Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


Benoît XVI appelle à la mise en place d'un gouvernement mondial

Le chef de l'Eglise catholique, le pape Benoît XVI a appelé à la mise en place d'un gouvernement mondial et d'un nouvel ordre mondial.
Dans un discours prononcé lors du Conseil pontifical pour la Justice et la Paix, le lundi 3 Décembre 2012, le Pape a appelé à la «construction d'une communauté mondiale, avec une autorité afin de « servir le bien commun de la famille humaine ».

Comme un moyen de défense de la paix mondiale et de la justice, la vision du pape pour la mise en place du gouvernement mondial et du nouvel ordre mondial est censé ne pas créer une nouvelle superpuissance, mais un nouvel organe qui offre à ceux (les politiciens) qui sont responsables de décisions, des critères de jugement et des directives pratiques.

Le Pape a déclaré :
L'organisme proposé (gouvernement mondial) ne serait pas une superpuissance, concentrée dans les mains de quelques-uns, qui allait dominer tous les peuples, en exploitant les plus faibles.
Le pape a également décrit sa vision comme une « force morale » ou l'autorité morale qui a le « pouvoir d'influence en accord avec la raison, est une autorité participative, limitée par la loi dans sa juridiction.
Ces dernières remarques faites par le Pape et l'Eglise catholique ne sont pas surprenantes compte tenu du fait qu'en 2010, l'Eglise catholique a demandé l'établissement d'une nouvelle Banque centrale mondiale qui serait responsable de la régulation du secteur financier mondial et la masse monétaire internationale.

Il a été rapporté que le Vatican a cherché « une autorité supranationale » qui aurait une portée mondiale et une « compétence universelle » pour guider et contrôler les politiques économiques mondiales et les décisions.

Les nouveaux élans de la Chine pour resserrer les liens avec la Russie, les intrusions croissantes de l'Organisation des Nations Unies en ce qui concerne  la maîtrise de l'Internet et les dernières remarques faites par l'Eglise catholique pointent tous vers un nouvel ordre mondial qui gravera dans la pierre un chemin sans retour possible pour toutes les nations du monde.

Source :  http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2012/12/le-pape-benoit-xvi-appelle-la-mise-en.html