Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 50 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Signes des temps
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

 

 Pasteur Gérard Sadot
 Messages apportés à l'Eglise Chrétienne Evangélique de 84170 Monteux (Carpentras)
 

 PROCLAMER UNE ANNEE DE MEGA GRACE

UNE MEGA GRACE REPOSAIT SUR EUX TOUS !

·         Actes 4: 32/35: «  La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux. 33 Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous. 34 Car il n’y avait parmi eux aucun indigent: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu, 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun selon qu’il en avait besoin ».

Juste une remarque, ils n’étaient qu’un cœur et qu’une âme. Cette belle unité qui n’a strictement rien à voir avec un œcuménisme ambiant qui aujourd’hui dénature la Doctrine de Christ et des apôtres. Dans Jean 17 quand Jésus parle d’unité, Il parle de l’union qui est entre Lui et le Père dans le dessein de rédemption. Il voulait que nous soyons aussi unis dans un même dessein de rédemption que celui qui L’unissait au Père. C’est cela l’unité dont il est question, et non pas de se réunir pour être plus fort parce que l’union ferait la force… ou parce que l’on aurait des points communs ou des valeurs communes. Je pense que de telles unions sont plutôt une … farce !

Maintenant, la Grâce ne peut être petite par définition, elle ne peut être et ne doit être que GRANDE. Si la grâce est « petite », il y a anomalie. La vie Normale de l’Eglise doit être vécue avec une Grande Grâce. Rien de moins.

A noter qu’il y a une  relation étroite entre les manifestations de la charité énumérées en Actes 4: 32/34 et la puissance avec laquelle les apôtres rendaient témoignage de la résurrection de Jésus-Christ, le Seigneur. Cette grande puissance résultait de la vérité qu’ils proclamaient; elle était due aussi à l’action du Saint-Esprit en eux et par eux, comme le montrent les mots « Il y avait une grande grâce sur eux tous ».

Mais cette action n’aurait pu s’exercer aussi efficacement et la prédication des apôtres n’aurait pas trouvé autant de crédit, si la vie nouvelle, et en particulier l’amour fraternel, dont l’Église se montrait animée, n’avait parlé en faveur de leur doctrine. Jésus déjà avait annoncé que sa mission divine serait reconnue du monde dans la mesure où ses disciples seraient unis dans l’amour rédempteur (Jean 17).

Cette relation est indiquée dans notre passage par le « car » qui introduit Actes 4:34. — S’il nous est dit que la résurrection du Christ était le sujet principal du témoignage rendu par les apôtres, c’est que cette résurrection démontrait:

-          la divinité de Jésus de Nazareth,

-          annonçait le triomphe de sa cause et,

-          ouvrait aux âmes croyantes la source de toute vie. 

 

·         Actes 4: 2: « … ils enseignaient le peuple, et annonçaient en la personne de Jésus la résurrection des morts ».

·         Actes 1: 22: « Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, 22 depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où Il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection ».

·         Actes 3: 15: « Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins ».

·         Actes 17: 18: « Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Et les uns disaient: Que veut dire ce discoureur ? D’autres, l’entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient: Il semble qu’il annonce des divinités étrangères ».

Un tel témoignage de la résurrection de Jésus-Christ et plus tard des morts est tellement pressant dans notre pays où l’actualité terroriste et morbide frappe nos concitoyens... plutôt que de chercher dans l’œcuménisme la force pour dire qu’on existe encore. Ce n’est là qu’un « bras de chair » (cf. 2Chroniques 32: 8). La grande grâce qui reposait sur tous ne doit pas s’entendre ici de la faveur dont ils jouissaient auprès du peuple (cf. Actes 2: 47), mais de la grâce divine, qui produisait ces beaux fruits en eux tous.

·         Esaïe 61: 1/2: « L’Esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, parce que l’Éternel m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux misérables; Il m’a envoyé pour bander ceux qui ont le cœur brisé, pour publier aux captifs la liberté et à ceux qui sont liés l’ouverture de la prison, pour publier l’année de la bienveillance de l’Éternel ».

C’est le Christ qui parle, c’est son œuvre de rédemption qui est ici décrite. La suite du chapitre d’Ésaïe annonce le retour de la captivité et les bénédictions que l’Éternel répandra sur son peuple. Mais l’esprit du prophète voit infiniment plus loin et plus haut, il contemple la présence et l’œuvre du Grand Réparateur promis à Israël. Chaque mot de sa prophétie le témoigne, et nous en avons pour preuve l’autorité même de Jésus-Christ (Luc 4: 21). Le Christ déclare d’abord de la manière la plus solennelle que l’Esprit du Seigneur, l’Éternel, repose sur lui, parce que l’Éternel l’a oint de cet esprit. Oint est la traduction de l’hébreu Messie est du grec Christ (Cf. Matthieu 1: 16).

·         Luc 4 : 18/19: « L’Esprit du Seigneur est sur Moi, parce qu’Il m’a oint pour guérir ceux qui ont le cœur brisé; pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, 19 pour proclamer une année de grâce du Seigneur ».

‘PRO-CLAMER’ c’est « clamer comme des professionnels ». Clamer, c’est « manifester son opinion en termes violents, par des cris, réclamer à grands cris ».

Je remarque que Jésus termine sa lecture sur « proclamer une année de grâce », et Il s’arrête juste avant le verset qui dit: « et un jour de vengeance de notre Dieu ». Le temps de la grâce arrive à son terme, vient le « jour de vengeance ». Si l’on considère que l’année, le temps de la Grâce a commencé au moment où Jésus a prononcé ces paroles, et que celui-ci doit durer 2 jours prophétiques (Luc 12: 32, « un jour est comme mille ans aux yeux de Dieu », cf. Psaume 90: 4), alors nous arrivons probablement aux derniers jours, voire les dernières heures du temps de la Grâce…

UNE MEGA GRACE EST NECESSAIRE POUR proclamer l’année favorable du Seigneur

L’hébreu porte: l’année de bienveillance (ou de grâce) de l’Éternel. Il s’agit de l’année du jubilé, qui revenait tous les cinquante ans (Lévitique 25); année de grâce et de joie universelle:

- où les travaux cessaient, les esclaves étaient rendus à la liberté,

- les dettes acquittées,

- les prisonniers amnistiés, etc.

