Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

Retour liste   <-Liste des enseignements 

TRANSFORMES PAR LE RENOUVELLEMENT DE L’INTELLIGENCE ! 

·         1Samuel 21 1/9 : «1 David se rendit à Nob, vers le sacrificateur Achimélec, qui accourut effrayé au-devant de lui et lui dit: Pourquoi es-tu seul et n’y a-t-il personne avec toi ? 2 David répondit au sacrificateur Achimélec: Le roi m’a donné un ordre et m’a dit: Que personne ne sache rien de l’affaire pour laquelle je t’envoie et de l’ordre que je t’ai donné. J’ai fixé un rendez-vous à mes gens. 3 Maintenant qu’as-tu sous la main ? Donne-moi cinq pains, ou ce qui se trouvera. 4 Le sacrificateur répondit à David: Je n’ai pas de pain ordinaire sous la main, mais il y a du pain consacré; si du moins tes gens se sont abstenus de femmes ! 5 David répondit au sacrificateur: Nous nous sommes abstenus de femmes depuis trois jours que je suis parti, et tous mes gens sont purs: d’ailleurs, si c’est là un acte profane, il sera certainement aujourd’hui sanctifié par celui qui en sera l’instrument. 6 Alors le sacrificateur lui donna du pain consacré, car il n’y avait là d’autre pain que du pain de proposition, qu’on avait ôté de devant l’Eternel pour le remplacer par du pain chaud au moment où on l’avait pris. 7 Là, ce même jour, un homme d’entre les serviteurs de Saül se trouvait enfermé devant l’Eternel; c’était un Edomite, nommé Doëg, chef des bergers de Saül. 8 David dit à Achimélec: N’as-tu pas sous la main une lance ou une épée ? car je n’ai pris avec moi ni mon épée ni mes armes, parce que l’ordre du roi était pressant. 9 Le sacrificateur répondit: Voici l’épée de Goliath, le Philistin, que tu as tué dans la vallée des térébinthes; elle est enveloppée dans un drap, derrière l’éphod; si tu veux la prendre, prends-la, car il n’y en a pas d’autre ici. Et David dit: Il n’y en a point de pareille; donne-la-moi ». 

Dans cette première lecture il est question du jeune David qui ayant reçu l’onction de la part du prophète Samuel a dû s’enfuir loin de Saül qui en voulait à sa vie. Vous voyez que l’onction ne fait pas tout et qu’il doit y avoir une certaine sagesse pour ne pas se mettre dans la gueule du loup ou dans l’antre du diable ! Il faut parfois fuir et non affronter les situations de plein fouet ! L’onction ne règle pas tous les problèmes comme par un coup de baguette magique, elle ne vous rend pas invincible, mais elle peut vous dire de quitter un lieu et de vous réfugier dans un autre, pour échapper à la mort ! Elle donne la capacité de réfléchir et parfois de fuir ! Même les parents de Jésus ont dû fuir et se rendre en Egypte pendant un temps ! Jésus Lui-même devait fuir les foules qui voulaient le faire roi et Il s’est caché en divers endroits… Quand à lui, l’apôtre Paul parlait de fuir les passions de la jeunesse. 

Sans rentrer dans moult détails, je voudrais redire que depuis 2000 ans, l’Eglise fidèle est souvent clandestine, les vrais chrétiens doivent aussi se cacher de lieux en lieux et dans les déserts, mais que cela forme et fortife la foi ! (cf. Hébreux 11 : 37/38). C’est dans les déserts que la vraie onction vous conduit et vous forme à la royauté !  

David se rend donc chez le sacrificateur Achimélec, vers l’homme de Dieu désigné pour service de Dieu ! Vous savez c’est une bonne chose d’aller voir les hommes de Dieu pour prendre conseil auprès d’eux… David avait besoin de pain, et des armes ! Pour cela il va invoquer « l’ordre du roi qui était pressant » ! Certes, sous la pression du roi Saül, David a dû partir vite, ce qui pourrait être « l’ordre du roi » ! Nous parlons maintenant d’un autre roi (cf. Actes 17 : 7), Jésus ! Il se peut que de temps à autres les circonstances qui sont dans Sa Main soient : 

* des ordres pressants,

* et qu’Il nous ordonne de ne rien dire à qui que ce soit ! (…). 

Quoiqu’il en soit, il fallait du pain à David, mais pas n’importe quel pain : du « PAIN DE CONSECRATION » ! C’est de ce pain là que Dieu voulait qu’il se nourrisse ! Certes il n’était pas sacrificateur, mais il fallait qu’il mange de ce pain ! Vous voulez être nourris surnaturellement ? C’est dans la Maison de Dieu qu’on trouve ce « pain » ! Le voulez vous ? Il y avait une condition: La pureté. Or, David dira de ses gens:  

·         « TOUS MES GENS SONT PURS ».  

