Bienvenue
En ce moment 
vous êtes

 
    
visiteurs sur le site
Merci


 

   
Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

                                                        

La plus grande chose du monde

Par le Pasteur Gérard Sadot
(résumé de prédication)

Retour accueil

« Pour lui, ma tendresse déborde… »

(Jérémie 31:20).

 

· « Éphraïm est-il donc pour Moi un fils chéri, un enfant choyé ? Car plus Je parle de lui, plus encore son souvenir est vivace en moi; aussi Mes entrailles frémissent en sa faveur; Jaurai une profonde compassion pour lui, Oracle de l’Éternel ».

 

Dieu est miséricordieux (en hébreu: « hésed »). L’Hébreu est très riche pour parler de l’Amour de Dieu, et on peut traduire « hésed » par Amour, tendresse, bonté, miséricorde, grâce, fidélité, engagement du cœur. Quand Dieu se révèle au Sinaïe à Moïse, Il dit:

 

· « Je Suis le Seigneur Dieu de Tendresse et de pitié, lent  à la colère et riche en bonté et fidélité » (Traduction littérale, Exode 34: 6).

 

· Matthieu 10: 29/31: « Ne vend-on pas deux moineaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans (la volonté) de votre Père. Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte, vus valez plus que beaucoup de moineaux ».

 

Cette déclaration de Jésus nous montre que l’Amour de Dieu pour nous est sans mesure.

 

Sa mesure d’aimer est d’aimer sans mesure !

 

Croyez donc que Dieu vous aime sans condition. C’est pourquoi Paul a pu dire:

 

· Éphésiens 3: 19: « … l’amour du Christ surpasse toute connaissance… ».

 

A partir du moment où nous savons que nous sommes aimés si profondément, ce n’est pas difficile de recevoir de Lui. Dès que vous savez que Dieu vous aime, vous ne vous battrez plus jamais avec des questions du genre: « Est-ce que Dieu m’aime ? Peut-Il m’entendre ? Répondra-t-Il à ma prière ? ». C’est pourquoi Paul a déclaré:

 

· Romains 8: 38/39: « Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni le présent, ni l’avenir, ni les puissances, ni les êtres d’en-haut, ni ceux d’en bas, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu en Christ Jésus notre Seigneur ».

 

Souvenez-vous qu’Il vous aime tant, qu’Il a même compté les cheveux de votre tête ! Mais, non seulement Dieu vous aime, mais, Il vous aime tel que vous êtes, et vous connaît mieux que vous ne vous connaissez vous même ! Voici ce que David déclarait:

 

· Psaume 139: 1/4: « Éternel ! Tu me sondes et Tu me connais, Tu sais quand je m’assieds, et quand je me lève, Tu comprends de loin ma pensée; Tu sais quand je marche et quand je me couche, et Tu pénètres toutes mes voies. Car la parole n’est pas sur ma langue, que déjà, Éternel, Tu la connais entièrement… ».

 

Souvenez vous que vous avez une grande valeur à Ses Yeux. Le Seigneur a une si grande considération de votre valeur. Vous valez pour Lui plus que toute la création. Plus que tout l’Univers, que toute planète, que toute galaxie. Ainsi,  après avoir créé le monde animal, Dieu dit:

 

· « Cela est bon ! »…

 

Mais quand Il a créé l’homme, Il dit:

 

· « Cela est TRES bon ! ».

 

Votre valeur est si grande que le Père a envoyé son Fils unique pour mourir pour vous. Le Sang précieux de Jésus  n’a pas été versé pour les anges, mais pour vous et moi. Aucun ange ne peut chanter le « chant de la Rédemption », mais vous vous le pouvez. Quand nous voyons notre valeur comme Dieu la voit, alors, nous commençons à recevoir du Seigneur ce qui nous appartient.

 

            Cela devient si facile de recevoir tout ce que nous avons besoin:

 

· notre LIBERTE de l’esclave et de l’oppression,

· la PAIX du cœur et de l’âme,

· les BENEDICTONS,

· la GUERISON et la SANTE.

