Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 


                                                  Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

       

LA JOIE DU SEIGNEUR SERA VOTRE REMPART 

Néhémie 8: 10

Néhémie signifie consolation ou consolateur, cela nous parle du Ministère du Saint-Esprit au travers de cet homme qui a rebâti les murailles en ruines et les 12 portes de Jérusalem. Il faut la force et la sagesse du Saint-Esprit pour faire cela. Quand on regarde notre nation, on s’aperçoit qu’il y a beaucoup de ruines au niveau du peuple de Dieu (…). Ma main droite est gauche, tandis que ma main gauche n'est pas très adroite, c’est pourquoi j’ai besoin comme Néhémie, que Sa Main soit sur ma vie ! Au chapitre 2: 18, Néhémie reconnaît que la bonne Main de Dieu a été sur lui, et il dit à ses compatriotes:  

·         Je leur racontai comment la bonne Main de mon Dieu avait été sur moi et quelles paroles le roi m’avait adressées. Ils dirent: levons-nous et bâtissons et ils se fortifièrent dans cette bonne résolution”.  

Comment la Main de Dieu peut-elle être sur nous ? 

·         Exode 33 : 18/23 : « 18  Moïse dit : Fais-moi voir Ta Gloire ! 19 L’Eternel répondit: Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et Je proclamerai devant toi le Nom de l’Eternel; Je fais grâce à qui Je fais grâce, et miséricorde à qui Je fais miséricorde. 20 L’Eternel dit: Tu ne pourras pas voir Ma face, car l’homme ne peut Me voir et vivre. 21 L’Eternel dit: Voici un lieu près de Moi; tu te tiendras sur le rocher. 22 Quand Ma Gloire passera, Je te mettrai dans un creux du rocher, et Je te couvrirai de Ma Main jusqu’à ce que J’aie passé. 23 Et lorsque Je retournerai Ma Main, tu Me verras par derrière, mais Ma face ne pourra pas être vue ». 

Comment la Main de Dieu a-t-elle été sur Moïse ? Dans quelles conditions ? VOULOIR LA GLOIRE DE DIEU. Moïse devait se  tenir sur le rocher, ensuite être dans le creux du Rocher, et il ne devait voir que « par derrière », et non par devant. Sinon, c’est la mort de l’homme... Le Seigneur nous rappelle ici « toi suis Moi ». On ne peut Le suivre en passant devant Lui. C’est en restant « établi sur le Rocher » et ensuite « caché dans le Rocher » qui est Christ, que l’on peut « voir Sa Gloire ». C’est là, seulement là que la Main de Dieu fut sur Moïse. Pour que la Main de Dieu soit aussi sur nous, cela suppose :  

a)      D’ABORD, de « s’arrêter sur le Rocher », Moïse devait s’arrêter sur le Rocher (trad. David Martin). C’est ce qui arrive quand on rencontre Dieu, Il nous fait arrêter sur le Rocher (considérer la personne de Jésus), et, 

b)      APRES QUOI, se tenir debout sur ce Rocher stable (être relevé, restauré, rétablis par Jésus).  

c)      ENSUITE, d’être « caché dans le Rocher », comprendre que notre vie est cachée en Christ et que c’est Lui seul notre protection, 

d)     ENFIN, et dès le départ accepter d’être « derrière… », donc, de Le suivre, c’est-à-dire d’abandonner nos idées personnelles, nos plans, nos projets, notre calendrier, et Le laisser Lui diriger les évènements et les situations, etc. 

Notez bien que Moïse voulait voir la Gloire de Dieu. Est-ce aussi votre désir profond ? Si c’est le cas, la réponse de Dieu a de quoi nous étonner… Il dit: « JE VAIS FAIRE PASSER MA BONTE ! ». Si la France veut vraiment voir sa Gloire, Il répondra:  

JE VAIS FAIRE PASSER MA BONTE… ! 

Tout ce peuple a été galvanisé par le rapport de Néhémie et les « paroles que le roi lui avait adressées ». Nous aussi nous avons un roi qui nous adresse ses paroles (…). C’est très beau quand tout un peuple se lève comme un seul homme pour bâtir, édifier, construire: non pas pour diviser, ou pour détruire, mais, pour relever des ruines et pour faire que ce qui était une catastrophe, un chaos, un tohu-bohu, devienne harmonie, restauration, paix, bien-être. C’est merveilleux  quand tous ensemble nous sommes d’accord dans une même résolution. Il est bon qu’ensemble, nous prenions des résolutions fermes et que nous puissions dire: “nous allons maintenant nous lever pour bâtir !”.

Jésus a dit : “Je bâtirai mon église”, mais Il ne le fait pas sans nous, Il le fait avec nous, ou malgré nous ! Il désire le faire AVEC nous. Pour l’instant, je n’ai pas la vision d’aller prêcher en Afrique ou dans quelque autre pays mais j’ai vraiment la vision de mon pays, de ma nation et je désire qu’il y ait un travail de restauration dans les cœurs qui sont brisés. L’âme de la France doit être restaurée. Il est dit dans le Psaume 23:  

·         Il restaure mon âme”… 

… ce qui signifie qu’il y a eu des problèmes dans la vie de David, qu’il y a eu des ruines, des morceaux de sa vie qui ont été écrasés, piétinés, qui étaient en lambeaux et il dit: “j’ai besoin de restauration et j’ai besoin que ma vie soit reconstruite” et, les uns et les autres, nous avons aussi besoin d’une restauration sur le plan spirituel.  

La Clé du livre de Néhémie 

Ce qui va nous permettre d’œuvrer efficacement, de bâtir dans ce pays de France, c’est la chapitre 8 de Néhémie, au verset 10 car, je crois que c’est là que réside la clé du livre de Néhémie; c’est la clé qui nous permet, nous, Eglise de Jésus-Christ, de nous lever, d’avoir du dynamisme et de construire, de bâtir avec endurance et persévérance, jusqu’au retour de Jésus-Christ, l’œuvre de Dieu.  

