Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

       

ACCOMPLISSONS UN SERVICE ROYAL

 

·         1Pierre 2: 9/10: « 9 Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, 10 vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde ».

Je vous rappelle cher lecteur qu’il ne s’agit que de notes de message… Bien, nous découvrons d’entrée 4 aspects de ce qu’est supposée être la Véritable Eglise de Jésus-Christ, le PEUPLE DE DIEU

·         1) vous êtes une race élue, 2) un SACERDOCE ROYAL, 3) une nation sainte, 4) un peuple acquis (…).

Ainsi et seulement si c’est bien le cas, nous pouvons annoncer les vertus de Celui qui nous a appelées des ténèbres à son admirable lumière… car nous avons obtenu miséricorde. L’expression « sacerdoce royal » signifie: « un service royal, de grande qualité, dans la maison de Dieu ». Par ANTICIPATION, nous portons déjà certaines couronnes… Pratiquement chaque livre de la Bible parle de couronnes. C’est donc un sujet très important. Le nom d’une couronne est une indication du type de règne dans lequel untel ou unetelle aura opéré et excellé au-dessus des autres.

CE REGNE EST A LA FOI PRESENT & FUTUR

Le règne est présent depuis que Jésus est venu, Jésus est le Roi, le règne est arrivé avec Lui !

Matthieu 6: 9/10: « 9 Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux ! Que Ton Nom soit sanctifié; 10 que Ton règne vienne; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ».

Matthieu 12: 28: « 28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que Je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc venu vers vous ».

Les miracles qu’il accomplit en sont la preuve…

Matthieu 11: 2: « 2 Jean, ayant entendu parler dans sa prison des œuvres du Christ, Lui fit dire par ses disciples: 3 Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? 4 Jésus leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: 5 les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. 6 Heureux celui pour qui Je ne serai pas une occasion de chuter ! ».

… ainsi que le pardon accordé aux pécheurs,

Marc 2: 1/12: « 1 Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu’Il était à la maison, 2 et il s’assembla un si grand nombre de personnes que l’espace devant la porte ne pouvait plus les contenir. Il leur annonçait la Parole. 3 Des gens vinrent à Lui, amenant un paralytique porté par quatre hommes. 4 Comme ils ne pouvaient l’aborder, à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché. 5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. 6 Il y avait là quelques scribes, qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux: 7 Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? 8 Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient au dedans d’eux, leur dit: Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos cœurs ? 9 Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, prends ton lit, et marche ? 10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: 11 Je te l’ordonne, dit-Il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. 12 Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant: Nous n’avons jamais rien vu de pareil ».

Investi de la puissance du Saint-Esprit,

Matthieu 3: 16: « 16 Dès que Jésus eut été baptisé, Il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur Lui. 17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui J’ai mis toute mon affection ».

… et de toute l’autorité divine, Il est venu annoncer que le règne prédit par les prophètes…

Luc 24: 25/27 et 44/47: « 25 Alors Jésus leur dit: O hommes sans intelligence, et dont le cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! 26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’Il entrât dans sa gloire ? 27 Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, Il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui Le concernait… 44  Puis Il leur dit: C’est là ce que Je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. 45 Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures. 46 Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour, 47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem ».

… est déjà là !

Luc 17: 20/21: « 20 Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le Royaume de Dieu. Il leur répondit: Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards. 21 On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le Royaume de Dieu est au milieu de vous ».

Ainsi, dès à présent Christ règne dans les cieux.

1Corinthiens 15: 25: « 25  Car il faut qu’Il règne jusqu’à ce qu’Il ait mis tous les ennemis sous ses pieds ».

Hébreux 10: 12/13: « Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, 13 attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied ».

Dès lors, tous ceux qui acceptent de se soumettre au règne de Jésus, c’est-à-dire qui acceptent ses lois font partie de son royaume. Ils y entrent par la nouvelle naissance,

Jean 3: 3/5: « 3 Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, Je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu. 4 Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? 5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, Je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu ».

… et le manifestent par un comportement différent de celui de leurs semblables.

Romains 14: 17: « 17 Car le Royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit ».

Dans ce sens, la Pentecôte marque l’inauguration du règne. Mais la pleine réalisation de ce règne est encore à venir :

Luc 22: 16: « 16 car, Je vous le dis, Je ne la mangerai plus, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le Royaume de Dieu ».

Apocalypse 19: 6: « 6 Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne ».

Les fidèles prient pour qu’arrive ce règne,

Matthieu 6: 10: « que Ton règne vienne; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ».

… auquel ils seront associés.

2Timothée 2: 12: « 12 … si nous persévérons, nous régnerons aussi avec Lui; si nous Le renions, Lui aussi nous reniera ».

Apocalypse 5: 10: « Tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre ».

Au sens figuré, Paul parle de la grâce de Dieu qui règne depuis la venue de  Christ comme la mort a régné auparavant.

Romains 5: 14/17: « 14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir…17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul ».

C’est pourquoi les croyants peuvent à présent régner dans la vie par Jésus-Christ.

Romains 5: 17: « Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul ».

Ils ne doivent plus laisser régner le péché dans leur corps.

Romains 6: 12: « 12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises ».

Mais il faut que la paix règne dans leur cœur !

Colossiens 3: 15: « Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants ».

Il faut d’abord « s’emparer » du Royaume par anticipation :

S’EMPARER DU ROYAUME PAR ANTICIPATION !

Matthieu 11 : 11/13

·         « 10 Car c’est celui (Jean le baptiste) dont il est écrit: Voici, J’envoie mon messager devant ta face, pour préparer ton chemin devant toi. 11 Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. 12 Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le Royaume des cieux trace son chemin avec force, et ce sont les violents qui s’en emparent ».

Cette « violence » dont Jésus parle ici n’est pas tournée contre les autres ! Non ! Il s’agit de se faire violence dans nombre domaines et de situations, et ainsi de ne pas laisser libre court à notre nature : vengeance, rancunes, insultes, gestes menaçants, esprit de critique, jalousie, égoïsme, cupidité, convoitise

VOYEZ COMBIEN LE ROYAUME DES CIEUX EST IMPATIENT !

