Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 

Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

Retour liste   <-Liste des enseignements 

… Quelle est la Réponse Divine …? 

(résumé d’un message du pasteur Gérard Sadot)

 Romains 11: 1/4 

·       « 1 Je dis donc: Dieu a-t-Il rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin. 2 Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’Il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Écriture rapporte d’Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël: 3 Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie ? 4 Mais quelle est la réponse divine ?Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal’. 5 De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce » (Trad. Bible à la Colombe). 

Ce récit nous fait part d’une grand homme de Dieu du passé le prophète Elie : Le feu du Ciel était tombé pendant son ministère, la pluie est venue à sa prière, et bien des prodiges se sont accomplis… Mais voilà qu’au bout d’un temps, il apparaît découragé à cause des paroles menaçantes d’une femme terrible qui régnait avec son mari le roi Achab… La Bible nous dit :  

·         « Voyant cela il prit la fuite ! ».

 Le voilà découragé, faible, dépressif, assis sous un genêt, se plaignant devant Dieu et l’interrogeant… Le récit nous dit que Dieu lui a répondu ! Toutefois, vous devez savoir que Dieu ne répond pas toujours à toutes nos questions. Jésus interrogé par Hérode est testé dans le silence, ce qui est une réponse en soit ! 

1)   Vous devez savoir que Dieu ne répond pas toujours

à toutes les questions : 

·       Gédéon n’a pas de réponse à sa question (cf. Juges 6: 13/14).  

·       1Samuel 28:6  « Saül consulta l’Éternel; et l’Éternel ne lui répondit point, ni par des songes, ni par l’urim, ni par les prophètes ». 

·       Luc 13: « 8 Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie; car depuis longtemps, il désirait le voir, à cause de ce qu’il avait entendu dire de lui, et il espérait qu’il le verrait faire quelque miracle. 9 Il lui adressa beaucoup de questions; mais Jésus ne lui répondit rien ». 

·       Les apôtres ont demandé quand Dieu rétablirait Israël, et Jésus ne leur a pas répondu ! (Actes 1: 7). 

2)    Il y a aussi des questions auxquelles Il répond !

 

Ici, dans le contexte le prophète Élie se retrouve dans une grotte du Mont Horeb, la montagne de Dieu. Là, Dieu fait un pas vers l’homme Élie et l’interpelle:  

· « Que fais-tu ici». 

3)   L’état d’âme d’Élie apparaît dans ce dialogue 

Alors, Élie répond et dit tout ce qui est au fond du cœur. Il vide son sac. Il se confesse directement à Dieu. C’est un face à face privé. Devant Dieu l’homme peut se décharger de tous ses soucis. L’état d’âme d’Élie apparaît dans ce dialogue. Vous êtes peut-être vous aussi dans une grotte, « la caverne du mal de vivre »… Mais la REPONSE n’est pas « dans la caverne » elle vient « de la montagne de Dieu » : HOREB… 

Ici, en lisant cet article, vous êtes au bon endroit, au bon moment, sur la « Montagne de Dieu » pour entendre Sa Voix. Nous ne sommes que ses « porte-parole »… Maintenant, Dieu vous dit: « Que fais-tu ici, dans cette église ? »... 

Vous êtes découragé...

« Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

·       Matthieu 9:2: « Et voici qu’on lui présenta un paralytique couché sur un grabat. Jésus voyant la foi des porteurs, dit au paralytique: “Courage, mon fils, tes péchés te sont remis”. 

· La première source de courage vient du pardon des péchés ! 

·       Jean 16: 33 »: « Prenez courage,  J’ai vaincu le monde ». 

· le deuxième source de courage, c’est l’exemple de la victoire de Jésus sur le monde. 

·       Job 17:9: « Mais le juste garde sa voie, et l’homme aux mains pures fortifie son courage ! ». 

· La troisième source de courage, c’est la sanctification personnelle. 

·       Esdras 7:28: « … et qui a incliné vers moi la bienveillance du roi, de ses conseillers et de tous les puissants officiers du roi. Et je pris courage parce que la main de Yahweh, mon Dieu, était sur moi, et je rassemblai les chefs d’Israël pour partir avec moi ». 

· La quatrième source de courage, c’est que Sa Main soit sur vous, Sa Direction divine, son approbation, Sa Présence vous accompagne. 