·         « Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, envoyez des portions à ceux qui n’ont rien préparé car ce jour est consacré à notre Seigneur, ne vous affligez pas car la joie de l’Eternel sera votre force ».

La traduction littérale n’est pas: « la joie de l’Eternel sera votre force », mais: « la joie de l’Eternel sera votre REMPART ». Cette « joie » produit un rempart sur le plan spirituel et c’est pourquoi nous pourrons résister à tous les assauts de l’Ennemi. Si nous voulons faire quelque chose de solide, durable, de valable, nous devons prendre conscience que Dieu se réjouit de nos résolutions, qu’au Ciel il y a beaucoup de joie et beaucoup de rires, que les anges de Dieu sont en activité, ils sont au service de ceux qui doivent hériter du Salut, il y a de la joie dans le Ciel pour un seul pécheur qui se repent. Il ne s’agit en aucun cas d’essayer de fabriquer de la joie avec des chants ou de la musique, il ne s’agit pas de la joie du monde qui est éphémère, mais de la JOIE DE DIEU, LA JOIE QUI VIENT DU CIEL, DU CŒUR DE DIEU et qui se déverse dans nos cœurs quand nous sommes conscients de cette vérité que Dieu se réjouit de voir notre action sur terre. Il y a la joie du Ciel, et la Bible nous dit dans le Psaume 2:  

Dieu rit dans les cieux ! 

Quand Dieu a ramené les captifs de Babylone à Jérusalem, ils ont dit:  

·         “notre bouche était remplie de joie car Dieu a fait pour nous de grandes choses et on disait parmi les nations: l’Eternel a fait pour nous de grandes choses, nous sommes dans la joie”.  

Il y a connexion entre la joie et le rire. La version Tob dit:  

·         « Notre bouche était remplie de rires » (Psaume 126). 

Je souligne que de « grandes choses » sont liées à une « bouche remplie de joie, ou de rires… ». Avez-vous vu véritablement des gens joyeux qui ne rient pas ? Ils rient tout simplement et le Ciel, et l’univers de Dieu sont  remplis de joie, tout bruisse de la joie et de la gloire du Seigneur.  

Si on ne peut pas rire au Ciel, je ne désire pas y aller !
Martin Luther, 1483/1546 

Quand nous savons que Dieu se réjouit de son peuple, cela doit provoquer en nous un dynamisme, une énergie, un élan, des résolutions dans lesquels on se fortifie et nous disons: « nous allons maintenant bâtir ! ». La joie, c’est une des clés qui a donné à Néhémie ce dynamisme constructeur,  pour édifier l’œuvre de Dieu. La joie, c’est ce dynamisme qui nous donne une force qui force toutes les oppositions, les événements, pour forcer presque la main de Dieu, pour forcer la chance et mettre les choses de notre côté parce qu’il est dit: la joie de Dieu sera notre force et si nous avons la joie, forcément il en sera comme Dieu le désire et l’œuvre ira en grandissant. Si vous avez compris que la Joie du Ciel est un générateur d’énergie et de puissance, alors comme l’Apôtre Paul, vous direz une seule chose: 

·         « je ne désire qu’une seule chose, c’est de terminer ma course avec joie ».   

Si Paul a pu faire tout ce qu’il a fait c’est parce qu’il était animé, malgré les tribulations, malgré les oppositions, malgré les problèmes d’une joie ineffable.  

Le rire aux éclats est la preuve d’une âme excellente !
(Jean Cocteau) 

Je le crois de tout mon cœur, il y a une connexion entre la joie et le rire. Nous avons de quoi nous réjouir. Il y a plusieurs sortes de joies, il y a: 

LA JOIE DE LA CREATION 

·         Job 38: 7: « … les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ? ». 

Le contexte parle de la création de l’Univers. Dès le départ, il y a explosion de la joie de vivre, la joie de la création. Lors de la Création, Dieu a jeté l’homme dans l’Univers, mais par la rédemption, Il jette un univers dans l’homme, Il le transforme. C’est merveilleux d’avoir la conscience d’exister, la conscience de soi, d’être une créature, David disait: 

·         “je me réjouis et je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse”. 

Je suis, vous êtes une créature merveilleuse, il faut le dire, il faut le croire et puis il y a: 

LA JOIE DE LA REDEMPTION 

Nous étions dans les ténèbres, nous étions des pécheurs, Tel un bon berger, Jésus est venu dans ce monde et qu’a-t-Il fait ? Il est allé chercher la brebis perdue que je suis que vous êtes, et il nous a ramené sur les épaules dans la bergerie pour prendre soin de nous. Il dit Lui-même :  

·         « Réjouissez-vous avec Moi, car la brebis  qui était perdue est retrouvée ».  

Notez qu’Il est dans une très grande joie et qu’Il désire nous la communiquer.  

·         « Réjouissez-vous avec Moi » dit-Il !  

De même pour la parabole de la drachme perdue et qui est retrouvée, la femme, symbolisant le Saint Esprit, mot féminin en hébreu:  

·         « Réjouissez-vous avec Moi » dit-elle !  

De même dans la parabole du fils prodigue qui était perdu et qui est revenu à la Maison du Père. Une grande fête est organisée en sa faveur, et: 

·         « ils commencèrent à se réjouir ! » (cf. Luc 15).  

C’est d’ailleurs à l’initiative du Berger que la brebis est retrouvée et non par son intelligence et sa force, etc. C’est bien le berger qui va la chercher et qui la retrouve ! Ce qui veut dire que l’homme est totalement l’objet de cette grâce de Dieu. Dans ces trois paraboles de la joie du Salut, le berger, la femme et le père se réjouissent tous trois des « retrouvailles ».  