Cela fait penser à l’œuvre de Jésus qui nous rend purs par la Parole de Dieu (cf. Jean 15: 3), mais aussi par son sang, car le sang de Jésus nous purifie de chaque péché (1Jean 1: 7) ! Une telle déclaration devrait être aussi un sujet de fierté pour les pasteurs de chaque église… Certes David ne pouvait pas tout contrôler, mais il pouvait le dire. Et, si quelqu’un a échappé à la règle aujourd’hui, je voudrais vous dire comme David que si vous avez commis « un acte profane » : 

·         « aujourd’hui, c’est certain, vous serez sanctifiés par Celui qui en est l’instrument »… 

… la Parole de Dieu ointe du Saint Esprit agit de la sorte ! (…). Pour être « alimenté par le surnaturel », la pureté est indispensable c’est seulement à cette condition là que vous aurez le « pain du miracle » ! Toute consécration sans la pureté n’a aucune valeur, ni efficacité.  

Doëg l’édomite était là « retenu » devant l’Eternel (Autre traduction: « enfermé » devant l’Eternel). Les édomites étaient des ennemis traditionnels du peuple de Dieu. Doëg particulièrement (…); il aurait pu tuer David facilement ou bien il aurait pu le trahir, mais il en fut empêché, car il était « enfermé » et « retenu ». L’onction qui était sur David l’a protégé, et elle a retenu la main de Doëg, et l’a enfermé de telle manière qu’il n’a rien pu faire. Vous savez que l’Adversaire de votre âme est parfois si près de vous qu’il pourrait vous balayer si facilement, mais l’onction l’en empêche ! Nous ne connaissons pas toujours les dangers auxquels nous avons échappé, si la Main de Dieu ne les avaient pas arrêtés. L’Ennemi veut tuer le plan de Dieu dans l’œuf, il se débrouille à mettre ses « hommes de main » sur votre chemin. Toutefois l’onction les paralyse. 

L’ORDRE DU ROI EST PRESSANT ! 

Que dit-Il ? Certes, vous avez autrefois remporté des victoires: « voici l’épée avec laquelle tu as tué Goliath », mais aujourd’hui, il faut repartir, car, il y a encore beaucoup à faire, il ne faut pas dormir sur ses lauriers, qui se fanent du reste ! Autrefois vous avez fait ceci ou cela pour le Seigneur dans l’Eglise etc. Mais aujourd’hui qu’en est-il ? L’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu, avec laquelle vous avez « tranché la tête de l’ennemi » (c’est à dire vaincu les pensées de l’Enfer et du Monde), est enveloppé d’un drap comme une relique, un trophée de victoire, certes, mais elle ne sert plus à rien ! Que de Bibles poussiéreuses de nos jours, comme cette épée enveloppée dans un drap ! Si tu manges le « pain de consécration », il faudra la reprendre, car il y a de nombreuses « têtes de Goliath » à faire tomber, d’autres défis à relever, et encore et encore des exploits pour le Seigneur.  

Je m’explique: quand David a affronté le géant, celui-ci l’a invectivé vertement et s’est moqué de lui, il a commencé à railler ce jeune homme pourtant oint de Dieu, David, puis il s’en est pris à l’armée de Dieu, et enfin, à l’Eternel Lui-même ! Il avait atteint « un point de non retour » qui, mais il ne savait pas, le condamnait et allait précipiter son jugement ! L’Enfer vomissait toute sa haine du Dieu d’Israël et de son plan au travers de la bouche de Goliath, toutes les pensées de Goliath étaient démoniaques ! L’Enfer parlait au travers de Goliath ! Quand celui-ci a pris la pierre en pleine tête et qu’il a été assommé, David a couru et a pris son arme, son épée, et l’a décapité ! L’onction fera que les armes avec lesquelles l’Ennemi vous affrontera se retourneront contre lui. Vous savez il ne faut pas des demi victoires, des victoires partielles, il y a encore beaucoup à réaliser, et le géant peut se réveiller, il faut donc le décapiter, c'est-à-dire retrancher de votre vie cette mentalité du monde, l’esprit qui est dans le monde !  

Le chrétien n’a qu’une arme sans pareille pour détruire les pensées de l’Ennemi, cette mentalité du monde, c’est l’Epée de l’Esprit (cf. Ephésiens 6: 17), et comme le disait David: 

·         « Il n’y en a point de pareille ! ». 

Le Roi nous presse de prendre cette Epée pour repartir au combat ! Il y a encore des géants à abattre et à « décapiter » même au milieu de nous ! La tête de Goliath représente l’esprit du Monde avec les paroles de l’Enfer ! 

C’est pourquoi il nous faut en venir à Romains 12: 1/2, car il est question de transformation qui ne peuvent s’opérer que si on s’éloigne de la mentalité du monde et de son système de pensées.  

Veuillez faire une deuxième lecture avec moi :  

·         Romains 12: 1/2: « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu ce qui est bien, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait ». 

