Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

Retour liste   <-Liste des enseignements 

QUAND ISRAEL SORTIT D’EGYPTE…

Psaume 114

·         « 1 Quand Israël sortit d’Égypte, quand la maison de Jacob s’éloigne d’un peuple barbare (autre trad. « un peuple au langage étranger »), 2 Juda devint son sanctuaire, Israël fut son domaine. 3 La mer le vit et s’enfuit, le Jourdain retourna en arrière; 4 les montagnes bondirent comme des béliers, les collines comme des agneaux. 5 Qu’as-tu, mer, pour t’enfuir, Jourdain, pour retourner en arrière ? 6 Qu’avez vous, montagnes, pour bondir comme des béliers, et vous, collines, comme des agneaux ? 7 Tremble devant le Seigneur, ô terre ! Devant le Dieu de Jacob, 8 qui change le rocher en étang, le roc en source d’eau ».

 

 Voici ce que dit un commentaire biblique de ce passage :

·         « L’œuvre rédemptrice n’est pas un simple commencement, un acte de délivrance. C’est une œuvre totale qui transforme entièrement et pourvoit à tous les besoins. Ce Psaume en donne une illustration quand il commence en affirmant que lorsque l’Éternel délivre, Il vient aussi occuper son sanctuaire. Il ne s’intéresse pas de façon impersonnelle à l’amélioration sociale d’Israël. Il désire que son peuple lui appartienne et Il accomplit ce désir en venant vivre avec lui. Du côté d’Israël, la rédemption implique une séparation: loin du monde, près de Dieu ».

Il est évident que la clé de ce Psaume est: « ISRAEL SORTIT D’EGYPTE ».

En cette Période de Pâques, qui nous ramène aux évènements de l’Exode, nous voulons aussi revenir sur la question de la Rédemption, c'est-à-dire le rachat de tous nos péchés par l’Œuvre du Christ sur la Croix. Je parle du message de la Rédemption de l’esclavage du péché, après avoir sacrifié l’Agneau de la Pâques et avoir appliqué son sang sur les poteaux et les linteaux des portes de leurs maisons ! Ce qui veut dire clairement que Dieu nous a rachetés de tous nos péchés par l’Œuvre accomplie par Jésus-Christ son Fils unique en mourant sur une Croix !

Paul parle de la prédication de la croix, c'est-à-dire faire comprendre le sens de la mort de Jésus de Nazareth sur ce bois maudit du calvaire ! C’est l’œuvre de Jésus sur cette croix qui sauve le pécheur !

·         1Corinthiens 1 : 18/25: « 18 Car la prédication (ou « parole ») de la croix est folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est puissance de Dieu. 19 Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, et J’anéantirai l’intelligence des intelligents. 20 Où est le sage ? où est le scribe ? où est le contestataire de ce siècle ? Dieu n’a-t-Il pas frappé de folie la sagesse du monde ? 21 Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a pas connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Les Juifs demandent des miracles, et les Grecs cherchent la sagesse: 23 nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24 mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes ». 

Cela s’appelle en langage imagé « sortir d’Egypte ». 

« SORTIR D’EGYPTE »

·         c’est sortir de l’esclavage du péché,

·         c’est se soustraire à ce qui dominait cruellement nos vies,

·         c’est échapper au Destructeur et à l’enfer,

·         c’est aller vers la liberté glorieuse des enfants de Dieu,

·         c’est être guéri de nos maladies,

·         c’est vivre une vie nouvelle,

·         c’est entrer dans sa destinée céleste (…).

Après avoir tué et mangé l’Agneau de la Pâques, Dieu a fait souffler un « mystérieux vent d’orient » qui a séparé les eaux de la Mer rouge en deux, une muraille à droite et l’autre à gauche, ce vent a desséché le lit de la mer et ils ont pu passer à pieds secs ! Il fallait tout d’abord que Jésus soit crucifié pour que vienne l’Esprit !

