Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

Retour liste   <-Liste des enseignements 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS !

Job 39: 27/29

 

·         « 27 Est-ce sur ton ordre que l’aigle s’élève et bâtit son aire sur les sommets ? 28 Il habite un rocher et il gîte sur une dent de roc inexpugnable. 29 De là, il épie sa proie, son regard perce les lointains ». 

Le livre de Job est merveilleux et sans doute le premier livre écrit de toute la Bible, le plus ancien. Ici, Dieu parle à Job en vue de sa libération. Un des aspects sera de lui faire voir la nature, en lui faisant réaliser qu’il ne sait pas grand-chose, qu’il est loin de maîtriser toutes choses et par conséquent qu’il a parlé de choses qui le dépassaient de très loin. Ici il est question de l’aigle. L’évangile de Jean est représenté par l’aigle. C’est le ministère de Jésus. On voit l’indépendance de l’aigle qui sait naturellement où est sa place, sur les hauteurs au sommet des rochers, « sur une dent de roc inexpugnable ». C’est à dire inaccessible aux hommes ! « Inexpugnable » veut dire que personne ne peut s’en emparer… C’est un endroit imprenable, qui ne peut être forcé ou pris d’assaut !  

·         1Timothée 6: 15 : «… Il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, le seul qui possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir. A Lui gloire et puissance éternelle. Amen ». 

Le message de l’Evangile la Bonne Nouvelle, vient de très haut, du Ciel même ! 

·         « Il épie sa proie ».

    Lors de son ministère Jésus cherchait ou épiait l’homme ou la femme de foi qui serait « victime de son amour » ! Il est vrai que la rencontre avec Jésus déchire notre vie « charnelle » et la met en morceaux. Et que la vieille nature est mise à mort… L’aigle peut regarder le soleil en face, sa pupille se rétracte, et il ne subit aucun dommage ! A 1000 mètres, l’aigle repère un grain de maïs; il a une vue perçante et quand il a vu une proie il tombe sur elle à une vitesse vertigineuse.

Cet « AIGLE » qui ne reçoit aucunement les « ordres » d’un homme quel qu’il soit, cherche sa proie pour l’emmener sur les sommets, nous rappelle aussi que « JESUS » va venir très vite chercher son Eglise, pour l’emmener avec Lui au Ciel, car « il s’élève ayant bâtit son nid sur les hauteurs »… Bon… je m’arrêterai seulement sur le dernier aspect de « son regard qui plonge au loin », ou « qui perce les lointains ! ». 

LA PUISSANCE DU REGARD DE JESUS 

La puissance du « Regard de Jésus » qui voit loin, très loin ! Son regard est prophétique, et la Révélation appelée Apocalypse nous en donne un aperçu, puisqu’elle couvre plus de 2000 ans d’Histoire et aussi ce qui concerne les derniers temps ! Son Œil voit ce que personne ne peut apercevoir ! Voyez les différentes traductions de ce verset : 

·         « il épie la nourriture et ses yeux l’aperçoivent de loin » (BFC),

·         « Ses yeux regardent dans le lointain » (Darby),

·         « ses yeux de loin l’aperçoivent » (Jérusalem),

·         « il plonge au loin ses regards » (Segond),

·         « ses yeux voient de loin » (David Martin),

·         « de là haut il attend l’animal qu’il va saisir, et ses yeux le voient de loin » (PDV),

·         « ses regards la découvrent » (Le Semeur).