Autre traduction : « 1 Je vous demande donc, frères, à cause de la bonté que Dieu vous a témoignée, de lui consacrer votre être tout entier: que votre corps, vos forces et toutes vos facultés soient mis à sa disposition comme une offrande vivante, sainte et qui plaise à Dieu. C’est là le culte spirituel qui a un sens, un culte logique, conforme à ce que la raison vous demande. 2 Ne vous coulez pas simplement dans le moule de tout le monde. Ne conformez pas votre vie aux principes qui régissent le siècle présent; ne copiez pas les modes et les habitudes du jour. Laissez-vous plutôt entièrement transformer par le renouvellement de votre mentalité. Adoptez une attitude intérieure différente. Donnez à vos pensées une nouvelle orientation afin de pouvoir discerner ce que Dieu veut de vous. Ainsi, vous serez capables de reconnaître ce qui est bon à ses yeux, ce qui lui plaît et qui vous conduit à une réelle maturité » (PVV). 

LE RENOUVELLEMENT DE L’INTELLIGENCE 

Ce sacrifice vivant inclut l’intelligence, qui doit cependant être d’abord renouvelée avant de pouvoir être abandonnée à Dieu.  

·      C’est un miracle de transformation,

·      un réajustement aux réalités à la fois temporelles et éternelles.

·      Des idées saisissantes sont suscitées par les termes employés pour exprimer la non-conformité d’une part et la transformation d’autre part :  

a)      le premier de ces mots a pour racine schema («conformer»), ce qui implique une ressemblance externe

b)      le second est dérivé de morphe («transformer»), qui indique une ressemblance fondamentale, touchant l’essence même de l’être. Il est peu probable cependant qu’il soit possible de pousser très loin la distinction entre ces deux mots grecs.  

Ce refus de la conformité d’une part, et la transformation produite par l’action divine d’autre part, ont pour fruit le discernement de la volonté de Dieu reconnue comme bonne, agréable et parfaite. Paul nous exhorte donc à ne pas nous conformer au siècle présent, ou comme l’exprime la transcription Parole Vivante : 

·      «Ne vous coulez pas simplement dans le moule de tout le monde». 

Quand nous entrons dans le royaume de Dieu, nous devrions abandonner les modes de pensée et le style de vie du monde. Le siècle présent signifie ici la société ou le système érigé par l’homme dans le but de trouver le bonheur sans Dieu. Il s’agit d’un royaume totalement opposé à Dieu, un monde dont Satan lui-même est le dieu et le prince : 

·      2Corinthiens 4: 4: « 4 … pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu ». 

·      Jean 12: 31: « 31 Maintenant c’est le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors…, et 14: 30: Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en Moi ». 

·      Jean 16: 11: « 8 Et quand l’Esprit de Vérité sera venu, Il convaincra le monde de péché, de justice et de jugement: 9 de péché, parce qu’ils ne croient pas en Moi; 10 de justice, parce que Je vais vers le Père, et que vous ne me verrez plus; 11 de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé ». 

Tous les non convertis sont ses sujets, et il cherche à en attirer et à en assujettir le plus grand nombre par la convoitise des yeux et de la chair, et par l’orgueil de la vie : 

·      1Jean 2: 16 : « 16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient pas du Père, mais vient du monde. 17 Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement ». 

Le Monde possède sa propre vie politique, son art, sa musique, sa religion, ses distractions, ses styles de pensée et de vie. Tout est orchestré pour vous distraire et détourner votre attention de Dieu, de son plan de Salut et vous traîner en Enfer ! Et il cherche à ce que tout un chacun se conforme à sa culture et à ses mœurs. Il hait les non-conformistes... tels que Christ et ses disciples. Christ est mort pour nous délivrer de ce siècle présent, de sorte que le monde est crucifié pour nous, comme nous le sommes pour le monde. Un chrétien qui aime le monde fait preuve d’une infidélité flagrante envers le Seigneur. Quiconque aime le monde est ennemi de Dieu.  

Tout comme Christ lui-même, les chrétiens ne sont pas du monde. Toutefois, ils sont envoyés dans le monde pour attester à la fois le caractère répréhensible de ses œuvres et aussi l’offre du Salut à tous ceux qui mettent leur foi dans le Seigneur Jésus-Christ. Nous devons être non seulement séparés du monde, mais transformés par le renouvellement de notre intelligence; autrement dit, nous devons penser comme Dieu pense, tel que révélé dans la Bible. Alors nous faisons l’expérience d’être clairement dirigés par Dieu dans notre vie; et nous découvrons que Sa Volonté, loin d’être détestable et difficile, est bonne, agréable et parfaite.  

Voici donc quatre clés indispensables à la connaissance de la Volonté de Dieu:  

1) un corps offert, vous donnez chaque membre et organe de votre corps et le consacrez au Seigneur !