Par l’œuvre de la Croix vous serez délivrés du Destructeur !

Oui ! Le Mal existe, et ce n’est pas seulement parce que la Société serait mauvaise, mais que vous le vouliez ou non, le cœur de l’homme également. Mais il y a plus, le Mal n’est pas une « vue de l’esprit », mais une « Entité spirituelle »… et vous voyez de qui je veux parler !

·         Exode 12 : 13 : « 13 Et le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez; Je verrai le sang et Je passerai par-dessus vous, et Je ne permettrais pas au DESTRUCTEUR de vous atteindre, lorsque Je frapperai le pays d’Égypte ».

 

·         Colossiens 2 : 15 : « 15 Dieu a enlevé leur puissance aux esprits qui avaient autorité et pouvoir. Il a présenté ces esprits devant tout le monde et Il les a traînés comme des prisonniers dans le défilé victorieux de son Fils ».

Autres traductions :

·         « 15 C’est ainsi que Dieu a désarmé les Autorités et Pouvoirs spirituels; Il les a donnés publiquement en spectacle en les emmenant comme prisonniers dans le cortège triomphal de son Fils ».

 

·         « 15  Il a démasqué et puis désarmé toute Autorité, tout Pouvoir de l’Enfer; Il a exposé leur faiblesse devant l’Univers; Il les a traînés derrière son char triomphal après sa victoire à la croix ».

Par l’œuvre de la Croix vous vous séparerez de l’esprit du monde !

Pourtant les recherches et découvertes archéologiques nous font part d’un peuple extrêmement évolué ! Les édifices pharaoniques font l’admiration de tous… Et on ne sait toujours pas vraiment au 21ème siècle, comment les pyramides ont été construites ! Pourtant dans ce Psaume les égyptiens sont traités de « peuple barbare » !

·         « Jacob s’éloigne d’un peuple barbare ».

Il n’y a pas de contradiction entre: « Dieu a aimé et tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils Unique… », et: « N’aimez pas le monde et ce qui est dans le monde ». Quand on parle du « monde » dans la Bible cela recoupe plusieurs réalités différentes selon les contextes :

·         le monde en tant qu’Humanité,

·         le monde en tant que système religieux et politique,  

·         le monde en tant qu’état d’esprit qui anime ceux qui ne sont pas nés de nouveau,

·         le monde et la puissance du péché etc.

·         le monde et l’esprit démoniaque qui le gouverne.

La conversion nous fait nous séparer de certaines connaissances et certaines pratiques, de mauvaises compagnies si intelligentes et cultivées soient elles, mais qui se révèlent de faux amis. Vous vous éloignerez aussi des ragots, des murmures, des rumeurs, et autres calomnies, et des péchés de la langue… Eloignez vous de ceux qui ont un « langage étranger » aux promesses de Dieu… Il convient de « parler en d’autres langues », à savoir :

·         le langage de la prière,

·         le langage de la confession de la Parole de Dieu,

·         le langage de la repentance,

·         le langage de la louange,

·         le langage de la foi etc.

Par l’œuvre de la Croix la Mer rouge s’enfuira…

Dieu a fait souffler un vent d’orient toute la nuit (le Saint Esprit est venu après la croix) l’Agneau ayant été sacrifié, son sang versé, appliqué sur les poteaux et les linteaux de chaque maison et la chair mangée par chaque famille... C’est l’image de ce que Dieu fait à la croix pour nous. Jésus a dépouillé les puissances et les autorités, Il a combattu et vaincu toutes les ténèbres.

·         la mer Rouge qui s’enfuit, c’est le fait que Dieu ne veut pas que l’on patauge… mais que l’on avance à pied sec, que l’on ne s’enfonce plus dans la boue, laquelle boue du péché a disparue… C’est le premier effet de la croix dans la vie des multitudes enfermées dans l’esclavage du péché ! Il nous libère de l’esclavage du péché.