Si vous savez lire entre les lignes, vous discernez et vous ressentez comme moi combien le Royaume des cieux est impatient à l’époque de Jean Baptiste, car par son entremise, alors qu’il prépare le chemin du Seigneur, ce Royaume cherche tous les moyens d’atteindre les hommes au plus vite ! Le Royaume trépigne et dit :

·         « C’est maintenant, tout est prêt, l’on ne peut plus attendre autant de temps, car il faut que les ressources du Ciel viennent sur terre le plus vite et le plus tôt possible ! ».

Vous le savez il y a de l’agitation dans le Ciel notamment en ces temps qui sont les derniers car, bientôt ce sera l’Enlèvement de l’Eglise. Le Ciel est en attente et impatient, car tous au Ciel veulent assister aux noces de l’Agneau et de son Epouse, son Eglise fidèle ! Les couronnes sont déjà prêtes… Oui il y a du mouvement là-haut, de la joie et ça bouge très fort ! Il y a de la joie dans le Ciel pour un seul pécheur qui se repent ! Vu le nombre qui se convertissent chaque jour dans le monde, vous pouvez imaginer l’effervescence qu’il y a là-haut ! Nous remarquons combien le Cœur généreux de Dieu veut agir ici-bas sur terre !

Pourquoi ça bougeait au Ciel ? Parce que Jean Baptiste préparait le chemin du Seigneur et qu’il y avait une sorte de proximité de plus en plus grande pour Dieu de faire du bien aux hommes ! Vous le savez la « repentance » rapproche du Royaume de Dieu, avant il était loin, mais par la repentance il est très très prêt ! Il est à portée de chacun de nous. Toutefois, il ne suffit pas de le voir il faut y entrer ! Et le moyen de s’en emparer, c’est la VIOLENCE !

·         « Le Royaume trace son chemin avec force, puissance ! ».

Le Royaume était en train de faire une percée ici-bas sur terre, pour atteindre les hommes avec tout ce qu’il contient ! Il ne manque rien au Ciel, il n’y a pas de maladie, pas de douleurs, pas de manque, pas de démons, pas de pauvreté, pas de mort, pas de limites…

Dans ce « Royaume », il y a tout ce qu’il faut pour combler l’homme, pour le guérir, le restaurer, le bénir ! C’est d’ailleurs tout le ministère terrestre de Jésus ! LE MINISTERE DE JESUS NE MANQUERA JAMAIS DE RIEN. Le Ciel se réjouissait grandement du pardon des péchés, de la guérison des maladies, de l’expulsion des démons, de la victoire sur le péché et sur la mort, etc. Quoi que ce soit qui arrive ici-bas, tout est sous contrôle même si vous le ne comprenez pas tout est sous contrôle ! Rien n’est laissé au hasard, et rien n’échappe à Dieu ! Dans ce « royaume » où « Quelqu’un est assis sur un Trône… ». Tous tes besoins sont pourvus dans ce Royaume. Dans le Psaume 23, le roi David l’avait compris et expérimenté depuis longtemps:

·         « L’Eternel est mon Berger… », avec pour conséquence logique: « je ne manquerai de rien ! ».

LES VIOLENTS S’EN EMPARENT !

Il ne s’agit en aucun cas de faire du mal à qui que ce soit, mais de violence tournée contre soit, il s’agit de se faire violence à soi-même ! Quelques exemples :

Joseph s’est fait violence à lui-même en refusant de coucher avec la femme de Potiphar. Pourtant tout dans la proposition de cette femme et dans l’attirance physique le poussait à commettre ce « crime ». Mais il s’est fait violence et il s’est enfui ! Le péché nous enveloppe si facilement… mais qu’il ne règne pas dans notre vie ! Quelques temps après il est devenu gouverneur de l’Egypte et sauveur de toute sa famille !

David se fait violence quand il refuse de tuer Saül qui est tombé entre ses mains… « Le pouvoir, c’est que quand on a toutes les raisons de tuer quelqu’un, et qu’on ne le fait pas ! Que l’on pardonne ! C’est ça le pouvoir ! » (La liste de Schindler). Il a attendu le moment de Dieu, puis devint roi sur tout Israël.

Lors d’un siège de Jérusalem, les 4 lépreux se sont fait violence à eux-mêmes, ils ont osé sortir, ils se sont « gavés », puis sont allés avertir les autres plutôt que de rester égocentriques… Dieu avait fait une fenêtre au Ciel. Auparavant, le Ciel était muré. Mais une ouverture a été faite dans ce « mur » et une fenêtre fut ouverte, laissant passer la lumière et les provisions d’En haut !

Mardochée s’est fait violence à lui-même en refusant de se prosterner devant Aman… Et de son côté, Esther s’est faite violence à elle-même a pris sur elle de voir le roi au risque d’être condamnée à mort ! « Si je dois périr, je périrai » disait-elle ! En finale la potence sur laquelle Mardochée devait être pendu a été dressée pour Aman !

Les 3 amis de Daniel se sont fait violence à eux-mêmes, quand ils ont refusé de se prosterner devant l’idole, au risque d’être condamné mort. Jetés dans la fournaise, ils n’étaient non plus trois mais quatre !

Daniel s’est fait violence à lui-même en continuant de prier son Dieu malgré l’édit du roi. Il fut mis dans la fosse aux lions, mais ceux-ci n’ont pas même rugi, ni même griffé l’homme de Dieu.

Jésus s’est fait violence à lui-même, étendant sa main sur le lépreux sans répugnance ! Celui-ci a été purifié de sa lèpre sur l’instant…

La pauvre veuve s’est faite violence à elle-même quand elle a donnée tout ce qu’elle avait pour vivre. L’on se fait violence à soi-même quand il faut semer financièrement et que l’on « perd sa semence »… mais vient un temps pour récolter. Ce qui n’a pas été semé, peut-il être récolté ?

Le Royaume vous fera de vous un homme d’exception !

·         « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? Un roseau agité par le vent… un prophète ? Oui, plus qu’un prophète ! ».