Réjouissez-vous avec MOI ! 

C’est la Joie du « MOI DIVIN », la Joie du Père, la Joie du Fils et la Joie du Saint-Esprit, LA JOIE DE DIEU ! Il nous a libérés des chaînes du péché et de l’adversaire, pour dominer le monde à nouveau et le ramener à Jésus-Christ; la Rédemption devrait nous faire sauter, bondir de joie et puis, une fois qu’on est chrétien, il y a une autre sorte de joie, c’est: 

LA JOIE DE LA COMMUNION 

·         La Bible dit : Il y a d’abondantes joies devant Ta face”… 

une joie amoureuse qui nous convint à une fête éternelle avec le Dieu d’Amour; Il le déverse dans notre cœur et cette joie, cette fête qui est dans le Ciel, devient notre joie pour toujours !  

·         Sophonie 3: 17 : « L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie; Il gardera le silence dans son amour; Il aura pour toi des transports d’allégresse ». 

Ne vous étonnez pas des temps de silence comme si Dieu vous avait abandonné. Ces temps précèdent un autre temps qui arrive Il tressaillira à cause de toi avec des cris de joie; reste fidèle dans la communion avec Lui, car un deuxième temps arrive, et: « Il aura pour toi des transports d’allégresse ». Je sais avec nombre de pasteurs avec moi que Dieu a des transports d’allégresse concernant notre fédération des églises chrétiennes évangéliques.  

Autres traductions: 

·         « Il tressaillira à cause de toi avec des cris de joie » (trad. BBA).

·         « Il pousse des cris joyeux à ton sujet » (trad. BFC).

·         « Il s’égayera en toi avec chant de triomphe » (trad. Darby).

·         « Il dansera pour toi avec des cris de joie » (trad. Jérusalem).

·         « Il poussera des cris d’allégresse à ton sujet » (trad. NBS).

·         « Il se réjouira à ton sujet avec chant de triomphe » (trad. Osty).

·         « Il danse pour toi avec des cris de joie » (trad. PDV).

·         « Il se réjouira à grands cris à ton sujet » (trad. S21).

·         « Il poussera des cris de joie, et Il exultera » (trad. Semeur).

·         « Il aura pour toi une triomphante allégresse » (trad. SER).

·         « Il est tout joyeux à cause de toi, dans son amour, Il te renouvelle, Il jubile et crie de joie à cause de toi. » (trad. TOB).

 Le texte hébreu dit: « Il gardera le silence dans son amour »; le fiancé de Sion est représenté d’abord plongé dans un silence d’extase avant d’éclater en transports d’allégresse. C’est absolument incroyable et magnifique ! 

DIEU DONNE AVEC JOIE 

·         1Corinthiens 9: « Dieu aime celui qui donne avec joie ».  

Le mot « joie » employé dans le texte original, vient de « hilaros » (en grec), ce qui a donné en français: « hilarité ». Dieu aime celui qui donne avec « hilarité », pourquoi ? Parce que Dieu Lui-même agit ainsi. Lorsque Dieu donne, Il le fait avec une joie débordante et quand Il donne, tout le Ciel est en fête, le Ciel rit et l’univers tout entier se réjouit lorsque Dieu fait des dons et comme Dieu donne beaucoup, le Ciel doit être dans une joie extraordinaire continuellement, c’est une fête éternelle. Je sais qu’il y a des trompettes, des harpes, et une multitude d’instruments que nous ne connaissons pas, mais surtout, des cœurs reconnaissants qui disent :  

·         « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts et paix sur la terre aux hommes qu’Il agrée ! ». 

Oh ! J’ai besoin d’apprendre à me réjouir dans le Seigneur et dire:  

·         Gloire à Dieu dans les lieux très hauts et paix sur la terre aux hommes qu’Il agrée !”.  

Quand Jésus est né, la Bible nous dit que les anges chantaient :  

·         Gloire à Dieu… dans les lieux très hauts !». 

Bien sûr, si on n’est pas dans les lieux très hauts, on ne peut pas non plus dire: Gloire à Dieu ! Nous sommes d’une autre dimension, nous représentons le Royaume de Dieu, et je crois que seulement ceux qui sont dans les lieux très hauts sur le plan spirituel peuvent dire « Gloire à Dieu ! ». Mais il y a mille et une raisons de dire “Gloire à Dieu” et la plus grande de toutes, c’est que Dieu a donné son Fils Unique, Jésus-Christ, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. Face aux tribulations, aux difficultés, face aux vicissitudes de l’existence, si tu n’as pas la joie du Salut, tu ne peux pas passer le cap, tu ne peux pas surmonter les obstacles, tu ne peux pas franchir les murailles de problèmes qui se dressent devant toi, tu ne peux pas déplacer les montagnes, car il faut une grande joie pour gravir les sommets pour déplacer les montagnes, et pour surmonter toutes sortes de difficultés et quand nous regardons Néhémie, il a eu épreuves après épreuves:  

· l’opposition,

· la moquerie dans son ministère,

· la ruse,

· le découragement intérieur,

· des offensives secrètes contre lui,

· des complots,

· des cabales,

· des calomnies,

· des mensonges,

· des rumeurs, toutes sortes de choses se sont mises contre lui, et aussi

· la tentative du compromis,

· les conflits internes au milieu du peuple…  

Malgré les nombreux « rabat-joie », la Joie Céleste qui était en Néhémie lui a donné de surmonter tous ses problèmes et toutes ses difficultés, et, bien qu’il y ait eu de la colère contre lui, il a surmonté avec joie toutes les situations, quelle que soit leur nature et quels que soient les traits enflammés du diable. Juste une petite pensée: tant que l’on et capable de donner, il y aura de la joie, mais si l’on cesse de donner, la joie s’estompe, et donner sans joie, ce n’est pas donner.