2) une vie séparée du monde, c'est-à-dire loin de sa mentalité,

3) une intelligence transformée, qui devient alors capable de comprendre…

4) le discernement de la Volonté de Dieu. 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit décapiter cette mentalité  du monde celle d’avoir une trop haute opinion de soi-même !

·         Romains 12: 3 : « Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui–même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun ». 

Il n’est pas dit de ne pas avoir une juste opinion de soit, ou de n’avoir aucune opinion, mais bien : « une pas une trop haute opinion ! ». Sinon, l’orgueil qui fait tomber sur le jugement du Diable n’est pas loin ! (cf. 1Timothée 3: 6). Certains se s’imaginant être de grands prédicateurs se sont enflés d’orgueil, et comme le disait un certain président : « ça a fait pschiiiit ! »… 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit retrancher une maladie  du siècle présent qui consiste à se mêler des affaires des autres ! 

·         1Pierre 4: 15 : « 15 Que nul de vous ne souffre comme meurtrier, comme voleur, comme malfaiteur ou comme se mêlant (s’ingérant, ou étant curieux) des affaires d’autrui… ».

Chaque chrétien doit apprendre à respecter la vie privée de tout un chacun ! Ne pas le faire c’est mis au même niveau que « meurtrier, voleur, malfaiteur » ! Notez : « ou comme se mêlant des affaires des autres ». Pourquoi ? Parce qu’en faisant ainsi, on tue notre prochain, on le vole et on agit mal !  

·         « Quelles sont belles tes tentes Ô Israël ! » (Nombres 24: 2/6). 

Pourquoi donc Balaam s’extasie-t-il ainsi devant la « beauté » du camp d’Israël ? Certes, vu de haut, il a la forme d’une croix ! Mais pas seulement ! C’est que l’entrée de chaque tente est à l’opposé de l’autre et qu’ainsi la vie privée et intime de chaque famille est préservée ! 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit décaniller cette mentalité  du monde d’avoir une bonne volonté, mais d’être incapable de réaliser quoi que ce soit ! 

·         2Corinthiens 8: 11/12 : « 11 Maintenant donc, achevez de la faire, afin qu’aux bonnes dispositions (manifestées) dans le vouloir corresponde l’achèvement selon vos moyens. 12 Les bonnes dispositions, quand elles existent, sont agréables en raison de ce qu’on a, mais non de ce qu’on n’a pas ». 

Combien aujourd’hui font des vœux pieux mais toujours sans aucunes réalisations aucunes. Nombreux sont ceux et celles qui ayant bon cœur je n’en doute pas ont fait des promesses mais ne les ont pas tenues. Ils n’avaient pas la capacité d’aller jusqu’au bout, et avant de bâtir la tour, il fallait s’assoir et faire l’inventaire des ressources, et surtout, être prêt à en payer le prix ! Mieux vaut donc s’en tenir à ce que Monsieur Balladur disait : « je ne fais pas de promesses mais je les tiens ! ». 

·         Luc 14: 28 : « En effet, lequel d’entre vous, quand il veut bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et juger s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? ». 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit éliminer cette mentalité  du monde de vouloir aller au-delà du domaine qui leur est départi ! 

·         2Corinthiens 10:13 : « Pour nous, nous ne voulons pas nous glorifier hors de toute mesure, nous prendrons au contraire pour mesure le domaine que Dieu nous a départi en nous faisant parvenir aussi jusqu’à vous ».  

Autres traductions : 

·         « nous prendrons, au contraire, pour mesure les limites du partage que Dieu nous a assigné, de manière à nous faire venir aussi jusqu’à vous ». 

·         « Quant à nous, nous ne nous laisserons pas aller à une fierté démesurée, mais nous prendrons comme mesure les limites du champ d’action que Dieu nous a confié. C’est ainsi que nous nous sommes rendus jusque chez vous ». 

Vous donnez 10 centimètres et le monde veut en prendre 10 mètres ! Vous donnez « ça » et le monde prend « CA » ! Vous vous souvenez du roi Ozias qui a voulu offrir de l’encens dans le Temple avec les sacrificateurs qui lui ont fait la remarque:  

·         2Chroniques 26:18 : « Ils se dressèrent contre le roi Ozias et lui dirent : « Ce n’est pas à toi, Ozias, d’offrir l’encens au Seigneur, mais aux prêtres, fils d’Aaron, consacrés pour cette offrande ! Sors du sanctuaire, car tu as été infidèle ! Par l’action du Seogneur Dieu, ce ne sera pas pour toi un titre de gloire ! …. Verset 21: Le roi Ozias resta lépreux jusqu’au jour de sa mort. Comme lépreux, il dut résider à part dans une maison, car il était tenu à l’écart de la Maison du Seigneur. Yotam, son fils, chef de la maison du roi, gouvernait la population du pays ».  