·       Psaume 31:24: « Prenez courage, et que votre cœur demeure en assurance, vous tous qui mettez votre espoir en Yahweh ! ». 

· La cinquième source de courage, c’est de mettre son espoir en Dieu seul, sans autre alternatives. 

·       Esaïe 41:6: « L’un aide l’autre et ils se disent mutuellement: Prends courage ! ». 

·       Actes 28:15:  « Les frères de cette ville, ayant eu de nos nouvelles, vinrent à notre rencontre jusqu’au Forum d’Appius et aux Trois Tavernes; à leur vue Paul rendit grâces à Dieu et reprit courage ». 

· La sixième source ce courage, c’est la solidarité, la communion  fraternelle. 

·       Daniel 10:19: « Puis il me dit: “Ne crains point, homme bien-aimé; que la paix soit avec toi ! Courage ! Courage !” Pendant qu’il me parlait, je repris des forces et je dis: “Que mon seigneur parle, car tu m’as fortifié ».  

· La septième source de courage, ce sont les messages inspirés venant directement du Ciel, via des ministères prophétiques. 

En « buvant à ces sources », cela te donnera le courage, c’est à dire l’Espoir au-delà du Désespoir ! Le courage, c’est la « rage » dans le « cœur ». 

· Psaume 110:7: « Il boit au torrent pendant la marche: c’est pourquoi il relève la tête ». 

Vous avez une dépression carabinée...

 « Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

Qu’est-ce qu’une vallée sinon, une « dépression entre deux montagnes » ?  La sensation d’être en bas, écrasé par des montagnes impossibles à bouger ! A la racine de la dépression, il y a l’idée d’une perte: 

· La perte d’un ami,

· La perte d’un amour,

· La perte d’une opportunité,

· La perte de la santé,

· La perte d’un emploi,

· La perte du pouvoir ou d’influence,

· La perte d’un rêve… 

·       Psaume 23:4: « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent ». 

Vous avez tendance à vous apitoyer sur votre sort...

« Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

·       Psaume 142:2  (142–3): « Je répands ma plainte devant lui, je Lui raconte ma détresse ». 

·        Lamentations 3:39 : « Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés ». 

Mais voyez la suite, aux versets 40 & 41: « Examinons nos voies et scrutons-les, et retournons à Yahweh. Élevons nos cœurs avec nos mains vers Dieu dans les cieux ». 

Vous vivez une terrible solitude de l'âme.

« Mais quelle est la Réponse Divine ? »

 Élie disait: « Je suis resté moi seul ! » 

·       Psaume 102: 7: « Je suis privé de sommeil, comme l’oiseau solitaire sur son toit ». 

·       Esaïe 35: 1: « Le désert et le pays aride se réjouiront; la solitude s’égaiera, et fleurira comme un narcisse ». 

·       Esaïe 43: 19: « Voici, Je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver: ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude ». 

·       Jérémie 17: 5/8: « 5 Ainsi parle l’Éternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l’Éternel ! 6 Il est comme un misérable dans le désert, et il ne voit point arriver le bonheur; il habite les lieux brûlés du désert, une terre salée et sans habitants. 7 Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance, 8 il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant; il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert; dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit ! ». 

4) Comme un misérable dans le désert ! 

Le texte original dit littéralement: « comme un genévrier dans la steppe ». Un genévrier chétif, rabougri, sans espoir, donc misérable ! Mais, écoutez la Réponse de Dieu:  

·       « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance, il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant; il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert; dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit ! ». 

Il vous faut le confesser à haute voix ! Faisons-le ensemble maintenant... 

·       Je suis béni… Je suis béni… 

Car Jésus nous a été envoyé pour nous bénir ! (cf. Actes 3 : 26). 

·       je suis l’homme (la femme) qui se confie dans l’Éternel… 

C’est en Lui et sur Lui que repose ma confiance !  

·       l’Éternel est mon espérance… 

Il me fait percer les horizons lointains ! 

·       je suis comme un arbre planté près des eaux… 

Je suis stable, bien implanté, robuste, équilibré, indéracinable, fier et épanoui ! 

·       j’étends mes racines vers le courant… 

J’ai des racines, c’est à dire la capacité d’approfondir les choses, de puiser dans les ressources de la Parole de Dieu, d’atteindre les torrents souterrains de la Grâce de Dieu et de la direction divine ! Je puise dans le « courant » de Dieu, car je connais et je capte la Source d’Eau Vive ! Je suis « au courant » avec Dieu ! 

