Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


 

Le mariage encore ridiculisé

« Je vous déclare dauphin et femme… » Sharon Tendler a rencontré Cindy il y a 15 ans et ce fut le coup de foudre. Cette semaine, elle s'est finalement jetée à l'eau et a demandé Cindy en mariage, qui a accepté. Le hic? Cindy est un dauphin.

Au cours d'une cérémonie modeste organisée mercredi dans un aquarium à Eilat, dans le sud d'Israël, Sharon Tendler, citoyenne britannique de 41 ans, est apparemment devenue le premier être humain à épouser un dauphin.

Vêtue d'une robe blanche, coiffée d'un voile et de fleurs roses dans les cheveux, Sharon s'est agenouillée sur le bord du bassin et a embrassé Cindy. Avant de lui offrir un bout de hareng. « Ce n'est pas un truc pervers. J'aime vraiment ce dauphin. C'est l'amour de ma vie », a-t-elle expliqué samedi à son retour à Londres.

Depuis qu'elle a rencontre « l'amour de sa vie », Sharon Tendler se rend plusieurs fois par an en Israël. Son métier est d'importer des vêtements et de faire venir des groupes de musique en Grande-Bretagne.

Depuis sa rencontre avec Cindy, elle a toujours assuré ne pas avoir eu de compagnons humains. Tout en reconnaissant que son mariage n'a aucune valeur légale, elle estime qu'il reflète l'amour qu'elle porte à son nouveau compagnon, âgé de 35 ans.

« Ce n'est pas quelque chose de mal. C'est seulement quelque chose que nous avons fait parce que je l'aime mais pas de la manière dont on aime un être humain », a-t-elle affirmé samedi. « L'amour que j'ai pour cet animal est pur».

Si elle a pu, à une époque, envisager d'épouser un homme, cette période est révolue. Aujourd'hui, elle n'est plus que « la femme d'un seul dauphin ».

Fidèle, elle n'en attend pas autant de son partenaire. « Il pourra continuer à jouer avec les autres filles là-bas », assure-t-elle. « J'espère qu'il aura beaucoup de bébés dauphins avec d'autres dauphins. Plus on est de dauphins, plus on rit ».
 

Voxdei  ajoutée le 2006-01-25
-------------------
NDLR : Il ne reste plus qu'à attendre (sans l'espérer !) que des mouvements se lèvent pour prôner la légitimité de cette nouvelle "valeur morale"...