 

Tant que nous refusons de voir notre valeur et que nous pensons que Dieu ne s’occupe pas de nous, nous sommes incapables de recevoir quoi que ce soit. A partir du moment que nous réalisons quelle est notre valeur devant Dieu, alors, recevoir de Dieu devient simple et glorieux.

 

Il nous aime tant que les Écritures déclarent:

 

· « Que tes pensées, Ô Dieu  me semblent impénétrables ! Que la somme en est grande. Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je m’éveille et je suis encore avec Toi ! ». » (Psaume 139: 17/18).

 

Pensez à cela ! Dieu pense à vous et ses pensées vous concernant sont si nombreuses que vous ne pouvez pas même les compter. Dans Jérémie 29: 11, il est dit que les pensées de Dieu à votre égard sont des pensées de bonheur et non de malheur… L’Amour de Dieu est si grand… et David le dit si bien dans le Psaume 23: 1/6, qu’Il nous donne:

 

· Sa Direction « Le Seigneur est mon Berger »

· Sa Provision: « Je ne manquerai de rien ».

· Son Repos: « Il me fait reposer dans de vert pâturages ».

· Sa Paix: « Il me conduit près des eaux paisibles ».

· Son Renouvellement: « Il restaure mon âme ».

· Sa Justice: « Il conduit mes pas dans le sentiers de sa justice ».

· Sa Délivrance de la mort: « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort ».

· Sa Foi: « Je ne crains aucun mal ».

· Sa Présence: « Car Tu es avec moi ».

· Sa Protection: « Ton houlette et ton bâton me rassurent ».

· Sa Puissance: « Tu prépares une table en face de mes adversaires ».

· Son Onction: « Tu ont d’huile ma tête ! ».

· Son Abondance: « Et ma coupe déborde ».

· Sa Joie ineffable: « Oui, le Bonheur et la Grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie ».

· Sa Vie éternelle: « Et je demeurerai dans la maison du Seigneur jusqu’à la fin de mes jours ». (Si toutefois l’Éternité avait une fin !).

 

Vous êtes aimés, vous êtes aimés, vous êtes aimés ! Et Dieu vous connaît mieux que vous ne vous connaissez vous-même. Soyez certains que rien ni personne ne peut vous ravir de Sa Main (Jean 10: 28/29).

 

L’Amour est Positif & Optimiste !

 

Connaissez-vous l’étonnante LOI DE L’AMOUR ? Oui, l’amour est la chose suprême. Vous devez aimer quoi qu’il en coûte, mais pas n’importe quoi ou n’importe qui, jamais Jésus n’a affirmé cela... En effet, pas exemple, vous pouvez aimer des “aveugles” mais vous n’êtes pas obligé de les suivre... et s’il en est qui se jettent à l’eau vous n’êtes obligé de faire de même !

 

· “Après une réunion ou l’orateur avait parlé de l’étonnante loi de l’Amour, une actrice a parlé avec lui et lui a confié qu’elle avait quitté la scène parce que les obscénités des pièces modernes l’ennuyaient mortellement. Maintenant, disait-elle, je vous où j’ai fait erreur. J’ai quelque chose à donner. Je me suis diminuée et j’ai un profond ressentiment envers les éditeurs qui ont mutilé volontairement mon nouveau livre. Je vais y aller demain et prouver que l’Amour libère de la peur, de la haine et du ressentiment”.

 

Quelque temps après, l’actrice à téléphoné  à l’orateur, et elle dit fièrement:

 

· « J’ai signé un contrat aujourd’hui ! Pendant 2 heures hier soir, j’ai dit à haute voix: “l’Amour Divin remplit mon âme”, et je me suis endormie avec un profond sentiment d’amour et de bonne volonté envers toute l’humanité ».

 

Cette actrice a découvert que l’Amour Divin dissout tout ce qui lui est dissemblable. L’Amour est la Solution pour le monde entier.