Cette année était une image du règne bienheureux du Christ. On comprend toute la grandeur et la beauté des espérances inspirées ainsi au peuple par le prophète, et dont la signification symbolique a été si pleinement réalisée par le Sauveur.

Qu’est-ce que la Grâce ? 

De la Genèse à l’Apocalypse, le mot grâce apparaît 153 fois. Elle est amplement suffisante pour couvrir tous les besoins des uns et des autres, pour supporter, pour endurer, pour surmonter et dépasser toutes situations conflictuelles avec l’Ennemi et pourvoir à tous les besoins de Son Œuvre, de son Royaume. Rien ne peut manquer au ministère de Jésus-Christ. Le signe adopté par les premiers chrétiens fut celui du poisson qui en Grec se dit “ICHTUS” qui voulait dire: “Jésus Christ Fils du Dieu Sauveur”. Après sa Résurrection, les disciples ont péché 153 gros poissons.

·         Jean 21: 11: « Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point ».

Nous l’avons déjà signalé, nous trouvons 153 fois le mot “Grâce” dans toute l’Ecriture. Les poissons symbolisent l’abondance de la Grâce de Dieu.

Qu’est-ce que la grâce ? Le mot grâce signifie simplement “une faveur imméritée”. Mais, il y a bien plus dans la grâce de Dieu que les croyants n’en sont conscients. La grâce est un don de Dieu. On ne peut œuvrer pour l’obtenir, et moins encore la gagner avec de l’argent. L’apôtre Paul déclare dans Ephésiens 2: 8:

·         “C’est par grâce que vous êtes sauvés au travers de la foi, et cela ne vient pas de vous. C’est le don de Dieu.”.

Puisqu’il s’agit d’un don, il n'y a qu'à le recevoir. La première fois que le mot “grâce” est mentionné dans la Bible est en rapport avec Noé dans Genèse 6: 8:

·         “Et Noé trouva grâce aux yeux de Dieu”.

Il a trouvé la grâce à une époque où toute choses allaient être détruites. La Bible nous dit comment Dieu a fait venir le déluge.

·         Genèse 6:17: “Je vais faire venir le déluge d’eaux sur la terre, pour détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel; tout ce qui est sur la terre périra”.

Mais, tous ne furent pas détruits dans ce déluge. “Tout ce qui est sur la terre périra”. Seul Noé est resté en vie et ceux qui étaient dans l’arche. Comment était-il possible pour eux d’être délivrés du déluge qui a ravagé toute la terre ?  Ceci a été possible parce que:

·         “Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu”.

Quelle faveur. La grâce signifie “une faveur imméritée”.

Noé, avant la révélation de Jésus-Christ, a joui de la faveur imméritée de Dieu. Il a été délivré du déluge. Il a été épargné parce qu’il avait l’ingrédient essentiel de la grâce dans sa vie... ce que personne d’autre n’avait. La grâce l’a sélectionné. La même chose peut vous arriver. Si Noé, qui vivait dans l’ancienne dispensation pouvait bénéficier de la faveur imméritée, à combien plus forte raison vous qui croyez maintenant au Fils de Dieu, étant sous la nouvelle alliance, vous pouvez en jouir. Noé a donc été délivré du débordement destructeur. Aujourd’hui, il y a différents sortes de flots débordants qui détruisent les gens. L’ennemi cherche à détruire le croyant. Le mot “destruction” dans le Nouveau Testament ne signifie pas seulement aller en enfer, mais il veut dire aussi un manquement, une absence d’accomplissement dans la vie. Il signifie exister, sans vivre réellement. Dieu veut que vous viviez et ayez la vie en abondance.

·         Jean 10:10: “Je suis venu afin que mes brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance”.

 

-          Si vous êtes mariés et que vous n’ayez jamais connu la paix dans votre foyer, ou joui pleinement de votre mariage, voilà un flot destructeur.

-          Peut-être vous dans les affaires, et partout où vous avez essayé d’étendre vos mains, rien n’a jamais marché. Encore un flot de destruction.

-          Des gens vous ont peut-être trompé sévèrement, vous êtes entrés dans des relations mauvaises qui ont sapé tous vos espoirs dans la vie. Ce sont là des flots destructeurs.

-          En tant qu’étudiant vous avez échoué à vos examens... Vous n’êtes pas employés, vous n’avez pas d’enfants, vous êtes malades dans votre corps, vous avez une peine de cœur, ou vous avez des difficultés à grandir spirituellement ? Tous ces flots de la vie veulent vous détruire.

Les portes de fer vont s’ouvrir pour vous. La manière dont Noé a été préservé est aussi le chemin que Dieu veut pour le croyant pour être délivré surnaturellement de tout déluge. Faites-vous face à un flot de destruction maintenant... et vous pensez que vous avez fait tout ce qu’il y avait à faire sans résultat ? Demandez la grâce de Dieu, et Il amènera la solution de cette situation dans le Nom de Jésus. La grâce de Dieu vous verra au travers.

D’OU VIENT LA GRACE ?

La grâce vient de Dieu par Jésus-Christ. Mais il est nécessaire de mettre de l’ordre dans nos priorités.

·         Jean 1: 17: “La grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ”.

Cela implique deux choses :

- Premièrement, la grâce vient de Dieu et non de l’homme. L’erreur de bien des gens, et des chrétiens, est de chercher la faveur auprès des hommes, et ainsi ils manquent la faveur de Dieu. “On ne peut courir deux lièvres à la fois”. Vous ne pouvez regarder en haut et en bas en même temps. C’est la même chose quand vous cherchez la faveur des hommes; vous ne pouvez déclarer regarder vers Dieu pour avoir sa faveur, et en même temps regarder aux hommes. Arrêtez de chercher la faveur des hommes, et cherchez celle de Dieu. Quand vous cherchez la faveur de Dieu, vous êtes dans la bonne direction, la bonne source, et quand vous avez la faveur de Dieu, tôt ou tard, vous aurez aussi la faveur des hommes. Même si les hommes ne veulent pas au départ vous accorder de faveurs, après un temps, ils seront contraints de le faire. C’est ainsi parce que, si Dieu est pour vous, personne ne peut être contre vous.

Mais il est nécessaire de mettre de l’ordre dans nos priorités.

·         Genèse 6: 8: “Mais Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu”.

