Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

       

INCROYABLE SOUVERAINETE DU DIEU D’ISRAEL

 « Je chanterai à l’Éternel, car Il a montré sa souveraineté »
Exode 15: 1
 

 L’INCROYABLE SOUVERAINETE DIVINE… 

Dans notre société obnubilée par la sécurité, il n’y a plus de place pour les prises de risques, et non plus pour l’intervention surnaturelle de Dieu ! N’ayons pas peur, nous ne sommes pas seuls dans ce combat, les anges nous accompagnent. Allons donc de l’avant. Les anges sont des esprits qui doivent exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du Salut (Hébreux 1: 13/14), et ils sont nombreux dans notre  pays ! Au Nom de Jésus, nous pouvons demander plus de 12 légions d’anges au Père. Et Il les accordera ! Jésus n’en a eu qu’un seul à Getsémané. Tout cela afin que nous puissions, nous, bénéficier de ces 12 légions... Mais, qui a osé les demander dans l’Histoire de l’Eglise,  qui ? Faisons-le, réclamons de l’aide, du Secours... Jésus a vaincu pour nous conférer tous ces privilèges ! Dans Apocalypse 1: 18, Il dit:  

·         Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts...”.  

Les clefs ont toujours été le symbole de la richesse et de l’autorité. Et, ces clés, Il nous les donne (cf. Matthieu 16: 13/20). A qui ? A ceux qui ont la révélation de Jésus en tant que Fils de Dieu. “Révélation” signifie “tirer le voile”. 

LES EVENEMENTS DE L’EXODE FURENT DIRIGES PAR  L’ETERNEL  

·  L’Eternel dit à Moïse et à Aaron: Si Pharaon vous parle, et vous dit: Faites un miracle ! Tu diras à Aaron: Prends ta verge, et jette-là devant Pharaon. Elle deviendra un serpent. Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon, et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs; et elle devint un serpent. Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs; et les magiciens d’Egypte eux aussi en firent autant par leurs enchantements. Ils jetèrent tous leurs verges, et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Aaron engloutit leurs verges. Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point. Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit. L’Eternel dit à Moïse: Pharaon a le cœur endurci; il refuse de laisser aller le peuple. Va vers Pharaon dès le matin; il sortira pour aller près de l’eau, et tu te présenteras devant lui au bord du fleuve. Tu prendras à la main la verge qui a été changée en serpent, et tu diras à Pharaon: l’Eternel, le Dieu des hébreux, m’a envoyé auprès  de toi pour te dire: Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve dans le désert. Et voici, jusqu'à présent tu n’as point écouté...” (Exode 7: 8/16). 

Moïse et le Pharaon, ou, quand le ton se durcit... QUI détenait l’autorité véritable ? Pharaon de par son titre, sa position de roi d’Egypte ? Il dit lui-même:  

·         QUI est l’Eternel... pour que je Lui obéisse ?”.  

Pharaon refusait l’autorité déléguée de Dieu en Moïse et Aaron. Tout comme le monde d’aujourd’hui qui ne demande qu’à être convaincu, mais qui est de mauvaise foi... Les deux magiciens Jannès et Jambrès se sont opposés à Moïse et Aaron et ils ont eux aussi jetés leurs verges à terre et par leurs enchantements, elles se sont transformées en serpents... Pharaon ne pouvait pas voir la différence. Confusion. Cependant, Moïse avait la véritable autorité de Dieu.  

·         La verge d’Aaron engloutit les autres”.  

C’était une prophétie de ce qui allait arriver sous peu:  

·         Les Egyptiens furent engloutis” (Hébreux 11: 29). 

Quand les magiciens ont cherché leurs bâtons, ceux-ci avaient disparus... Ce Dieu souverain aura toujours le dernier mot. Aujourd’hui, bien des chrétiens évangéliques disent que les miracles de telle église ou tel évangéliste sont du diable, et que le plus grand de tous les miracles est la nouvelle naissance... Nous sommes d’accord en ce qui concerne la nouvelle naissance. C’est le plus grand de tous les miracles... Mais qui peut le plus peut aussi le moins. S’il n’y a jamais de délivrances, ni de guérisons, nous pouvons aussi nous demander si les dites « nouvelles naissances » sont véritables ! On peut avoir l’apparence de la piété et renier ce qui en fait la force. L’autorité a un pouvoir de libération: “laisse aller mon peuple”. L’autorité de Moïse et Aaron était pour libérer ce peuple de l’esclavage, mais aussi pour faire vivre ce qui était mort, et faire passer de la mort à la vie, tel “un bâton coupé, desséché, mort, qui redevient une créature vivante, qui se meut...”.  