 

“Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu,(l’Amour et) la Parole était Dieu, l’Amour”. (Jean 1/1).

 

“Au commencement Dieu, l’Amour créa...”. Dieu, l’Amour dit...

 

Maintenant, remplaçons aussi le Nom de Jésus par l’Amour. Il est la manifestation parfaite de l’Amour de Dieu.

 

·         Dieu est Amour” (1Jean 4:8).

 

La PAROLE (Jésus) est puissante parce qu’elle est AMOUR. L’apôtre Paul l’appelle: “Le fils de son Amour” (Colossiens 1:13, Darby).

 

Quand vous parlez de l’Amour, vous parlez de JESUS. Même sans le savoir ! Cet « amour » est chanté sur toutes les radios et télévisions du monde ! De Jésus manifestation parfaite de l’Amour de Dieu, il est dit:  “Tous te cherchent”.

 

Croyez dans la puissance de cet Amour !

 

·          « Voici notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et Il nous délivrera de ta main, ô roi. Sinon, sache ô roi que nous ne servirons pas tes dieux, et qui nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as élevée » Daniel 3: 8 à 18, notamment les versets 17/18.

 

Peut-on avoir la Foi et être négatif ? Non ! La Foi est Positive et Optimiste.

 

·         « L’Amour croit tout (est positif), espère tout (est optimiste)». (1Corinthiens 13).

 

Or, la Foi est agissante par l’Amour (Galates 5:6). L’Amour est le moteur de toute Foi Véritable.

 

 

L’Amour de Dieu et pour Dieu nous inspire

dans la bonne attitude !

 

Ces trois hébreux risquaient d’être brûlés vifs dans une fournaise ardente chauffée 7 fois plus pour eux, s’ils n’adoraient pas la statue érigée par Nébucadnetsar. Mais, ils ont tenu ferme, et quand ils disent: « Sinon… », cela ne veut pas dire qu’ils doutaient que Dieu veuille les délivrer.

 

Ils viennent de confesser verbalement l’inverse ! La vérité qu’ils connaissaient était:

 

·         « Notre Dieu peut nous délivrer ».

 

Leur confession est sans équivoque:

 

·         « Il nous délivrera ! ».

 

Le « sinon » veut tout simplement dire que même s’il pouvait en être autrement, ils ne se départiraient pas de leur fidélité, ils resteraient intransigeants, déterminés jusqu'au bout ! Ils resteraient fermes dans leur confession et ne fléchiraient pas les genoux, ils ne se prosterneraient pas. Quoi qu’il arrive, qu’il en soit, ils n’étaient pas prêts à changer d’avis.

 

·         « Ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort » (Apocalypse 12:12).

 

Leur intégrité fut absolue. Ils voulaient faire ce qui est bien. Ils se sont singularisé. Malgré la sentence de mort. Ils croyaient en la résurrection. Certes, ils préféraient que Dieu les délivre. Mais leur position était ferme et inconditionnelle. Certains sont jetés en prison pour avoir refusé les compromis. D’autres sont torturés et mis à mort. D’autres font des sacrifices matériels… Il est des décisions qu’il faut prendre sans s’enquérir des conséquences. Qu’est-ce qui nous permettra de rester ferme devant l’épreuve ?

 

· Les 3 hébreux n’ont pas compté sur leurs propres forces.

 

· Quand nous sommes tentés, il est préférable de demander de l’aide à Dieu plutôt que de pécher, pour implorer ensuite sa miséricorde.

 

· Ne prenons pas à la légère la miséricorde de Dieu.

 

· Développons plutôt un désir sincère de faire ce qui est juste au milieu de l’adversité.

 

·         Soyons surtout assurés de la fidélité indéfectible  de Son Amour !