Cela revient à ceux qui ont été désignés pour cela ! Mais hélas, Ozias à persisté et la lèpre à éclaté sur sont front et cela n’a fait qu’empirer puisqu’il en est mort ! Il est des leçons que d’aucuns n’arriveront jamais à apprendre ! On ne peut avancer tant que certaines leçons ne sont pas apprises, et vous pensez que c’est fini, mais quelque autre événement arrive et là vous faites face aux mêmes problèmes et qu’arrive-t-il ? La leçon revient et là il ne faut pas manquer ! Chacun doit faire ce qu’il doit à faire sans envier les autres ! 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit trancher nette avec cette mentalité du siècle présent, à savoir de vouloir toujours vivre dans le passé ! 

Dans le monde chrétien on assiste çà des « crimes » contre le passé. On exhume des morts comme au cimetière juif de Carpentras… et ne parler que du passé, c’est faire ça ! On se repaît du passé !  

·         Philippiens 3 :13/14 : « 13  Frères, pour moi–même je n’estime pas encore avoir saisi (le prix); mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, 14 je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ-Jésus ». 

Laissez passer le passé ! Vous ne pouvez plus y changer quoi que ce soit, une page est tournée, et une nouvelle étape de votre vie s’ouvre !  

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit couper avec cette mentalité du siècle présent, le meurtre et le cannibalisme « spirituel » dans l’église ! 

Il y a aussi des scènes de cannibalisme au milieu du peuple de Dieu ! Vous savez sans doute ce que c’est ? Récemment l’actualité nous a fait part d’une découverte macabre :

« La police chinoise vient d'arrêter un homme suspecté d'avoir dépecé des humains, vendu leur chair comme de la viande d'autruche sur le marché et conservé leurs yeux dans des bocaux chez lui, a rapporté, vendredi 25 mai, la presse. Zhang Yongming, 56 ans, un villageois de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, a été arrêté à la fin d'avril dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un jeune homme de 19 ans, a annoncé le site du Guangxi News. Les enquêteurs ont découvert à son domicile le téléphone portable et la carte bancaire de la victime. Mais la police a expliqué redouter des découvertes macabres, dix-sept personnes ayant disparu sans laisser de traces récemment dans la région, dont certaines habitant à quelques centaines de mètres seulement de la maison de Zhang.

·         "Zhang Yongming est un monstre cannibale"

ont dit des habitants de son village cités par le site Internet, ajoutant avoir vu des sacs en plastique pendre devant sa maison, dont ils voyaient parfois sortir des ossements. D'après le Standard, quotidien de Hongkong, la police a découvert au domicile du suspect "des dizaines de globes oculaires conservés dans des bouteilles de spiritueux". Les enquêteurs ont également retrouvé des morceaux de chair, apparemment humaine, pendus dans la maison pour être séchés, selon le quotidien. La police a indiqué qu'il était possible que Zhang ait nourri ses trois chiens avec de la chair humaine, dont il vendait aussi une partie sur le marché en la faisant passer pour de la viande d'autruche, ajoute le Standard. La police locale a refusé de s'exprimer, expliquant que les informations seraient communiquées "au moment venu". Selon le site du Guangxi News, Zhang a déjà été condamné pour meurtre dans le passé et a effectué une peine de prison de près de vingt ans ».

Quelqu’un dit : « quelle horreur ! ». Oui, c’est terrifiant. Mais hélas sur le plan spirituel, il en est parfois ainsi dans le peuple de Dieu, car les gens aiment la chair, les journaux à scandales, l’esprit qui est dans le monde se régale des médisances :

·         « les paroles du rapporteur sont des friandises et elles descendent jusqu’au fond de l’âme » (Proverbes).

Si vous êtes calomnié, il en reste toujours des traces !

Vous savez que l’on peut tuer notre prochain de diverses manières, mais l’une n’est pas plus édifiante qu’une autre !

·         Par un faux témoignage: Naboth fut accusé à tort d’avoir maudit Dieu et le roi !

·         Par la plume tel l’écrit de David à Joab pour faire périr Urie le Hittite !

·         Par une langue de vipère…

·         Par lâcheté…

·         Par de l’argent: quelqu’un est payé pour tuer !

Alors il y a des chrétiens « cannibales » qui tuent leurs frères, d’une même communauté, et se régalent de les mettre à mort, leurs « arrachent les yeux », etc. C’est assez effrayant n’est-ce pas ? Chaque fois que l’on est médisant, moqueur, critique, que l’on refuse le pardon, malveillant, rapporteur de « on dit que », etc., tel Zhang Yongming, on jette leur chair en pâture aux chiens…

Nombreux sont les « paparazzis chrétiens » qui surveillent les faits et gestes des autres, qui aiment la presse de caniveaux et les ragots ! Au fait vous savez d’où vient ce mot ? Les « ragots » ce sont les grognements d’un sanglier ! Ce n’est pas très esthétique, mais, c’est ce à quoi on ressemble quand ont aime ces choses ! 