·         Tu prendras à la main cette verge qui a été changée en serpent et tu diras...”.  

Le conflit d’autorité s’est durci: “Il s’endurcit” (v. 13). En refusant l’autorité manifeste et incontestable de Moïse, et en persistant à ne pas vouloir connaître le Dieu d’Israël, Pharaon a attiré les jugements sur lui et son pays.  

Le titre « pharaon » veut dire « DESORDRE » en hébreu. Son peuple va expérimenter la signification de ce titre… Si vous vivez dans le « désordre » moralement, ou de quelque manière que ce soit, mettez vite de l’ordre dans votre maison. Que va-t-il arriver en France avec hélas un président athée, qui ne connais pas l’Eternel le Dieu des hébreux ! Cette ignorance fut fatale pour Pharaon et son peuple ! Le bâton de Moïse est le signe de l’autorité spirituelle qui est pour nous maintenant dans le Nom de Jésus...  

HUMILIATION DES DIEUX EGYPTIENS 

Les explications suivantes n’ont pas pour but de nier l’aspect miraculeux de ces phénomènes, mais plutôt de les confirmer. C’était une période de cataclysmes de l’Histoire de la terre. En effet, une comète que Dieu avait programmée pour le jour et l’heure des événements de l’Exode, s’est approchée très très près de la terre et l’a heurtée avec sa queue gazeuse, engendrant une pluie de poussière couleur rouille. Les Babyloniens parlent également de cette poussière et de la pluie rouge tombant du ciel. 

* Humiliation pour le dieu du Nil, le dieu HÂPI:   

Les eaux furent changées en sang (Exode 8: 19/25). “La rivière est de sang” déclarait un témoin oculaire de la catastrophe, l’égyptien Ipuwer. Il ajoute sur un papyrus des lamentations à ce propos: “Les hommes répugnent à la goûter. les êtres humains ont soif d’eau; telle est notre eau”.  

En 1608, une averse rouge est tombée sur la ville d’Aix en Provence; le spectacle était si effrayant que les paysans coururent se mettre à l’abri !  

* Humiliation pour les dieux de la fertilité, OSIRIS, PTAH et SEBEK:  

L’invasion des grenouilles, des poux, des mouches venimeuses et des sauterelles (Exode 8: 8ss.; 8: 12ss.; 8: 16ss.; 10: 4ss.).  

A titre uniquement d’information pour ceux ou celles qui pourraient douter que de tels évènements puissent se produire, sachez que ce type de phénomène est arrivé en plusieurs endroits de la terre.  

Il y a un peu plus de 60 ans, dans le Worcestershire, les rues de la ville, comme les campagnes étaient couvertes de minuscules batraciens. Le fait s’est aussi produit dans une piscine de Trowbridge, Wiltshire, à la grande stupéfaction du directeur de l’établissement qui regardait tomber du ciel ces petites bêtes sur le ciment qui bordait la piscine.  

Il y eut une pluie de harengs le 7 juillet 1945 en Irlande. Les habitants de Resguil virent tomber du ciel une averse de harengs. Ils s’abattaient le long des collines, et grande fut la joie des villageois devant cette récolte inusitée. Ceci s’est aussi produit en Ecosse. Comment cela est-il arrivé ? Nul n’a pu le dire. On a suggéré un vent violent qui les aurait enlevés, alors qu’ils nageaient à la surface de l’eau et transportés par voie aérienne à une grande distance...  

En Norvège, ce fut une pluie de rats ! Ils tombaient du ciel par centaines sans qu’on sache d’où ils venaient. Il y eu beaucoup d’autres averses de têtards, de crabes, de méduses, et dans la ville de Redruth, un avalanche d’escargots !  

La plus étrange fut une averse de hannetons verts s’abattant sur les villes de Coonamble et Warrent en Australie !  

* Humiliation pour THOT le patron des magiciens qui avait perdu son efficacité magique, et pour GEB, dieu de la terre… 

Qui ne purent empêcher la poussière de devenir une armée de moustiques ! Les magiciens ont été obligés de reconnaître le Doigt de Dieu dans les moustiques ! Que les incrédules acceptent que Dieu puisse combiner le passage d’une comète et des averses de grenouilles, de poux de mouches venimeuses et de sauterelles pour accomplir son plan... N’est-Il pas le Tout-Puissant ? 

* Humiliation pour BOUTO, déesse tutélaire et HORUS,  

Incapables de maîtriser la quatrième plaie, les mouches venimeuses (taons), alors que le pays de Goshen où résidait le peuple hébreu fut épargné (Exode 8: 20/24).  