 

Alors, nos relations avec Dieu serons sans trouble, limpides, nous serons affermis, et cette conduite réjouira le cœur de Dieu… Et vous bénéficierez de Sa Présence au milieu des épreuves, le QUATRIEME sera là ! Avec vous… Ils ont eu le courage de leurs opinions, de leur foi. Ils étaient particulièrement POSITIFS et OPTIMISTES. Notez bien qu’ils ont confessé verbalement ce qu’ils croyaient profondément dans leurs cœurs. Comme Moïse, eux non plus ne se sont pas laissé effrayer par la « colère du roi » (cf. Hébreux 11: 27).

 

Bref, je vous pose la question:

« étaient-ils positifs ou négatifs ? »

 

Qu’en est-il de vous quand la « fournaise » chauffe 7 fois plus pour vous ? Quand l’épreuve est encore plus sévère ? Quand les difficultés sont plus grandes que les autres ? A qui faites vous appel ?

 

Deux contremaîtres sont alors sollicités. Monsieur Victoire et Monsieur Défaite. Les 2 sont très obéissants et se mettent au garde à vous en un clin d’œil. Il suffit de les appeler. Le moindre signe mental, positif ou négatif appelle l’un ou l’autre. Par exemple, quand vous confessez:

 

· « Aujourd’hui, c’est une  journée infecte… ». Monsieur Défaite se met en mouvement, il fabrique toutes sortes de faits qui prouvent que vous avez raison, il vous suggère que les ventes vont baisser, que vous allez tomber malade, que vous avez les nerfs à vif, que votre entourage sera de mauvaise humeur, qu’il fait trop chaud ou trop froid… Il est très efficace, et la journée devient alors vraiment infernale...

 

Mais si vous dites:

 

· « C’est ici la journée que l’Éternel a faite, soyons dans la joie et l’allégresse… », Monsieur Victoire obéit à ce signal et se met en mouvement. Le temps est stimulant, il fait bon vivre, et la journée est réussie, bien remplie.

 

Plus vous donnez d’emploi à l’un des deux contremaîtres, plus il sera puissant. Si vous donnez du travail à Monsieur Défaite, il augmentera son personnel et prend de plus en plus de place dans votre esprit… il finit par tout contrôler dans vos pensées. Que faire ? Le mettre à la porte ! Vous n’aurez pas besoin de lui ! Il sera toujours là pour vous dire que vous n’êtes pas à la hauteur, incapable, et que vous allez échouer… vous n’obtiendrez rien, vous n’atteindrez jamais vos objectifs. Demandez à Monsieur Victoire de se mettre à votre service, et il vous indiquera le chemin de la réussite !

 

Décidez-vous à être vraiment positifs !

 

En Floride, un fermier avait acheté une propriété. Mais il eût une terrible déception. Le terre était tellement stérile qu’il ne pouvait ni faire pousser des fruits, ni élever des porcs. Rien ne vivait sur ce sol maudit; il n’y avait que des chênes nains et des légions de serpents à sonnettes. Mais il eût une idée géniale; il a décidé de tirer parti de cette abondance de serpents à sonnettes…

 

· Il se mit à vendre de la viande de serpents en boîte !

 

· Chaque année depuis près de 20.000 touristes par an viennent visiter son élevage de serpents…

 

· Des milliers de fioles de poison sont expédiées chaque semaine dans des laboratoires spécialisés pour fabriquer des sérums anti-venins…

 

· Les peaux de serpents sont vendues très chèrement pour faire des ceintures et des sacs de serpents. C’est devenu une entreprise très prospère…

 

« Le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis disparaîtront du pâturage, il n’y a aura plus de bœufs dans les étables. Toutefois, JE VEUX me réjouir en l’Éternel, JE VEUX me réjouir dans le Dieu de mon Salut. L’Eternel le Seigneur est ma force, Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, et Il  me fait marcher sur mes lieux élevés… » (Habakuk 3:17/19).

 

« Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté » (Alain). Ou tu as la volonté du bonheur, ou tu as la paresse du malheur !

 

Un torrent d’Amour !

                                                                        

· Romains 5: 5: « Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’Amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné ».