Parce que l’ordre du Roi est pressant, l’Epée doit décapiter cette mentalité  du siècle présent, la trahison, la suspicion et la délation ! 

·         Psaume 41: 9 : « 9 Mon intime ami aussi, en qui je me confiais, qui mangeait mon pain, a levé le talon contre moi… ». 

Je dis parfois que « grâce » aux chrétiens que si nous étions en temps de guerre, j’aurais été pendu haut et court sur la place publique depuis longtemps ! Pourquoi ? Je ne sais pas !  

·         « Celui qui dévoile les secrets n’est pas fidèle (trad. TOB : « qui se répand en commérages dévoile les secrets; l’homme loyal n’en souffle mot) » (Proverbes 11: 13). 

Mais je sais une chose c’est qu’aujourd’hui on écrase et on piétine l’autre sans aucun égard ! Seule l’Epée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu peut éliminer toutes ces « têtes de Goliath », ces mentalités réprouvées… et renouveler notre intelligence !

DES LORS, DE GRANDES TRANSFORMATIONS

VONT COMMENCER !

Alors, vous serez transformés en vaillant héros !

Gédéon a une révélation de Dieu comme un Vaillant Héros et cela va non seulement dissiper toutes ses craintes, mais déteindre sur lui qui deviendra aussi un vaillant héros. La façon dont Dieu se révèle à nous… nous transforme à "Son Image". La communion avec Lui nous imprègne de son Divin Caractère ! Et l’aspect sous lequel Il se révèle à nous est celui qui nous sera transmis !

-          « Il prendra de ce qui est à Moi et Il vous l’annoncera ! » (Jean 16: 14).

-          « Tel Il est, tels nous sommes ! » (cf. 1Jean 4: 17).

Pour faire court, Gédéon va demander du pain pour ses hommes, mais cela lui sera refusé ! Personne ne veut lui FAIRE CREDIT et on lui reproche d'avoir soit disant vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Il a persisté, et déclaré sa victoire à l'avance, fort du soutien d'un Vaillant Héros ! Il tenait ferme comme voyant Celui qui est invisible ! C'est aussi pour cela qu'il poursuivait toujours malgré la fatigue ! (…).

Alors, vous serez transformés en source de bénédiction !

Bénis pour bénir ! 

Genèse 32: 29 & 48: 9 : « 29 Jacob l’interrogea en disant : Je t’en prie, indique-moi ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là… 48:  9 Joseph répondit à son père : Ce sont mes fils, que Dieu m’a donnés ici. Israël dit : Je t’en prie, fais-les avancer vers moi, pour que je les bénisse ». 

Abraham est visité et béni, puis il est « transformé en source de bénédiction ». (…).

Alors, vous serez transformés en consolateur !

Consolés pour consoler ! 

2Corinthiens 1: 3/4 : « 3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père compatissant et le Dieu de toute consolation, 4 Lui qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation que nous recevons nous-mêmes de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans toutes sortes d’afflictions ! » (…).

Alors, vous serez transformés en lumière du monde !

Éclairés pour éclairer ! 

Jésus se révèle à ses disciples comme « La Lumière du monde », mais bientôt eux même vont devenir « la lumière du monde ».  

·      Jean 8:12 : « Je Suis la Lumière du Monde »

·      Matthieu 5:14: « Vous êtes la Lumière du monde !». 

Bien sûr cette lumière dont il est question n’est pas une sorte d’aura, mais c’est la révélation, la connaissance de la Vérité ! Et l’enseignement y joue un très grand rôle ! Nous sommes enseignés pour enseigner: 

·      1Corinthiens 11: 23 : « 23 Car moi, j’ai reçu du Seigneur ce qu’aussi je vous ai enseigné, c’est que le Seigneur Jésus, la nuit qu’Il fut livré, prit du pain, 24 et après avoir rendu grâces, Il le rompit et dit: ceci est mon corps, qui est pour vous; faites ceci en mémoire de Moi… ». 

·      2Timothée 2:2 : « Ce que tu as appris de moi en présence de nombreux témoins, confie-le à des hommes fidèles qui seront eux–mêmes capables de l’enseigner encore à d’autres ». 

·      « Par ta lumière, nous voyons la lumière » (Psaume 36: 10).

Alors, vous serez transformés en ‘pardonneur’ !

Pardonnés pour pardonner !

·      Matthieu 6:12 : « 12 Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ».

Pardonnés nous devons pardonner ! Si vous ne pardonnez pas, ça ne pardonnera pas ! Vous vous souvenez de l’histoire de Simon le pharisien qui a reçu Jésus chez lui ?