* Humiliation pour la déesse à tête de vache : HATHOR ! 

La peste du bétail (Exode 9: 8/12). Après la poussière rouge, une autre poussière pareille à de la cendre de fournaise se répandit sur toute l’Egypte, puis, une pluie de météorites, et la terre pénétra plus en avant dans la queue de la comète, la poussière était le signe avant coureur des pierres. La conséquence fut que la peau des hommes et des animaux fut irritée, provocant des pustules, la maladie et la mort du bétail. 

* Humiliation pour la déesse du ciel NOUT, ainsi que pour les dieux SHOU, RESHPOU et TEFNET, à qui on attribuait la maîtrise des éléments naturels: la grêle (Exode 9: 13/27; Psaume 105).  

Les météorites appelées “grêle de feu”.  

D’après le Talmud et le Midrash, les pierres de grêle qui sont tombées en Egypte étaient brûlantes. Le mot “tonnerre” est Ram en hébreu. Or, dans le récit, c’est le mot “Kolot” qui signifie “grands bruits”. La chute des météorites s’accompagna de fracas et de bruits d’explosion. En ce cas, les gens du palais ont été terrifiés par le fracas des pierres et le ravage qu’elles causaient. Ipuwer, témoin oculaire, écrivait: “la chute des pierres de feu a mis en fuite le bétail effrayé... les arbres sont détruits, on ne trouve ni fruit, ni légumes, la semence a péri de toutes parts... La terre est aussi dénudée qu’après la coupe du lin”.  

·         Le feu se mêlait avec la grêle et le feu se promenait sur la terre”.  

La queue des comètes est formée principalement de gaz et d’hydrogène. En traversant l’atmosphère qui contient de l’oxygène, ces gaz inflammables ont pris feu. Une autre partie deviendra liquide en arrivant au sol, pénétrant dans les crevasses des rochers et du sable, tandis que sur l’eau, elle y flottait... 

* Humiliation pour le dieu RÊ, le dieu-soleil, la déesse SEKHMET, dont la tête était surmontée du disque solaire, et THOT, dieu lunaire qui ont vu leur éclat ternir avec la plaie des: “ténèbres” (Exode 10: 21/24).  

Un tombeau en granit noir à El-Arish, entre la Palestine et l’Egypte, porte l’inscription suivante: “Il y eût une tempête telle que ni les hommes, ni les dieux (la famille royale) ne pouvaient discerner le visage de ceux qui les entouraient”. 

* Humiliation pour le dieu BES, protecteur de la maison royale et BOUTO, qui protégeait le roi contre ses ennemi avec la plaie de la mort des premiers-nés (Exode 12: 37, 41, 51 & 14: 8).  

Aucune entité diabolique, aucun démon ou esprit méchant, ni aucune autre force de l’Enfer, ni dieux ou déesses ne peuvent égaler le Dieu d’Israël ni Lui résister ! Lui seul est souverain

OUI ! LE DIEU SOUVERAIN CONTRÔLE & MAITRISE TOUTES CHOSES 

Le passage de la Mer Rouge (cf. Exode 14: 1/23; Psaumes 104: 7; 107: 25/26).  

On sait que les marées de l’océan sont dues à l’action du soleil et plus encore de la lune. Une comète ou corps céleste soit plus grand que la lune, ou plus proche d’elle de la terre, aurait exercé une action supérieure. Une comète de la grandeur de la terre, passant à une proximité suffisante soulèverait les eaux des océans à des kilomètres de hauteur ! Or, l’Ecriture déclare:  

·         L’Eternel refoula la mer par un vent d’orient, qui souffla avec impétuosité toute la nuit; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent. Les enfants d’Israël entrèrent au milieu de la mer à sec, et les eaux formaient comme une muraille à leur droite et à leur gauche” (Exode 14: 22). 

* La colonne de feu (Exode 14: 23/28).  

Quand les raz de marée eurent atteint leur hauteur maximum, que les mers se furent déchirées, une étincelle gigantesque circula entre la terre et le globe de la comète, ce qui provoqua instantanément l’écroulent des vagues, hautes de plusieurs kilomètres... L’Ecriture dit:  

·         et vers le matin, la mer reprit son impétuosité, et les Egyptiens s'enfuirent à son approche; mais l’Eternel précipita les Egyptiens au milieu de la mer. Les eaux revinrent et couvrirent les chars, les cavaliers et toute l’armée de Pharaon, qui étaient entrés dans la mer après les enfants d’Israël; et il n’en échappa pas un seul” (Exode 14: 27/28). 