Ce n’est pas tout de suite que Noé a trouvé grâce aux yeux des hommes parce que dans un premier temps, ils ne croyaient pas dans sa mission de construire une arche en vue d’une pluie diluvienne qui n’était jamais tombée. Quelques personnes devaient se rire de Noé... Mais parce qu’il avait trouvé grâce aux yeux de Dieu, il n’a pas été impressionné, découragé, mais plutôt stimulé.

- Deuxièmement, nous voyons que bien que la grâce vient de Dieu, elle vient par Jésus-Christ. Dieu a fait de Jésus le médiateur entre Lui et les hommes. Pour jouir de la grâce, l’homme doit avoir une rencontre personnelle, (communion) avec Jésus-Christ. Il est indispensable d'accepter Jésus dans son cœur comme Seigneur et Sauveur pour en jouir pleinement. En dehors de Jésus, la grâce ne peut-être expérimentée dans cette dispensation. Si donc vous voulez la faveur de Dieu, vous devez nécessairement être né de nouveau, accepter Jésus comme votre Sauveur et Sauveur, et Lui donner la place qui lui revient de droit. Cela facilitera la grâce de Dieu et des hommes. Le Salut est un préliminaire, une condition préalable pour accéder à la grâce. Quand vous avez trouvé Jésus, automatiquement, vous allez trouver la grâce de Dieu. Lors de votre Salut, un dépôt de la grâce a été mis en vous; Mais vous avez un rôle à jouer pour pouvoir en jouir. Quelle est cette part ?

Seule la grâce de Dieu peut transformer l’homme

La grâce de Dieu forme et transforme l’homme. Qui que ce soit qui trouve la grâce aux yeux du Seigneur sera transformé, que ça plaise ou non au diable. Paul parlant de lui-même et de sa place en Dieu dit:

·         1Corinthiens 15:10: “Par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis”.

En dehors de la grâce aucun homme ne peut être transformé. Tous, croyants et non-croyants veulent réaliser quelque chose dans la vie. Mais en dehors de la grâce, rien ne sera accompli. Mais quand la grâce de Dieu est a manifestée dans la vie d’un homme, alors, il n'y a aucune limites à ce qu’il peut accomplir. Cette grâce dont nous parlons rendra le chemin facile. Peu importe quels sont vos rêves dans votre vie, ni ce que vous voulez dans la vie, la grâce de Dieu rendra tout possible.

·         2Corinthiens 12:9: “Et Il me dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse”.

LA GRACE EST AMPLEMENT SUFFISANTE !

« Il m’a dit », seulement après la troisième prière. Toutefois, cette grâce était déjà agissante sans qu’il la demande, c’est juste une information que le Seigneur lui donne, et qui va enrichir sa conception d’une partie, d’un aspect de la Grâce dont il n’avait pas encore conscience…

·         « Afin que sa puissance repose sur moi »: « repose »: « plante sa tente », c’est une allusion à Exode 40: 34:

 

·         « Alors la nuée couvrit la tente d’assignation, et la gloire de l’Eternel remplit le tabernacle. 35 Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente d’assignation, parce que la nuée restait dessus, et que la gloire de l’Eternel remplissait le tabernacle ».

La grâce suffit, car la puissance divine s’accomplit, en grec « devient parfaite », dans la faiblesse même de son enfant. Selon ce que Paul enseigne ici, elles permettent surtout au chrétien de reconnaître ses propres faiblesses afin de pouvoir bénéficier plus pleinement de la puissance de Dieu. Comme vous le savez, un des noms divin est « ELOHA », un singulier d’Elohim. Ce nom vient d’une racine évoquant « Celui qui fait frémir les créatures », ou, « Celui qui protège contre toute peur ». « EL », vient d’une racine qui signifie: « Fort, solide, puissant comme le plus beau chêne ». C’est ainsi que notre Seigneur a la capacité de nous garder dans sa Grâce, car c’est dans sa nature même.

Les illustrations de ce principe abondent dans la Bible, mais l’exemple du roi Ozias est particulièrement approprié (2Chroniques 26:1-21). Élevé au titre de roi à l’âge de seize ans, il était certainement très conscient de sa propre faiblesse et de son manque d’expérience. C’est pourquoi il a eu l’humilité de chercher la face du Seigneur et le conseil de Zacharie

·         « qui avait l’intelligence des visions de Dieu » (2Chroniques 26: 4).

Les Écritures nous indiquent que Dieu l’a aidé merveilleusement et l’a fait prospérer jusqu’à ce qu’il soit devenu puissant. Puis elles nous disent que :

·         « lorsqu’il fut puissant, son cœur s’éleva pour le perdre » et qu’il « pécha contre l’Éternel » (2Chroniques 26: 16)…

… en voulant s’attribuer des fonctions réservées uniquement aux sacrificateurs. Nous constatons, non sans une certaine crainte, que plus on a accompli d’œuvres pour le Seigneur, plus on est susceptible de tomber dans les illusions de grandeur. Les souffrances, les outrages, et les calamités sont autant de « garde-fous » que le Seigneur permet sur notre chemin pour nous empêcher de la quitter et de nous démolir par l’orgueil.

Sa grâce est suffisante pour faire de vous ce que Dieu vous a destiné à être. Plutôt que d’essayer d’atteindre les buts de Dieu dans votre vie, ne détachez pas vos regards de Sa grâce, parce que c’est ce qu’Il utilise pour vous former. Si vous êtes quelqu’un aujourd’hui, reconnu, apprécié, c’est par la grâce de Dieu. Si vous avez réussi dans vos affaires, dans votre carrière, votre mariage, votre vie spirituelle, etc., ne faites jamais l’erreur de penser que c’est parce que vous avez su comment y parvenir. Plutôt, reconnaissez et appréciez le fait que toutes choses sont devenues possibles à cause de la grâce de Dieu, le formateur de l’homme, qui a été déversée en vous. Quand vous agirez de la sorte, vous allez vous élever plus haut encore. La grâce a fait de Paul ce qu’il est devenu et fera de vous ce que vous allez devenir.

·         Tite 2:11: “La grâce de Dieu est source de salut...”

La grâce de Dieu peut être comparée à une boîte contenant tout pour remplir chaque domaine de la vie. Où que ce container soit convoyé, il y a distribution de son contenu. Notez le mot source. Elle  “EST”, non pas « SERA ». Bien des gens se battent dans la vie, portant de très lourds fardeaux. Ils oublient que nous courons dans une compétition, et que personne portant une lourde charge dans le naturel ne peut gagner la course. Le temps qu’il arrive, tout le monde est rentré chez soi.