 

·         la mer Rouge qui s’enfuit, c’est parce qu’Il nous met en marche vers notre liberté.

 

·         la mer Rouge qui s’enfuit, c’est la réalité que le Diable ne peut résister au peuple de Dieu, et il doit s’enfuir loin très loin. Par l’œuvre de la croix, la mer supposée être le lieu des puissances mauvaises doit s’enfuir !

 

·         la mer Rouge qui s’enfuit, c’est aussi la découverte de profondeurs inconnues, ce que personne d’autre n’a jamais pu voir auparavant, car il y a des merveilles sans nombre au fond de l’Abîme !

 

·         la mer Rouge s’enfuit, pour que vous puissiez voir ce que personne d’autre ne pourra jamais voir et expérimenter !

 

·         la mer Rouge qui s’enfuit, c’est aussi le fait qu’Il transforme l’impossible en possible.

 

·         « Résistez au diable, soumettez vous à Dieu, et il fuira loin de vous ! »

Par l’œuvre de la Croix vous apprendrez à vivre de sa Providence !

Juste une remarque, entre la mention de la Mer rouge et du fleuve Jourdain, il s’est passé… 40 ans ! Vous savez, nous lisons trop vite les Ecritures… Entre la sortie de l’Egypte et l’entrée en Canaan, il y a eu le désert, des  murmures contre Moïse et contre Dieu, des doutes :

·         « Dieu pourrait-Il dresser une table dans le désert ?».

Ils étaient sortis d’Egypte, mais l’Egypte n’était pas sortie d’eux ! C’était des cabochards, des plaintifs, etc. C’est pourquoi ils ont tourné en rond. Il y a eu l’épisode de la manne, puis les cailles… qui ne sont pas tombées toutes cuites du ciel, mais étaient à portée de main, faciles à attraper, il a fallu les tuer, les plumer, les vider, les apprêter, les cuire… etc. Israël a appris à dépendre et à vivre de la Providence de Dieu.

·         « le paresseux plonge la main dans le plat et il ne peut la ramener à sa bouche ! »

La Parole de Dieu contient beaucoup de très belles promesses, on peut mettre la main dessus, mais il faut que ça vienne dans notre bouche, qu’on les digère pour qu’elles fassent « corps » avec nous même, deviennent partie de nous, et qu’on les confesse. Toute la Parole de Dieu doit finir dans notre bouche après avoir fait un séjour au fond de soit !

·         « Jérémie 1: 9 : « Alors l’Eternel tendit la main et me toucha la bouche, et Il me dit : – Tu vois : Je mets mes Paroles dans ta bouche ».

Par l’œuvre de la Croix le Jourdain retournera en arrière…

Le Jourdain représente la mort à soit même, le renoncement, le lâcher prise, le fait de se mouiller, la victoire sur la vieille nature, en vue d’entrer dans cette nouvelle dimension, le pays ce Canaan, où l’on passe du « juste assez » à « plus qu’assez » ! On passe du régime de la manne qui descend du ciel, au blé sur pied et bien terrestre des philistins. L’Ennemi sème et amasse pour le peuple de Dieu ! Certes la « manne cessa », et c’est un arrêt brusque… parfois Dieu nous fait changer de régime ! L’on est surpris désappointés, mais quelque chose d’autre arrive, une source se tarit pour qu’une autre provision fasse jour ! Une porte se ferme, et d’autres s’ouvrent !

Le Jourdain retourne en arrière ! Il n’y a plus de barrage, plus d’obstacles, c’est une libre dans le pays de la promesse !

Canaan ne représente pas le Ciel, mais il représente la marche chrétienne, un pays de promesses « le lait et le miel », c’est à dire l’abondance. C’est l’effet de la croix appliquée dans notre vie. Nous sommes condamnés à l’opprobre pour Jésus, c’est ça porter sa croix, endurer les souffrances du témoignage pour Lui. Il faut s’y faire, comme un condamné qui sait qu’il n’y a pas d’échappatoire à cela !