Jésus parle d’un homme exceptionnel : Jean le baptiste. Il n’en n’a pas paru de plus grand que lui ! Mais Jésus parle de chacun de nous qui pouvons accéder à la grandeur:

·         « Le plus petit (vous et moi, n’est-ce pas ?) dans le Royaume des cieux est plus grand que lui » !

Devenir des hommes d’exception, tel Job, au point où Dieu demande à Satan: « As-tu remarqué mon serviteur Job ? ». Il ne pouvait pas ne pas passer inaperçu ! C’est ce qui va arriver si vous vous faites violence à vous-même !

LE REGNE DE DIEU A DONC DEJA COMMENCE !

·         Luc 17: 21: « On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le Royaume de Dieu est au milieu de vous (Trad. D. Martin et SER : ‘le Règne de Dieu est au-dedans de vous’, trad. PVV: ‘car notez-le bien, le Règne de Dieu a déjà commencé: il est en vous’)».

Le « car voici » tombe comme un couperet qui tranche dans le vif des idées fausses, à savoir un royaume terrestre qui délivrerait du joug des romains. Non. Il s’agit de tout autre chose. Le Royaume de Dieu (grec: basileia tou theou) ou, des Cieux (grec: basileia ouranôn) n’est pas un royaume que l’on peut appréhender de façon ordinaire. Le mot araméen pour « Cieux » est « shemaya », de la même racine que ShM ou « shem » qui veut dire :

·         Lumière, Son, Nom, Atmosphère, Vibration.

Et la fin du mot « aya », indique ce qui est sans limite. La racine de ces mots indique l’idée de vibration. Il y a donc en vous en moi, en nous, quelque chose qui est sans limite. Donc, commençons par arrêter de Le limiter ! Dans ce « royaume », il y a des SONS, de la LUMIERE, un NOM, une ATMOSPHERE, des VIBRATIONS

·         2Corinthiens 5: 20 : « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au Nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu ! ».

Ainsi, il y a INTERACTION entre le céleste et le terrestre. Au fond, chacun sait  que nos vies sont des moments de gloire éphémère, et c’est pourquoi on voudrait être partie intégrante d’une dimension supérieure. On a envie d’appartenir à quelque chose qui nous dépasse. Ce quelque chose, c’est le Royaume de Dieu. Nous en sommes citoyens, mais aussi ambassadeurs.

·         1Corinthiens 4: 8: « Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches, sans nous vous avez commencé à régner. Et puissiez-vous régner en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous ! ».

Et c’était vrai, les corinthiens convertis étaient « rassasiés », « riches », et qu’ils « régnaient ». Toutefois, Paul d’après certains commentaires, ironiserait. J’ai aussi lu les dits commentaires, je ne suis pas obligé d’être totalement d’accord avec eux. Paul ne dit pas que les corinthiens ne devaient pas régner où qu’ils se gargarisaient d’illusions. Non. Mais qu’ils avaient tendance à oublier un certain nombre de choses. Puis-je vous rappeler ici les conditions d’un véritable « REGNE » selon Dieu ?

Fidélité :

·         Luc 22: 28/29: « 28 Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec Moi dans mes épreuves; 29 c’est pourquoi Je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, 30 afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon Royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël ».

 

·         Romains 5: 17: « 17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ Lui seul ».

Patience :

·         2Timothée 2: 12: «… si nous persévérons, nous régnerons aussi avec Lui; si nous Le renions, Lui aussi nous reniera ».

Purification spirituelle :

·         Apocalypse 1: 5/6: « 5 … et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à Lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! ».

Victoire sur Satan :

·         Apocalypse 20: 4: « 4 Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la Parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans ».

 

·         Apocalypse 22: 5: « 5 Il n’y aura plus de nuit; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles ».

Certes, « Ils règneront aux siècles des siècles », mais ils auront déjà commencé sur terre. Qui sont ces « rois » sur lesquels le Grand Roi domine ? C’EST NOUS ! C’est aussi la raison pour laquelle Jésus est appelé « Rois des rois et Seigneur de Seigneurs ». C’est pourquoi nous sommes appelés les « rois de la terre » et Jésus notre Prince. C’est bien ainsi que les corinthiens avaient compris l’enseignement de Paul, et « ils avaient commencé à régner », en effet, « Il a fait », c’est donc fait, « de nous un royaume ». N’oublions surtout pas que « nous »… c’est « nous » !!!

CES ROIS SONT SUPPOSES DEJA REGNER SUR TERRE !

·         Apocalypse 4: 4/5: « autour du trône, je vis 24 trônes et sur ces trônes 24 vieillards assis, revêtu de vêtements blancs, et sur leurs têtes, des couronnes d’or. Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône, brûlent 7 lampes ardentes, qui sont les 7 esprits de Dieu ».

 

J’ai entendu le témoignage d’une église à Montpellier, tout au début de l’œuvre… Les voisins ont vu les chrétiens qui venaient dans cette église avec de magnifiques couronnes d’or serties de diamants sur leurs têtes. Les chrétiens n’en n’étaient pas conscients, mais les voisins se demandaient qui pouvaient être ces gens importants portant de si belles couronnes, y a-t-il une fête, quelle est cette réception !?

 

Certes les textes bibliques montrent que plusieurs couronnes sont des récompenses, et seront données au Ciel. Dans l’ancienne alliance, ceux qui devaient régner étaient couronnés AVANT, puis régnaient ensuite. Dans la nouvelle alliance, nous régnons d’abord et nous sommes couronnés APRES ! Quel genre de couronne voulez-vous porter quand vous serez là-haut ? Celle-ci sera fonction du règne que vous aurez exercé sur terre. La capacité d’opérer avec autorité et excellence sur terre. Ces couronnes sur terre qui sont le reflet de celles que nous recevrons au Ciel. Nous recevons les arrhes de l’Esprit n’est-ce pas ? En d’autres termes, nous commençons à vivre sur terre des choses de l’Esprit !

·         Luc 19: 17: « c’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes ».