* « Le soleil s’arrêta presque tout un jour » (Josué 10: 12/13).  

Si la tête d’une comète passait suffisamment près de notre trajectoire, elle pourrait dévier la course de la terre, et un autre phénomène se produirait, une pluie dense de météorites frapperait la terre avec violence. D’après le récit de Josué, on a tous les éléments pour comprendre qu’une comète volumineuse est passée très près de notre planète au point d’entraver son mouvement.  

Or, une chronique samaritaine signale qu’au cours de l’invasion de la Palestine par les Israélites sous la conduite de Josué, une nouvelle étoile est née à l’Est ! Or, il se trouve que l’étoile Vénus est justement apparue dans le ciel du Mexique à cette époque là, c’est à dire il y a 3500 ans. Les anciens textes mexicains rapportent que le soleil fut attaqué par Quetzal-Cohualt. Après la disparition de ce corps céleste à forme de serpent, le soleil refusa de briller et pendant 4 jours le monde fut privé de lumière... par la suite, le corps à forme de serpent se métamorphosa en une grande étoile... cette grande étoile brillante apparut pour la prière fois à l’Est’. Dans la table hindoue de 3102 avant J-C, seule Vénus est absente parmi les planètes visibles. Les Brahmanes de l’époque primitive ne connaissaient pas le système à 5 planètes. L’astronomie babylonienne avait elle aussi un système à 4 planètes. Les anciennes prières invoquent Saturne, Jupiter, Mars et Mercure, mais Vénus n’y est pas citée ! C’est déconcertant, à moins qu’on admette que Vénus ne faisait pas partie de ces planètes. Deux mathématiciens célèbres, Adraste de Cysique et Dion de Naples affirment que cet événement eût lieu sous le règne d’Oxygès:  

·         Le cataclysme survînt au temps de Moïse et d’Agag, et la métamorphose de Vénus au temps d’Oxygès”.  

Saint-Augustin déclare dans son ouvrage la “Cité de Dieu”:  

·         Vénus fut l’objet d’un étrange prodige, elle changea de couleur, de dimension, de forme, de trajectoire, ce qui ne s'était encore jamais produit... (Citant le livre de Marcus Varron, “de la race du peuple romain”).  

CONSIDEREZ CE QUE LE DIEU D’ISRAEL EST CAPABLE DE FAIRE ! 

Il sait très bien ce qu’Il fait. Il peut, pour répondre aux prières d’un homme ou d’un peuple, insérer une nouvelle étoile dans le système solaire afin d’accomplir ses desseins grandioses sur la terre. D’une météorite, Il en fera une étoile, et le tout coïncidera parfaitement avec Ses Plans, à savoir la libération d’un peuple de l’esclavage, la conquête du pays du lait et du  miel. Voyez donc l’énorme puissance et la grande sagesse du Dieu que nous servons ! Ces fortes poussées de l’intérieur et tractions de l’extérieur dues à ce phénomène a eu pour effet de faire surgir des montagnes, soulever les continents et submerger d’autres masses terrestres. Ce qui explique pourquoi on retrouve sur de hautes montagnes des coquillages et des squelettes de poissons (cf. Job 9: 4/7 etc.)... Comme le dit le Psaume 46: 1/5:  

·         Dieu est pour nous... un secours qui ne manque jamais dans la détresse. C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, et que les montagnes chancellent au cœur des mers. Quand les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes..”.  

Il peut bouleverser le monde entier et tout l’Univers pour un seul homme de foi ! Crois-tu cela ? 

PARCE QU’IL EST SOUVERAIN

NE VOUS LAISSEZ PAS IMPRESSIONNER ! 

En d’autres termes, la  réponse de Moïse est: “Ne vous laissez pas impressionner !”.  

Quand Pierre qui marchait sur les eaux a vu le vent et les vagues qui se soulevaient, il eut peur, et commença à senfoncer (cf. Matthieu 14: 30ss.).  

Il s’était laissé impressionner par les circonstances et les événements extérieurs. Et il s’est enfoncé. Il est vrai que lorsque: “le lion rugit, qui ne serait effrayé ?” (Amos 3: 8). Pourtant, le diable n’est qu’un “Pit-Bull” édenté ! Jésus lui a brisé la mâchoire ! Quand les Israélites ont vu les Egyptiens les poursuivre, ils ont eu très peur : 

·         Pharaon approchait. Les enfants d’Israël levèrent les yeux, et voici, les Egyptiens étaient en marche derrière eux. Et les enfants d’Israël eurent une grande frayeur, et crièrent à l’Eternel. Ils dirent à Moïse: N’y-avait-il pas des sépulcres en Egypte sans qu’il fût besoin de nous mener au désert mourir ? Que nous as-tu fait en nous faisant sortir d’Egypte ? N’est-ce pas là ce que nous te disions en Egypte: Laisse-nous servir les Egyptiens, car nous aimons mieux servir les Egyptiens que de mourir au désert ? Moïse répondit au peuple: Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour: car les Egyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais. L’Eternel combattra pour vous et vous, gardez le silence...” (Exode 14: 10/14).