·         Canaan signifie d’abord: « terre basse » ! Que la terre est basse parfois ! C’est une allusion à notre condition ici bas. Les promesses sont pour ici bas sur terre, cette « basse terre », car au Ciel il n’y a pas de luttes, pas de combats, tout est à nous, etc.

 

·         Canaan veut dire aussi : « serviteur ». Etre dans ce climat, cette disposition toute notre vie nous sommes appelés à servir. Un serviteur qui ne sert à rien n’est pas un serviteur ! C’est dans cette dimension que Dieu veut nous accorder le meilleur : « Si vous êtes dociles vous mangerez les meilleurs productions du pays ! » (Esaïe 1: 19).

 

·         Canaan enfin a le sens de : « marchand ». Il s’agit du négoce et des affaires, du commerce. Dieu veut nous aider à gagner de l’argent. Les chrétiens devraient exceller dans ce domaine et récupérer des finances pour l’expansion du Royaume de Dieu ! Tout ce que nous gagnons devrait être à Son service : « Que celui qui reçoit l’enseignement de la Parole fasse part de tous ses biens en faveur de celui qui l’instruit » (Galates 6: 6).

Nos esprits humains ont bien du mal à reconnaitre la Présence tutélaire et l’action de Dieu sur la terre…

Par l’œuvre de la Croix vous devenez son sanctuaire et son domaine privé

Bibliquement parlant, il s’agissait d’un lieu géographique, et tout comme le tabernacle de Moïse était une représentation des choses d’En haut, le sanctuaire terrestre est en réalité une image du sanctuaire céleste. Un centre de la puissance. Il s’agit d’un lieu où Dieu veut bien venir habiter. Dieu a toujours voulu habiter au milieu de son peuple ! Peuple de Dieu, sa Présence et sa  force sont en toi ! Notre corps lui-même est devenu le Temple du Saint-Esprit ! Devenir « sanctuaire » de Dieu cela implique bien des conséquences, à savoir :

Que l’on redevient acteur de sa propre vie et dans l’église ! « Juda devint son sanctuaire » (Psaume 114 : 2), c’est dire combien nous ne sommes plus livrés à nos instincts, mais devenons responsables et Sa Présence nous en donne les clés. Nous œuvrons à l’entreprise du Royaume de cieux, cela suppose des forces, du travail, un engagement contre l’immoralité dans la société !

La capacité d’anticiper l’avenir, car dans le sanctuaire l’on y reçoit des intuitions prophétiques : « jusqu’à ce que j’entre dans le sanctuaire de Dieu, et discerne quel serait leur avenir… » (Psaume 73 : 17).

Vous pourrez résister aux pressions, celles des évènements extérieurs, les tempêtes et les découragements, etc. « Du sanctuaire, qu’Il t’envoie de l’aide, et depuis Sion, qu’Il te soutienne ! » (Psaume 20 : 2).

Des raisons de vivre et d’espérer vont se faire jour pour vous et pour les autres ! « Il s’est penché du haut de son sanctuaire… pour écouter le gémissement des prisonniers et relâcher les condamnés à mort » (Psaume 102 : 19/20).

Une « oreille » bienveillante vous écoutera ! « Ecoute ma voix suppliante quand je crie vers Toi, quand je lève les mains vers le fond de ton sanctuaire » (Psaume 28 : 2).

Vous aurez l’audace de prendre des risques et de faire des choix ! « Maintenant je le sais: le Seigneur donne la victoire à son messie; Il lui répond de son sanctuaire céleste, par les prouesses victorieuses de sa droite » (Psaume 20 : 6).

Une force de réaction et de rebondissement viendra en vous ! « Splendeur et éclat sont devant sa face, force et majesté dans son sanctuaire » (Psaume 96 : 6).