 

Ce passage établit clairement qu’il y aura des rétributions spécifiques à ceux qui auront fait fructifier les dons que Dieu leur aura confiés. Ce qui est important, c’est de bien comprendre qu’Il multipliera les bénédictions proportionnellement aux fruits produits. Les couronnes sont la reconnaissance et la récompense des domaines dans lesquels nombre d’enfants de Dieu auront agi et opéré sur terre, certains dans le domaine de la Gloire, d’autres de la Justice, d’autres encore de la Victoire, ou de la Vie divine, etc.

 

Jésus a porté une couronne de malédiction,  pour briser toute malédiction

 

N’y a-t-il pas un tiers d’épines de cette couronne en la Sainte-Chapelle de Paris ? À peu près autant à Notre-Dame ? Puis à Rome six épines partagées entre les églises de Sainte-Croix et de Saint-Eustache; à Sienne quelques-unes; à Bourges cinq; à Besançon trois; à Vienne une; à Mont-Royal trois; à Albi trois; à Toulouse, à Mâcon, à Noyons, etc., etc., etc. ? Ce ne sont pas des reliques qui, si même elles étaient authentiques pourraient délivrer de la malédiction, mais seulement ceux ou celles qui consentent à porter ce type de couronne, qui est une  identification aux souffrances de Christ, en sorte qu’ils puissent communiquer la délivrance et le brisement de toute malédiction chez les autres.

 

La couronne dont le souvenir nous est le plus cher, parce qu’elle a ceint la tête du Prince de paix, c’est la couronne d’épines, bel emblème de la royauté qu’Il devait trouver dans ses souffrances, mais triste anneau qui doit s’ajouter à la chaîne des perversités humaines. Les soldats romains mirent une couronne de dérision d’épines autour des tempes de Jésus, afin de le torturer et de ridiculiser ses prétentions à la royauté (Matthieu 27: 29).

 

UN VIEUX CHINOIS IDENTIFIE AUX SOUFFRANCES DE CHRIST

Je vais vous raconter une histoire authentique qui est arrivée en Juin 1981 dans la ville de Swatow en Chine à un responsable très connu de l’Eglise de Maison. Il devait réceptionner 10.000 Bibles... Deux mois plus tard, il fut escorté au bureau de police où on l’interrogea, et lui demanda les noms des organisateurs de ce projet « Perle ». Il resta muet... Alors, on l’amena dans la cour de la prison, on le fit grimper sur une caisse en bois étroite d’un mètre de haut environ, avec juste assez de place pour y poser les pieds. On fixa une corde autour du cou avec un nœud coulant suspendue à un poteau en bois au-dessus de sa tête.

·         « Dès que tes genoux fléchiront de fatigue, tu te pendras toi-même !».

Les deux policiers le gardèrent... ils se mirent à jouer pour de l’argent... à ce moment, notre homme sentit un élan de force l’envahir:

·         « Je me sentais comme Jésus sur la croix !».

Il a vu les soldats indifférents à son angoisse, tirer au sort ses vêtements. Il témoigna  donc aux prisonniers, sachant que sa fin était proche, qu’il n’avait pas peur de la mort.

·         « Pauvre vieux, quand j’aurai 70 ans et un air aussi pitoyable que le tien, moi non plus je n’aurai plus peur de la mort !».

Ils éclatèrent tous les deux de rire... Les heures se changèrent en jours... Ses jambes doublèrent de volume... Cinq jours s’écoulèrent, six, sept, huit, neuf... La nouvelle fit le tour de la prison, car, c’est impossible qu’un être humain tienne aussi longtemps, sans eau, sans nourriture, sans répit... Dix jours, onze, douze, puis treize... Ce jour-là, un violent orage éclata. Le ciel devint noir, il plut à grosse trombes. Le martyr à bout de force délirait. Il entendit vaguement un éclat de tonnerre, un éclair... Il piqua du nez, et la corde se serra...!

On le ranima, quelqu’un versa de l’eau sur ses lèvres boursouflées, un autre frictionnait ses poignets, ses jambes étendues sur une chaise, le sang recommença à alimenter son dos et ses bras et il ne put que hurler de douleur ! Il réalisa alors que les deux policiers s’occupaient de lui. Pourquoi donc ?...

·         « Non, criaient-ils, ne meurt pas ! S’il te plaît !»...

·         « Pourquoi ?» demanda-t-il.

·         « Nous voulons en savoir davantage sur ce Jésus qui t’a sauvé la vie !».

Les deux hommes tremblaient !

·         « Pourquoi ?» insista-t-il...

·         « Parce qu’Il t’a sauvé la vie, un éclair a coupé la corde au-dessus de ta tête juste au moment où tu allais tomber; ne nous dit pas que c’est de la pure coïncidence !».

Peu après, il fut libéré. En 1989, il avait 80 ans, et en 1985, il a pu déterrer les Bibles et les distribuer... (Portes Ouvertes).

Très peu de chrétiens sont enclins à porter ce type de couronne… Les apôtres étaient heureux de souffrir pour Lui et s’en sentaient indignes ! Mais en s’identifiant à Celui qui a porté la couronne d’épines, nous recevons de Lui la capacité de briser la malédiction dans la vie de nombreuses personnes qui viennent se réfugier sous notre ombre…

 

La couronne de la joie dans un monde de tristesse

Si tu veux une couronne de joie, qui est la joie des « gagneurs d’âmes », continue de témoigner, d’évangéliser, de porter la bonne nouvelle du Salut par Grâce, fais des disciples, gagnes des âmes.

·         Philippiens 4: 1: « C’est pourquoi, frères bien–aimés que je désire vivement revoir, ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien-aimés ! ».

 

·         « ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes semblables » (Hébreux 1).

 

C’est la belle histoire du fils prodigue qui revient après avoir tout dépensé, s’être vautré dans la boue, être tombé au pouvoir de son prochain, etc. Celui-ci est « traité comme un roi » par son père:

 

·         « Mettez lui vite la plus belle robe, des sandales, un anneau au doigt… et tuons le veau gras, car mon fils qui était mort est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé… Et ils commencèrent à se réjouir ! » (cf. Luc 15: 10, 23/24).