 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS…

LE REGARD DE JESUS LIBERE DE TOUTE OPPRESSION 

·         Habakuk 1:13 : « Tu as les yeux trop purs pour voir le mal, Tu ne peux accepter le spectacle de l’oppression; pourquoi donc acceptes-Tu le spectacle des traîtres, gardes-Tu le silence quand un méchant engloutit plus juste que lui ? » (…)

Aucun mal ne peut subsister en Sa Présence sous Son Regard:  

·         « 38 Et voici que du milieu de la foule un homme s’écria: Maître, je T’en prie, porte les regards sur mon fils, car c’est mon fils unique. 39 Un esprit le saisit, et aussitôt il pousse des cris, et l’esprit le fait entrer en convulsion, le fait écumer et le quitte à grand-peine, après l’avoir tout meurtri. 40 J’ai prié tes disciples de le chasser, et ils ne l’ont pas pu. 41 Jésus répondit: Race incrédule et perverse, jusques à quand serai-Je avec vous et vous supporterai-Je ? Amène ici ton fils. 42 Comme il approchait, le démon le jeta par terre et le fit entrer en convulsion. Mais Jésus menaça l’esprit impur, guérit l’enfant et le rendit à son père. 43 Et tous furent frappés de la grandeur de Dieu » (Luc 9: 38/43). 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD DE JESUS OUVRE LE CIEL

Marc 7: 32/35 

·         « 32 On Lui amena un sourd qui avait de la difficulté à parler, et on Le supplia de lui imposer les mains. 33 Il le prit à l’écart loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles et lui toucha la langue avec de la salive; 34 puis Il leva les yeux au Ciel, soupira et dit: Ephphatha, c’est-à-dire: ouvre-toi. 35 Aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il se mit à parler correctement ».

 

Puis regardant le Ciel Il dit : « Ouvre-toi ! ». Vous avez compris qu’Il ne parlait pas de la bouche et des oreilles du pauvre homme, Il regardait VERS LE CIEL… C’est du Ciel qui allait s’ouvrir qu’allait surgir le miracle ! Tout miracle vient du Ciel qui s’ouvre ! (…). 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD DE JESUS SONDE LE PASSE DE L’HOMME

Jean 5: 1 /6 

·         « 2 Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu: Bethesda, et qui a cinq portiques. 3 Sous ces portiques était couchée une multitude de malades, d’aveugles, de boiteux, d’estropiés, de paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau; 4 car un ange descendait périodiquement dans la piscine et agitait l’eau, et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée, était guéri, quelle qu’ait été sa maladie. 5 Là se trouvait un homme malade depuis trente huit ans. 6 Jésus le vit couché, et sachant qu’il était déjà là depuis longtemps, lui dit: Veux tu retrouver la santé ? 7 Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. 8 Lève toi, lui dit Jésus, prends ton lit et marche. 9 Aussitôt, cet homme retrouva la santé; il prit son lit et se mit à marcher ». 

·          « Jésus le vit couché, et sachant… ». 

C’est un regard intelligent, scrutateur, qui va dans les profondeurs de l’être humain ! Aucun psychanalyste, aucun psychiatre ne peut égaler Jésus ! Il lit dans nos cœurs comme dans un livre ouvert ! Lui seul a ce « regard de flamme » (Apocalypse 1: 13, 2: 18 et 23) qui sonde les reins et les cœurs ! 

Le mot grec « gnosis » veut dire que Jésus comprend, et que son Regard plonge dans le fond de son être, Il a une connaissance subtile de son passé… Depuis 38 ans cet homme était malade. Cela fait penser à la sortie d’Egypte, quand Israël a dû errer dans le désert pendant 38 ans aussi jusqu’à ce que disparaisse la génération « des hommes de guerre… ». Cet homme était-il « désarmé » au point où le moment de l’intervention divine était devenu possible ? Donc, cet homme était malade depuis 38 ans selon les Ecritures. Ce chiffre n’est pas mentionné pour rien. Chez les juifs les chiffres ont une signification: 

Le chiffresignifie « CHAINE, TRADITION » 

Aujourd’hui nombreux sont ceux qui sont pris dans des chaînes et des traditions ! Jésus est venu vous libérer de toute tradition paralysante ! Il est La Parole de Dieu ! Pourtant dans le christianisme même aujourd’hui, les Traditions l’emportent sur la puissance de la Parole de Dieu ! Cette puissante est limitée ou inexistante ! Des églises ou Fédérations d’Eglises sont devenus idolâtres de leurs « statuts » et autres « règlements intérieurs » ! Les traditions font mourir Jésus une fois de plus ! Plus loin dans l’Evangile de Jean, Jésus dira : 

·         « Je sais, vous êtes la descendance d’Abraham; mais vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne pénètre pas en vous » (cf. Jean 7: 37).

