a-t-elle besoin de se soumettre à un tel pouvoir ?

Faites-vous votre opinion...

"La crainte des hommes tend un piège, Mais celui qui se confie en l’Eternel est protégé."
Proverbes 29:25