·      Luc 7 : 37/48: « 37 Et voici qu’une femme pécheresse, qui était dans la ville, sut qu’Il était à table dans la maison du Pharisien; elle apporta un vase d’albâtre plein de parfum 38 et se tint derrière à ses pieds. Elle pleurait et se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus, puis elle les essuyait avec ses cheveux, les embrassait et répandait sur eux du parfum. 39 A cette vue, le Pharisien qui l’avait invité dit en lui-même: Si cet homme était prophète, Il saurait qui est la femme qui le touche et ce qu’elle est: une pécheresse. 40 Jésus prit la parole et lui dit: Simon, j’ai quelque chose à te dire. –– Maître, parle, répondit-il. –– 41 Un créancier avait deux débiteurs; l’un devait cinq cents pièces d’or et l’autre cinquante. 42 Comme ils n’avaient pas de quoi payer, il leur fit grâce de leur dette à tous deux. Lequel l’aimera le plus ? 43 Simon répondit: Celui, je suppose, auquel il a fait grâce de la plus grosse somme. Jésus lui dit: Tu as bien jugé. 44 Puis Il se tourna vers la femme et dit à Simon: Vois-tu cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas donné d’eau pour mes pieds; mais elle, elle a mouillé mes pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux. 45 Tu ne m’as pas donné de baiser, mais elle, depuis que je suis entré, elle n’a pas cessé de me baiser les pieds. 46 Tu n’as pas répandu d’huile sur ma tête; mais elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds. 47 C’est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés sont pardonnés, puisqu’elle a beaucoup aimé. Mais celui a qui l’on pardonne peu aime peu. 48 Et Il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés. 49 Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes: Qui est celui–ci, qui pardonne même les péchés. 50 Mais Il dit à la femme: Ta foi t’a sauvée, va en paix ». 

Si ce n’est pas l’amour du Seigneur qui nous absout de nos péchés je ne comprends rien du tout. L’amour de cette femme pour Jésus venait de l’Amour que Jésus avait déjà manifesté et du pardon de ses péchés, et comme elle en était consciente, elle l’a beaucoup aimé et quand Jésus dit qu’elle a « beaucoup aimé », cela venait du fait qu’elle avait déjà été pardonnée de ses nombreux péchés ! Cet amour pour Jésus était la preuve du pardon de ses nombreux péchés, Jésus avait remis sa dette de « 500 pièces d’or » (cf. verset 41 et 42) ! 

Nous sommes donc graciés pour gracier ! 

·      Matthieu 18: 32 : « … Alors le maître fit appeler ce serviteur et lui dit: Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; 33 ne devais-tu pas avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi ? » (…). 

Alors, vous serez transformés en enrichisseur ! 

Enrichis pour enrichir  

·      2Corinthiens 9: 11 : « 10 Celui qui: Fournit de la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et Il augmentera les fruits de votre justice. 11 Vous serez de la sorte enrichis (autre trad.: « Dieu vous rendra riches de mille manières, et vous pourrez vous montrer très généreux ») à tous égards en vue de toute espèce de libéralité qui, par notre moyen, aura pour résultat des actions de grâces envers Dieu ». 

Vous serez de la sorte enrichis à tous égards … autre trad. « enrichissants plusieurs » ! (…).

Alors, vous serez transformés en guérisseur !

Dieu dit à son peuple d’Israël : « Je suis l’Eternel qui te guérit ! » (Exode 15).

Jésus s’est révélé aux disciples comme le Grand Guérisseur, et Il leur dit: «  Allez et guérissez ! ». D’aucuns connaissent l’histoire de ce baptiste qui avait 17 ans et se mourrait de tuberculose, Kenneth Hagin. Il a reçu révélation de Marc 11 sur la foi qui déplace les montagnes, quand Jésus dit : « si vous dites à cette montagne : ôte toi de là et si tu crois que ce que tu dis arrive tu le verras s’accomplir… » Kenneth a été guéri et toute sa vie il a enseigné la guérison divine avec de très nombreux et puissants résultats ! (…).

Alors, vous serez transformés en conquérant !

C’est le Chef de l’Armée de l’Eternel qui apparaît à Josué, et lui aussi deviendra un grand chef militaire ! (…). Trente et une villes sont tombées les unes après les autres en son pouvoir !

·      Josué 5 : « 13 Comme Josué se trouvait à Jéricho, il leva les yeux et regarda: voici qu’un homme se tenait en face de lui, son épée nue à la main. Josué marcha vers lui et lui dit: Es-tu pour nous ou pour nos ennemis ? 14 Il dit : Non, mais Je Suis le chef de l’armée de l’Éternel, j’arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna et lui dit: Qu’est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ? ».

Alors, vous serez transformés en berger !

Le Psaume 23 caractérise David, doux chantre de l’Eternel. Dans ce poème, David reconnaît Dieu comme son Berger, c'est-à-dire gardien, protecteur, nourricier etc. « L’Eternel est mon Berger… » (Psaume 23).

De fait il deviendra aussi le « berger d’Israël » :

·      Psaume 78: 71 : « … Il le fit venir de derrière son troupeau, pour qu’il devienne le berger d’Israël, de son peuple, son bien le plus personnel » (trad. BFC).