Donner avec joie c’est le germe de la semence 

Donc, Dieu aime celui qui donne avec hilarité, ce qui veut dire selon le dictionnaire “état de grand contentement, joie béate” et l’on donne un exemple :  

·         « Regarder le visage hilare d’un ivrogne, de quelqu’un qui a bu ». 

Ce qui est “hilarant” provoque le rire. C’est aussi un mouvement brusque de gaieté qui se manifeste par une explosion de rire, par exemple: une plaisanterie qui déclenche l’hilarité générale. N’avez-vous jamais remarqué dans un groupe, quelqu’un fait une plaisanterie et vous avez une envie de rire et vous ne pouvez plus vous contenir et le rire sort. Récemment nous avons entendu le prédicateur, qui est quelqu’un qui donne, qui aime donner, mais qui ne veut pas qu’on en parle,  la personne qui le remplaçait nous a expliqué ces choses et avec l’assistance, il y eu un petit complot, et il a été décidé qu’au moment où il parlerait de l’offrande tous se lèvent en criant de joie, en se réjouissant à ce moment-là et le prédicateur ne se doutait de rien et quand il a commencé à parler des offrandes les gens se sont levés, ils ont crié: “Alléluia !”, ils sautaient, bondissaient de joie et cela  a duré plusieurs minutes, les gens étaient heureux de donner leur offrande à Dieu, ils donnaient avec joie, avec hilarité. C’est comme cela que Dieu bénit, que Dieu récompense, si tu donnes de tout ton cœur, cette joie avec laquelle tu donnes est comme une semence !  

Donner sans joie, c’est comme une semence qui n’a pas de germe, pas de vie en elle-même. Si tu veux donner à Dieu, il faut que tu donnes de tout ton cœur, de toute ton âme et que tu te réjouisses de ce que tu fais un don et que tu sèmes ta semence car la Bible nous dit que Dieu fera pousser cette semence, Il la fera croître et Il te bénira en retour. Voilà pourquoi beaucoup de chrétiens ne sont pas bénis dans le domaine financier, c’est parce qu’ils n’ont pas appris à donner avec joie au Seigneur et si tu donnais de cette manière, en disant: je sème dans tel ministère, je sème mon offrande dans telle église, parce que je sais que c’est le champ de Dieu  et je le fais avec une grande joie, alors, si tu le fais de cette manière, il y aura un retour de manivelle. Dieu n’est pas chiche de ses bénédictions, Il désire te bénir au-delà de tout ce que tu as jamais reçu et jamais imaginé jusqu’à présent. 

Voulez-vous entrer dans Son Palais ? 

Si vous étiez dans son Palais royal, vous sentiriez vous menacé, craintif, et auriez-vous une conscience de pauvreté de manque…? Il y a tout dans son Royaume. Vous entendriez partout « Gloire ! Gloire ! Gloire ! Gloire ! Gloire ! Gloire ! Gloire ! », soulignant et faisant part de Ses immenses provisions, vous seriez saisis et votre foi serait boostée comme jamais auparavant. Mais comment entrer dans son Palais royal ? Il est écrit:  

·         « Tout dans son palais s’écrie Gloire ! » (Psaume 29: 9).  

Commencez à vous extasier dans sa Présence de tant de beautés, imprégnez-vous de ce qui s’y passe et de ces multitudes de sujets de gloire, et vous-même commencez à crier par la foi: « gloire ! Gloire ! Gloire ! »… Dès que vous allez commencer à vous écrier « gloire », vous allez constater que vous aussi vous êtes dans son Palais !  

Le don de Jésus, c’est la plus belle chose, le cadeau de Dieu, c’est cette Joie qui vient du MOI DIVIN, « réjouissez-vous avec MOI ! », au travers de la personne de Jésus car: 

            -Il est notre repos, Jésus est notre repos pour une âme qui est lassée,  

            -Il est la solution à toutes les situations désespérées,  

- Il est le remède à tous nos problèmes,  

            -Il est la source qui nous désaltère pour toujours,  

            -Il est le rémunérateur de la foi, il est celui qui donne la foi et qui la récompense,            

            -Il est la Parole Vivante qui agit en nous, Oh, j’aime Jésus !  

J’aime le don de Dieu et il réjouit mon cœur,            

            -Il est l’amour du Père,  

            -Il vient du cœur et du sein du Père,  

            -Il est le Salut éternel, la vie véritable,  

            -Il est le pouvoir et l’autorité qui nous donne la force sur les ténèbres,  

            -Il est la vie abondante,  

            -Il est le vrai bonheur,  

            -Il est la raison de vivre,  

            -Il est l’Alpha et l’Oméga,  

            -Il est le commencement et la fin,  

            -Il est le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs… 

LA JOIE PARFAITE           

·         Psaume 45: 6 « Tu aimes la justice, et Tu hais la méchanceté: C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu T’a oint d’une huile de joie, par privilège sur tes collègues ». 

·         Hébreux 1: 9: « Tu as aimé la justice, et Tu as haï l’iniquité; c’est pourquoi, ô Dieu ! ton Dieu T’a oint d’une huile de joie par-dessus tous tes semblables ». 

Ce qui caractérisait le plus le ministère de Jésus de Nazareth, c’est l’immense Joie qui L’animait, et pour cette raison, Il attirait à Lui les foules. Son onction était d’abord une « onction de joie au-dessus de ses semblables » ! Qui sont-ils ? C’est ceux qui Lui ressemblent, qui sont transformés à Son Image, par le Seigneur l’Esprit (2Corinthiens 3: 18). Sa Joie sera toujours plus grande que toutes les tiennes ! 