·       je n’aperçois point la chaleur quand elle vient… 

Je ne m’inquiète pas des  évènements « brûlants » qui pourraient se présenter, l’adversité, et toutes sortes de menaces ! 

·       et mon feuillage reste vert...  

Je ne serai pas atteint, je garderai ma fraîcheur !  Je donnerai envie de venir se reposer à mon ombre ! Je fais envie plutôt que pitié ! ·       dans l’année de la sécheresse, je n’ai point de crainte… 

Je peux résister 365 jours, tout au long de l’année de la sécheresse, je n’ai aucune angoisse ! 

·       et je ne cesse de porter du fruit AMEN

Je suis une bénédiction pour plusieurs, utile aux autres, et cela continuera jusqu’à la fin ! 

Vous avez un sentiment d'échec,

« Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

Élie disait: « … ils ont renversé Tes autels  

·       Jérémie 10:23 : « Je le sais, ô Éternel ! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; ce nest pas à lhomme, quand il marche, à diriger ses pas ». 

· « … ils ont renversé tes autels ! », constat cuisant d’échec ! 

·       Actes 27:26  « Mais nous devons échouer sur une île ». 

Echouer sur une île ce n’est pas périr en pleine mer ! Il y a des « îles » où vous aller « échouer », mais quelque soit l’échec, il y a une « île » pour vous recevoir !  

·       Actes 27:39  « Quand le jour vint, ils ne reconnurent pas la terre de Malte, mais ils distinguèrent une baie avec une plage, sur laquelle ils projetèrent, si possible, d’échouer le navire ». 

·       Matthieu 5 : 39 : « Mais Moi, Je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre ». 

C'est-à-dire que tu as la capacité de relever tous les défis. Si tu as reçu une « gifle au sens figuré », tu peux réagir… de la bonne façon, prendre encore des risques, au point de prendre encore des « claques », mais tu n’abandonneras jamais ! Jusqu’au moment où tu n’auras plus besoin de prendre d’autres « claques » dans la vie, car tu auras appris les leçons nécessaires…  

Ne pas tendre la joue, c’est résister au « méchant ». Tendre la joue et prendre le risque d’une autre « gifle », c’est ne pas résister au « méchant ». Quand tu « résistes au méchant » en ne lui tendant pas l’autre joue, tu entres dans son jeu,  parce qu’il veut que tu abandonnes la partie... Et que tu meures tout de suite ! 

Après t’avoir giflé une première fois, si tu lui résistes, il peut te tuer et il te tuera… mais si tu tends l’autre joue comme Jésus le préconise, il te donnera malgré lui le carburant nécessaire pour avancer ! Et chaque « claque » que tu vas prendre va fatiguer le « méchant » et tu vas utiliser la force de frappe de l’Ennemi (tout comme on le fait dans le judo !), pour rebondir ! En définitive, il te fournira malgré lui l’énergie nécessaire pour le vaincre !  

Vous ne pouvez jamais ECHOUER ! Et s’il advenait qu’il en soit ainsi, une « île » est déjà prête à vous accueillir ! 

Vous êtes dans la désespérance.

« Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

·       2Corinthiens 1:8 : « Nous ne voulons pas, en effet, vous laissez ignorer, frères, au sujet de la tribulation qui nous est survenue en Asie, que nous avons été accablés outre mesure, au delà de nos forces, au point que nous désespérions même de conserver la vie. 9 Eh bien ! nous avons porté en nous-mêmes l’arrêt de mort, afin de ne pas mettre notre confiance en nous-mêmes, mais dans le Dieu qui ressuscite les morts. 10 C’est Lui qui nous a délivré de cette mort si menaçante et qui nous en délivrera; c’est sur Lui que repose notre espoir qu’Il nous délivrera encore ». 

Vous avez un esprit de suicide & de mort.

« Mais quelle est la Réponse Divine ? » 

Élie disait: « Ils cherchent à m’ôter la vie ! » 

·       Matthieu 6: 25: « C’est pourquoi Je vous dis: ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La Vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? ». 

Il y a deux sortes de « vies » dans le propos de Jésus:   

a) « votre vie »,  

b) « La Vie ».  

