Bienvenue

Actuellement la FECE est présente dans 49 Pays/Etats

 

Plan du site 

Accueil
Remonter
Eglises membres
Ministères membres
Oeuvres sociales et culturelles
Formation
Notre vision
Meditations
Les dons spirituels
Amour de la vérité
Communiques
Statuts
FECE-Internationale
Recherche dans site

Siège social de la FIECE
347, route de Labastide
40700 Hagetmau (France)

siege@fede-eglises.com

 

 

Association enregistrée à la  Préfecture des Landes  (France)
N° W402003234
Journal officiel
du 23 juin 2012
 

 Siret :
752 518 860 00016

Copyright © 2005-2017 

Hébergement  one.com.fr

 

QR-Code" du site FECE  

 

Signes des temps (suite)

Introduction Apostasie Guerres Famines Catastrophes "naturelles" Persécutions

Réflexions sur Matthieu 24.9-10
Résumés de conférences du pasteur Gérard Charton

Guerres

Vous allez dire qu’il y a toujours eu des guerres, et hélas, vous avez raison. Au cours des 34 derniers siècles, il n’y a eu que 268 années de paix. Pendant cette même période 8000 traités de paix ont été signés, avec bien peu d’effets cependant.

Mais, depuis la première guerre connue, celle que Caïn a mené contre son frère Abel, les choses ont évoluées. La guerre qui est présentée comme devant être la dernière, juste avant que ce temps ne se termine, présente plusieurs caractéristiques révélées par Dieu.

 ·     Elle sera universelle :

On a connu déjà 2 guerres mondiales. On les a appelées mondiales parce que toutes les grandes puissances y ont été mêlées. La dernière sera absolument mondiale selon le livre de la Révélation :

« Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre, afin que les hommes s'égorgeassent les uns les autres. » Apocalypse 6.4

Mais d’autres caractéristiques viennent compléter la prophétie.

 ·     Elle sera horriblement meurtrière

          - La guerre de 1914-18 a fait 10 millions de morts, dont environ 2 millions de civils.
          - La guerre de 1939-45 a fait 78 millions de morts.

Une seule bombe sur Hiroshima a fait plus de victimes qu’une longue guerre d’autrefois.

Dans son livre « La folie des hommes » Jules Moch écrit : 

« De 1940 à 1945, on a déversé sur l’Allemagne 1 300 000 bombes classiques; pour anéantir toute la population française, il faudrait : 200 000 bombes classiques de 500 Kg ou seulement 15 bombes H. »

C’est un livre qui date, ne doutons pas que les "performances" des bombes d’aujourd’hui sont encore plus meurtrières.
Le Prix Nobel Linus Pauling  affirmait que l’arsenal mondial représentait en 1967, il y a donc bientôt 40 ans, une puissance d’armement 150 fois supérieur à celle nécessaire pour détruire toute l’humanité. Depuis ce temps tous les fabriquant d’armes ont largement augmenté la puissance de leurs armes, et la capacité de destruction s’est accrue considérablement.

Mais, un danger supplémentaire nous guète. On connaît la folie meurtrière de certains groupuscules extrémistes, et on peut craindre le pire. Parce qu’aujourd’hui du fait du démantèlement de l’armement de l’ex-URSS, même des pays pauvres sont capables d’acheter quelques bombes, et en particulier des petites bombes nucléaires transportables à dos d’homme. Deux hommes suffisent pour les transporter sur leur dos, et de façon pratiquement indécelable ils pourraient anéantir une ville de moyenne importance.   

Des scientifiques américains affirment que 75 à 100 millions de personnes pourraient mourir, uniquement aux USA, le premier jour d’une attaque nucléaire. Ils ne disent pas combien eux pourraient faire de victimes en une seule heure avec l’arsenal dont ils disposent.

Que nous apprend la prophétie Bible :

« Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches. » Apocalypse 9.18

Il est évident que l’apôtre Jean, qui reçoit cette vision vers les années 90 après Jésus-Christ, soit voici environ 1900 ans, ne savait pas exprimer avec des mots modernes cette vision, comment pouvait-il décrire les chars, les canons, les avions, les hélicoptères et leur la puissance de feu et de destruction.

Dans ce dernier combat 1/3 des combattants est anéanti en un instant. Le même Jean écrit également : 

« Je regardai, et voici, parut un cheval d'une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l'accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l'épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. » Apocalypse 6.8

 Si l’on regarde la courbe de d’expansion de la puissance du mal, elle est bien comme l’a annoncé celui qui connaît le cœur de l’homme.

1ère guerre mondiale : 10 millions de victimes
2ème guerre mondiale : 78 millions de victimes
3ème guerre mondiale : elle ferait probablement plus de 1,5 milliards de victimes.

Ce n’est pas de la science fiction, mais dans une situation potentielle tout à fait réelle.  

Par ailleurs, nous savons que des missiles nucléaires sont perdus ou abandonnés en mer dans des sous-marins échoués, et pas seulement dans les mers du nord. Un jour ou l’autre nous subirons une ou plusieurs pollutions plus importantes que celle de Tchernobyl.

« ... beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères. » Apocalypse 6.8

La Parole de Dieu nous dit que dans les derniers temps les eaux deviendront amères, comprenez contaminées, imbuvables et porteuses de maladie.

Pour la première fois depuis que l’humanité existe, ces choses sont des réalités avec lesquelles il faut compter. Mais, nous ne sommes pas au bout de nos réflexions et nous pouvons nous poser sérieusement la question de savoir si nous ne sommes-nous pas en guerre actuellement.

La 3ème guerre mondiale n’a-t-elle pas commencée depuis plusieurs années ?

Qu’est-ce qu’une guerre ? N’est-ce pas l’élimination des forces d’un peuple ou d’un groupe ennemi pour assurer l’hégémonie d’un autre peuple ou d’un autre groupe ?

Il y a donc peut-être une autre façon de concevoir la guerre que d’aligner des soldats et des tanks :

L’argent est un outil de guerre, moins voyant peut-être, plus propres osent dire certains politiques, mais oh combien efficace.

Vous savez qu’il y a une mobilisation considérable en faveur de l’écologie. Il faut sauver la planète nous dit-on ! C’est parce que vous ne gonflez pas assez vos pneus que la couche d’ozone pose problème... Etonnant que cet argument "écologique" culpabilisant, car en aucun cas ce ne pourrait être la faute du nucléaire ou des industries chimiques, bien entendu. Encore moins la faute des Etats, c’est évident.

Mais ne faudrait-il pas comprendre que la terre est trop peuplée, du moins de l'avis de certains ? Et que ce serait là la seule explication dramatique de ce qui suit.

Le sida

Il y a tout juste 20 ans, le professeur Max Gallo découvrait ce terrible rétro-virus humain. Voici en quelques chiffres l’ampleur de ce drame :

Le sida dans le monde 

   L’épidémie de sida est globale. Aucun pays ou territoire n’est épargné.

   40 millions de personnes sont infectées par le VIH
   95% d’entres elles n’ont pas accès aux traitements antirétroviraux

14 000 personnes par jour sont infectées par le VIH

bullet + de 95% des cas dans les pays à revenu faible et moyen
Près de 2 000 cas chez les enfants de moins de 15 ans 
bullet Environ 12 000 cas chez l'adulte (15-49 ans) dont 50% environ chez les 15-24 ans

8 500 personnes par jour meurent du sida

3,1 millions de personnes sont mortes du sida en 2004

   1 personne est contaminée toutes les 6 secondes

   50% des nouvelles contaminations touchent des femmes

Depuis le début de l’épidémie, 25 millions de personnes sont mortes du sida

   Entre 2,2 et 2,6 millions enfants sont touchés par le sida

 

ADULTES ET ENFANTS VIVANT AVEC LE VIH ESTIMATIONS À FIN 2004

Total : 39,4 (35,9 – 44,3) millions 

Sources Onusida et Institut de Veille Sanitaire (IVS).

 

Nous constatons l’ampleur de ce drame qui dure et évolue depuis 20 ans. Certains affirment que ce virus a été créé par l’homme. N'entrons pas dans ce débat, tant il paraît incroyable que la méchanceté humaine puisse aller si loin.

Faisons cependant une simple comparaison de l’évolution des dégâts enregistrés dans le monde entre 2002 et 2004 derniers chiffres officiels connus : 

 

 

 

 

 

 

 

Si nous projetons les résultats obtenus, voilà ce à quoi nous pourrions nous attendre dans les années à venir  

D’ici 10 ans : 90 millions de porteurs du Sida. Et des morts en plus grand nombre qu’aujourd’hui, rappelons-nous les chiffres de 2004 plus de 3,1 millions de mort par an, probablement près de 10 millions par an dans 10 ans. Aujourd’hui déjà 20 millions de morts recensés…

Pourquoi ?

J’entends les réponses : à cause de l’immoralité diront certains, à cause de la précarité diront d’autres, à cause de ce que vous voulez, mais aussi, et je mesure ce que je vais dire, à cause de la volonté de se débarrasser du trop grand nombre d’habitants de la terre, et je voudrais que vous preniez le temps de lire une page de ce rapport de Médecins sans frontière :  

C’est une nouvelle forme de guerre, économique, ciblée, l’Afrique est sacrifiée parce qu’elle est pauvre et n’offre donc aucun intérêt aux financiers de Wall-Street, de Londres, ni de nulle part.

L’administration américaine en tout premier lieu s’oppose à toute solution visant à réduire le nombre des victimes. Les pauvres doivent mourir car ils n’ont rien à offrir en retour.

Alors, nous pouvons comprendre ceux qui gambergent et qui en arrivent à imaginer que ceci est orchestré, prévu et pourquoi pas, planifié. Si c’est cela une guerre propre... elle sent rudement mauvais ! 

Rappel des paroles de Jésus :

 « De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive. »
Luc, chapitre 21.91-32

Introduction Apostasie Guerres Famines Catastrophes "naturelles" Persécutions