Evidemment, on ne peut donner que ce qu’on a. C’est pourquoi, la joie vient de Jésus et Jésus avait la joie, Il était continuellement dans la joie, Il était plein de joie dans le cœur et Il a dit dans l’Evangile de Jean:  

·         “Je vous ai dit ces choses afin que Ma Joie soit en vous et que votre Joie soit parfaite”. 

 J’aime Jésus-Christ et Sa joie  

Quelle joie de recevoir le Sauveur, celui qui est notre consolation, celui qui est notre maître, notre conscience, notre trésor. Jésus-Christ est tout et j’ai besoin de me réjouir dans le cadeau que Dieu m’a fait et même si tu n’avais pas de famille, même si tu étais tout seul, commence à te réjouir seul devant Dieu en disant: Dieu m’a fait un don merveilleux, extraordinaire, le don de Dieu, le Salut de mon âme, partager l’éternité dans la Cité Céleste, il n’y a rien de plus grand, de plus merveilleux, alors j’ai besoin d’être animé de cette joie du Ciel, la vie chrétienne n’est rien si elle n’est pas la joie, la joie c’est le devoir du chrétien et je crois que c’est à vous maintenant de prendre des décisions, quelles que soient les souffrances, les oppositions, les “murailles de Chine” qui se dressent devant vous réalisez que Dieu est bon et qu’Il nous a donné ce qu’Il avait de meilleur.  

 LA JOIE DE LA PROVISION 

·         Esaïe 60: 5: « Tu tressailliras alors et tu te réjouiras, et ton cœur bondira et se dilatera, quand les richesses de la mer se tourneront vers toi, quand les trésors des nations viendront à toi ». 

Le rire dans l’Esprit et les miracles financiers ! 

Aimeriez-vous recevoir un héritage de 42 millions... de dollars... de dettes ? C’est ce qui est arrivé à Richard Roberts quand il est devenu Président d’Oral Roberts University. Quand il a pris ses fonctions, l’équipe dirigeante lui a tendu cette dette colossale. Il était assailli, poursuivi par les banquiers et les créanciers. Son niveau de stress s’est élevé quand il a réalisé que l’université ne pouvait pas payer les factures, encore moins les dettes.  

·         « Je voulais m’enfuir et me cacher. J’étais absolument à côté de moi-même, inquiet et plein de craintes. J’ai développé un ulcère et ne pouvais plus dormir », déclare-t-il.  

En 9 mois, Roberts est devenu l’ombre de lui-même. Tourmenté dans ses rêves, il voyait les gros titres des journaux le déclarant responsable de la ruine de l’université, il commença à souhaiter n’être jamais né. Son épouse Lindsay, concernée par la santé émotionnelle de son mari, savait que Dieu était sur le point de faire quelque chose de surnaturel à son égard. Roberts est allé prêcher à Lakeland en Floride, à l’Eglise de maison du Charpentier, dont le pasteur était un membre de son équipe. Pendant qu’il était là, le Saint-Esprit le remplit avec une joie indicible. C’était quelque chose qu’il n’avait jamais expérimenté auparavant. Alors qu’il était étendu sur le sol, riant par le Saint-Esprit, le Seigneur lui parla:  

·         « Pendant que tu ris, Je Suis en train de payer la dette de 42 millions de dollars de l’université ».  

En effet en deux ans et demi, dit Roberts, Dieu a ramené la dette de 42 millions à 19 et demi, et je n’avais rien fait, dit-il ! Je ne pouvais faire aucun crédit. Je rends toute la Gloire au Seigneur. Il l’a fait surnaturellement. Ça a diminué de plus en plus, et la Joie du Seigneur est ma force

Mais, une autre transformation a pris place. Roberts rapporte que pendant qu’il était sur la moquette en Floride, son ulcère a été guéri ainsi que son attitude. Il dit que si vous l’aviez connu 5 ans auparavant, vous n’auriez pas pensé que c’était la même personne. Il expérimente une joie renouvelée, et la puissance jour après jour, ainsi qu’une nouvelle dépendance de Dieu. Roberts résume son expérience ainsi:  

·         « La peur est partie, l’inquiétude est partie, l’ulcère est parti ! J’ai appris comment chercher Sa face et non Sa main, Sa bonté, Sa miséricorde,  Sa justice, Son Royaume et Sa gloire, et pendant que je le faisais, le Seigneur dit qu’Il donnait toutes choses par-dessus tout. Pour Roberts, ce « toutes choses » données en plus, c’était 42 millions de dollars » (Cheryl Weber, Windsor, Ontario). 

LA JOIE DE LA GUERISON 

·         Malachie 4: 3: « 2  (3: 20) Mais pour vous qui respectez mon pouvoir, le soleil de justice se lèvera. Il apportera la guérison dans ses rayons. Vous sortirez en bondissant de joie, comme des veaux bien nourris » (trad. PDV). 

Réjouissons-vous de Son grand Amour, Il va pourvoir à vos besoins. En Jésus-Christ, il y a tout ce dont l’homme a besoin, tout ce dont tu as besoin ! L’Apôtre Paul disait:  

·         “Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins avec richesse et gloire EN Jésus-Christ”, parce que les Philippiens avaient donné leur offrande de cette manière, avec hilarité. 

 Comment garder le moral en toutes circonstances ? 

·         Néhémie 2 : « Je sortis de nuit par la porte de la vallée, et je me dirigeai contre la source du dragon et vers la porte du fumier, considérant les murailles en ruines de Jérusalem et réfléchissant à ses portes consumées par le feu. 14  Je passai près de la porte de la source et de l’étang du roi, et il n’y avait point de place par où pût passer la bête qui était sous moi. 15 Je montai de nuit par le torrent, et je considérai encore la muraille. Puis je rentrai par la porte de la vallée, et je fus ainsi de retour ».