 

Voyez-vous il est question ici des âmes qui sont gagnées à Christ par la prédication de l’Evangile. Il y a beaucoup de joie au Ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 « justes » qui n’ont pas besoin de repentance. Ils communiquent la joie partout alentours… La prédication de l’Evangile et le témoignage rendu à Jésus-Christ renouvelle notre joie. Nous apportons la « joie du Salut » dans la vie de nombreuses âmes… un chrétien triste est un triste chrétien.

 

La couronne de la gloire dans un monde de honte

·         « Voici les exhortations que j’adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée: paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau. Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire » (1Pierre 5: 1/4).

Notez que les destinataires de la lettre de Pierre étaient déjà « participants de la Gloire ». Ils l’expérimentaient. Plus tard ils auront une récompense correspondant à leur activité sur terre.  Cette couronne est réservée à ceux qui ont la charge de l’église locale, les anciens, les pasteurs. Les exigences sont très élevées et ce n’est pas sans raison que l’apôtre Paul mentionne les qualités requises de ceux qui doivent exercer un tel rôle. Les disciples de Jésus ont reçu cette « gloire » que Jésus leur a transmise afin de la manifester au monde :

·         « Je leur ai donné la gloire que Tu m’a donnée... » (Jean 17).

·         Le premier martyr de l’Eglise Chrétienne Evangélique fut Etienne dont le nom signifie « couronne », portait une telle couronne sur sa tête, et il a agi dans le domaine de la « gloire »

 

·         Dans le texte de référence, Pierre ne met pas l’accent sur les qualités requises pour occuper une telle fonction, mais bien plutôt sur l’attitude de ceux qui l’occupent, si du moins ils désirent obtenir cette couronne. Paître le troupeau, cela signifie donner la nourriture nécessaire à sa croissance, prendre soin des brebis qui sont malades. Jacques mentionne qu’il est impératif qu’il y en ait peu qui enseignent parce que ces derniers seront jugés plus sévèrement (cf. Jacques 3: 1). Lévitique 21: 12: « 12 Il ne sortira point du sanctuaire, et ne profanera point le sanctuaire de son Dieu; car l’huile d’onction de son Dieu est une couronne sur lui. Je Suis l’Eternel ».

 

Cette couronne de Gloire est une consécration au sacerdoce. Les simples sacrificateurs portaient aussi des espèces de couronnes (Ezéchiel 24: 17/23), puisque dans ces passages Dieu défend au prophète d’ôter sa couronne ou de mener deuil en aucune façon, afin de montrer aux Israélites qu’eux aussi, dans la captivité, ne pourront mener deuil, ni s’abandonner à leur douleur, même quand leurs plus proches parents seront passés au fil de l’épée. Je vous rappelle qu’Il a fait de nous un « sacerdoce royal ». Cela concerne la totalité des croyants nés de nouveau, et plus particulièrement les ministères de pasteurs, les anciens, les diacres et diaconesses qui sont spécialement au service de leurs frères et sœurs au sein de la Maison de Dieu qu’est l’Eglise. S’occuper des croyants et les servir n’est pas de tout repos, car il faut aussi supporter les caractères difficiles, les humeurs des uns et des autres, leurs faiblesses etc.

 

La couronne de justice dans un monde d’injustices

L’apôtre Paul pouvait affirmer à la fin de sa vie qu’il avait combattu le bon combat. Combat qu’il décrit d’ailleurs comme étant le combat de la foi. Nous pouvons nous tromper de combat, être sur le mauvais champ de bataille et alors tout n’est que gaspillage. Combien de fois peut-il nous arriver d’être occupés à des choses qui n’avaient rien à voir avec notre vocation céleste ?

·         2Timothée 4: 6/8: « 6 Car pour moi, me voici déjà offert en libation, et le moment de mon départ approche. 7 J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. 8 Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce Jour-là, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront aimé son apparition ».

 

Combien de gens disent: « où est la Justice de Dieu ? ». L’Eglise est muette en grande partie. Partout où se trouvent ceux qui sont couronnés de Justice, il y a combat contre toute forme d’injustice. Nous pouvons être une lumière qui expose l’injustice sous quelque forme que ce soit, la combat, et donne des solutions. Si nous portons un tel désir de justice, c’est pour agir avec force et faire triompher la Justice de Dieu. Effectivement au cours des siècles nombreux ceux qui ont attendu de leur vivant l’avènement du Seigneur et donc ont œuvré dans le domaine de la Justice partout où il pouvait y avoir des injustices

 

·         Tout d’abord, ils ont été convaincus de Justice,

·         Ensuite, la Justice leur a été imputée,

·         Puis, ils sont devenus Justice de Dieu en Christ !

·         Alors, ils ont annoncé le message de la Justice de Dieu,

·         Enfin, ils ont combattu toute forme d’injustice.

Partout où le message de l’Evangile est annoncé et reçu, les chrétiens travaillent à :

·         éliminer la pauvreté et la faim,

·         œuvrent à l’éducation pour tous,

·         améliorent le statut de la femme,

·         combattent les maladies, le sida, le paludisme,

·         assurent un environnement durable… etc.

Qui soutiendra encore que la pauvreté est une bénédiction, voulue de Dieu ?

·         « La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres… ».

Celle-ci serait que les pauvres continueront à être pauvres !!! Dans ce cas ce n’est pas une « bonne nouvelle » du tout ! Certes, il peut s’agir de la pauvreté morale, mentale, spirituelle, mais de toute façon, l’Histoire montre que la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ finit par éradiquer cela de la vie des hommes et des femmes et de leurs sociétés ! Dans le livre des Actes des apôtres, il est fait mention qu’il n’y avait parmi les premiers chrétiens « aucun indigent ».

·         Deutéronome 15: 4: « Toutefois, il n’y aura point d’indigent chez toi, car l’Eternel te bénira dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te fera posséder en héritage… v. 7: S’il y a chez toi quelque indigent d’entre tes frères, dans l’une de tes portes, au pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’endurciras point ton cœur et tu ne fermeras point ta main devant ton frère indigent ».