 

Le chiffre 8 est en rapport avec le gras, l’opulence, l’onction,

Mais, aussi « le prix à payer » !

Après le sept arrive un nouveau cycle, un renouveau commence, c’est le 8, chiffre de la Résurrection, Jésus lui-même devant ressusciter le matin du premier jour de la semaine qui était un dimanche ! L’onction du Saint Esprit ne pouvait être déversée sans la résurrection du Messie, et avec cette onction il y a le bien être (opulence) et le gras, qui parle de richesse ! J’ai une bonne nouvelle pour vous ! Quelque chose de nouveau arrive dans votre vie vous allez être libéré de vos chaînes et du passé ! La Puissance de la Résurrection est là pour vous !  Jésus en a payé le Grand Prix !  C’est PAYE ! C’est PAYE ! C’est PAYE ! Il est, pour tous ces paralytiques du péché, une heure de la journée où l’ange descend dans le réservoir de Bethesda (signifie « maison de miséricorde »), et en agite l’eau pour la troubler, afin que ceux qui y descendront alors soient guéris.

L’ange qui descendait représente la Providence (La loi de Moïse) qui fait attendre, tandis que l’autre, c’est la Providence (Jésus-Christ) qui n’attend plus ! Jésus ne lui parle pas mollement, et le ton qu’Il emploie interdit toute « jérémiades », Il donne un ordre abrupt, et Il houspille cet homme: « Lève-toi ! » (…).

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD PLEIN D’AMOUR DE JESUS DEMASQUE LES IDOLES 

Marc 10 : 17/23 : «  17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda–t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? 18 Jésus lui dit: Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. 19 Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d’adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. 20 Il lui répondit: Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit: Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-Moi. 22 Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste; car il avait de grands biens. 23 Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples: Qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! ». 

·          « Il le regarda, l’aima et lui dit… ». 

Vous connaissez sans doute l’histoire de ce très riche américain qui s’était fait faire un œil en verre, si bien fait que personne n’arrivait à voir lequel des deux yeux était le faux. Un jour il rencontra un jeune garçon et lui dit:  

·         « si tu trouves l’œil en verre, je te donne 100 dollars ». 

Le jeune garçon l’observa puis sans hésiter il désigna l’œil en verre.  

·         « Comment est ce que tu a pu le trouver, demanda le riche ? ». 

·         « Hé bien ! dit le jeune garçon, c’est parce qu’il n’y a pas d’amour en lui ! ». 

Le Regard de Jésus est rempli d’amour et dans le cas de ce jeune homme riche, respectueux de la Loi de Moïse, Il l’a admiré et aimé ! Pourtant il y avait une idole qui dans le cœur de cet homme lui barrait la route : « ses biens et sa richesse ». Jésus a voulu l’en délivrer et Il lui a DIT ce qu’il devait « faire », mais il ne l’a pas accepté, de sombres nuages sont passés sur le cœur de ce jeune homme quand il a entendu les conditions… Voyez vous que la Parole de Dieu doit être reçue et obéie sans compromis ? Ce qu’elle demande même si cela paraît c’est difficile, ce n’est pas pur Amour pour nous ! Pour être Sauvés il faut qu’il y ait une combinaison parfaite entre l’Amour de Dieu envers nous et que nous recevons, mais aussi conformité avec la Parole de Dieu ! Que Dieu nous aime c’est certain, mais toute idole doit disparaître de nos vies :  

·         « Mes petits enfants, gardez vous des idoles ! » (1Jean 5: 21). 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD DE JESUS REDRESSE CE QUI EST COURBE

Luc 13 : 1/10 

·         « 10 Jésus enseignait dans une des synagogues, un jour de sabbat. 11 Or, il y avait là une femme rendue infirme par un esprit depuis dix-huit ans; elle était courbée et ne pouvait absolument pas se redresser. 12 Jésus la vit, lui adressa la parole et lui dit: Femme, tu es délivrée de ton infirmité !». 