·         1Corinthiens 9:24: “Ne savez-vous pas que tous ceux qui courent dans le stade, mais qu'un seul reçoit le prix ? Courez de manière à le remporter”.

Le mot Salut dans Tite 2:11, inclut la délivrance du péché, et l'accomplissement de nos désirs dans tous les domaines de la vie. A un pécheur elle donne le salut des péchés. C’est ce qui est dit dans Ephésiens 2: 8:

·         C’est par grâce que vous êtes sauvés”... C’est le don de Dieu”.

Pour un homme marié, le salut signifie un accomplissement parfait, une plénitude. Pour l’homme d’affaires, salut signifie prospérité, pour un étudiant, salut signifie la réussite a ses examens... pour la stérile, salut signifie avoir des enfants... La grâce de Dieu est le convoyeur de puissance dans les situations de la vie qui affaiblissent l’homme. Vous savez quel est le domaine de votre vie qui doit être rempli. Pourquoi ne pas permettre à cette grâce de Dieu d’opérer dans tel domaine de votre vie...

LA GRACE SUFFIT POUR DELIVRER

Elle délivre des déluges. Souvenez-vous que l'échec, la maladie, l’infirmité, la pauvreté, la peur, sont un déluge :

·         Psaume 18: 16/17: « Il étendit sa main d’en haut, Il me saisit, Il me retira des grandes eaux; 17 Il me délivra de mon adversaire puissant, de mes ennemis qui étaient plus forts que moi. 18 Ils m’avaient surpris au jour de ma détresse; mais l’Eternel fut mon appui. 19 Il m’a mis au large, Il m’a sauvé, parce qu’Il m’aime ».

La présence de la grâce de Dieu, quand elle est découverte, délivre de toutes ces choses. Tous ont été détruit, mais Noé, a été délivré, la grâce a amené la délivrance. Lui et sa famille furent délivrés. En face d’un danger imminent, la grâce de Dieu vous apercevra et vous délivrera. Ne mettez pas votre espoir dans vos forces, parce que le bras de la chair vous conduira à l’échec, mais la grâce de Dieu ne déçoit pas. Souviens-toi:

·         Jérémie 17:5: “Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme et qui prend la chair pour appuie”.

LA MEGA GRACE EST NECESSAIRE POUR renvoyer libres les opprimés

et ceux qui sont froissés, foulés, brisés…

Il y a trois types d’actions de l’Ennemi dans la vie des hommes:

·         - les obsessions, qui agissent dans les pensées de l’homme.

·         - les oppressions, qui opèrent dans l’environnement et sur le corps des hommes.

·         - les possessions, qui sont intermittentes ou permanentes, tout est fonction des pactes faits avec le Satan et les puissances de l’Enfer...

La grâce fait la différence entre ceux qui sont du côté de Dieu et ceux qui ne le sont pas.

CETTE GRACE SUFFIT POUR RENDRE POSSIBLE L’IMPOSSIBLE

·         Genèse 6: 8/9: “fais une arche en bois de gopher... Voici comment tu la feras...”

Premièrement Noé n’avait jamais vue une arche auparavant. Mais devait en faire une. Il en a reçu la description par Dieu Lui-même. Quelle tâche impossible pouvait-il penser !

Deuxièmement, Noé n’avait jamais vu de déluge, car il n’avait jamais plu !

·         Genèse 2: 5: “Car l’Eternel n’avait pas fait pleuvoir sur la terre...”.

Pouvez-vous imaginer le genre de questions que Noé pouvait se poser dans son esprit ? Mais Noé a reçu la capacité, l’énergie et l’habileté pour faire naturellement l’impossible, parce qu’il a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Pensez à cette œuvre grandiose qu’a été cette arche... (Genèse 7: 2/3), et toute l’organisation qu’il a fallu mettre en route... Sans la grâce il eut été impossible de réaliser cet ouvrage gigantesque.

Faites-vous face à une impossibilité naturelle, humaine ? Une tâche impossible... dans vos études, travail, famille, carrière... La grâce de Dieu est à votre disposition, et rendra l’impossible possible, quand vous l’apprécierez, la reconnaîtrez, et puiserez en elle. N’abandonnez jamais dans une telle situation, juste puisez dans la grâce de Dieu et vous arriverez. Il est nécessaire d’activer la grâce.

Elle est un don de Dieu « C’est le don de Dieu » (Ephésiens 2: 8). Comme tous les autres dons de Dieu il se peut qu’elle doive être “ranimée” dans votre vie:

·         C’est pourquoi je t’exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l’imposition de mes mains” (2Timothée 1: 6).

Le mot “ranimer” signifie ici “activer”, “mettre en marche”, « rendre actif ». Cette grâce de Dieu qui est un don de Dieu peut être comparée à un grand trésor qui a été déposé dans l’homme par Dieu, à l’usage de l’homme. Mais elle doit être activée, elle doit être mise en œuvre. Pour le bénéfice de l’homme.  Elle a tant à offrir à l’homme. Si vous n’en jouissez pas, c’est parce que vous ne l’activez pas. Dieu est fidèle et Il accomplit toujours sa part. L’homme est inconstant et il doit lui aussi remplir sa part pour activer la grâce de Dieu, pour en bénéficier. Le plus qu'un homme puisse retirer de la grâce dépend de l’homme lui-même, est déterminé par l’homme, de ce qu’il l’active abondamment.  Reconnaissez qu’elle a été déposée en vous au moment de votre conversion, et appréciez son potentiel, et puisez en elle.

·         Tite 2: 11: “La grâce de Dieu a été manifestée...”

Si quelqu’un reconnaît que cette grâce a été manifestée, et puise en elle, les portes de fer s’ouvriront devant lui. Si une situation est bloquée dans tel domaine de votre vie, puisez dans la grâce, appréciez-là... Vous puisez dans cette grâce en la “ranimant”. Mais, quelqu’un dira “comment activer la grâce ?”. Comment activer la grâce de Dieu ?