 

·         Actes 4: 34/35: « Car il n’y avait parmi eux aucun indigent: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu, 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun selon qu’il en avait besoin ».

D’autres traductions disent: « il n’y avait parmi eux aucune personne nécessiteuse, personne ne manquait du nécessaire, parmi eux nul n’était dans le besoin, personne n’était dans le dénuement, personne ne manque de rien… ». Peut-on être plus explicite !?

La couronne de l’honneur dans un monde de mépris

Les reines de Perse portaient une couronne que le roi leur accordait quand il voulait les honorer. Vasthi jouissait de ce privilège:

 

·         Esther 1: 11: « … Le roi ordonna d’amener en sa présence la reine Vasthi (signifie « belle ») avec la couronne royale pour montrer sa beauté aux peuples et aux grands, car elle était belle de figure… ».

 

J’aimerai que l’on puisse dire cela de l’Epouse du Grand Roi, laquelle devrait  refléter la beauté divine pour Lui faire honneur. Que l’Eglise présente une « belle figure », aux yeux des peuples et des grands de ce monde… Ce qui n’est pas le cas de l’Eglise catholique romaine et d’autres églises historiques, qui ne peuvent se présenter devant le Roi… Elles Lui désobéissent, et refusent de venir en Sa Présence !

 

Elle eut le malheur de désobéir à l’ordre du roi, son époux Assuérus. La couronne royale est donc passée passer sur la tête de la Juive, parente de Mardochée (Esther 2: 17). Plus tard, Haman, racontant comment il pense que le roi doit traiter la personne qu’il veut honorer, n’oublie pas la couronne royale (Esther 6: 8). Mardochée en fut effectivement revêtu, dans la course triomphale qu’il fit au travers de la ville de Suse (Esther 8: 15).

 

·         Hébreux 2: 9: « Mais Celui qui a été fait pour un peu de temps inférieur aux anges, Jésus, nous Le contemplons, couronné de gloire et d’honneur, à cause de la mort qu’Il a soufferte; ainsi, par la grâce de Dieu, Il a goûté la mort pour tous ».

 

Dieu pose une grande question : « où est l’honneur qui M’est dû ? ».

·         Malachie 1: 6: « 6 Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si Je Suis Père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si Je Suis maître, où est la crainte qu’on a de Moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon Nom, et qui dites: En quoi avons-nous méprisé ton Nom ? 7 Vous offrez sur mon autel des aliments impurs, et vous dites: En quoi T’avons-nous profané ? C’est en disant: La table de l’Eternel est méprisable ! 8 Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal ? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil ? Dit l’Eternel des armées ».

Notez au passage que lorsque Jésus s’est offert entant qu’Agneau de Dieu, Il n’était ni impur, ni aveugle, ni boiteux, ni infirme ! Le Fils a véritablement honoré le Père.

·         Ephésiens 6: 2/3: « Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse… ».

·         Philippiens 2: 29: « Recevez-le donc (Epaphrodite) dans le Seigneur avec une joie entière, et honorez de tels hommes ». 

·         1Timothée 5: 17: « Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement ».

·         1Timothée 5: 3: « Honore les veuves qui sont véritablement veuves ».

·         Lévitique 19: 32: « Tu te lèveras devant les cheveux blancs, et tu honoreras la personne du vieillard. Tu craindras ton Dieu. Je Suis l’Eternel ».

·         1Samuel 2: 30: « C’est pourquoi voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël: J’avais déclaré que ta maison et la maison de ton père marcheraient devant Moi à perpétuité. Et maintenant, dit l’Eternel, loin de Moi ! Car J’honorerai celui qui M’honore, mais ceux qui Me méprisent seront méprisés ».

·         Jean 9: 31: « Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs; mais, si quelqu’un L’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’Il exauce ».

·         « Faisons honorer en tout la doctrine de Dieu notre Sauveur » (Tite 2: 10b).

Ceux qui opèrent dans le domaine de l’honneur vont rendre l’honneur à qui ils doivent l’honneur, mais plus que ça, ils vont faire honorer le Seigneur partout où ils se rendent ! Eux même sont honorés, mais très vite ils rendent à Dieu l’honneur qui leur est décerné…

La couronne de la pureté et de la Sainteté

 

Jésus vient bientôt enlever son Eglise fidèle ! Une couronne était la parure nuptiale de la vierge et de son époux :

 

·         Esaïe 61: 10: « 10 Je me réjouirai en l’Eternel, mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu; car Il m’a revêtu des vêtements du Salut, Il m’a couvert du manteau de la délivrance, comme le fiancé s’orne d’un diadème, comme la fiancée se pare de ses joyaux ».

 

·         Cantique des cantiques 3: 11: « Sortez, filles de Sion, regardez le roi Salomon, avec la couronne dont sa mère l’a couronné le jour de ses fiançailles, le jour de la joie de son cœur ».

 

C’est ainsi que l’Éternel, regardant la nation juive comme son épouse, Lui met une couronne d’or sur la tête:

 

·         Ezéchiel 16: 12: « 12 … Je mis un anneau à ton nez, des pendants à tes oreilles, et une couronne magnifique sur ta tête ».

 

·         Ezéchiel 23: 42: « On entendait les cris d’une multitude joyeuse; et parmi cette foule d’hommes on a fait venir du désert des Sabéens, qui ont mis des bracelets aux mains des deux sœurs et de superbes couronnes sur leurs têtes ».

 

La « fiancée » doit paraître devant pure, sans rides, ni taches… L’Eglise doit être présentée comme une vierge pure… C’est ce à quoi travaillent ceux qui ont une couronne de pureté

La plus ancienne couronne dont nous ayons connaissance est celle du souverain sacrificateur, qui se composait d’une lame d’or pur, s’attachant par derrière avec un ruban bleu-céleste, et sur laquelle étaient gravés les mots: « Sainteté à l’Éternel », elle se plaçait sur la tiare du sacrificateur:

 

·         Lévitique 8: 9: « Il posa la tiare sur sa tête, et sur le devant de la tiare, la lame d’or, la couronne sainte, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse » (trad. Osty).