Dès le départ de cette aventure, une joie indicible bouillonnait dans son cœur car Dieu déversait Ses Pensées en lui ! En faisant cette virée nocturne, il a mesuré et ressenti prophétiquement l’immensité de la tâche à accomplir, mais il allait prendre autorité dans chaque domaine, sur chaque situation, et aussi sur les ténèbres. La joie de Dieu allait lui servir et tout son peuple. Cela évoque pour moi toute une série d’attitudes intérieures nécessaires en toutes situations et circonstances… Quand Néhémie a considéré pour la première fois les murailles en ruines, c’était comme un défi à relever, mais à la fin de sa tournée, il a reconsidéré la muraille, mais plus de la même manière, cette fois-ci il l’avait vaincue, rétablie, relevée, et là est venue dans son esprit une parole inspirée de Dieu: « La joie du Seigneur sera votre rempart ! ». La joie de Dieu allait se déverser en eux voyant les résolutions des cœurs ! Savoir que Dieu était dans cette affaire et s’en réjouissait allait décupler leurs forces à tous. La joie permet de résister à tous les assauts de l’Ennemi sous quelque forme qu’il se présente. 

Quelques rappels qui peuvent devenir pour vous des principes de vie 

Une contrariété d'un collègue, un retard à un R.V qui tourne mal, un appareil qui nous lâche au mauvais moment et nous voilà perdre pour l'ensemble de la journée notre moral. Garder le contrôle de notre état d'esprit dans les "tempêtes de la vie" est très important. Notre jugement et nos décisions peuvent vite être affectés par une attitude pessimiste d'un moment. Je suis en recherche des meilleures solutions pour rester optimiste, même quand les circonstances ne s'y prêtent pas. 

Je sortis de nuit par la porte de la vallée…

 

REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI MALGRE LA NUIT ET LES SOMBRES VALLEES

 

Dans le cas de Néhémie, cette escapade nocturne était pleine de sens, une méditation prophétique avec les solutions à adopter… Faites le soir, avant de vous endormir, une lecture dont vous voulez conserver l’empreinte. Rien de tel que la marche pour aérer l’esprit et lui rendre sa souplesse et sa vigueur. Une marche au grand air, ne serait-ce qu’un quart d’heure, avant d’entreprendre un travail, est le meilleur adjuvant pour l’esprit. Tout en parlant en langues, faites un tour dans un parc ou une forêt, il y a des feuillages et des prairies, ce qui aura sur vous une influence favorable à votre calme, à votre santé, à votre équilibre. Sachez profiter de toutes les saisons. Choisissez la mer, les lacs, la montagne ou la forêt. Pendant l’hiver, soyez toujours des habitués de montagnes couvertes de neige. Jésus marchait beaucoup allant de lieux en lieux… 

… et je me dirigeai contre la source du dragon et vers la porte du fumier

 REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI MALGRE LE DRAGON ET LE FUMIER 

Et là il y a évocation d’une monstruosité appelée « dragon », c’est le serpent ancien, le diable. Il est la source polluée, de tous les maux. Ces « monstres » existent réellement, ils ne sont pas le produit de quelque imagination, on les appelle « esprits méchants dans les lieux célestes », « démons », « esprits impurs », etc. Jézabel de triste mémoire signifie « fumier ». Allait-il aussi confronter cette puissance démoniaque ? Qu’il en soit, cela ne devait pas sentir bon. Il a su qu’il devrait résister aux opinions et aux conseils contraires.

 

Face à l'adversité, c’est à vous de forger le bouclier de résistance contre lequel viendront se briser les conseils qui peuvent arrêter votre élan, inhiber votre énergie. La crainte paralyse tous vos efforts. Ce sont des sentiments parasites qu’il faut chasser. Vous devez toujours aller de l’avant, brancher votre esprit sur le Ciel ce qui va augmenter chaque jour en vous votre pouvoir d’action. Il faut faire effort pour se conquérir, conquérir les événements et les choses: succès, santé, bonheur. Tout devient facile à qui veut que ce soit facile, à qui prend l’habitude de se dire devant chaque difficulté nouvelle: “Ce n’est rien. Un pessimiste fait de ses occasions des difficultés, tandis qu'un optimiste fait de ses difficultés des occasions. Tout ce que Dieu veut doit arriver”. Si vous êtes timide, attachez-vous à fréquenter les audacieux, les courageux, les vrais “forts”, les efficients et les puissants. Vous deviendrez comme eux ! Surtout ne vous laissez pas influencer par les titres, les attitudes, en somme par l’apparence solennelle de certains “pontifes” qui veulent vous en imposer. Recherchez la vraie valeur. Ne vous découragez pas si vous constatez, au début de votre travail, quelques difficultés à vaincre. Dirigez-vous « contre » la source du Dragon. 

considérant les murailles en ruines de Jérusalem et réfléchissant

à ses portes consumées par le feu… 

REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI MALGRE LES RUINES ET LA DESOLATION 

La prise de conscience de ce que l’Ennemi avait fait pouvait le rendre pessimiste, mais ne reste pessimiste que celui qui a perdu toute volonté et qui ne peut donc arriver à l’optimisme par l’habitude volontaire, et se forgeant une manière d’être qui deviendra une bonne habitude. Néhémie ne pouvait se résoudre à ce que l’Ennemi avait fait de la ville, des portes, de sa muraille… Il lui a donc fallu la vertu de l’optimisme pour de travailler constamment à cette réalisation positive. L’optimiste doit montrer que rien n’est perdu. L’optimiste est naturellement bon, bienveillant, philanthrope, accueillant, serviable; non seulement il est heureux en lui-même, mais aussi il sème le bonheur partout où il passe. Pour devenir optimiste, il faut tenir loin de soi les individus sceptiques, douteurs, inquiets, anxieux, les envieux, les jaloux, les pessimistes et les geignards. Ne recherchez pas l’amitié de ceux qui doivent créer autour de vous une atmosphère difficile ou pénible. En chinois le mot crise est formé de deux caractères. L'un représente le danger, l'autre l'opportunité...

