Bienvenue
En ce moment 
vous êtes

 
    
visiteurs sur le site
Merci


 

   
Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

 

Quel regard portez-vous sur la Croix ?

Par le Pasteur Gérard Sadot

 

La Bible, Lamentations de Jérémie 1:12.

« Je m’adresse à vous tous qui passez ici ! Regardez et voyez s’il est une douleur pareille à ma douleur, à celle dont J’ai été frappé ! L’Eternel m’a affligée au jour de son ardente colère !»

Jérusalem est décrite ici comme une veuve qui pleure, dépouillée de tout, entre les mains du roi de Babylone. Ses habitants sont déportés. La ruine est partout. C’est un spectacle de désolation. Sédécias le roi a été capturé, on lui a crevé les yeux. Ceux qui s’enfuient, cherchent leur propre sécurité sont interpellés et invités à s’arrêter, et à réfléchir. Pourquoi tout cela est-il arrivé ? En quoi suis-je responsable de tout cela ? Nombreux sont ceux qui étaient indifférents. Ils auraient dû écouter la Voix de Dieu au travers du prophète, mais ils disaient:


 « Personne ne parle en eux, ce n’est que du vent ! » (Jérémie 5: 12/13)


Ils auraient dû se laisser interpeller ! Et là est le drame. La conséquence de leur inconséquence… Dieu avertit toujours avant que quelque jugement fonde sur les hommes...


La grotte de Jérémie...


Hors de la ville de Jérusalem se trouve une petite grotte appelée Grotte de Jérémie. Elle se trouve au lieu appelé Golgotha. C’est de là que Jérémie regardait la ruine de Jérusalem. C’est là que Jésus a été crucifié ! C’est là que Jérémie a écrit ce livre des Lamentations ! Notamment ces paroles :

«C’est à vous que Je m’adresse, à vous qui passez par ici !».

Bien plus tard, la croix de Jésus qui y sera dressée, nous parle et nous lance un défi. C’est aussi à vous qui lisez cet article que Jésus s’adresse ! Pouvons-nous passer devant cette croix sans se laisser interpeller ? Le livre des Lamentations de Jérémie est appelé en hébreu: « Comment ? »...


Comment se fait-il que... le Christ fut crucifié ? C'est consternant ! Je veux voir cela de plus près, m’arrêter sur cette chose, comprendre le sens de ses souffrances ? Est-ce quantité négligeable ? Cela ne vous touche-t-il pas ? Serait-il mort pour des chiens ? La croix, c’est la langage de l’Amour de Dieu !

Là, Dieu confond la pire des créatures. C’est le seul moyen d’être sauvé.

• Il portait le poids de vos péchés et de ceux du monde entier. Cette croix était bien lourde et pesante !
• Votre Salut a été négocié par cette mort,
• et le Sang versé a été la rançon de vos péchés. Votre âme n’a pas été bradée ! Mais, rachetée à grand prix !
• La puissance de la croix a écrasé toutes les puissances hostiles à votre vie, à savoir :

     Les entités démoniaques,
L
e Vide spirituel !
La morosité et la dépression !

l’Enfer !
L’abandon, le rejet !

La désolation !
La maladie et l’Enfer éternel !
Etc…

         Considérez la douleur de Jésus !


Beaucoup repoussent cette question des souffrances de Jésus. Il y a bien des « croix » dans ce monde, disent-ils ! Certes ! Mais la plus grande, la plus terrible est celle de Jésus ! Alors que Dieu forgeait pour nous l'extrême bonté, nous forgions contre Lui l'extrême méchanceté ! Vous avez souffert certes, mais seule Sa Mort et Ses Souffrances sont rédemptrices, elles vous rachètent de l’esclavage du péché, car Lui qui n’avait jamais péché a été fait péché pour vous !


• Terriblement mutilé, Il a goûté la mort pour tous, et la douleur du rejet.

• Il a donné Sa Vie pour que vous ayez la vie éternelle.

• Il a été fait pécher pour que tu sois justifié !

Voilà ce qu’à fait le Sang de Jésus pour toi !


• Il t’accorde la grâce de Dieu, c'est-à-dire, le désir de Dieu de manifester Sa Sagesse et Sa Puissance en toi, alors que tu ne le mérites pas !

• Jésus n’est pas un martyr mourant pour sa patrie, mais le Sauveur qui donne sa vie pour que ceux qui croient en Lui ne périssent point mais aient la vie éternelle! N’est-Il rien pour vous ? Est-ce peu de choses ?


A qui s'adressent ces paroles ?


Verset 3: « Ceux qui n’ont PAS DE REPOS !»

Ils survivent dans des tourments perpétuels, toujours aux aguets, traqués par les soucis, et l’inquiétude du lendemain. Ils vivent sur les nerfs, dans le surmenage, pris dans un tourbillon infernal, dans un surcroît d’activité pour oublier. Ils n’arrivent plus réfléchir, dans un engrenage et un cercle vicieux.

• Jésus leur dit: « Venez à Moi et Je vous donnerai du REPOS ! ». Jésus vous libère du passé et de la peur du lendemain !

 Verset 6: « Ceux qui ne trouvent PLUS DE PÂTURE !»