Il n’est personne vivant sur terre qui ne veuille que la grâce de Dieu (qui a été manifestée pour tous les hommes) n’agisse pour lui. Si vous laissez cette grâce en sommeil, Dieu n’est pas responsable, et ne doit pas être blâmé, parce que l’homme est le facteur déterminant pour activer la grâce. Si la grâce ne s’exprime pas dans votre vie, c’est parce que vous avez négligé quelle ingrédient essentiel pour qu’elle opère au maximum. Une  des premières choses pour activer cette grâce est que vos yeux s’ouvrent :

·         Genèse 13:14: “regarde vers le nord et vers le midi, à l’orient et à l’occident, tout le pays que tu vois, Je le donnerai à toi et à ta postérité...”.

Bien que la grâce a été manifestée à tous les hommes, elle n’œuvre pas pour tous, parce que tous les hommes ne la voient pas. Vous ne pouvez obtenir que ce que vous voyez. Il y a un grand besoin que Dieu ouvre les yeux.

LA MEGA GRACE EST INDISPENSABLE POUR faire recouvrer la vue aux aveugles

Cette parole présente une promesse très belle qui se trouve déjà ailleurs dans les prophètes (Esaïe 35: 5), et que le Seigneur a fréquemment accomplie corporellement et spirituellement pour les aveugles de son temps.

Mais ici la version des Septante s’est écartée de l’hébreu qui porte littéralement :

·         « à ceux qui sont liés, ouverture ».

Le verbe ouvrir est souvent joint au mot les yeux dans le sens de rendre la vue; c’est pourquoi les traducteurs grecs ont vu dans les liés, des aveugles. Il se peut aussi, qu’ils aient pris ce dernier terme dans un sens figuré pour désigner les prisonniers revoyant la lumière au sortir de leurs cachots. La Bible annotée traduit: « aux prisonniers le retour à la lumière ».

Du reste, une autre parole d’Esaïe 42: 7 rendait cette association d’idées très naturelle.

Vous avez besoin d’un second attouchement pour que vous voyiez cette grâce plus clairement, de la manière dont vous devez la voir. Car si cette grâce a tant à vous offrir, la raison pour laquelle vous ne jouissez pas pleinement c’est parce que vous ne l’avez pas vue exactement comme elle est. Vous devez demander à Dieu d’oindre vos yeux avec un collyre pour que vous voyez la longueur, la largeur, la profondeur, la hauteur de ce que Dieu a à vous offrir dans sa faveur.

·         Apocalypse 3:18 : « … Je te conseille d’acheter de Moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies ».

Si vous pouvez voir la grâce de Dieu vous délivrer de la destruction, vous donner un avenir, vous faire prospérer dans vos affaires, amener la plénitude dans votre foyer, etc., alors vous serez capable de puiser en elle et elle deviendra vôtre. Comment voyez-vous la grâce ? Au travers de vos yeux physiques ? Non ! Voyez là au travers des yeux de votre esprit ? Ne permettez-pas à votre esprit d’être aveugle pour ne pas voir ce qui est déjà préparé pour vous. Quelqu’un a dit: “Un esprit aveugle est pire que des yeux aveugles”. Voyez ce que dit Jésus Ressuscité à l’apôtre Paul:

·         Actes 28: 17/18: « Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui Je t’envoie, 18 afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en Moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés »,

Recevez dès maintenant l’ouverture de vos yeux spirituels, que vous puissiez voir clairement la grâce de Dieu qui a été libérée envers vous par Jésus-Christ, dans le Nom de Jésus.

COMMENT PARTICIPER A L’ESPRIT DE LA GRACE ?

Hébreux 10: 29 parle de “LEsprit de la grâce”.

Une vie digne de quelqu’un de juste

Une vie vécue dans la justice. Une vie juste est comme un aimant a qui attire la grâce de Dieu à soi. Parlant de Noé, l’Ecriture dit:

·         Mais Noé a trouvé grâce aux yeux de Dieu. Noé était un homme juste et parfait dans sa génération, et Noé marchait avec Dieu” (Genèse 6: 8/9).

Avant de bénéficier de cette grâce de Dieu, il menait une vie juste. Si vous voulez la grâce, éloignez-vous du péché. Si Noé, avant la venue de Christ était juste, maintenant que Christ est venu, les croyants n’ont plus aucune excuse pour ne pas vivre une vie juste et parfaite. Toute injustice est un péché. Le péché et la grâce ne peuvent cohabiter.

·         Romains 6:1/2: “Que dirons-nous donc maintenant ? Continuerons-nous à pécher pour que la grâce abonde ? Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?”.

·         Romains 5:21: “comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce règne par la justice pour la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur”.

Là où le péché règne, la mort règne. Là où la justice règne, la grâce règne aussi. Si vous voulez couler dans la grâce, vous devez vivre une vie juste. Il n’y a pas de petit ou de grand péché... toute injustice est un péché. Déracinez le péché et ne donnez pas plus longtemps de place au péché, et votre vie aimantera la grâce.

·         1Corinthiens 15:34: “Revenez à vous-même et ne péchez pas, car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte”.

Noé a marché dans la justice et il a reçu des instructions et joui de la faveur divine.

·         « Et Dieu dit à Noé, entre dans l’arche toi et ta famille, car Je t’ai vu juste dans cette génération ». (Genèse 7: 1).

Dieu ne fait pas acception de personne. Donc vous aussi vous pouvez recevoir la grâce. Il le fera pour vous aussi. Si vous vivez le genre de vie de Noé a vécu. Souvenez-vous que la grâce est l’héritage du juste.

Une vie d’obéissance joyeuse à sa Volonté

Une vie d’obéissance est un autre outil qui activera la grâce de Dieu. Elle est active quand le croyant obéi A Dieu et à sa Parole. Vous devez être enthousiasmé par la Parole. Désirant toujours l’accomplir. Quand Samuel a parlé à Saül, il lui a rappelé l’importance de l’obéissance pour activer la grâce de Dieu. Parce que Saûl a désobéi, la grâce de Dieu s’est retirée de lui, et il a été rejeté comme roi sur Israël. Vous dites peut-être “C’était Saül, mais pas moi !” Mais lisez dans Apocalypse:

·         Apocalypse 5:10: “Tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs, et ils régneront sur la terre”.