 

« L’Espérance ne trompe point », en grec: « ne rend pas honteux ». Une espérance qui « rend honteux », c’est une espérance qui ne se réalise pas. Les promesses des hommes sont ainsi. Ainsi, le mot « espérer » est devenu synonyme de « tromper », « douter », « déception ». Quand on dit « j’espère », cela signifie: « Je ne suis pas sûr du tout !».

 

L’Espérance dont Paul parle est d’une nature totalement différente. Elle repose sur les promesses de Dieu. On n’aura jamais à en rougir. Le fondement inébranlable de l’Espérance du chrétien vient de l’Amour de Dieu qui est répandu en nous par le Saint-Esprit. Il ne s’agit pas de l’Amour que nous avons pour Dieu, mais de celui que Dieu a pour nous, et qu’Il nous communique par le Saint-Esprit… Comme des enfants peuvent à tous instants, sentir l’Amour de leurs parents, de même les croyants ne cessent pas de réaliser, veillant sur eux, la Présence de l’Amour de Dieu. Ils le respirent, ils en sont inondés, ils s’y baignent.

 

Le mot grec traduit par « répandu » peut aussi être traduit par « déversé », mot qui évoque l’image d’un « fleuve dont les eaux coulent avec abondance »… N’avez vous pas eu par moments cette impression d’un « torrent d’amour se déversant dans notre être tout entier »… Nous nous sentons submergés… C’est dans de tels moments que « le parler en langues » se manifeste et prend toute sa valeur. Paul a raison  de dire que l’Amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit. On ne peut connaître l’Amour de Dieu en dehors du Saint-Esprit. Lui seul est capable de fait descendre sur nous les flots de l’Amour divin. Avec Lui, la certitude reçue par la foi « Dieu m’aime », devient une expérience bouleversante. Le « parler en langues » nous aide à extérioriser le sentiment de plénitude ineffable qui nous submerge…

 

L’Eglise de l’Amour Divin !

 

Écoutez ! Serait-ce trop audacieux d’appeler  votre Église: « Église de l’Amour Divin » ? Voyez-vous ce que cela implique ? Seriez-vous prêts à vivre cela dès maintenant ?

 

· « Et l’Amour consiste à marcher selon ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement » (2Jean 6).

 

Autre traduction: « C’est là le commandement par lequel vous devez continuer à marcher dans lAmour comme vous l’avez entendu dès le commencement, SOYEZ CONDUIT PAR LUI ET SUIVEZ-LE ».

 

Nous appelons cela le FLOT DIVIN. Être conduit par l’Amour suppose qu’on se laisse porter par le Flot Divin. L’Amour de Dieu fait fuir toute peur. Nous sommes sécurisés dans son Amour Parfait qui chasse toute crainte (1Jean 4: 14/18). L’Amour est la plus grande force de l’Univers. L’Amour est la forme d’intelligence la plus élevé du monde entier. Et, Dieu est Amour ! « Hélas, l’Amour n’est pas aimé ! ». Le « Prince de ce monde » vient avec un Fleuve, celui de la Peur, et nous tremblons, nous frémissons. Nous disons « J’ai eu peur »… Dieu n’est pas l’auteur de la Peur, mais Il est Amour. Voulez-vous suivre Dieu ? Suivez l’Amour. J’ai déjà dit que chez Dieu, « la mesure d’aimer et d’aimer sans mesure ». Soyez dirigé par l’Amour. Tout ce que vous demandez au Nom Jésus-Christ, le demandez-vous au Nom de l’Amour Parfait ? Avez-vous cette demande qui vient de l’Amour parfait de Dieu en vous ? On ne reçoit de vrais miracles qu’au Nom de l’Amour Parfait, Jésus-Christ.

 

La Supériorité de l’Amour

 

“ Si tu pouvais seulement aimer assez, tu serais dans ce monde le plus puissant 

(Emmett Fox).