 … Je passai près de la porte de la source et de l’étang du roi… 

REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI CAR IL Y A UN ETANG DU ROI 

Des temps de rafraîchissements arriveront, car cela avait été une réalité pour Jérusalem dans le passé… se baigner à nouveau, se replonger dans « l’étang du roi » sera comme un bain de jouvence ! Il y a un « bain régénérant »… 

·         Tite 3: 5: « Dieu ne s’est pas occupé des œuvres de justice que nous avions pu accomplir, mais, poussé par sa seule miséricorde, Il nous a sauvés par le bain de la régénération et de la rénovation en l’Esprit Saint ». 

Ainsi, vous ne perdez jamais de vue que pour maintenir cet état optimiste, il faut certes cultiver l’enthousiasme, développer en vous le sens social et l’estime de soi-même, mais revenir aux buts de la nouvelle naissance, se souvenir que nous avons été régénérés et rénovés ! Mettez donc de l’enthousiasme dans vos actions, dans votre entourage, le succès en est le résultat. Quoi que vous entrepreniez, ne le faites jamais avec répugnance, mais réjouissez-vous de l’exécuter de tout votre cœur, et vous verrez combien la tâche devient facile ! Chaque matin levez-vous avec une nouvelle provision de vaillance, d’allégresse, de bonne humeur. Il ne faut jamais permettre au pessimisme, à la mauvaise humeur, à l’inquiétude, à la dépression, au doute, à l’hésitation, de s’installer dans son inconscient. Ce sont ces forces négatives qu’il faut tenir très loin de soi. Entretenez sans cesse cette pensée: “Je ne suis jamais pressé ni préoccupé, je suis sûr d’atteindre le but que je me propose”.  

… Je montai de nuit par le torrent et je considérai encore la muraille.

Puis je rentrai par la porte de la vallée, et je fus ainsi de retour… 

REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI MALGRE L’IMMENSITE DE LA TACHE

 

Effectivement la tâche est immense. Mais, Il a prévu de nous abreuver au torrent de ses délices, et le ruisseau de Dieu est plein d’eau. Nous avons à nous réjouir parce qu’il y a du travail, des choses à faire mais si je n’ai pas la joie et si je ne veux pas me réjouir, je vais bloquer l’œuvre, le plan de Dieu pour ma vie et je vais vivre une vie chrétienne morose, triste, morne, alors que Dieu peut me donner de l’énergie dans cette joie qui me renouvelle. 

·         Le meilleur travail est celui qui sort des doigts d’un homme joyeux”.  

 

Se réjouir du bonheur que l’on va apporter aux autres est une très belle et très noble attitude. Se réjouir du bonheur des autres est plus grand, plus profitable que d’envier ce qui leur arrive d’heureux. À ceux qui n’ont que des idées saines et des sentiments nobles, douceur, calme, bienveillance, répondront la sympathie, le dévouement et la gratitude. Si la gaîté ne s’obtient pas spontanément, et pendant les jours sombres, il faut s’éduquer pour l’obtenir. Croire que ce qui est vrai pour vous, au fond de votre cœur, est vrai pour tous. Ne perdez jamais de vue cette idée : Vous seul pouvez réaliser le plan qui est en vous. Ce ne sont pas les conseils des autres qui vous aideront. Il faut croire et te dire que tu possèdes en toi les qualités qui permettent de réaliser son œuvre. Prie comme si tout dépendait de Dieu et agis comme si tout dépendait de toi. L’arche devait reposer sur les épaules d’hommes désignés, consacrés. C’est sur tes épaules que repose l’œuvre. 

… et il n’y avait point de place par où pût passer la bête qui était sous moi… 

REJOUISSEZ VOUS AVEC MOI IL N Y A PAS DE PLACE POUR CE QUI EST ANIMAL

 

Ce qui est « animal » ne peut pas passer le cap et les obstacles. L’apôtre Paul parle de l’homme « animal ». C’est l’homme non régénéré par la foi en Jésus. Par exemple, de telles personnes qui craignent et appréhendent la maladie sont déjà des malades. Celui qui se “laisse vivre”, se laisse mourir. La nature « charnelle » et « animale » ne peut envisager d’aller plus loin, et se laisse dominer par les événements ! "Il n’y a pas d’événements misérables, il n’y a que des événements misérablement accueillis” (Maurice Maeterlinck). N’oubliez jamais qu’à celui qui sourit, le destin ne demande qu’à sourire. Les beaux jours sont en vous. C’est vous qui faites pleuvoir sur les bons comme sur les méchants, si vous voulez être parfait comme votre Père céleste est parfait. Jésus demande que l’on ait cet état d’esprit. C’est vous qui faites lever votre soleil sur les bons comme sur les méchants, c’est vous qui façonnez le monde à l’image de Dieu. En d’autres termes, notre attitude envers tous fait la pluie et le beau temps… !!! Au-dehors, vous projetez l’éternelle fête qui se déroule au-dedans de vous-même. Chaque jour il faut se répéter cette formule:Ce que j’entreprends n’est pas facile, mais Dieu m’a donné la capacité nécessaire pour le réaliser”. 

LA JOIE DU SALUT 

Selon Jean 3: 16, nous constatons que Dieu nous a donné le MAXIMUM et le MEILLEUR. Dieu ne nous a pas donné des restes, Il nous a donné le tréfonds de Son cœur en Jésus-Christ et s’il y a de la joie au Ciel, il y a de la joie sur la terre à cause du Salut.  