Cela fait penser à une brebis conduite par un berger dans des pâturages. Ici, la brebis est abandonnée et négligée. Sa nourriture est misérable, et au lieu de vivre elle meurt un peu plus chaque jour ! Elle n’a rien à se mettre sous la dent, si ce n’est que des histoires frivoles, des lectures impures, philosophies trompeuses, vides et creuses. Des mirages et des chimères.... Des nuées sans eaux ! Des arbres d’automne sans fruits ! Des stupidités ! Elle vit une grande famine spirituelle ! Tout comme du temps de la famine en Samarie, où, une TÊTE D’ÂNE valait 80 pièces d’argent et le 1/4 d’un quab de FIENTE DE PIGEON 5 pièces d’argent ! (La Bible, 2Rois 6:25: « Il y eut une grande famine dans Samarie; et ils la serrèrent tellement qu’une tête d‘âne valait quatre-vingts sicles d’argent, et le quart d’un kab de fiente de pigeon cinq sicles d’argent »).

Regardez la Télé et écoutez la radio !

Les gens se délectent de « têtes d’ânes » et de « fiente de pigeon » et ils payent cher pour cela ! Or, Jésus est mort pour que vous puissiez bénéficier de VERTS PÂTURAGES !

 Psaume 23:


« 1 Cantique de David. L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son Nom. 4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi: Ta houlette et Ton bâton me rassurent. 5 Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde. 6 Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours ».



Ces "pâturages" bien sûr parlent de la Vie Eternelle en Jésus-Christ, mais aussi de la vie abondante qu'Il est venu donner à se brebis ! Toutefois, le contexte fait mention de "cerfs" qui sont privés de pâturages. Dans la Bible, ils représentent l'honneur, la noblesse. Quand dans un pays tel que le nôtre la "noblesse de coeur" fait défaut, c'est qu'il n'y a vraiment plus de pâturages ! La Vérité n'est plus prêchée, vécue, annoncée, et tout est desséché spirituellement ! Il est temps d'annoncer clairement le message du Salut et de la Repentance !


Verset 9: « Ceux que NUL NE CONSOLE !»

 

La vie est parfois triste, morne, amère, sombre. Il n’y a point de consolation, personne à ses côtés pour épauler et bander les plaies, encourager, soutenir ou affermir ! On est seul à supporter les deuils ! On n’a personne à qui se confier, ni qui puisse comprendre. Et l’on cherche à noyer son chagrin dans l’alcool... Mais Jésus a promis une CONSOLATION pour combler son absence et le vide du coeur: Le SAINT-ESPRIT est venu ! Il est le Seigneur et le Dieu auquel nous avons affaire depuis l’ère de la Grâce ! Nous ne sommes plus seuls !


Savez vous comment les aigles peuvent passer la nuit dehors sans attraper de pneumonie ? Le secret c’est L’HUILE ! Chaque jour l’aigle secrète une huile fraîche qui recouvre ses plumes comme un manteau de protection. Si l’huile vient à tarir les plumes se cassent. Son manteau est abîmé. Sa vision et ses forcent s’évanouissent. Il doit alors retourner vers la montagne où il est né, et pendent des mois il va examiner son manteau... Il lui faudra de la patience, mais, lorsque les vieilles plumes sont tombées, les nouvelles poussent à leur place. Il est renouvelé, sa vision revient et ses forces aussi ! A nouveau il pourra sécréter de l’huile… Dans toute la Bible, l’huile est l’emblème du SAINT-ESPRIT !


L’huile d'onction du Saint-Esprit est plus forte que la mort ! Un jour, l’apôtre anglais Smith Wigglesworth rempli de l’onction du Saint-Esprit, était au chevet de sa femme mourante. Elle s’en était allée et reposait froide et blanche sur son lit. Debout à ses côtés, son mari ne pouvait se résoudre à son départ. Il ordonna à la mort de fuir et sa chère épouse revint à la vie !


Elle le regarda suppliante et lui dit :

• « Smith, laisse moi aller, avec mon Seigneur ! ».

• Chérie, lui répondit-il, si c’est ton désir je te laisse aller jusqu’à nos retrouvailles! »


Verset 7: « Ceux qui sont SANS SECOURS !»


A la croix, Il a pourvu pour que vous puissiez vous défendre et vous a légué SON AUTORITÉ SPIRITUELLE et des armes pour riposter ! Tout est entre vos mains. On raconte qu’après avoir accompli son oeuvre sur terre, Jésus est arrivé à la porte du Ciel. Les anges sont accourus à sa rencontre et le questionnèrent avec intérêt sur son ministère parmi les hommes :


• As-tu achevé ton oeuvre de Rédemption lui demande un ange ?

• Oui, elle est terminée !

• Et qui la fera connaître ?

• Pierre, Philippe, Jean et tous mes disciples !

• Et que se passera-t-il s’ils se taisent ?

• Je n’ai rien prévu d’autre. Je compte sur eux !


Le Seigneur compte sur toi, et si tu ne fais rien ? Hélas, rien ne se fera ! Es-tu prêt à devenir dans une certaine mesure le "Secours" pour ceux qui sont dans le besoin suprême, celui d'être Sauvé ?! Tu deviens alors participant de l'Oeuvre de la Croix ! Que ta vie soit une "prédication de la Croix" pour en sauver au moins quelques uns!

Autres méditations

Retour accueil