 

 

·         « Quand je parlerai les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas l’amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. Et quand j’aurai le don de prophétiser, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert à rien. L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour n’est point envieux, l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité, il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L’amour ne périt jamais. Les prophéties seront abolies, les langues cesseront, la connaissance sera abolie. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera abolie. Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme une enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. Aujourd’hui, nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face, aujourd’hui, je connais en partie, mais alors, je connaîtrai comme j’ai été connu. Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, et l’Amour; mais la plus grande de ces choses, c’est l’Amour ».

 

Comment va votre cœur ?

 

Une pauvre femme se rendit chez un médecin et lui demanda d’abord s’il était possible aux pauvres d’obtenir de lui une consultation gratuite.

 

· « Je suis, dit-elle, nécessiteuse, et je souffre du cœur. Voudriez-vous m’examiner aux rayons X à titre gracieux ? ».

 

· « Oui, je le ferai », dit le docteur.

 

Aussitôt l’appareil fonctionna, permettant au praticien d'observer le fonctionnement du cœur. Il fut brusquement surpris d’apercevoir une vingtaine de pièces d’or dans la doublure de l’habit de la femme, une partie de l’habit ayant été exposée sous les rayons.

 

· « Quel est l’état de mon cœur, docteur ? », demanda la femme…

 

· « votre cœur est dans un mauvais état, répondit le docteur, vous m’avez menti en me disant que vous étiez pauvre. Sortez je vous prie, votre trésor caché, et payez-moi mes honoraires ».

 

La femme faillit s’évanouir, mais s’exécuta. Les rayons avaient pénétré le secret et avaient mis en lumière l’argent caché. C’est ainsi que nous allons passer votre cœur aux rayons X d’ 1Corinthiens 13…

 

La Voie par Excellence

 

Le chapitre 13 commence après ce que Paul a dit au verset 31 du chapitre 12: « Je vais  vous montrer une voie par excellence… ». Cette « voie par excellence », c’est l’AMOUR. Par ailleurs, notez encore que Paul s’intéresse à l’excellence.

 

· « Si je n’ai pas l’amour je ne suis rien ».

 

Quand vous dites « Je ne suis rien », c’est une confession indirecte, un aveu qui montre que vous n’avez pas d’amour ! Si vous avez l’Amour, réalisez-le et ne dites plus jamais « Je ne suis rien ! ». L’Amour fait de nous tous  « quelqu’un ». Quand Dieu se révèle à Moïse, il ne s’agit pas d’une force cosmique ou impersonnelle, mais d’une « entité spirituelle ». Dieu dit:

 

· « Je Suis celui qui Suis ».

 

Dieu est QUELQU’UN. Savez vous pourquoi ? Il est Amour ! (1Jean 4:8). Quand on a de l’Amour, on est quelqu’un. L’Amour fait de nous « quelqu’un ».

 

Si tu n’as pas l’Amour, tu fais du bruit pour rien… Tu es semblable à un « gong » retentissant et agaçant, et des sons discordants sortent de cette « cymbale ». Ces « résonnements » montrent l’écho, le bruit du heurt de deux lourdes cymbales. La parole ou le son peuvent être distrayants et enchanteurs, ils ont de l’allure, ils sont « frappants et démonstratifs », mais s’ils ne sont pas motivés par l’Amour, ce ne sont que des bruits, des « sons sans âme ».

 

Une Cymbale qui retentit

 

Dieu parle de « bruit qui n’aboutit à rien » (Esaïe 30:7). On peut dire cela de tout ce qui est fait en dehors de l’Amour. L’absence de cet Amour ressemble à au Royaume de Juda qui voulait faire alliance avec l’Égypte, et ne fait qu’accumuler péché sur péché. Alors, on cherche un abri sous « l’ombre de l’Égypte », on ne peut obtenir de secours, ni d’aide quelconque. Ils ont donc traversé une contrée de vipères et de dragons volants, de détresse et d’angoisse, ils ont donné leurs richesses au monde (l’Égypte), mais le secours de l’Égypte s’est révélé inutile… Si Israël avait cru et reçu cet Amour de Dieu, il ne se serait pas égaré à chercher le « secours de  l’Égypte », dans ce monde pervers...