Alors, vous serez transformés en restaurateur !

Restaurés pour restaurer ! 

·      Psaume 23: 3 : « 3 Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son Nom. 4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton, voilà mon réconfort ». 

·      Esaïe 58:12 : « 12 Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines, tu relèveras des fondements antiques; on t’appellera réparateur des brèches, celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable ». 

« Il restaure mon âme ! », on t’appellera « restaurateur » des chemins ! 

Alors, vous serez transformés en donateur !

·      Jean 3 : 16 : « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique.. ».

Hélas, le « don de donner ! » est si peu pratiqué dans nos églises et pourtant il permet à de grands miracles de Dieu d’intervenir dans nos vies ! Là où il ya beaucoup d’amour de grands miracles arrivent…

·      « Ils se sont donnés eux-mêmes ! » (2Corinthiens 8: 5).

C’est seulement ainsi que l’on libère les nombreuses ressources qui viennent d’En-Haut, du Ciel !

·      Luc 6 : 38 : « … donnez et il vous sera donné… ».

Alors, vous serez transformés en père des orphelins !

·      Psaume 68: 5: « … père des orphelins, justicier des veuves, tel est Dieu dans sa sainte demeure ».

Le célèbre Georges Muller est devenu un « père des orphelins » en fondant un orphelinat qui a accueilli des milliers d’enfants pour lesquels il est devenu leur « père ». Les journaux publièrent l'avis suivant, cinquante ans après sa mort: "L'orphelinat de George Müller, à Bristol, demeure l'une des merveilles du monde. Depuis sa fondation en 1836, le chiffre des contributions que Dieu lui a accordées uniquement en réponse aux prières, atteint plus de vingt millions de dollars et le nombre des orphelins recueillis s'élève à 19935. Bien que les vitres de près de quatre cents fenêtres aient été récemment brisées par les bombes (au cours de la Seconde Guerre mondiale), aucun enfant, aucun membre du personnel n'a été blessé ". 

Alors, vous serez transformés pour fortifier ! 

Fortifiés pour fortifier ! 

·      Éphésiens 3: 16: « 14 C’est pourquoi, je fléchis les genoux devant le Père, 15 de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, 16 afin qu’Il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur ». 

·      Actes 9: 22: « 22 Cependant Saul se fortifiait intérieurement de plus en plus et confondait les Juifs qui habitaient Damas, en démontrant que Jésus est le Christ ». 

·      Actes 14: 21/22 : « 21 Après avoir évangélisé cette ville et fait un assez grand nombre de disciples, ils retournèrent à Lystre, à Iconium et à Antioche; 22 ils fortifiaient l’âme des disciples, les exhortaient à demeurer dans la foi, et disaient : C’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu ». 

·      Actes 18: 23: « 23 Il y passa quelque temps et repartit. Il traversa successivement la Galatie et la Phrygie, en fortifiant la foi de tous les disciples ». 

Colossiens 1: 11 : « 9 C’est pour cela que, nous aussi, depuis le jour où nous en avons ouï parler, nous ne cessons de prier pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle; 10 afin que vous marchiez d’une manière digne du Seigneur, pour lui plaire en toutes choses, portant du fruit en toute bonne œuvre et croissant dans la connaissance de Dieu; 11 étant fortifiés en toute force par sa puissance glorieuse, pour être remplis en tout de patience et de douceur, avec joie ». 

Alors, vous serez transformés en communicateur de joie ! 

* Réjouis pour réjouir  

·      Jean 15: 11 : « 11 Je vous ai parlé ainsi, afin que Ma Joie soit en vous et que votre joie soit complète ». 

·      Jean 17: 13 : « 13 Et maintenant, Je vais à toi, et Je parle ainsi dans le monde, afin qu’ils aient en eux Ma Joie parfaite ». 

·      Philippiens 2: 17/18 : « 17 Mais même si je sers de libation en plus du sacrifice et de l’offrande de votre foi, je m’en réjouis et je me réjouis avec vous tous; 18 vous aussi réjouissez-vous de même et réjouissez-vous avec moi ». 

TOUT CECI EN ATTENDANT LA TRANSFORMATION FINALE 

Nous avons vu quelques transformations sur le plan terrestre, nous sommes secourus pour secourir, encouragés pour encourager, réveillés pour réveiller, apaisés pour apaiser, affermis pour affermir… et il y en a beaucoup d’autres, etc.  (…). Mais, très bientôt : 

·      1Corinthiens 15: 51 : « Je vais vous faire connaître un mystère. Nous ne mourrons pas tous, mais tous, nous serons transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette finale. Car la trompette sonnera, les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés ».

Nous serons totalement et définitivement semblables à Lui !

·      2Corinthiens 3 : 18 : « 18  Nous tous, qui le visage dévoilé, reflétons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit… ».

 « Qu’il en soit ainsi ! »

 

Retour accueil