 

Ce n’est pas la même chose que la pureté. La Sainteté vient de l’hébreu קדוש  « kadosh », qui a le sens de « sacré », « destiné spécialement à », « consacré à »… Il s’agit d’une consécration totale entière définitive à l’Eternel. Les ustensiles du tabernacle qui avaient été frottés d’huile étaient déclarés « saints », c’est-à-dire exclusivement pour le service du temple.

 

·         Exode 28: 36/38: « Tu feras une lame d’or pur, et tu y graveras, comme on grave un cachet: Sainteté à l’Eternel. 37 Tu l’attacheras avec un cordon bleu sur la tiare, sur le devant de la tiare. 38 Elle sera sur le front d’Aaron; et Aaron sera chargé des iniquités commises par les enfants d’Israël en faisant toutes leurs saintes offrandes; elle sera constamment sur son front devant l’Eternel, pour qu’il leur soit favorable ».

 

·         Exode 39: 30: « On fit d’or pur la lame, diadème sacré, et l’on y écrivit, comme on grave un cachet: Sainteté à l’Eternel ».

 

La couronne de la domination et de la Victoire

 

Les rois qui possédaient plusieurs royaumes étaient couronnés d’autant de diadèmes, comme on peut le voir :

 

·         Apocalypse 12: 3: « Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes ».

·         Apocalypse 13: 1: « Et il se tint sur le sable de la mer. (13-1) Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème ».

 

Le Roi des rois, qui domine sur l’Univers entier et sur les peuples de toutes langues, a sur sa tête plusieurs diadèmes:

 

·         Apocalypse 19: 12: « Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; Il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est Lui-même; 13 et Il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son Nom est la Parole de Dieu».

 

C’est une marque principale de leur dignité. La couronne de Saül est mentionnée (2Samuel 4: 10) parmi les objets que l’Hamalécite, qui se vantait de l’avoir tué, apporta à David; le diadème de Salomon, que sa mère Bathsébah lui avait brodé pour le jour de ses noces, est nommé (Cantique des cantiques 3: 11).

 

Domination de toute domination !

 

·         « Je regardai, quand l’Agneau ouvrit un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre êtres vivants qui disaient comme une voix de tonnerre: Viens et vois. Je regardais, et voici parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, ET il partit en vainqueur et pour vaincre » (Apocalypse 6: 1/2).

 

Hélas, le cavalier du cheval blanc serait bien le pape œcuménique qui parcourt le monde pour le séduire, vêtu de blanc et couronné de sa mitre, il imite la pureté de l’Evangile, bien que son Eglise soit entachée les scandales de pédophilie, la corruption de la banque vaticane, l’idolâtrie, et bien d’autres domaines… il use des « méthodes » des évangéliques pour ramener dans le giron de l’Eglise Catholique, les fidèles qui l’ont quitté. Si selon certaines prophéties, le pape François est le dernier pape, alors il est bien le cavalier du cheval blanc.

 

·         2Timothée 2: 5 « … et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles ».

 

Remarquez encore ce principe, à savoir que l’on combat avant et que l’on et couronné après. Parfois, chez les Grecs et les Romains, cette couronne n’était faite que de feuillages; ou bien c’était une couronne de métal. Quand David se fut emparé de Rabbath-Hammon, il prit la couronne de leur roi qui pesait un talent c'est-à-dire 35 kg ! Elle était toute garnie de pierres précieuses. Une fois de plus, nous constatons que lorsque quelqu’un reçoit une « couronne », c’est pour opérer dans un domaine bien particulier. Je vous parle de la couronne de victoire, de sorte que: « mon ennemi ne puisse pas dire: ‘je l’ai vaincu’ » (Psaume), pour expérimenter déjà ici-bas qu’Il « nous fait toujours triompher », et que de victoire en victoires, vous puissiez dire au dernier ennemi: « Ô mort… où es ta victoire… ». Cette couronne signifie qu’aucun chrétien ne devrait vivre la défaite.

 

N’aurons de victoire que quand nous serons au Ciel ? Y aurait-il des victoires à remporter au Ciel ? Y a-t-il des combats et des luttes ? Non bien sûr. Donc le message de cette couronne est que nous devons humilier les puissances infernales sur terre maintenant. Car, « En Lui nous sommes plus que vainqueur »: en grec, « hyper-nikao ». « Hyper », qui veut dire grand, géant, immense, tel que « hyper-marché »…

 

La couronne de l’incorruptibilité au milieu d’une génération perverse et corrompue

Ici, la couronne incorruptible est réservée à ceux qui démontrent, dans leur façon de combattre, qu’ils sont prêts à payer le prix. Le parallèle avec des athlètes est saisissant.

 

Nous apprenons que la corruption  détourne 1000 milliards de dollars chaque année sous forme de pot de vin. Cette corruption subtilise 150 milliards de dollars aux économies africaines, les pauvres et les vulnérables souffrent de ces transactions secrètes, on estime que ces évasions fiscales sont responsables de la mort de 5,6 millions d’enfants dans les pays en voie de développement, c’est-à-dire 1000 enfants par jour ! Dans ce domaine comme dans bien d’autres il est nécessaire que les chrétiens agissent.

 

Comment est-il possible que nous ne regardions pas comme un honneur de la plus haute importance, l’opportunité de renoncer à divers privilèges, dans le but de remporter le prix de la course. L’apôtre met l’accent sur le fait que la couronne est incorruptible, une couronne que rien ni personne ne pourra contester ni nous enlever, une couronne que nous nous empresserons de déposer aux pieds du Seigneur.

 

·         1Corinthiens 9: 24/25: « 24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul reçoit le prix ? Courez de manière à l’obtenir. 25 Tout lutteur s’impose toute espèce d’abstinences; eux, pour recevoir une couronne corruptible, nous, pour une couronne incorruptible ».

 

Nous brillons comme des flambeaux dans ce monde ténébreux. Que font ceux qui ont une couronne incorruptible ? Ils véhiculent un climat de droiture, d’intégrité, ils sont sans compromis, ils ne se laissent pas soudoyer.