Tout le monde la voyait dans cette synagogue, d’autant que son infirmité attirait les regards, courbée en deux, elle ne pouvait se redresser, elle ne voyait plus aucun regard humain, sinon que le sol, la terre et les cailloux du chemin…. Mais en réalité personne ne la voyait plus ! Vous savez combien l’on s’habitue à voir la misère partout autour de nous, que notre regard est blasé, il devient si indifférent que nombreux sont ceux qui disent: « Qui peut redresser ce qui est courbé ? » (cf. Ecclésiaste 1: 15). On voit sans voir. Mais le regard de Jésus est tout à fait différent de celui des autres, et pour elle, tout a commencé par un Regard de Jésus.  

·          « Jésus la vit et lui adressa la parole et dit.. ».  

Le mot grec est « phosphorein » qui signifie :  

·         « parler les yeux dans les yeux à égale hauteur ». 

Par conséquent vous pouvez imaginer comment Jésus a pu parler à cette femme complètement courbée ? Il y a bien longtemps qu’à cause de son infirmité, elle n’avait pas vu les yeux d’un humain se pencher sur elle ! Jésus a dû s’incliner et s’abaisser, « voir » s’allonger sur le sol, puisqu’Il l’a regardée « les yeux dans les yeux », à « égale hauteur » de sa position ! Il s’est mis à son niveau…C’est ce que Jésus veux faire pour vous et Il s’abaisse à votre niveau, Il cherche à vous contacter, ainsi Il peut vous adresser la Parole… Son Regard est tellement différent des autres, il fallait qu’Il la voitles yeux dans les yeux… Alors, Il lui affirme

·         « Femme tu es délivrée de ton fléau ! ». 

Ensuite Il lui impose les mains et sa force se déverse en elle. Oui, Il touche cette pauvre femme toute déformée à cause de sa « spondylarthrite ankylosante » ! Toute sa colonne vertébrale s’était ossifiée et l’avait pliée en deux ! Puis, elle s’est redressée ! On n’entendait pas une mouche voler, mais seulement le craquement des vertèbres se redressant les unes après les autres…  

·         « Il veut vous parler les yeux dans les yeux et à égale hauteur ! ». 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD DE JESUS TRANSFORME NOTRE REGARD

Luc 17: 11/19 

·         « 12  Comme Il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et se tenaient à distance. Ils élevèrent la voix et dirent: 13 Jésus, Maître, aie pitié de nous ! 14 En les voyants, Il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent purifiés. 15 L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas et glorifia Dieu à haute voix. 16 Il tomba face contre terre aux pieds de Jésus et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. 17 Jésus prit la parole et dit: Les dix n’ont ils pas été purifiés ? Mais les neuf autres, où sont-ils ? 18 Ne s’est il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ? 19 Puis Il lui dit: Lève toi, va; ta foi t’a sauvé ».

 

Dans le texte original grec, quand il est dit que le samaritain s’est vu guéri (v. 15 : « se voyant guéri »), c’est le même mot qui est utilisé quand il est dit « en les voyants, Il leur dit »… Il se voit maintenant avec le Regard de Jésus. Se voir avec les yeux de Jésus ! De la déchéance physique et sociale d’un lépreux, de la pourriture et de sa peau qui se desquamait, reflet de la gangrène du péché (en hébreu les mots « lèpre » et « péché » sont quasiment identiques), il se voit maintenant avec une peau neuve ! Vous voyez-vous avec les yeux de Dieu, tel que Dieu vous voit ?! Dieu ne vous voit pas dans votre faiblesse seulement, mais aussi dans le « produit fini », c'est-à-dire « parfaits » « saints », « sans tâches », « irrépréhensibles », « sanctifiés », etc. Votre situation, ou votre condition présente n’est pas la finalité de toutes choses ! 