Ils criaient parce qu’ils regardaient en arrière, pris d’effroi, tout comme ceux qui se laissent rattraper par leur passé. Ici, point de prière, mais une action de Moïse à qui Dieu avait dit:  

·         « Lève ton bâton, étends le sur la mer, et qu’ils marchent ! ». 

A ce stade les enfants d’Israël n’avaient que quatre solutions : 

1) Se rendre et revenir en esclavage.

2) Se suicider par lâcheté.

3) Se battre, mais ça aurait été un carnage.

4) Avancer… et se jeter à l’eau ! 

La solution qu’ils ont retenue fut la première:  

·         « n’y avait-il pas des sépulcres en Egypte ?… ». 

Ils étaient ce genre de chrétien qui va bien quand tout va bien. Mais à la première difficulté, ils ont murmuré, fait des reproches, ils ont critiqué, manifesté leur servilité et leur versatilité:  

·         « nous aimons mieux servir les égyptiens ».  

La Solution divine était tout autre:  

·         « Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour: car les Egyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais. L’Eternel combattra pour vous et vous, gardez le silence... ».  

Mais, ils se sont laissé impressionner. Ce message retentit dans toute l’Ecriture, de la Genèse à l’Apocalypse et dans toute l’Histoire de l’Eglise jusqu’à nos jours...  

a) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par la taille ou les insultes de l’Adversaire 

Goliath avait lancé un redoutable défi à l’armée d’Israël, ce qui a effrayé le roi Saül et tout le peuple. “Quand ils entendirent les paroles du Philistin, ils furent consternés, et ils eurent très peur” (1Samuel 17: 10/11). Alors que le mal a toutes les audaces, le bien doit avoir tous les courages, c’est pourquoi David s’est levé, étant oint de l’Esprit, a couru devant le colosse à l’armure clinquante et impressionnante... D’une pierre, d’une seule, tirée avec sa fronde, il l'a atteint au front, et celui-ci s’est effondré de toute sa masse...  

b) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par la détermination de l’Ennemi. 

Le roi de Syrie envoya des chars et une forte troupe qui arrivèrent de nuit et qui encerclèrent la ville dans laquelle était le prophète Elisée. Guéhazi, l’assistant de l’homme de Dieu se leva de bonne heure et sortit et voici qu’une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Le jeune serviteur dit à l’homme de Dieu:  

·         « Ah ! Mon Seigneur, comment ferons-nous ? »... 

Il répondit:  

·         « N’aie point peur, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux... » (cf. 2Rois 6).  

Le roi de Syrie semblait dire: “Ça ne va pas se passer comme ça ! On ne va pas se laisser faire, ils vont voir ce qu’ils vont voir !”. Et vous savez quoi ? Les Syriens ont été frappés d’aveuglement...! Quand Dieu, à l’instar de Guéhazi ouvre nos yeux dans le spirituel, l’ennemi est aveuglé ! 

c) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par la rage des flots et des vagues...  

·         Matthieu 14:22/23: “Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et comme il commençait à enfoncer, il s’écria: Seigneur, sauve-moi !”...  

Une autre fois, alors que la tempête faisait rage, les disciples ont vu leur fin arriver... Mais Jésus couché, allongé comme un homme, en sommeil (symbolisant déjà sa mort...), s’est réveillé, s’est levé comme un dieu (c’est déjà une annonce de la résurrection...)... et Il commanda (allusion à l’autorité future des disciples):  

·         Silence, tais-toi !” (lit. “soit muselé”). 

C’est sûr le diable a une dent contre vous, il est comme un lion rugissant, il a la rage, il aboie et montre ses crocs menaçants, comme un chien méchant, mais Jésus l’a “muselé”... Puis Jésus leur a reproché leur peur et leur manque de foi. Morts et ressuscités avec Lui, nous pouvons dès lors nous aussi commander aux “flots endiablés” et aux “vents contraires”... Vous pouvez museler ceux qui sont enragés contre vous et les faire taire ! 

d) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par le temps qui passe !