·         Je veux, disais Habakuk le prophète, me réjouir dans le Dieu de mon Salut !”. 

Habakuk signifie: « celui qui prend dans les bras, celui qui fait une étreinte ! ». Saisissez-vous de ce Salut, et vous allez expérimenter une grande allégresse, il va y avoir une transmission de la joie du Ciel dans votre cœur. Dans le Psaume 51, David disait:  

·         “Rends-moi la joie de Ton Salut !”. 

Oh, combien c’est précieux, c’est si précieux. Si quelqu’un l’avait perdue, revenez au Seigneur et vous allez à nouveau l’étreindre en disant “mais, quel Salut merveilleux, je veux le prendre dans mes bras”. La louange c’est “embrasser”, c’est prendre dans les bras. Je me saisis de l’Amour de Dieu et de Ses grâces ! Oui, le rire aux éclats, c’est la preuve d’une âme excellente ! Alléluia ! Certes, il y avait tellement de problèmes, qu’Habakuk entrevoyait les Chaldéens qui allaient envahir tout le pays, et à ce moment-là il se dit :  

·         « le figuier ne portera pas de fruits, la vigne ne produira pas non plus, l’olivier non plus », et cela va être une catastrophe épouvantable pour tout le pays, mais il dit ces paroles à la fin du livre:  

·         Je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut !”. Je veux me réjouir !  

Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de Volonté ! 

(Alain) 

Le mot « Chaldéens » signifie « comme des démons » !!! Oui, aujourd’hui en France, en Europe il y a « comme des démons » qui envahissent la société de diverses manières, par la télé, les médias de toutes sortes, la littérature, les films etc. C’est vraiment terrible, mais dans une situation aussi difficile pour beaucoup d’enfants de Dieu près de perdre courage, nous avons l’exemple d’Habakuk qui dit « Je veux me réjouir ! ».  

Certains attendent que quelque chose leur tombe du Ciel pour commencer à se réjouir mais nous voyons au travers de ces paroles que la joie c’est quelque chose de volontaire et si tu n’es pas volontaire pour la joie, tu resteras à te morfondre dans tous tes problèmes et dans toutes tes difficultés, c’est toi qui décides de te réjouir ! Quand tu parles en langues, c’est toi qui décides ou de t’arrêter et de recommencer. La joie c’est la même source, le Saint-Esprit, mais tu peux te réjouir à tout moment et quand tu le veux même si les situations sont épouvantables, même si tout est sombre et triste autour de toi, même si tu vois comme une épée de Damoclès continuellement au-dessus de ta tête, je voudrais te dire que tu peux te réjouir quand tu le veux ! 

 REJOUISSEZ VOUS TOUS LES JOURS ! 

L’Apôtre Paul le disait dans l'Epître aux Philippiens:  

·         « Réjouissez-vous toujours »… 

et « toujours » cela veut dire toujours, chaque jour, chaque heure, chaque minute, continuellement, tu peux être dans la joie et je le répète, il dit: 

·         “Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur” !  

Le Salut que Dieu nous a donné en Jésus-Christ n’est-il pas la plus grande chose, ne doit-il pas faire la joie de notre cœur ne doit-il pas y avoir en nous-mêmes un festin, une fête extraordinaire, un chant, une musique qui nous amène à élever notre âme de plus en plus haut, nous avons besoin de nous exhorter nous-même, de nous stimuler à la joie, comme  dit David dans les Psaumes :  

·         Mon âme, bénis l’Eternel !” et il s’exhortait lui-même et à sa mémoire: “et n’oublie aucun de Ses bienfaits !”. 

Il y avait un chant que j’aimais, qui disait:  

·         Compte les bienfaits de Dieu et tu verras en adorant combien le nombre en est grand, compte les bienfaits de Dieu !”. 

Il y a des gens qui ne voient que leurs tristesses, que leurs faillites, que leurs misères et les points noirs, mais il faut aussi regarder  les bonnes choses:  

·         tu es vivant, tu peux avoir la joie de te réveiller tous les matins avec un beau soleil ou un beau ciel gris !  

On peut dire: il ne fait pas beau, se plaindre quand il fait soleil qu’il fasse trop chaud ou trop froid quand il n’y en a pas. Moi, quand je me réveille, je suis content parce que je me dis: tiens, voilà encore un jour de plus en moins !  Alléluia !

La joie de se réveiller chaque matin, d’être encore en bonne santé,  et de vivre, la joie de voir le soleil et la pluie,

La joie d’avoir une maison et une famille et si je n’ai pas de famille, d’avoir des amis, et si je n’ai pas d’amis d’avoir du travail, amen ?  

La joie de savoir que Dieu nous aime pour de bon, c’est vrai, Dieu nous aime. 

La joie de rencontrer un sourire dans notre quotidien et de donner nous-même un sourire,  

La joie de savoir qu’un jour ou une nuit, on partira de l’autre côté, dans l’éternité et qu’on sera avec le Seigneur pour toujours, mais il y a des sujets de joie continuels. Mais, pour beaucoup, d’ores et déjà, nous pouvons selon Matthieu 25 verset 23, et par anticipation:

 

ENTRER DANS LA JOIE DE NOTRE MAÎTRE !

 

Conclusion : Néhémie 8: 11/12: «  Les Lévites calmaient tout le peuple, en disant: Taisez-vous, car ce jour est saint; ne vous affligez pas ! 12 Et tout le peuple s’en alla pour manger et boire, pour envoyer des portions, et pour se livrer à de grandes réjouissances. Car ils avaient compris les paroles qu’on leur avait expliquées ». 

Retour accueil