SON REGARD PERCE LES LOINTAINS… 

LE REGARD DE JESUS REVELE L’AVENIR

Jean 1: 42 

·         « 36 … il regarda Jésus qui passait et dit : Voici l’Agneau de Dieu. 37 Les deux disciples entendirent ces paroles et suivirent Jésus. 38 Jésus se retourna, vit qu’ils Le suivaient et leur dit: Que cherchez-vous ? Ils lui dirent: Rabbi –– ce qui se traduit: Maître –– où demeures-tu ? 39 Il leur dit: Venez et vous verrez. Ils allèrent et virent où Il demeurait; ils demeurèrent auprès de Lui ce jour-là. C’était environ la dixième heure. 40 André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et qui avaient suivi Jésus. 41 Il trouva d’abord son propre frère Simon et lui dit: Nous avons trouvé le Messie –– ce qui se traduit: Christ. 42 Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit: Tu es Simon, fils de Jonas: tu seras appelé Céphas –– ce qui se traduit: Pierre. 43 Le lendemain, il voulut se rendre en Galilée, et il trouva Philippe. Jésus lui dit: Suis-Moi. 44 Philippe était de Bethsaïda, la ville d’André et de Pierre. 45 Philippe trouva Nathanaël et lui dit: Nous avons trouvé celui dont il est parlé dans la loi de Moïse et dans les prophètes, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. 46 Nathanaël lui dit: Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon ? 47 Philippe lui dit: Viens et vois. Jésus vit venir à lui Nathanaël et dit de lui: Voici vraiment un Israélite dans lequel il n’y a pas de fraude. 48 Nathanaël lui dit: D’où me connais-tu ? Jésus lui répondit: Avant que Philippe t’ait appelé, quand tu étais sous le figuier, Je t’avais vu. 49 Nathanaël reprit: Rabbi, Toi Tu es le Fils de Dieu, Toi Tu es le roi d’Israël ». 

·         « Tu es un homme pécheur, tu deviendras un pécheur d’hommes ! ».  

Il parle du devenir de Pierre et de Nathanaël :  

·         « Tu verras de plus grandes choses encore ».  

Remarquez avec moi que ceux que Jésus a vu, verront de plus grandes choses dans l’avenir ! Dans ce monde, on vous dit: « passez votre chemin bonne gens, il n’y a rien voir ! ». Mais, si Jésus a posé son regard sur vous, votre histoire ne s’arrête pas là, il y a encore bien des choses à vivre et à découvrir ! Il y a bien des choses à venir pour vous ! (…). 

ATTIREZ DONC SON REGARD SUR VOUS !

Marc 10: 46/52

·         « 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et lorsque Jésus en sortit avec ses disciples et une assez grande foule, un mendiant aveugle, Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin. 47 Il entendit que c’était Jésus de Nazareth et se mit à crier: Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! 48 Plusieurs lui faisaient des reproches pour le faire taire; mais il criait d’autant plus: Fils de David, aie pitié de moi ! 49 Jésus s’arrêta et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l’aveugle en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t’appelle. 50 L’aveugle jeta son manteau, se leva d’un bond et vint vers Jésus. 51 Jésus prit la parole et lui dit: Que veux-tu que Je te fasse ? Rabbouni, lui dit l’aveugle, que je recouvre la vue. 52 Et Jésus lui dit: Va, ta foi t’a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue et se mit à suivre Jésus sur le chemin ».

Le Seigneur passe par ici… Il s’agit d’attirer son attention sur vous, d’attirer son Regard ! C’est ce qu’à fait ce pauvre homme nommé Bartimée. Non seulement il était aveugle mais aussi, il était mendiant. Personne pour l’aider, vous pouvez l’imaginer en train de « faire la manche » une sébile à la main:  

·         « pitié pour un pauvre aveugle, à votre bon cœur Messieurs dames ! S’il vous plaît, je n’ai rien à manger… ».  