Les images de peur ont failli priver Abraham de la magnifique promesse de Dieu lorsqu’il se voyait mourir sans enfants, et l’intendant de sa maison devenir son héritier (Genèse 15: 2/3). Alors, Dieu a renouvelé sa promesse de lui donner une postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel (Genèse 15: 5/6). Abraham crut Dieu... Mais 10 ans après, la promesse ne se réalisait toujours pas, et il alla vers sa servante Agar, et engendra Ismaël. Ce détour inutile, acte de défiance vis à vis de Dieu, inspiré par une crainte tenace, était apparemment fondé. Il était un vieillard presque centenaire, et sa femme Sarah était ménopausée depuis une quarantaine d’années ! (Genèse 18: 11). Mais, Abraham n’a pas considéré son corps, l’usure... (Hébreux 11: 12, Romains 4: 19/21). Il était “amorti”... 

e) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par la séduction spirituelle et le compromis.  

Michée a expérimenté cela face à la prophétie de Sédécias (1Rois 22: 10/12).  

·         “Sédécias s’était fait des cornes de fer et dit: Ainsi parle l’Eternel: avec cela tu donneras des coups aux Syriens jusqu’à leur extermination”.  

Tous les prophètes prophétisaient la même chose... 

·         “Le messager qui était allé appeler Michée lui parla ainsi: Voici que les prophètes sont unanimes pour dire du bien au roi. Tu leur diras du bien. Michée répondit: l’Eternel est vivant ! Ce que l’Eternel me dira, je l’annoncerais !” (v. 13/14).

 Les prophètes en question n’étaient que des courtisans... Mais Michée savait que Dieu est Vivant, contrairement aux soit disant “prophètes”. Il n’allait donc pas se laisser corrompre, ni influencer pas l’opinion “publique” des courtisans d’Achab. Pour lui, “Vox populi”, n’est pas “vox Dei !”. Il savait que cela est souvent faux... Il avait une “liberté intérieure” et voyait clair... 

f) Parce qu’Il est souverain, ne vous laissez pas impressionner par les menaces et les paroles violentes:  

Prenons l’exemple du Rabchaqè et de son armée au pied de la muraille, assiégeant Jérusalem...  

·         2Rois 18: 19/25: « 19 Le Rabchaqé leur dit: Dites, je vous prie, à Ézéchias: Ainsi parle le grand roi, le roi d’Assyrie: Quelle est cette confiance, sur laquelle tu t’appuies ? 20 Tu as dit –– mais ce ne sont que des paroles en l’air: (Il faut) pour la guerre un conseil et de la force. Et maintenant, en qui (donc) as-tu placé ta confiance, pour t’être révolté contre moi ? 21 Voici maintenant que tu t’es confié dans le soutien de l’Égypte, ce roseau cassé qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie dessus : tel est le Pharaon, roi d’Égypte, pour tous ceux qui se confient en lui. 22 Peut-être me direz-vous: C’est en l’Éternel, notre Dieu, que nous nous confions. Mais n’est-ce pas lui dont Ézéchias a fait disparaître les hauts lieux et les autels, en disant à Juda et à Jérusalem: vous vous prosternerez devant cet autel à Jérusalem ? 23 Maintenant donc, fais une convention avec mon seigneur, le roi d’Assyrie, et je te donnerai deux mille chevaux, si tu peux te procurer des cavaliers pour les monter. 24 Comment repousserais »tu un seul chef d’entre les moindres serviteurs de mon seigneur ? Tu mets ta confiance dans l’Égypte pour les chars et pour les cavaliers ! 25 D’ailleurs, est-ce sans la volonté de l’Éternel que je suis monté contre cet endroit, pour le détruire ? L’Éternel m’a dit: Monte contre ce pays et détruis-le (…)». 

Qu’a fait le peuple ?  

·         « 36 Le peuple se tut et ne lui répondit pas un mot; car le roi avait donné cet ordre: Vous ne lui répondrez pas ».  

Et Esaïe le prophète leur dit

·         « 6 Voici ce que vous direz à votre seigneur: Ainsi parle l’Éternel: Ne t’effraie pas des paroles que tu as entendues et par lesquelles M’ont bafoué les jeunes serviteurs du roi d’Assyrie. 7 Je vais mettre en lui un esprit tel que, sur une nouvelle qu’il recevra, il retournera dans son pays; et Je le ferai tomber par l’épée dans son pays ». 

Et c’est ce qui est arrivé ! 