 

·         Les apôtres Pierre et Jean n’avaient « ni or ni argent »…

·         Le prophète Michée a résisté à ceux qui voulaient l’influencer à dire la même chose que les autres prophètes de cour… mais personne ne pouvait  l’acheter.

·         Guéhazi voulut profiter de Naaman dans le dos de son maître, la lèpre s’est attachée à lui. Il s’était arrangé pour se faire payer la guérison de Naaman… ça lui a coûté très cher !

 

La couronne de vie dans un monde où règne la mort

 

·         « Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et Je te donnerai la couronne de vie » (Apocalypse 2: 10).

Cette couronne est réservée à ceux qui seront morts à cause de la foi, les martyrs. Elle implique un renoncement et une fidélité qui vont jusqu’à sacrifier sa vie pour ne pas abjurer sa foi. Personne ne sait s’il ne sera un jour confronté à une telle situation ! Même si nous sommes convaincus que l’Eglise n’aura pas à traverser la grande tribulation, nous savons bien que certains, non seulement dans l’Histoire de l’Eglise, mais encore de façon contemporaine, ont été confrontés à l’emprisonnement, à la torture, à la privation et à la mort ! Rien ne nous permet de croire que nous sommes à l’abri de telles choses.

 

·         Jacques 1: 12: « 12 Heureux l’homme qui endure la tentation car après avoir été mis à l’épreuve, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment ».

 

ILS JETTERONT LEURS COURONNES DEVANT LE TRÔNE !

 

·         Apocalypse 4: 8/11: « 8 Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au–dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant qui était, qui est et qui vient ! 9 Et quand les êtres vivants rendront gloire, honneur et actions de grâces à Celui qui est assis sur le trône, à Celui qui vit aux siècles des siècles, 10 les vingt-quatre anciens se prosterneront devant Celui qui est assis sur le trône, ils adoreront celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jetteront leurs couronnes devant le trône, en disant: 11 Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car Tu as créé toutes choses, et c’est par Ta volonté qu’elles existent et qu’elles furent créées… ».

 

Les 24 vieillards symbolisent les 12 patriarches et les 12 apôtres de l’Agneau. Ceux-ci ont opéré et agi avec autorité dans les domaines de la « gloire », de « l’honneur », de la « puissance ». Ils étaient couronnés pour cela, mais au final, ils ont pris ces couronnes et les ont jetées aux pieds du Seigneur devant le Trône, reconnaissant que tout ce qu’ils avaient pu faire, c’était uniquement grâce au Seigneur, à Sa Volonté qui a fait que toutes ces choses existent !

Le tribunal de Christ sera, ou bien un moment de joie indicible devant un Seigneur qui nous remettra les récompenses qu’auront mérité notre service, ou bien un moment terrible si le Seigneur n’a aucune récompense à nous remettre ! Que de larmes inutiles, alors que nous avons reçu l’ordre de racheter le temps. Que de larmes inutiles alors que nous serons resté muets à ses appels divins à partager notre foi avec un monde qui se perd pour l’éternité ! Le tribunal de Christ est un moment que chacun connaîtra et il est fort possible que les faibles images que nous avons partagées soient loin de la réalité ! Mais il nous reste encore un peu de temps pour racheter le temps. Puissions-nous l’utiliser pour la gloire de Jésus qui a donné sa vie pour le Salut de nos âmes.

L’EGLISE VERTUEUSE EST LA COURONNE DE CHRIST

Une femme vertueuse est la couronne de son mari

Proverbes 12: 4

Il est question d’une femme vertueuse qui est la couronne de son mari. Nous le savons, il s’agit de l’Eglise de Dieu et le mari, c’est Jésus-Christ notre Seigneur. L’Eglise est une couronne pour Christ. Pourquoi ? Elle est vertueuse. Bientôt, cette « femme » sera à son tour couronnée, destinée à régner dans tout l’Univers aux côtés de son divin Epoux. Dans le Psaume 45: 2/16, nous avons quelques caractéristiques de cette « REINE » qui doit régner avec son Divin Epoux…

L’EPOUX, LE DIVIN ROI  JESUS-CHRIST :

·         « Tu es le plus beau des fils de l’homme, la grâce est répandue sur tes lèvres: C’est pourquoi Dieu t’a béni pour toujours. 3 Vaillant guerrier, ceins ton épée, — Ta parure et ta gloire, 4 Oui, ta gloire ! — Sois vainqueur, monte sur ton char, défends la vérité, la douceur et la justice, et que ta droite se signale par de merveilleux exploits ! 5 Tes flèches sont aiguës; des peuples tomberont sous toi; elles perceront le cœur des ennemis du roi. 6 Ton trône, ô Dieu, est à toujours; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité. 7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté: C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie, par privilège sur tes collègues. 8 La myrrhe, l’aloès et la casse parfument tous tes vêtements; dans les palais d’ivoire les instruments à cordes te réjouissent… ».

LA FUTURE REINE, L’EGLISE FIDELE DE JESUS CHRIST :

·         « 9 Des filles de rois sont parmi tes bien-aimées; la reine est à ta droite, parée d’or d’Ophir. 10 Ecoute, ma fille, vois, et prête l’oreille; oublie ton peuple et la maison de ton père. 11 Le roi porte ses désirs sur ta beauté; puisqu’Il est ton seigneur, rends-Lui tes hommages. 12 Et, avec des présents, la fille de Tyr, les plus riches du peuple rechercheront ta faveur. 13 Toute resplendissante est la fille du roi dans l’intérieur du palais; elle porte un vêtement tissu d’or. 14 Elle est présentée au roi, vêtue de ses habits brodés, et suivie des jeunes filles, ses compagnes, qui sont amenées auprès de toi; 15 On les introduit au milieu des réjouissances et de l’allégresse, elles entrent dans le palais du roi. Tes enfants prendront la place de tes pères; tu les établiras princes dans tout le pays. Je rappellerai ton Nom dans tous les âges: Aussi les peuples te loueront éternellement et à jamais ».

 

Retour accueil