 

Et, Dieu dit: « J’appelle cela du bruit qui n’aboutit à rien ». Ça ressemble à ce que Paul dit: « Un airain qui résonne, une cymbale qui retentit »... Les résultats escomptés seront nuls. Aucun bénéfice, tout sera perdu. Pire encore, ce sera un « écroulement qui arrive tout à coup, en un instant » (Esaïe 30: 1/14). L’Amour est donc supérieur à tous les dons. Derrière nos « dons », il peut y avoir de l’entêtement et un orgueil dévastateur...

 

C’est le Moteur de la Vie Spirituelle

 

Il n’y a pas de plus grand Amour que l’Amour de Dieu. Or, cet Amour de Dieu a été déployé dans le don de son Fils Jésus-Christ, afin que personne ne périsse, mais ait la Vie Éternelle :

 

·         « Dieu a tant aimé le monde… » (Jean 3:16).

 

En quoi consiste l’Amour de Dieu ? Un DON. Quel don ? Celui de Son Fils ! L’Amour c’est donc évangéliser, proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Tu peux faire beaucoup d’œuvres, distribuer tes biens aux pauvres (philanthropie), livrer ton corps aux flammes (martyr, ou héros pour une cause), mais si tu ne donnes pas JESUS au monde, celui-ci périt et tu n’es rien… Et les gens vont périr dans le Lac de Feu, et ils périssent déjà !

 

· « L’Amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans  le monde son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par Lui. Et cet Amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’Il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés » (1Jean 4: 9/10).

 

· « Mais Dieu prouve son Amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5: 8).

 

L’Amour est Action

 

L’Amour est personnifié. Paul utilise des verbes qui parle de l’Action de l’Amour. Il dit ce que fait ou ne fait pas l’Amour. L’Amour n’est pas un sentiment vague et contemplatif du cœur mais un pouvoir énergique et divin, qui agit dans la vie et qui transforme les rapports humains. “C’est dans l’arène que le gladiateur prend sa décision”.

 

L’Amour est Passion

 

Le mot « Agape » signifie « l’Amour Passionnel ». On peut avoir l’amour du jeu… C’est la Passion. Tout y passe, le temps, la réflexion, l’argent etc. Il prend tout, mange tout votre temps et votre énergie etc.… Cet « Amour Passionnel » est détourné quand il n’a pour objet autre chose que Dieu Lui-même ! Alors, il devient « idolâtrie », et provoque la JALOUSIE du Seigneur qui nous a Rachetés. Revenons au Feu du Premier Amour...

 

L’Amour de Dieu veut tout, prend tout, mais aussi, Il donne TOUT !

 

 

« Maintenez-vous dans l’amour de Dieu !»

Jude 21

 

Il est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit. Il ne s’agit pas seulement d’avoir goûté que le Seigneur est bon, mais il faut que les autres en profitent. Cet Amour recharge les batteries ! Jésus guérissait par la puissance de son amour. Toute personne atteinte d’une difformité ou d’une maladie quelconque guérissait... Donnez de l’amour à toutes choses. Faites irradier cet amour. Aimez tellement les gens que leurs maladies s’en iront au Nom de Jésus, car cet amour occupera l’espace que la maladie occupait. Vous remplissez le corps de l’amour de Dieu et de sa lumière. Très rapidement le malade guérira. Alors, que vous serez vrai dans cet amour, que vous aurez la vision, la conviction, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ agira promptement. Nous devons «utiliser» la force de l’amour, nous l’appliquer à nous même, le matin, le midi, le soir.

 

L’Amour de Dieu…

 

C’est la chose la plus importante.

Il est intelligent.

Il est puissant. 

Il est la porte d’or du paradis.

Il élimine la peur.

Il triomphe d’une multitude de péchés. 