REPONSE DE MOISE AU PEUPLE  

* Parce qu’Il est souverain, ne craignez rien…  

C’est comme si le Seigneur disait: “Combien de fois faudra-t-il que Je vous le dise et redise ! Y-a-il quelque chose que vous deviez craindre ?” La Bible dit: “RIEN”. Même le martyr et la mort elle-même... car RIEN ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ (Romains 8: 35/39). Tout ce qui vient de l’Adversaire, c’est RIEN. C’est pourquoi, “rien” ne pourra vous nuire (cf. Luc 10). Car, “rien”, n’est RIEN ! Il s’autodétruit. Certes, Pharaon approchait...v. 10, et chapitre 15:9: “l’ennemi disait: Je poursuivrai, j’atteindrai, je partagerai le dépouilles... Je tirerai l’épée, ma main exterminera...”. N’écoutez pas sa voix

* Parce qu’Il est souverain, restez en place  (ou: “tenez-vous là !”). 

Trop de croyants ont la “bougeotte”, la tentation de fuir les situations, de partir ailleurs. S’ils avaient quitté l’Egypte, ce n’était pas pour y retourner. Pierre est retourné à la pêche après la résurrection de Christ et il dit aux autres: “Je vais pêcher”, en grec: “Je reprends le métier de pêcheur !” (Jean 21: 1/3a). C’est le découragement et la déception qui nous font agir de la sorte... Mais il faut “rester en place” pour “décourager le découragement”... William Shakespeare a écrit une perle de sagesse:  

·         « Nos doutes sont des traîtres qui nous font perdre ce que souvent nous pourrions gagner par crainte d’essayer ». 

* Parce qu’Il est souverain, regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour: (ou: “Voyez la délivrance que l’Eternel opérera pour vous aujourd’hui”).  

Dieu avait dit à Moïse que le Sang de l’Agneau servirait de « signe ». Le mot « signe » en hébreu « OTH », est formé de trois lettres: Aleph, Wav, Tav, qui ont le sens de bœuf, clou et croix ! Cela indique clairement le sacrifice de Jésus cloué sur la croix, et bien sûr que c’est seulement l’œuvre de la croix qui nous délivre de toute condamnation et de l’action de l’Ennemi de nos âmes. 

Pour nous aujourd’hui il s’agit de regarder clairement à l’œuvre de la croix ! Là toutes les entités surnaturelles, les puissances et les dominations ont été dépouillées et « livrées publiquement en spectacle », parole prophétique qui veut dire que tout au long de l’histoire de l’Eglise, les puissances seront vaincues publiquement grâce à la Victoire de Jésus sur la croix ! Chez les hébreux, le mot “regarder” a toujours le sens de “regarder de haut en bas”.  

Et non pas comme le font la totalité des croyants à savoir « regarder de bas vers le haut » disant: « Seigneur s’il te plaît aie pitié de moi, sauve moi… etc. ! ». Ce n’est pas ce que la Bible enseigne, il s’agit de regarder d’en haut vers le bas ! Telle est en effet notre position spirituelle, assis en Christ dans les lieux célestes. Dieu nous demande de regarder les choses de cette manière, d’avoir l’optique divine. Nous devons voir à l’avance dans l’invisible ce que Dieu a prévu. Faites une incursion dans votre futur, et découvrez la délivrance que Dieu a déjà préparée. Moïse était vraiment un bon leader : 

·         il fut ferme, comme voyant Celui qui est invisible” (Hébreux 11).  

Dieu a toujours de grandes délivrances en réserve, toujours. Ce sont les provisions de la croix. Des situations inattendues surgissent d’on ne sait où, ni comment et tout est chamboulé en quelques minutes. C’est ainsi qu’on découvre que nous avons un Dieu qui sait opérer... qui a plus d’un tour dans son sac, des “tierces circonstances”... 

* Parce qu’Il est souverain, les Egyptiens que vous voyez aujourd’hui… 

La foi dit toujours: “Aujourd’hui, Dieu commence !”. “Il ne peut jamais être pris en défaut !”. C’est ce que la Bible appelle: “les arrhes de l’Esprit !”, ça arrive, c’est en voie d’acheminement ! (Romains 8: 23). Ordinairement, on s’attend toujours au pire, mais aujourd’hui, attendez-vous à ce que quelque chose de bon vous arrive ! La provision de victoire est déjà là. La foi dit: “MAINTENANT !” (cf. Hébreux 11: 1, traductions anglaises, « Now, faith is… »). 

* Vous ne les verrez plus jamais, car Dieu est souverain !  