·          « Nous sommes sa propriété ».

En tant que propriété divine, comme toute propriété protégée, vous n’aurez pas à craindre le « voleur » qui vient pour tuer, égorger et détruire ! Il n’y aura pas quelque chien pour aboyer au moindre danger, mais c’est le « Lion de Juda » qui va rugir ! Vous savez pourquoi un lion rugit ? Pour défendre son territoire ! Vous êtes son domaine, et Dieu veille jalousement sur vous !

·         « Le lion rugit… qui ne serait effrayé ?» (Amos 1 : 2, et 3 : 4).

Par l’œuvre de la Croix les montagnes sont comme des béliers qui sautent,

les collines se changent en « agneaux » !

Certes, nous pouvons dire que nous ébranlons les montagnes, qui représentent les puissances hostiles au Royaume de Dieu ! Mais le mot « montagne » en hébreu évoque aussi le fait : « d’être enceinte, la grossesse !»… et le bélier est réservé pour la reproduction des agneaux. En d’autres termes, les montagnes sont en travail, ça bouge très fort et il va y avoir de nombreuses « nouvelles naissances ! ». C’est ce qui se passe quand une église intercède.

Les collines sont l’expression de l’orgueil, de la folie du monde, du Péché et du désespoir de l’Humanité déchue :

·         Osée 10: 8 : « Les hauts lieux de Beth Aven, où Israël a péché, seront détruits; les chardons et la ronce croîtront sur leurs autels. Ils diront aux montagnes: Couvrez-nous ! Et aux collines: Tombez sur nous ! ».

Des pêcheurs ont récupéré un très gros requin dans leur chalutier. L’hameçon était dans sa bouche. L’animal était mort. Alors, ils lui ouvrent la gueule sans crainte pour enlever l’hameçon, mais au moment ou il met sa main dans la gueule du requin, celui-ci l’a refermée sur sa main, l’a broyée et déchirée méchamment, sans pouvoir même à plusieurs la lui retirer… Il a fallut que le requin reprenne son souffle pour qu’avec une barre à mine ils y parviennent ! Ils sont à 20 h des côtes…

Ce fait divers me fait penser à ceux qui se jouent du péché, et disent que ces « conceptions » sont mortes, inoffensives, et que péché c’est un jeu pas très si grave que ça après tout ! Mais voyez vous « le requin » que l’on croyait mort était encore bien vivant malgré les apparences… La main du marin/pêcheur a été bien plus qu’amochée… On ne joue pas avec le péché !

·         « Qui mettra du feu dans son sein et ne serait pas brulé ! ».

Les collines que sont-elles sinon que de « petites montagnes », en d’autres termes elles veulent passer pour ce qu’elles ne sont pas … ! Vous savez, les collines ici ne présagent rien de bon, il s’agit de notre pauvre monde malade dans l’état de péché où il se trouve, les hommes boivent, fument, se droguent, ont des multitudes de problèmes psychiatriques, des souffrances et des passions diverses et variées, des phobies… L’Evangile est aussi pour eux, certes ils sont rebelles, ils s’agitent comme ces « collines »… Certes, quand l’Evangile est prêché et reçu dans les cœurs, ces « collines » sont abaissées.

·         Luc 3: 5 : « Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées, les passages tortueux deviendront droits, et les chemins raboteux seront nivelés ».

Et ces « collines » deviennent des « agneaux »… et aussi capables d’enfanter des agneaux ! Prenez l’exemple de Saul de Tarse, un dur, un homme violent et virulent, un persécuteur des disciples de Jésus, qui pourtant a été arrêté dans sa course folle sur le chemin de Damas. Il a rencontré ce Jésus qu’il persécutait sans le savoir, et ce fut une conversion spectaculaire. Il est devenu un « agneau » et combien en a-t-il enfanté ? Si l’Eglise existe encore aujourd’hui, c’est à cause de cette « colline » qui est devenue un « agneau » dans le plan de Dieu. C’est une très bonne nouvelle : par l’Evangile, vous allez pacifier le monde autour de vous !