Le seul moyen pour régner sur terre est de libérer la grâce de Dieu; et cette grâce ne peut opérer que dans l’obéissance. Voulez-vous régner sur la terre ? Soyez un pratiquant zélé de sa Parole. Noé obéissait à la Parole de Dieu. Quand Dieu lui a révélé son plan, Dieu l’a instruit, et il a bâti l’arche. Il ne l’a pas fait comme il voulait avec n’importe quel bois. Il a suivi le plan de Dieu. C’est ce que fit Noé, il exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné (Genèse 6: 22). L’obéissance de Noé a enflammé la grâce de Dieu. Il dû obéir à la lettre pour voir la grâce en œuvre. Imaginez que Noé ait refusé de bâtir l'arche après avoir entendu la Parole de Dieu. Il aurait péri comme tous les autres. L’obéissance a aidé Noé.  Elle l’a délivré. Si vous voulez être délivrés vous aussi, il faut l’obéissance absolue. Elle attire la grâce de Dieu. Il y a tant que la grâce a déposé en vous. Quel pourcentage de cette grâce avez-vous mis en action. Vous avez par exemple entendu que la Bible dit:

·         Luc 6:38: “Donnez et il vous sera donné...”

Seuls ceux qui obéissent à cette injonction de donner vont recevoir et être libre du flot de la pauvreté... Tant qu’un homme refuse de donner, il ferme le robinet de la grâce à son égard. Le rebelle cherche la santé pour le corps ? Mais il refuse d’aller à l’Eglise... il n’appartient pas à une église locale... où n’attend que le dimanche pour y aller... Il a oublié le Psaume 84:

·         “leur forces augmentent pendant la marche, et ils se présentent devant Dieu à Sion. Eternel des armées, écoute ma prière...”.

·         Psaume 52: 8/10: « Je suis un olivier verdoyant dans la maison de Dieu »

·         Deutéronome 28: 47/48: « Pour n’avoir pas, au milieu de l’abondance de toutes choses, servi l’Eternel, ton Dieu, avec joie et de bon cœur, tu serviras, au milieu de la faim, de la soif, de la nudité et de la disette de toutes choses ».

·         1Samuel 15: 22/23: “Samuel dit: l’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers”

Une vie remplie d’humilité…

·         1Pierre 5:5: “De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ”.

·         Matthieu 22: 2/13: “Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs: les noces sont prêtes; mais les conviés n’en étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents”.

Combattre l’orgueil

·         Jean 3: 27: “Jean répondit: Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel”.

·         Exode 20: 5: “Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car Moi, l’Eternel, ton Dieu, Je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent”.

·         Jean 15: 5 “Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans Moi vous ne pouvez rien faire”.

·         Actes 12: 23 “Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira rongé des vers”.

Une vie de diligence

·         1Corinthiens 15: 10: “Je vous exhorte, frères, par le Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment”.

·         Genèse 7: 5: “Noé exécuta tout ce que l’Eternel lui avait ordonné”, verset 6: “Noé avait six cent ans, lorsque le déluge d’eaux fut sur la terre. Et Noé entra dans l’arche avec ses fils, pour échapper aux eaux du déluge”.

Dans quel “Esprit” vivez-vous votre vie chrétienne ? Un “esprit de servitude” ou bien un “Esprit de Grâce”? Bien des chrétiens vivent aujourd’hui comme si la grâce de Dieu n’avait jamais été manifestée, et ils se privent de la grâce de Dieu (Cf. Hébreux 12: 15).

·         Zacharie 12:10: “Alors Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers Moi, Celui qu’ils ont percé. Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure un premier-né”.

·         Hébreux 10: 29 “de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié”.

·         « Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce ».

·         Zacharie 10: 1 dit: “Demandez la pluie, la pluie de printemps ! L’Eternel produira des éclairs, et Il vous enverra une abondante pluie, Il donnera à chacun de l’herbe dans son champ”.

a) Devenez un membre de la famille royale. Avant que vous participiez à l’esprit de la grâce en Christ, vous devez premièrement devenir, spirituellement un membre de la famille royale. C’est ce qui arrive quand vous naissez de nouveau, donnant votre vie à Jésus-Christ, l’acceptant comme Seigneur et Sauveur. Au moment de votre salut, votre lignée a changée. Vous appartenez maintenant à la lignée du nouveau David, Jésus-Christ le Roi des rois et le Seigneurs de seigneurs, et vous bénéficiez du déversement de l’esprit de la grâce de Dieu.

b) Demandez l’esprit de la grâce. Après être devenu membre de la famille royale spirituellement au travers du Salut, il est un bouton sur lequel on doit appuyer pour libérer l’Esprit de la Grâce. Dans Zacharie 12: 10, Dieu dit:

·         « Alors Je répandrai sur la maison (royale) de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers Moi, Celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur Lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur Lui comme on pleure sur un premier-né ».

Nous associons souvent ce texte avec la pluie des derniers temps. Bien que cela soit correct, ce n’est pas tout ce qu’il y a ici. “Demander à l’Eternel la pluie...”. Quelle sorte de pluie pouvez-vous demander ? Dans le contexte, c’est la pluie de la Grâce. Le Seigneur est prêt à donner des nuages de pluie pour toute herbe verte dans les champs. Quand vous êtes sauvés, il y a une herbe verte dans le champ de Dieu et Dieu est dès lors prêt de déverser son esprit de grâce sur vous. Si vous lui donnez seulement une chance de le faire.

·         “Demandez et l’on vous donnera... car celui qui demande reçoit...” (Matthieu 7: 7/8).

Si vous demandez l’esprit de la grâce, Dieu vous donnera et vous serez capable de manifester la grâce plus que jamais auparavant dans votre vie. Examinez votre vie. Est-ce que le flot de la vie est prêt de vous détruire... dans votre travail, votre maison, concernant vos enfants ou parents ? Quand vous reconnaissez, appréciez, et constamment puisez dans la grâce de Dieu, l’esprit de grâce qui a fait de vous un battant vous conduira à destination dans le Nom de Jésus.

En conclusion, il est impératif de noter qu’un homme peut soit croître dans la grâce, comme il est écrit dans 2Pierre 3: 18:

·         Croissez dans la grâce, et dans la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ..”.

Il peut aussi bien tomber, déchoir de la grâce, comme il est écrit dans Galates 5: 4:

·         “... vous êtes déchus de la grâce.”.

Comment croître dans la grâce ? Vous croissez dans la grâce en attirant la grâce de Dieu sur votre vie. Comment êtes-vous déchus de la grâce ? Entre autres choses, vous chutez de la grâce en ne la secouant pas alors qu’elle vous est offerte; car :

·         quand les mains sont  paresseuses, la charpente s’affaisse et quand les mains sont lâches, la maison a des gouttières”.