C’est la promesse. Ces “Egyptiens”, dont le nom signifie “oppresseurs”, doivent disparaître à jamais. “Plus jamais” vous n’aurez à faire à eux ! Le ministère de Jésus consistait à renvoyer libre les opprimés (cf. Luc 4: 19). L’Eglise possède aussi ce ministère: “Comme le Père m’a envoyé dans le monde, Moi-aussi Je vous envoie” (Jean 20:21). “Israël vit les Egyptiens morts sur le rivage de la mer” (v.30), et s’il vous plaît, notez quand cela est-il arrivé ? “Ce jour-là !”. Quel est ce jour ? C’est celui qui vient quand on sait dire “aujourd’hui”. “Jésus est venu pour détruire les œuvres du diable”, croyez à son ministère maintenant... 

* Parce qu’Il est souverain, l’Eternel combattra pour vous…  

Dieu est un “vaillant guerrier” (Psaume 35: 1/5). Toute l’Œuvre de Dieu vise notre bénéfice. Il y a ce que vous devez faire et pouvez faire, et qui ne vous appartient plus. Il y a ce que Dieu va faire (cf. Psaume 45: 5). Dieu épousera la forme de votre foi au moment du besoin... Il est le Dieu de l’impossible. Curieusement, un homme qui a la foi véritable est semblable à Dieu pour qui rien n’est impossible, et Dieu ressemble aussi étrangement à cet homme qui a la foi et pour qui tout est possible ! Alors que le naturel se glisse dans le surnaturel, le surnaturel se glisse dans le naturel… 

Un jeune homme travaillant dans l'armée de Côte d’Ivoire était humilié constamment parce qu'il croyait en Dieu. Un jour son capitaine voulut l'humilier devant les troupes. Il a appelé le jeune homme et lui a dit: 

 - Jeune homme vient ici, prend la clé et va me parquer cette Jeep en face.

 Le jeune homme a répondu :

- je ne sais pas conduire !

 Le supérieur lui dit :

 - mais donc demande à ton Dieu une aide ! Montre-nous qu'Il existe !

Le jeune homme prend la clé en allant vers le véhicule et il commence à prier… il allume… il l'amène et il la remise parfaitement bien à l'endroit comme voulait le capitaine. En sortant de la jeep, le jeune homme voie qu’ils sont tous en train de pleurer. Ils dirent tous ensemble :

 - Nous voulons servir ton Dieu !!!

Le jeune soldat était dans l’étonnement, demanda ce qu’il s’était passé ? Le capitaine en pleurant ouvrit le capot de la jeep en montrant au jeune homme que la voiture était sans moteur.

·          « Voyons ? C'est le Dieu que je sers, LE DIEU DE L’IMPOSSIBLE, le Dieu qui donne l’existence à ce qui n'existe pas ».

Tu penses peut être qu'il y a des choses encore impossibles... Avec Dieu tout est possible.

* Parce qu’Il est souverain, vous, gardez le silence... (Autre traduction: “Et vous vous tiendrez tranquilles !”). 

Que de cris et de bruits pour rien. Le Silence est un des secrets par lequel la délivrance vient. Le bruit, l’affolement empêchent souvent de grands miracles de prendre place, ou les détruisent en cours de route. “Pourquoi ces cris...?” (cf. v. 15). Il leur était difficile de ne pas réagir, et malgré l’ordre de Moïse, ils ne gardent pas le silence... Dieu les reprends à nouveau. Dieu Lui-même avait du fil à retordre avec eux. Ça devrait consoler bien des prédicateurs et pasteurs... Le Silence est un canal-outil du miracle. C’est une clé du miraculeux:  

·         Silence, tais-toi... et le vent cessa, la mer se calma...”.  

Une grande puissance est cachée dans le silence. Entendez-vous la rotation de la terre autour du Soleil, le bruit de la révolution des étoiles dans l’Univers...? Pourtant quelle puissance Dieu déploie ! Même la résurrection de Jésus s’est faite dans une grande discrétion !  

Voyez comment Dieu a combattu pour Israël :  

·         Par un vent puissant Il a mis la mer à sec et Il a fendu les eaux (verset 21).

·         Dieu a mis le désordre dans le camp des égyptiens (verset 24).

·         Dieu a ôté les roues de leurs chars et alourdit leur marche (verset 25).

·         Dieu a fait revenir les eaux sur les égyptiens (versets 26/27).

·         Dieu a précipité les égyptiens dans la mer (verset 27).

·         Israël a marché à pied sec au milieu de la mer (verset 29).

·         Les égyptiens sont morts noyés (verset 30).

·         Dieu a agi par une main puissante contre les égyptiens (verset 31). 

LA MAIN DE DIEU EST PLUS PUISSANTE

QUE LA MAIN DE L’ENNEMI ! 

« Ce jour-là, l’Éternel, le Dieu souverain, sauva Israël de la main des Égyptiens »

 

Retour accueil