Par l’œuvre de la Croix vous allez faire trembler la terre !

Il en est de même pour l’implantation de l’église dans le monde. Satan et toutes les idoles qui l’accompagnent ne peuvent que trembler devant tout cela. Dans la ville de Béziers où je suis venu ouvrir une église nouvelle, nous avons eu un couple de roumains qui se sont convertis et se sont faits baptiser récemment. Ils ont eu un petit garçon, et je leur ai demandé de venir à Monteux/Carpentras (église mère) pour faire la présentation de l’enfant… Entre temps, le papa de l’enfant a eu une vision très claire:

·         « Un homme est entré de force dans leur maison, vêtu d’une longue tunique noire, et un large chapeau noir. D’abord, il a commencé à mal parler de ma personne et de mon ministère. Il a dit qui si c’était moi qui présentait l’enfant à Dieu, il le rendrait malade toute sa vie ! Ensuite, il lui a montré, en faisant un geste magique, la cathédrale de Béziers. Enfin il a insisté pour que l’enfant sois baptisé catholique dans cette cathédrale ! ».

Evidemment, les puissances de l’Enfer, les esprits religieux et autres, tremblent et veulent tout faire pour décrédibiliser cette œuvre naissante et la stopper ! Cet « être malfaisant » a usé d’un odieux chantage… qui aurait marché avec une personne sans discernement, quelqu’un de simpliste !

Par l’œuvre de la Croix des eaux miraculeuses vont jaillir !

·         « le dernier jour de la fête, qui est aussi le plus solennel, Jésus se tint dans le Temple et se mit à proclamer : ‘Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi, et que boive celui qui croit en Moi. Comme l’a dit l’Écriture: de son sein couleront des fleuves d’eau vive’. Il désignait l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui » (Jean 7 : 37/38).

Lors de la fête des tabernacles on descendait chaque jour puiser de l’eau à la piscine de Siloé au son des instruments de musique. Le cortège accompagnant le sacrificateur qui portait la cruche d’eau remontait solennellement vers le Temple, puis l’eau était répandue dans le Temple lui-même. Il s’agissait d’une prière en acte, destinée à demander l’arrivée de la pluie, à une période de l’année où la sécheresse commençait à se faire sentir. En puisant l’eau à Siloé, dit Rabbi Yehoshua ben Lévi, on puisait l’Esprit Saint. Le Talmud cite le verset d’Esaïe à ce sujet:

·          « Vous puiserez avec joie aux sources du Salut » (12 : 3), et poursuit en disant que l’Esprit Saint ne peut résider que dans un cœur joyeux.

Une eau miraculeuse jaillira de votre sein !

Des sources d’eaux qui jaillissent des rochers les plus durs pour former un étang ! C’est la conversion des cœurs fermés ! C’est le résultat de la prédication de la croix qui touche les cœurs rudes, secs, arides, très durs, et qui les transforme en sources d’eaux vives.

Ces eaux vives sont aussi des ressources providentielles et inconnues, longtemps contenues, et cachées « dans les rochers les plus durs », mais libérées maintenant ! Des richesses cachées, enfouis se manifestent. Vous allez expérimenter des ressources inédites à ce jour, mais elles vont surgir au milieu de situations plus dures les unes que les autres !

Vous savez que l’on ne sait jamais ce qu’il y a dans les cœurs, et sous une apparence rocailleuse… Ces eaux représentent l’abondance et la prospérité qui viennent de la Vie de l’Esprit ! Partout dans le monde, ceux qui ont cru en Jésus ont vécu une grande prospérité, semblable à des « fleuves » d’eaux vives ! Que de soins, d’attentions, de délicatesses de la part de l’Amour de Dieu ! Amen !

Retour accueil