Le chemin le plus rapide pour déchoir de la grâce c’est l’orgueil. C’est Jacques qui déclare (4/6): “Dieu résiste aux orgueilleux...”. Je prie Dieu ne vous résiste pas tout au long de cette année.

·         Romains 8: 31: “... Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?”.

Si Dieu vous résiste ou est contre vous, toutes choses et tout le monde sera contre vous. Ne donnez pas de prise à l’orgueil, c’est une destruction. Refusez de déchoir de la grâce, mais plutôt croissez en elle.  

PROCLAMONS LA MEGA GRACE et annonçons une bonne nouvelle aux pauvres

Ce mot ‘pauvres’, emprunté à la version des Septante, doit s’entendre à la fois dans son sens littéral et spirituel (Matthieu 5: 3; 11: 5). Mais, en hébreu, le terme ainsi traduit signifie aussi humble, débonnaire, affligé, misérable (Psaume 86: 1). La bonne nouvelle qui leur est annoncée, c’est le relèvement, la consolation, les richesses de la grâce. Mais si ces dites « richesses » ne transforment pas l’homme, elles ne valent rien. Quelle sorte de bonne nouvelle aux pauvres cela serait, à savoir que les pauvres seront toujours « pauvres » ! Partout ou le christianisme véritable a pénétré, il a produit des ressources, du savoir-faire, des industries, de la créativité, des richesses de toutes sortes. Il peut même nous faire vivre dans la famine !

·         Psaume 33: 19: « … Afin d’arracher leur âme à la mort et de les faire vivre au milieu de la famine ».

PROCLAMONS LA MEGA GRACE POUR guérir ceux qui ont le cœur brisé

Ici se trouve le terme guérir, au lieu de l’expression hébraïque: bander, panser des plaies. Le monde est meurtri, affligé, broyé, et votre vie également. Que de peines, de chagrins et des souffrances. Une église dans laquelle la grâce est agissante est une sorte d’hôpital qui soigne les blessés du chemin.

PROCLAMONS LA MEGA GRACE POUR annoncer ou publier la liberté aux captifs

Cette promesse s’appliquait en premier lieu aux Israélites captifs à Babylone; elle avait trait aussi à la liberté morale que donne le Sauveur (Jean 8: 36) et qui est la source de toutes les libertés. Récapitulons les implications révolutionnaires de la mission du Christ. Il vint pour résoudre les énormes problèmes qui ont de tout temps préoccupé l’humanité :

la pauvreté …  pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres.

la tristesse …  pour guérir ceux qui ont le cœur brisé.

l’esclavage …  pour proclamer aux captifs la délivrance.

la souffrance …  et aux aveugles le recouvrement de la vue.

l’oppression : …  pour renvoyer libres les opprimés.

En bref, Il vint pour publier une année de grâce du Seigneur, l’aube d’un jour nouveau pour les multitudes qui soupiraient et gémissaient. Il se présenta Lui-même comme étant la Réponse à tous les maux qui nous tourmentent. Réponse bien réelle, que les maux auxquels vous pensez maintenant soient physiques ou spirituels. Christ est la solution.

Aujourd’hui nous sommes supposés d’une certaine manière, « prêcher l’Evangile aux esprits en prison » sur le plan spirituel, c’est cela « publier la liberté aux captifs » et délivrer ainsi ceux qui sont enténébrés dans les cachots du Diable et des démons… (cf. 1Pierre 3: 19).

NE PAS CONTRARIER L’ESPRIT DE LA GRACE

La grâce est trompeuse la beauté est vaine, mais la femme qui craint l’Eternel sera louée

Proverbes 31: 30

La grâce… Ici il est question de la femme vertueuse du livre des Proverbes… Une femme particulièrement exemplaire, mais qui symbolise ce qu’est une église véritable. Tout d’abord l’église est bénéficiaire de la Grâce de Dieu, et cette beauté vient non pas d’elle-même, mais de Dieu (cf. Ephésiens 2: 10). C’est la faveur imméritée de Dieu. Toutefois, du fait d’être sauvés par grâce, nombreux sont ceux et celles qui se sont relâchés, et qui restent sans rien faire, qui ne progressent pas, mais suivent les rencontres de leurs églises le dimanche, mais rien ne change dans leurs vies, etc. Ils s’imaginent qu’ils sont des chrétiens hautement spirituels parce qu’ils parlotent en langues ou taquinent les démons…

a) Selon Actes 4 : 43, « une grande grâce reposait sur eux tous ». Mais, au chapitre 5, il y a une ombre au tableau: le cas d’Ananias et de Saphira. Après avoir décidé de vendre leur champ et d’en apporter la totalité aux pieds des apôtres, ils ont changé d’avis, car celui-ci avait rapporté bien plus qu’ils en espéraient… Après avoir menti effrontément à l’apôtre Pierre, l’un et l’autre meurent à 3 heures d’intervalles !

- Les jeunes gens se sont levés, prémices d’une église jeune et dynamique qui prend les choses à cœur, et suit logiquement l’action de l’Esprit.

- Ils enveloppèrent d’un drap les deux antagonistes, sous-entendu « on ne veut plus jamais voir ça dans l’église ».

- Puis, ils les ont enterrés. L’idée est de faire disparaître un tel état d’esprit définitivement de l’église. Résultat, une grande crainte a saisi ceux qui apprirent ces choses, et la conséquence, des grands miracles et des prodiges se sont démultipliés au milieu du peuple de Dieu. Plus rien ne retenait l’action de l’Esprit.