Combien c’est humiliant ! De quoi perdre confiance en soit et dans la vie ! Que de déceptions et de rejet ! Il est au bord du chemin à l’écart, quantité négligeable, il est laissé pour compte, comme beaucoup qui sont au bord du gouffre sans fond du désespoir. Il était enveloppé dans son vieux manteau rapiécé, sa seule protection, il dormait à la belle étoile, il sentait trop mauvais pour l’inviter chez soi… Certains le repoussaient : 

·         « dégage de là… vieil aveugle ! ». 

·         Exode 26 : « Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras pour le coucher du soleil, 27 car c’est là sa seule couverture, le manteau qui protège sa peau. Dans quoi se coucherait-il ? Et s’il arrivait qu’il crie vers Moi, Je l’entendrais, car Je Suis compatissant, Moi ». 

Vous « voyez » ce que je veux dire ? La France a tant de systèmes de protections qu’elle en est devenue aveugle, elle est enveloppée dans le manteau sécurisant mais troué de la Sécurité Sociale, des assurances chômage, des Mutuelles, de retraites, des acquis sociaux, etc. Mais ce manteau a vieilli et Jésus arrive par ici, et il faudra bien s’en séparer pour n’avoir d’autre alternative que Jésus Seul comme Espoir ! Quand « Jésus passe », ces « manteaux » paraissent bien illusoires, ils ont fait leur temps, mais bientôt, le Maître vient sur notre nation, son appel va faire jeter ces oripeaux qui longtemps nous ont fait croire que seul l’Etat est Dieu !  

Cet aveugle sur le plan physique ne l’était pas sur le plan spirituel. Pour lui, le jeune prophète Galiléen nommé Jésus est bien le « fils de David », celui qui devait venir et que l’on attendait depuis l’époque de David ! Tous les rois issus de la lignée de David ont tous failli, ils ont tous déçu… Enfin est arrivé celui qui ne déçoit jamais ! Une très longue attente du passé est devenue d’un seul coup Réalité Présente !  

Quant il a demandé à Jésus de recouvrer la vue le mot utilisé (en grec: « anablepo », même mot utilisé aussi dans Marc 8: 24: « Et lui levant les yeux, il disait: je vois des hommes comme des arbres et ils marchent »), qui veut dire « regarder vers le ciel ». Il ne s’agit pas seulement de guérison physique, mais spirituelle, il voulait « lever les yeux » ou « regarder le ciel » ! 

Bartimé a expérimenté trois guérisons: 

·         vue intérieure : « Jésus, fils de David ! » (il comprend qui est Jésus),

·         vue extérieure: « que je recouvre la vue » (physiquement),

·         vue supérieure: « regarder vers le ciel » (communion avec Dieu). 

Bar-Timée signifie : « Fils hautement estimé ». 

N’est-ce pas ce que nous sommes devenus « en Christ » ? Des « fils hautement estimés ». Ces « fils hautement estimés » sont supposés « regarder vers le ciel » et suivre Jésus sur le chemin avec ces foules immenses qui Le suivent depuis 2000 ans ! Le temps est venu pour vous et pour notre pays de « regarder vers le Ciel » et seul Jésus peut nous le faire voir !  

Seuls ceux là qui reconnaissent que Jésus est le Fils de Dieu, qui sont nés de nouveau, qui sont convertis, qui se sont repentis de leurs péchés, qui ont acceptés le baptême par immersion (dans la mort de Jésus)… et qui Le suivent sur le chemin de la Vérité, qui se sanctifient et en ces temps de la fin et qui « REGARDENT VERS LE CIEL » seront entraînés derrière le Rois des rois et le Seigneur des seigneurs ! (…). 

·         2Chroniques 16: 9 : « … Car le Seigneur promène ses yeux sur toute la terre pour soutenir ceux dont le cœur est entièrement à Lui ».

 

Retour accueil