Il y a  une vie ordinaire, qui est dépendante d’une « Vie Supérieure » appelée « La Vie » dans la bouche de Jésus.

·       1Jean 5: 11: « Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la Vie éternelle, et que cette Vie est dans son Fils ». 

·       Actes 11: 18: « … Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens afin qu’ils aient la Vie ». 

·       Actes 17: 25: « le Dieu qui a fait le monde... n’est point servi par des mains humaines, comme s’Il avait besoin de quoi que ce soit, Lui qui donne la Vie, la respiration et toutes choses... ».   

Si tu es si désespéré parce que tu n’as pas eu tout ce que tu souhaitais dans ta vie, souviens que c’est Dieu qui donne la Vie, Il te l’a donnée, ainsi que la respiration (est-ce que tu   « respires » ?), mais il y a tout le reste appelé : 

·       « ET TOUTES CHOSES »… 

que tu n’as pas encore exploré et ou expérimenté ! C’est donc loin d’être fini ! Ça n’a même pas encore commencé ! Mais, pour toi La Vie va commencer ! Cette « Vie » va prendre soin de toi ! Tout est prévu dans cette « Vie »… 

5)   7000 raisons inconnues ! 

Mais il y en avait 7000 qui avaient une « Vie Cachée »… Ils étaient « Invisibles » et pourtant bien présents, et connus de Dieu ! La « vraie église » n’est pas bruyante, médiatique, reconnue des autorités, elle est plutôt effacée, clandestine, inconnue… souterraine. Elle est inconnue du monde, mais connue de Dieu ! 

·       La Bonne Nouvelle pour toi, la « Réponse Divine » c’est que pour une seule personne qui se décourage, il y a 7000 fois plus de raisons inconnues, invisibles, insoupçonnées, de vivre et de reprendre courage qu’il n’y en a de mourir de désespoir. « Il y a mille soleils au-delà des nuages ! » n’est-ce pas ? De même aussi  

… de même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce ! 

·       de même aussi… 

Il existe au moins 7000 raisons invisibles et cachées qui… 

· t’observent,

· te comprennent,

· te soutiennent,

· t’encouragent…  

Les choses visibles sont plus importantes que les choses visibles ! 

· Ceux qui souffrent comme toi,

· ceux qui endurent comme toi,

· ceux qui comprennent comme toi,

· ceux qui sont fidèles comme toi etc., sont plus nombreux que tu ne l’as jamais imaginé ! 

·       1Pierre 5: 8/11: « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. 10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus–Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera Lui–même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 11 A Lui soit la puissance aux siècles des siècles ! Amen ! ». 

·       dans le temps présent ! 

Non ! Vous ne rêvez pas, la Bible parle du Temps Présent, au jour où Paul a écrit ce texte, mais c’est aussi pour le lecteur un clin d’œil du Seigneur pour nous dire que cela nous concerne aujourd’hui encore !  Quelle actualité de la Parole de Dieu pour tous les temps !  

·       il y a un reste ! 

 Oui, il reste quelque chose pour vous ! Non pas des miettes, mais le meilleur ! « Il y a un reste ». Les hommes mentionnés dans les Ecritures ont bien mangé et goûté aux bénédictions de Dieu, et nous pensons, c’est fini ! Non, il y a un reste ! Comme toujours Dieu a des choses en réserve et cachées depuis longtemps dont tu ignores l’existence, tu n’en soupçonnes pas les ressources et tout ce qui est accumulé pour toi, « il y a un reste », tu n’es pas laissé pour compte ! (…). 

·       selon l’élection de la grâce ! 

Toux ceux et celles qui acceptent le Salut en Jésus-Christ sont Elus par la Grâce…. Vous êtes élus dès que vous croyez en Lui ! Il y a très longtemps vous avez été sélectionné et Quelqu’un a voté pour vous : vous avez été Elu ! Ce « quelqu’un » c’est Dieu Lui-même ! Vous êtes Elus par Celui qui est l’autorité absolue dans l’Univers ! C’est une Grâce spéciale qui vous est offerte ! Recevez sa Grâce ! C’est par Grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, non par les œuvres, afin que vous ne vous glorifiiez pas ! Vous êtes pardonnés de tous vos péchés passés présents et à venir ! Vous êtes sous la Grâce ! Là où le péché a abondé la Grâce a surabondée ! (…).

 

Méditations d'autres auteurs

 

Retour accueil