b) Nous trouvons des cas où la grâce agissait déjà sous l’Ancienne Alliance, celui de David qui a péché avec Bath Shéba, femme d’Urie le Hittite. Premièrement David était dans son palais pendant que ses soldats étaient sur le champ de bataille… Deuxièmement, après avoir commis son adultère, il a fait tuer Urie en l’exposant en première ligne, pour pouvoir dissimuler son péché… Un prophète, Nathan envoyé par Dieu a mis en lumière sa faute. David a admis et s’est repenti. De là, il a écrit le Psaume 51 appelé « miséréré »… Toutefois, il fut pardonné, mais, non sans conséquences. La grâce agissait déjà sous l’Ancienne Alliance. Paradoxe: la grâce agissait sous la loi, tandis que sous la grâce on agit comme étant sous la loi

c) Achan avait caché un manteau de Schinear, des lingots sous sa tente en pensant les ressortir plus tard, sans que personne ne s’en rende compte… La Grâce avait été là jusqu’à présent, mais, 36 personnes ont payé de leurs vies à cause de cet homme. Même Josué et ses soldats n’ont pas eu la bonne attitude et n’ont pas agi comme il aurait fallu… Ils se sont fourvoyé et imbus d’eux-mêmes, ils ont attaqué la ville de Aï… Jusqu’à ce que l’on trouve d’où venait le problème. Le don d’une parole de connaissance a opéré et on a découvert le pot aux roses… quand cet état d’esprit s’est manifesté, ils ont été battus à plate couture…

User de dissimulation et détourner ce qui est destiné à Dieu, au trésor de l’Eternel, c’est prendre ce qui est interdit. Si vous prenez les sens interdits, l’accident n’est pas loin… Ils se sont laissé endormir par leurs succès dus à la Grâce. La grâce est parfois trompeuse. Non pas que la Grâce ne soit pas la Grâce, mais elle peut induire en erreur certains, et l’effet est global, il y a des victimes… la Grâce est revenue, et ce fut victoires sur victoires, les unes après les autres…

d) Josaphat voulait reprendre la ville de Ramoth en Galaad qui était tombée entre les mains de leur ennemis. Pourtant cette ville faisait partie de l’héritage d’Israël. Cela semblait légitime et juste de vouloir reprendre ce qui est dans la main de l’Ennemi… Mais Josaphat était allié avec la fille d’Achab mari de Jézabel, de triste réputation. Il a consulté les prophètes très nombreux à la cour royale. Tous étaient unanimes. Consensus… tous les mêmes prédictions:

·         « Va, tu reprendras cette ville… ».

Mais Josaphat avait un doute au fond de lui:

·         « … et si on consultait Michée ? ».

Ce fut fait, mais curieusement, Michée s’est rendu au verdict des autres prophètes. Cela parut louche à Josaphat qui avait toujours un malaise intérieur… Pour finir, Michée leur dit la Vérité. Faut-il dire la Vérité seulement à ceux qui la veulent vraiment ?

·         « J’ai vu Israël dispersé comme deux petits troupeaux de chèvres n’y allez pas, Dieu n’est pas avec vous… ».

Mais, par entêtement, ils y sont allés, voulant avoir raison quand même, cela s’appelle de la subjectivité. Toutefois, Achab méfiant s’est déguisé… Mais une flèche machiavélique décochée au hasard est venue se loger au défaut de la cuirasse, sous l’aisselle, juste au moment où Achab a levé un bras. Achab blessé est sorti du champ de bataille, le sang s’écoulait à l’intérieur du char et il mourut. Dieu voulait agir en grâce, le roi d’Israël était dans son droit, mais la mésalliance déplaisait au Ciel et aucun déguisement ne tient devant Dieu. Le hasard fait bien les choses. C’est un synonyme pour Dieu. On ne peut tromper la Grâce, ruser et en abuser. Vous savez, à « malin, malin et demi ». Il pensait avec obstination qu’il pouvait contourner la Volonté de Dieu…

e) Le cas de Samson, cas typique de quelqu’un qui a « abusé de la Grâce ».

·          « Je m’en sortirai comme les autres fois ».

Il se gargarisait d’illusions. Il avait oublié que c’était par pure grâce que tout cela avait eu lieu et  non grâce à lui… Vous connaissez la suite tragique, il a été pris par ses ennemis qui se sont moqués de lui, lui ont crevé les yeux et fait tourner la roue d’une meule à la place d’un âne. Voulez-vous prendre la place d’un âne ? Oui, la grâce est trompeuse en un sens. Vous voyez la « beauté est vaine ». Que d’églises qui sont belles, je parle des bâtiments, mais aussi en apparence des membres affichent une très haute spiritualité, une supériorité maladive, qui disent prêcher la saine doctrine, remplis d’autosuffisance, etc., mais ce ne sont souvent que disputes, critiques, hypocrisies diverses, guerres intestines, complots et autres disgrâces. Seule l’Eglise délivrée de ses apparences, qui sait que la beauté est vaine, ne se laissera pas induire en erreur parce qu’elle est sous la grâce.

IL Y A AMEN ET AMEN

Dans les Evangiles, il y a une expression typique de Jésus: « En véritéen Vérité (amen… amen…), Je vous le dis... ».

Outre tout ce que l’on a pu dire et commenter (ce que j’ai eu soin de lire), je vois ici deux vérités, une temporaire, et une autre d’un ordre supérieur, éternelle. La première, c’est tout ce qui concerne la loi de Moïse. La deuxième qui supplante la première et la sublime, c’est celle inaugurée par Jésus, l’ère de la Grâce. Cette Vérité ne passera pas. Elle n’annule pas la première, mais elle la dépasse largement.

Selon le Psaume 2, verset 12, il est dit: « embrassez le Fils… » (Trad. Synodale). D’autres traductions « embrassez la transparence, ou embrassez avec discernement », recevez la doctrine (Targum), comprenez la doctrine » (Septante). Il y a bien une « doctrine du Fils de Dieu ». C’est une doctrine profondément plus élevée que celle de Moïse et de ses lois. C’est la Doctrine de la Grâce. Si quelqu’un n’en veut pas, il se risque à la suite au verset 13:

·         « … de peur qu’Il ne s’irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s’enflammer… ».

 

·         “Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous. Amen” (2Thessaloniciens 3: 18).

Bien sûr il y a tant à dire à ce sujet, on pourrait parler de « Jésus, la Grâce qui rend Grâce » en vue du miraculeux, d’accompagner nos prières avec « des actions de grâces », c’est à dire poser des actes de valeur (cf. Psaume 60: 14: ‘Nous poserons des actions de valeur avec le secours de Dieu, et Il foulera nos ennemis’, trad. D. Martin), en vue de « recevoir Grâces sur Grâces »… Mais en ce début d’année 2015 qui débute en France avec ces terribles tragédies terroristes, je souhaite surtout qu’UNE GRANDE GRACE DE DIEU SOIT AVEC VOUS TOUS !

 

Retour accueil