 

Il nexiste aujourdhui :

 

 *aucune maladie qu’une dose suffisante d’amour ne puisse guérir,

 

*aucune porte qu’un amour suffisant ne puisse ouvrir,

 

*aucun gouffre qu’un amour suffisant ne puisse combler,

 

*aucun péché qu’un amour suffisant ne puisse racheter !

 

La loi de l'approvisionnement

                       

Seul, l’homme établi ses propres limitations. Comment ? En faisant des affirmations. Dès que vous dites : « j’ai besoin d’une certaine chose.. .», vous faites une affirmation limitative. Votre attention est concentrée sur le manque plutôt que sur la provision. Priez la solution, pas le problème. Nous empêchons par des confessions négatives, l’abondance de Dieu de nous atteindre parfaitement. Nous sommes destinés à l’expansion. Donc, ne commençons pas par Le limiter ! En adorant Dieu de toutes nos forces, nous nous libérons de toutes limitations. Soyez dès le départ en union avec l’abondance de Dieu.  Débarrassez-vous du sentiment de limitation que nous créons nous-mêmes. Nous faisons Dieu à notre image ! Il n’est de situations dont on ne puisse triompher. Le bonheur, la prospérité, et l’abondance appartiennent à tous. Le plus grand obstacle est le défaut d’acceptation. Acceptons ce que Dieu a prévu pour notre vie. Dès que vous comprenez que l’abondance existe déjà pour vous, sa manifestation se produira instantanément. Alors, vous n’aurez besoin d’aucune aide extérieure. Avons-nous besoin de supplier pour une chose que nous possédons déjà ? Libéré des sentiments de limitation, tu seras capable d’exprimer ce qui existe déjà en toi !

 

La vérité vous rendra libres

 

Dieu passe au travers de nous. Coule au à travers toi. Ce courant, c’est le parler en langues. La vie de Dieu coule dans tout l’univers. Seul notre comportement peut le bloquer en nous. Le rendre statique. Trouvez-vous dans ce courant. En adorant Dieu, Le contemplant, vous devenez ce qu’il est. De Gloire en Gloire ! Qu’est-Il ? Il est pureté, perfection, abondance, victoire, force, couragelumière, vie... En adorant, ces choses viennent en vous, s’impriment en vous, vous imbibent, reflètent les images que nous avons de Lui.

 

Ne trahissez pas Jésus !

 

Comment ? Chaque fois que vous exprimez le manque, l’incapacité. Par exemple, un jeune enfant se jetait dans l’eau et le feu... Ses disciples discutaillaient car ils ne parvenaient pas à chasser le démon, mais, étant arrivé, Jésus a chassé le démon et repris après ses disciples d’avoir renvoyé de Lui une autre image, celle de l‘impuissance ! Ce fut le même genre de reproche avec la tempête apaisée ! Ils auraient dû le faire eux-mêmes, pourquoi ont-ils dérangé le maître dans son sommeil !? Pour la multiplication des pains pour une si grande foule, Jésus éprouva ses disciples... Ils auraient dû y arriver ! De même, il reprocha à Pierre d’avoir commencé à marcher sur l’eau puis de s’être enfoncé, d’avoir coulé !

 

Chaque fois que vous dites: «Je ne peux pas !» vous Le trahissez. Ainsi nous avons prêché un faux Christ par notre vie ! Une contradiction. Le monde s’attend à ce que nous Lui ressemblions ! Et nous cherchons des excuses !

 

·         Pourtant, il est dit : «Tel Il est, tels nous sommes dans ce monde !» (1 Jean 4:17).

 

Vous pouvez contrôler les tempêtes de votre vie. Ne vous laisser pas dominer et subordonner à toutes situations et circonstances adverses. Vous pouvez maîtriser toute situation. Vous en êtes le maître et vous devez le savoir. Tel est le Christ conquérant. Celui qui triomphe de tout est le maître de tout. Il connaissait le Père.

 

·         « Il n’y a pas de plus grande allégresse pour un fils que la gloire d’un père, et pour un père que les exploits d’un fils !» (Sophocle).